Les intermittences de la mort

Couverture du livre « Les intermittences de la mort » de Jose Saramago aux éditions Seuil
  • Date de parution :
  • Editeur : Seuil
  • EAN : 9782020863995
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Depuis la nuit des temps, toute société humaine, nous dit l'auteur, se construit à partir de l'inéluctabilité de la mort. Et l'immortalité serait ce qui pourrait arriver de pire à l'espèce humaine, qui alors ne connaîtrait plus ni limites ni lois. Elle déchaînerait, comme ce qui arrive dans ce... Voir plus

Depuis la nuit des temps, toute société humaine, nous dit l'auteur, se construit à partir de l'inéluctabilité de la mort. Et l'immortalité serait ce qui pourrait arriver de pire à l'espèce humaine, qui alors ne connaîtrait plus ni limites ni lois. Elle déchaînerait, comme ce qui arrive dans ce roman, les pires travers de l'homme, travers que Saramago s'amuse ici à fustiger avec une verve et une drôlerie rarement égalées jusqu'ici dans son oeuvre. Dans ce pays sans nom, où plus personne ne meurt, l'euphorie va vite céder la place au chaos, car le temps, lui, poursuit son oeuvre, et l'immortalité tant désirée se révèle n'être qu'une éternelle et douloureuse vieillesse. L'allégresse cède la place au désespoir et au chaos: les hôpitaux regorgent de malades en phase terminale, les familles ne peuvent plus faire face à l'interminable agonie de leurs aînés, les entreprises de pompes funèbres ferment, les compagnies d'assurance sont ruinées, l'État est menacé de faillite et l'Église de disparition, car sans mort, il n'y a pas de résurrection, et sans résurrection, il n'y a pas d'Église. Mais à partir du moment où quelques familles emmènent leurs vieillards dans le pays voisin où la mort est toujours en activité et où ils meurent aussitôt franchie la frontière, tous les moyens sont bons pour se débarrasser d'eux: organisations mafieuses, racket, corruption, chantage. Jusqu'au jour où la mort décide de reprendre du service, et devient le personnage central du roman : organisée, elle informe ceux qui vont mourir de la date de leur trépas en leur envoyant une lettre sur papier violet. Elle prend son travail si à coeur que le jour où un courrier destiné à un violoncelliste de l'orchestre national lui revient à plusieurs reprises, elle décide d'aller trouver cet homme qui refuse de mourir. Et succombe à la musique et à l'amour. Une façon de dire que seul l'amour est capable de conjurer la mort.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • A l'instar de son compatriote cinéaste Manoël de Oliveira, José Saramago était un écrivain d'un cynisme élégant. L'humour du vieux Portugais enveloppait toujours avec soin des thématiques fortes et sérieuses. Ici dans ces "intermittences de la mort", il choisit le registre de la fable pour nous...
    Voir plus

    A l'instar de son compatriote cinéaste Manoël de Oliveira, José Saramago était un écrivain d'un cynisme élégant. L'humour du vieux Portugais enveloppait toujours avec soin des thématiques fortes et sérieuses. Ici dans ces "intermittences de la mort", il choisit le registre de la fable pour nous conter l'histoire de ce pays qui ressemble tant aux nôtres (européens) et dans lequel tout à coup plus personne ne meurt. La supposée bonne nouvelle se transforme en drame national et cataclysme sociétal. La nature humaine se révèle terrifiante et seule la mort, personnage hors norme bien entendu, arrive à montrer une nature capable de sentiments respectables. On retrouve avec ce type de romans le vrai plaisir de se faire raconter une histoire. Un privilège.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Quel talent . Ce roman où les gens ne meurent plus,, où l'éternité rêvée de certains posent des difficultés... Saramago dans son style si particulier vous tient en lecture

    Quel talent . Ce roman où les gens ne meurent plus,, où l'éternité rêvée de certains posent des difficultés... Saramago dans son style si particulier vous tient en lecture

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    L'auteur imagine un pays où du jour au lendemain les gens ne meurent plus, et pensent accéder au plus fou des rêves : la vie éternelle !
    Mais la désillusion est rapide, car le temps poursuit malgré tout son oeuvre. La perspective d'une vieillesse éternelle, faite de douleurs et de souffrances,...
    Voir plus

    L'auteur imagine un pays où du jour au lendemain les gens ne meurent plus, et pensent accéder au plus fou des rêves : la vie éternelle !
    Mais la désillusion est rapide, car le temps poursuit malgré tout son oeuvre. La perspective d'une vieillesse éternelle, faite de douleurs et de souffrances, déclenche chaos et désespoir. Pompes funèbres faisant faillite, fossoyeurs au chômage, hôpitaux surchargés, sans parler des maisons de retraite... : les familles finissent par désespérer de ne plus pouvoir se débarrasser de leurs anciens...
    La mort va t-elle reprendre du service ?
    Un roman ironique, mordant et intelligent.

  • Lechoixdeslibraires.com

    L'auteur imagine un pays où du jour au lendemain les gens ne meurent plus, et pensent accéder au plus fou des rêves : la vie éternelle !
    Mais la désillusion est rapide, car le temps poursuit malgré tout son oeuvre. La perspective d'une vieillesse éternelle, faite de douleurs et de souffrances,...
    Voir plus

    L'auteur imagine un pays où du jour au lendemain les gens ne meurent plus, et pensent accéder au plus fou des rêves : la vie éternelle !
    Mais la désillusion est rapide, car le temps poursuit malgré tout son oeuvre. La perspective d'une vieillesse éternelle, faite de douleurs et de souffrances, déclenche chaos et désespoir. Pompes funèbres faisant faillite, fossoyeurs au chômage, hôpitaux surchargés, sans parler des maisons de retraite... : les familles finissent par désespérer de ne plus pouvoir se débarrasser de leurs anciens...
    La mort va t-elle reprendre du service ?
    Un roman ironique, mordant et intelligent.

  • Lechoixdeslibraires.com

    L'auteur imagine un pays où du jour au lendemain les gens ne meurent plus, et pensent accéder au plus fou des rêves : la vie éternelle !
    Mais la désillusion est rapide, car le temps poursuit malgré tout son oeuvre. La perspective d'une vieillesse éternelle, faite de douleurs et de souffrances,...
    Voir plus

    L'auteur imagine un pays où du jour au lendemain les gens ne meurent plus, et pensent accéder au plus fou des rêves : la vie éternelle !
    Mais la désillusion est rapide, car le temps poursuit malgré tout son oeuvre. La perspective d'une vieillesse éternelle, faite de douleurs et de souffrances, déclenche chaos et désespoir. Pompes funèbres faisant faillite, fossoyeurs au chômage, hôpitaux surchargés, sans parler des maisons de retraite... : les familles finissent par désespérer de ne plus pouvoir se débarrasser de leurs anciens...
    La mort va t-elle reprendre du service ?
    Un roman ironique, mordant et intelligent.

  • Lechoixdeslibraires.com

    L'auteur imagine un pays où du jour au lendemain les gens ne meurent plus, et pensent accéder au plus fou des rêves : la vie éternelle !
    Mais la désillusion est rapide, car le temps poursuit malgré tout son oeuvre. La perspective d'une vieillesse éternelle, faite de douleurs et de souffrances,...
    Voir plus

    L'auteur imagine un pays où du jour au lendemain les gens ne meurent plus, et pensent accéder au plus fou des rêves : la vie éternelle !
    Mais la désillusion est rapide, car le temps poursuit malgré tout son oeuvre. La perspective d'une vieillesse éternelle, faite de douleurs et de souffrances, déclenche chaos et désespoir. Pompes funèbres faisant faillite, fossoyeurs au chômage, hôpitaux surchargés, sans parler des maisons de retraite... : les familles finissent par désespérer de ne plus pouvoir se débarrasser de leurs anciens...
    La mort va t-elle reprendre du service ?
    Un roman ironique, mordant et intelligent.

  • Lechoixdeslibraires.com

    L'auteur imagine un pays où du jour au lendemain les gens ne meurent plus, et pensent accéder au plus fou des rêves : la vie éternelle !
    Mais la désillusion est rapide, car le temps poursuit malgré tout son oeuvre. La perspective d'une vieillesse éternelle, faite de douleurs et de souffrances,...
    Voir plus

    L'auteur imagine un pays où du jour au lendemain les gens ne meurent plus, et pensent accéder au plus fou des rêves : la vie éternelle !
    Mais la désillusion est rapide, car le temps poursuit malgré tout son oeuvre. La perspective d'une vieillesse éternelle, faite de douleurs et de souffrances, déclenche chaos et désespoir. Pompes funèbres faisant faillite, fossoyeurs au chômage, hôpitaux surchargés, sans parler des maisons de retraite... : les familles finissent par désespérer de ne plus pouvoir se débarrasser de leurs anciens...
    La mort va t-elle reprendre du service ?
    Un roman ironique, mordant et intelligent.

Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !