Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les huit montagnes

Couverture du livre « Les huit montagnes » de Paolo Cognetti aux éditions Stock
  • Date de parution :
  • Editeur : Stock
  • EAN : 9782234083196
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

« Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus de nos têtes. » Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au coeur du val d'Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble,... Voir plus

« Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus de nos têtes. » Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au coeur du val d'Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers, puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié.
Vingt ans plus tard, c'est dans ces mêmes montagnes et auprès de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son passé - et son avenir.
Dans une langue pure et poétique, Paolo Cognetti mêle l'intime à l'universel et signe un grand roman d'apprentissage et de filiation.

Donner votre avis

Avis (30)

  • Pietro, garçon de la ville, passe l’été de ses onze ans dans les Alpes italiennes au cœur du val d’Aoste où il accompagne son père à la conquête des sommets. Mais Pietro préfère explorer les forêts, remonter le torrent « et dévaler les névés en lançant des cris d’Indiens » avec Bruno, un enfant...
    Voir plus

    Pietro, garçon de la ville, passe l’été de ses onze ans dans les Alpes italiennes au cœur du val d’Aoste où il accompagne son père à la conquête des sommets. Mais Pietro préfère explorer les forêts, remonter le torrent « et dévaler les névés en lançant des cris d’Indiens » avec Bruno, un enfant des montagnes. Naîtra de ces étés à la montagne une solide amitié…
    Vingt ans plus, à la disparition de son père, Pietro revient dans la montagne de son enfance et c’est auprès de ce vieil ami qu’il se réconcilie avec l’image d’un père qu’il n’avait pas compris…

    Un roman sur l’amitié, sur la filiation, écrit dans une langue aussi limpide et fluide que les eaux vives d’un torrent… Un mémorable mérite un détour sur la carte de mes lectures…

    “ Un lieu que l’on a aimé enfant peut paraitre complètement différent à des yeux d’adulte et se révéler une déception, à moins qu’il ne nous rappelle celui qu’on n’est plus, et nous colle une profonde tristesse. »

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Superbe, simple, sauvage... Un plaisir à lire d'une traite !

    Superbe, simple, sauvage... Un plaisir à lire d'une traite !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Elles se trouvent dans l'Himalaya, ces huit montagnes et ce n'est qu'en lisant le livre que vous comprendrez la signification de ce titre !!
    et vous ne regretterez pas les quelques heures passées à gravir d'autres montagnes, à glisser sur quelques glaciers ou à transporter le matériau...
    Voir plus

    Elles se trouvent dans l'Himalaya, ces huit montagnes et ce n'est qu'en lisant le livre que vous comprendrez la signification de ce titre !!
    et vous ne regretterez pas les quelques heures passées à gravir d'autres montagnes, à glisser sur quelques glaciers ou à transporter le matériau nécessaire à la construction d'une Baita,,maison typique des alpes italiennes du coté du Mont Rose.

    Un livre calme, silencieux, sage et précieux, comme les instants de pause nécessaires en plein cœur d'une vie agitée ;
    celle de Piero, fils unique d'une famille milanaise venant des Dolomites, autre région montagneuse d’Italie.
    Celle aussi de Bruno, lui, né et vivant à Grana dans les alpes, petit montagnard à la famille décomposée, privé d'école ou d'éducation, sauvé par les parents de Piero qui ont réussi à l'amener en classe de troisième.

    Deux enfants de 11 ans qui vont devenir adultes, parcourir leurs montagnes, en visiter d'autres, vivre leurs vies, bien différentes, se perdre de vue, se retrouver pour construire ensemble une maison, héritage du père de Piero, planche par planche, pierre à pierre « l' héritage .. me fit l'impression d'une réparation, ou d'une deuxième chance, pour notre amitié interrompue ».
    au cœur de la nature, « un mot de la ville d'après Bruno ;..ici on parle de pré, de bois, de torrent, de roche », autant de choses qu'on peut montrer du doigt. »

    Un monde d'hommes, de bâtisseurs, de montagnards, rudes et durs, les femmes sont présentes, les mères surtout !! et quelques phrases sont des plus explicites .
    Bruno « on est pareils, elle et moi »
    «  seulement, elle c'est une femme. Si je vais vivre dans les bois, personne ne me dira rien. Si une femme le fait, on la traitera de sorcière. Si je me taisais, quel problème cela ferait ? Je ne serais qu'un homme qui ne parle pas. Une femme qui ne parle plus est forcément à moitié folle ».

    Un livre bienvenu, chaleureux, amical et bienveillant où chaque mot pèse son poids de vie, ancestrale et moderne à la fois, où chaque bouchée avalée renferme son once de coutume et de tradition, où chaque pas laisse une empreinte indélébile dans votre esprit !

    Belle lecture !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Revenant chaque été dans le même hameau perdu des montagnes du Val d’Aoste, un petit citadin se lie d’amitié avec un gamin du cru et découvre à son contact la rudesse et les beautés de la nature alpine. Parvenu à l’âge adulte et cherchant sa voie après la disparition d’un père qu’il n’a jamais...
    Voir plus

    Revenant chaque été dans le même hameau perdu des montagnes du Val d’Aoste, un petit citadin se lie d’amitié avec un gamin du cru et découvre à son contact la rudesse et les beautés de la nature alpine. Parvenu à l’âge adulte et cherchant sa voie après la disparition d’un père qu’il n’a jamais vraiment compris, Pietro finira par retourner auprès de son ami, toujours resté sur le même pan d’alpage où il tente obstinément de maintenir un mode de vie d’un autre siècle.

    Il est impossible de ne pas voir de larges traits autobiographiques dans la narration de Pietro, tant cette histoire exprime d’intime ressenti et revêt des accents d’authenticité jusque dans ses plus infimes détails. L’intrigue, très simple, tire son épaisseur de ses personnages, dont on découvre peu à peu les multiples nuances, restituées avec une sensibilité toute de finesse et de pudeur. Chez Paolo Cognetti, l’émotion ressemble à ce petit torrent de montagne qui, dans son livre, court sous-terre avant d’émerger plus en aval : on la ressent plus qu’on ne la lit, elle sourd au travers des lignes et se laisse deviner plus qu’elle ne s’exprime. Et elle s’enterre parfois au tréfonds d’une génération pour rejaillir à la suivante, dans de curieuses répétitions des mêmes destins.

    La couleur de ce livre est d’abord celle d’une indéfectible amitié, entre deux garçons, puis deux adultes, que tout sépare : Pietro se cherche de par le monde, Bruno s’accroche à la montagne qu’il n’a jamais quittée, mais, chacun à leur façon, ils vivent les mêmes apprentissages et les mêmes blessures, tentant de se construire un avenir en se réconciliant avec leur passé et leur héritage filial.

    Aux prises avec leurs tâtonnements et leurs drames, tous deux tirent leur force de leur seul vrai point d’ancrage : la montagne et l’amour viscéral qu’elle leur inspire. Omniprésente, elle est leur refuge, leur lieu de repli, leur cachette face à un monde oublieux des vrais essentiels. Elle leur offre la liberté et la solitude au sein de grandioses espaces de nature préservée, une vie rude et spartiate au rythme des saisons, le calme et l’apaisement au contact d’une simple authenticité, la souffrance et le plaisir de l’effort physique.

    Une grande tristesse et une vraie sincérité émanent de ce livre que l’on quitte le coeur serré et les larmes aux yeux, mais les jambes musclées, les poumons oxygénés et les yeux tournés vers les cimes de l’avenir. Coup de coeur.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce roman initiatique est aussi le roman d'une amitié entre deux hommes Pietro et, Bruno. Le premier, vit à Milan, et dès l'âge de 11 ans, il vient passer tous ses étés à Grana, au coeur du Val d'Aoste. Il rencontre alors Bruno, vacher du même âge. Tous les deux passeront leurs journées à...
    Voir plus

    Ce roman initiatique est aussi le roman d'une amitié entre deux hommes Pietro et, Bruno. Le premier, vit à Milan, et dès l'âge de 11 ans, il vient passer tous ses étés à Grana, au coeur du Val d'Aoste. Il rencontre alors Bruno, vacher du même âge. Tous les deux passeront leurs journées à travers les torrents et chemins de la montagne. Dans ce décor majestueux, Piedro découvrira la vraie nature de son père, passionné par les montagnes. Devenu adulte, Pietro reviendra régulièrement dans ses chemins pour y trouver refuge et se rėconcilier avec son passé. J'ai adoré ce roman pour l'histoire qui lie Piedro et Bruno, pour les liens familiaux entre uñ fils et ses parents. Mais je suis également fascinée par le pouvoir de la montagne, splendide et véritable personnage du roman

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • L’auteur nous livre un roman initiatique et poétique. Une vie au rythme des saisons, un ode à la nature. Des vies simples, en contradiction avec la complexité des relations que l’on y décrypte.
    La description de la nature apporte douceur et sérénité à celui s’y laissant porter. Une lecture...
    Voir plus

    L’auteur nous livre un roman initiatique et poétique. Une vie au rythme des saisons, un ode à la nature. Des vies simples, en contradiction avec la complexité des relations que l’on y décrypte.
    La description de la nature apporte douceur et sérénité à celui s’y laissant porter. Une lecture enjoignant à la randonnée et à la méditation. Un bonheur tranquille ponctué par la rudesse et l’effort sous fond de filiation et d’amitié.
    Une belle découverte.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Simple, sensible et réconfortant. Un beau roman qui nous accompagne dans notre quotidien.

    Simple, sensible et réconfortant. Un beau roman qui nous accompagne dans notre quotidien.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Hymne d’amour à la Montagne ce roman retrace la découverte de la montagne par un petit milanais, Pietro, qui vient passer l’été avec sa mère dans une maison d’un tout petit village du Val d’Aoste. Il y rencontre Bruno, un enfant du village avec qui il va partir à la conquête des environs ......
    Voir plus

    Hymne d’amour à la Montagne ce roman retrace la découverte de la montagne par un petit milanais, Pietro, qui vient passer l’été avec sa mère dans une maison d’un tout petit village du Val d’Aoste. Il y rencontre Bruno, un enfant du village avec qui il va partir à la conquête des environs ...

    Entre deux balades ils planchent sur les révisions scolaires sous la houlette de la mère de Pietro.

    En grandissant, ils accompagneront le père decOietro dans l’escalade des sommets de la région ...

    A l’orée de l’âge adulte, leurs liens se distendent mais ils restent soudés par leur souvenirs, les relations avec les parents de Pietro.

    A la mort de son père ils reconstruiront ensemble le chalet d’alpage qu’il leur a légué.

    Un roman qui se lit d’une traite, qui évoque sans mièvrerie l’amitié masculine et les accrocs de la vie et qui, sans larmoiement, décrit la vie des éleveurs d’alpage.

    Une écriture fluide et rapide qui décrit sans s’attarder en allant à l’essentiel et en faisant partager, avec pudeur, ambiances et sentiments.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.