Les huit montagnes

Couverture du livre « Les huit montagnes » de Paolo Cognetti aux éditions Stock

4.266666666

15 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Stock
  • EAN : 9782234083196
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

« Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus de nos têtes. » Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au coeur du val d'Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble,... Voir plus

« Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus de nos têtes. » Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au coeur du val d'Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers, puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié.
Vingt ans plus tard, c'est dans ces mêmes montagnes et auprès de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son passé - et son avenir.
Dans une langue pure et poétique, Paolo Cognetti mêle l'intime à l'universel et signe un grand roman d'apprentissage et de filiation.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.15

    Roman italien sur lequel plane l'ombre de Pavese et Pasolini qui ont aussi en leur temps écrit sur la montagne, les villages et la lumière qui les baignent. Fidèle à cet héritage, la langue et le style de Paolo Cognetti sont irréprochables. Une fois acté ce réel talent d'auteur et sa passion...
    Voir plus

    Roman italien sur lequel plane l'ombre de Pavese et Pasolini qui ont aussi en leur temps écrit sur la montagne, les villages et la lumière qui les baignent. Fidèle à cet héritage, la langue et le style de Paolo Cognetti sont irréprochables. Une fois acté ce réel talent d'auteur et sa passion pour son sujet, on peut regretter que beaucoup de thèmes soient seulement effleurés. On ne sait plus en refermant le livre si l'on a lu un roman sur l'amitié, la paternité, les regrets ou la difficulté du métier de vivre selon ses aspirations. Les Huit Montagnes reste un ouvrage bien éclairé mais un peu froid.

  • 0.25

    Je vous emmène à Grana dans le Val d'Aoste où les sommets culminent à plus de 4000. Deux amoureux fous, un brin originaux, s'y marièrent en 1962. Rejetés par leurs familles, ils étaient 4, le nombre minimum pour célébrer une union. Rien de plus naturel donc que de fuire la ville au moment des...
    Voir plus

    Je vous emmène à Grana dans le Val d'Aoste où les sommets culminent à plus de 4000. Deux amoureux fous, un brin originaux, s'y marièrent en 1962. Rejetés par leurs familles, ils étaient 4, le nombre minimum pour célébrer une union. Rien de plus naturel donc que de fuire la ville au moment des vacances pour aller s'y ressourcer. De cette union, naîtra un garçon, Pietro. Très vite, il est initié aux plaisirs de la randonnée. Le père et le fils y réalisent de nombreuses escapades, de quoi tisser le fil de la complicité. Vient parfois se glisser dans cette intimité, Bruno, cet enfant des montagnes. Lui les regarde d'un tout autre oeil. Elles ne représentent pas ses vacances mais sa vie quotidienne, il y est né, il y mourra aussi. Entre les deux garçons du même âge, le jeu de la concurrence et le sentiment de jalousie viennent parfois troubler les relations. Les année passent et puis un jour, un drame vient assombrir le tableau, les cartes sont rebattues et commence alors une autre vie...

    Ce roman d'apprentissage est d'une exquise beauté. Il montre tout ce dont les enfants ont besoin pour se construire et puis, cette nécessité, un jour, de s'affranchir de l'éducation de ses parents pour s'affirmer, décider de son propre chemin. Il y a de formidables passages sur la relation père-fils, si peu décrite dans la littérature en général, les femmes (mères-filles) y occupant une très grande place il faut bien l'avouer. Heureusement, Paolo COGNETTI est là pour réduire un peu cette inégalité de traitement et il le fait avec beaucoup de talent.

    Il évoque avec une infinie précision la relation de l'homme à la nature, et à la montagne plus encore.

    Les descriptions des panoramas m'ont évoqué avec ravissement ce trek réalisé au Pérou. Il y a quelque chose de singulier, d'unique dans la découverte, la surprise.

    Et comme à chacun à son altitude, à chacun sa manière de s'approprier la montagne. Avec elle, c'est tout un panel de disciplines qui s'offre à qui veut bien la conquérir.

    Mais il ne faudrait pas réduire ce roman à cette seule dimension. Dans "Les huit montagnes", il y a aussi un brin d'interculturalité,. J'ai beaucoup aimé la confrontation des univers des jeunes garçons et les mots attachés à chaque environnement social et urbain.

    Enfin, il explore les relations humaines. Comme pour les montagnes, à chacun sa manière de les apprécier. Il y a celles et ceux qui, à l'image de la mère de Pietro, ont besoin d'y baigner et en font le sens de leur existence.

    Et puis il y a les autres qui ont besoin de distance et d'isolement pour être soi-même.

    La plume de Paolo COGNETTI est absolument remarquable, elle est empreinte de sensibilité et d'humanité. Dans "Les huit montagnes", il fait de la nature sa toile de fond pour examiner en profondeur ce qui compose chacun, ses origines, ses souvenirs, sa manière très personnelle et subjective d'apprécier la vie à sa juste valeur.

    Un très beau roman initiatique.

    http://tlivrestarts.over-blog.com/2017/12/les-huit-montagnes-de-paolo-cognetti.html

  • 0.15

    Pietro, un petit milanais de onze ans, passe chaque été ses vacances à la montagne. Il se lie d’amitié avec Bruno, un petit montagnard.
    Amitié cimentée par l’amour des montagnes.
    Amitié qui durera toute une vie malgré des choix de vie différents.
    Un livre à la construction et à l’écriture...
    Voir plus

    Pietro, un petit milanais de onze ans, passe chaque été ses vacances à la montagne. Il se lie d’amitié avec Bruno, un petit montagnard.
    Amitié cimentée par l’amour des montagnes.
    Amitié qui durera toute une vie malgré des choix de vie différents.
    Un livre à la construction et à l’écriture très simples qui magnifie la montagne, de l’Italie jusqu’au Tibet, et encense l’amitié.
    Si j’ai trouvé le début un peu long, je me suis ensuite laissée embarquer dans la vie de ces deux personnages.

  • 0.25

    Pietro est un enfant unique originaire de MILAN qui débarque à GRANA dans le VAL D'AOSTE tous les étés avec sa mère et son père féru de randonnées et amoureux des sommets. Au milieu des alpages, Pietro retrouve chaque année Bruno, petit montagnard qui ne connaît que les environs de son...
    Voir plus

    Pietro est un enfant unique originaire de MILAN qui débarque à GRANA dans le VAL D'AOSTE tous les étés avec sa mère et son père féru de randonnées et amoureux des sommets. Au milieu des alpages, Pietro retrouve chaque année Bruno, petit montagnard qui ne connaît que les environs de son village. Tout les sépare, mais les deux enfants se lient d’amitié et passent leurs journées à sillonner la forêt, le glacier et à grimper sur les flancs escarpés de la montagne. Bruno initie Pietro à cette nature sauvage et aux secrets des sommets. Vingt ans plus tard, Pietro découvre son héritage paternel : une maisonnette d’alpage qu’il va s’évertuer à rebâtir avec son ami de toujours, tentant ainsi de se réconcilier de manière posthume avec son père, de s’approprier son passé et d’envisager son avenir…

    LES HUIT MONTAGNES est un roman d’apprentissage qui m’a entraînée au sommet des montagnes avec la furieuse envie de grimper et de contempler humblement les paysages alpestres. J’ai été transportée par cette nature envoûtante et complice d’une amitié profonde et sincère.

    Dans cet écrin majestueux, Paolo COGNETTI nous décrit les prémices d’une relation amicale et enfantine au-delà des différences puis la relation forte qui s’installe entre Pietro et Bruno à l’âge adulte. Ce récit à forte teneur autobiographique est mené avec pudeur et justesse, pas de grandes effusions ni de paroles superflues entre les personnages. Nous sommes en milieu naturel parfois hostile, les silences parlent autant que les mots, les faits surtout sont la preuve des sentiments et de l’attachement que se portent Pietro et son père, Bruno et la figure maternelle toujours bienveillante envers chacun. La complexité des relations filiales est abordée à travers les différents protagonistes et constitue le point d’ancrage de ce roman. La figure paternelle et tutélaire si difficile à satisfaire et à suivre finalement, va renforcer les liens entre les deux garçons.

    La plume de Paolo COGNETTI a la simplicité de la beauté pure des grands espaces et la poésie qu’ils inspirent. Il nous embarque sur les sentiers de randonnées, au bord des torrents, au sommet des montagnes avec un environnement si précisément décrit et fidèlement restitué que nous avons l’impression d’être nous-mêmes en pleine montagne, d’entendre le clapotis de l’eau qui s’écoule de la source et de suivre les amis dans leurs sorties en montagne.

    LES HUIT MONTAGNES est un roman qui a su me toucher tout en douceur mais avec force par la portée de son message universel et surtout par ses héros si fragiles et si marquants.

    Une belle surprise de la littérature italienne qui ne se résume pas qu’au succès d’Elena FERRANTE !

    MYMY


    http://cousineslectures.canalblog.com/archives/2018/01/02/36009475.html

  • 0.25

    Très belle histoire d'amitié et de filiation . Très beau roman, véritable déclaration d'amour à la montagne.
    Dans les années 80 , au nord de l'Italie, à Grana au coeur du Val d'Aoste. Là , habite Bruno, 11 ans , petit vacher , gamin un peu farouche, amoureux des alpages et c'est là que vient en...
    Voir plus

    Très belle histoire d'amitié et de filiation . Très beau roman, véritable déclaration d'amour à la montagne.
    Dans les années 80 , au nord de l'Italie, à Grana au coeur du Val d'Aoste. Là , habite Bruno, 11 ans , petit vacher , gamin un peu farouche, amoureux des alpages et c'est là que vient en vacances, Pietro , petit citadin de Milan , enfant plutôt solitaire.
    Entre les deux enfants va naître une amitié sincère et profonde , Bruno va initier son nouvel ami à tous les secrets dont regorge la montagne.
    A chaque fois que Pietro vient en vacances, les deux amis parcourent les chemins , les sentiers lors de randonnées magnifiques.
    Bruno n'est guère bavard , mais ils ont une telle osmose que le silence est comblé par le plaisir qu'ils ressentent.
    Et même si ils sont différents, leur entente est parfaite. Des alpages qui vont permettre à Pietro de découvrir son père sous un jour nouveau.
    Les années vont passer et vingt ans après un retour au source va réunir les deux amis..........
    Très bon roman initiatique , poignant.
    On y retrouve la poésie de Marcel Pagnol , baignée de Jean Giono
    Mélange de description, de paysage, d'éducation le tout mêlé de mélancolie.
    Paolo Cognetti évoque aussi la figure paternelle assez fermée , pudique , dure et sans élan affectif et la figure maternelle , forte et solide.
    Livre poétique , roman philosophique qui prône des valeurs vraies , simples et sincères.

  • 0.25

    Avec ce livre on ne pourra plus dire que le « nature writing » est une spécialité des écrivains américains !
    Chez Paolo Cognetti, la montagne est au centre de tout.
    Au centre de tout et pourtant réduire ce roman à la beauté des paysages du Val d’Aoste et à la marche en montagne serait vraiment...
    Voir plus

    Avec ce livre on ne pourra plus dire que le « nature writing » est une spécialité des écrivains américains !
    Chez Paolo Cognetti, la montagne est au centre de tout.
    Au centre de tout et pourtant réduire ce roman à la beauté des paysages du Val d’Aoste et à la marche en montagne serait vraiment une faute car ici il est question de la vie, de la filiation, de l’amitié, de la famille, des choix que l’on doit faire. Un roman aux multiples visages comme la montagne qui change au gré des saisons.

    Les 8 montagnes c’est l’histoire de deux garçons, totalement différents, mais qui vont se lier d’une amitié profonde. Deux enfants qui essaient de devenir adultes, qui se trompent, tombent, essayent à nouveau.
    Les 8 montagnes c’est l’histoire des pères, fragiles ou brutaux.
    Les 8 montagnes c’est l’histoire des mères, calmes et résolues dans un monde d’hommes.
    Les 8 montagnes c’est l’histoire de deux familles, imparfaites.

    Un roman tout en sobriété et extrêmement élégant.

  • 0.15

    On est dans un bel univers d'amitié qui se construit dans la différence et les rencontres égrenées. Plusieurs destins se croisent mais les piliers restent .
    A travers ses randonnées et ses voyages l'auteur se livre à une belle introspection et une belle déclaration d'amitié envers cet...
    Voir plus

    On est dans un bel univers d'amitié qui se construit dans la différence et les rencontres égrenées. Plusieurs destins se croisent mais les piliers restent .
    A travers ses randonnées et ses voyages l'auteur se livre à une belle introspection et une belle déclaration d'amitié envers cet ami qui ne fait pas les mêmes choix que lui Une histoire émouvante et tendre; Malgré tous les ingrédients nécessaires à l’élaboration d'un très bon roman j’avoue que le caractère un peu passif du protagoniste m'a un peu agacé et a un peu empêché la lecture enthousiaste; Le style reste cependant irréprochable.

  • 0.25

    Un bel ouvrage sur l'amitié et la montagne. très belle écriture.

    Un bel ouvrage sur l'amitié et la montagne. très belle écriture.

  • 0.25

    (...) Nous disons qu'au centre du monde,il y en a un autre, beaucoup plus haut : le Sumeru. Et autour du Sumeru, il y a huit montagnes et huit mers. C'est le monde pour nous. (...) et nous disons : lequel des deux aura le plus appris ? Celui qui aura fait le tour des huit montagnes, ou celui qui...
    Voir plus

    (...) Nous disons qu'au centre du monde,il y en a un autre, beaucoup plus haut : le Sumeru. Et autour du Sumeru, il y a huit montagnes et huit mers. C'est le monde pour nous. (...) et nous disons : lequel des deux aura le plus appris ? Celui qui aura fait le tour des huit montagnes, ou celui qui sera arrivé au sommet du mont Sumeru ? (..)

    Qui aime le plus la montagne ? celui qui court les sommets du Népal ou celui qui choisit de consacrer sa vie à ce pan du Mont Rose, situé à la frontière entre la Suisse et l'Italie, deuxième plus haut massif des Alpes, devenant fermier d'alpage ?

    Y a-t-il seulement besoin de comparer tant cette amitié entre les deux hommes, si semblables et si différents pourtant, dessine des instantanés de bonheur ?

    Les huit montagnes est tout à la fois roman d'apprentissage (se détacher du père, fou de montagne, pour le retrouver "virtuellement" au détour d'un sommet gravi), roman d'amitié et roman 'nature writing" dans le silence des alpages.

    C'est fort et c'est beau, c'est une histoire qui emporte, qui transporte. La narration "lente" sert ce petit bijou de littérature, lui donne de l'épaisseur. Les personnages sont parfaitement brossés : Bruno amoureux de sa montagne natale, presque sauvageon, et le citadin, Pietro toujours en fuite, taiseux ...

    J'avais presque peur de m'ennuyer un peu, et c'est tout le contraire qui est advenu : j'ai été happée, j'ai rêvé d'une cabane dans les alpages et d'un copain d'enfance avec qui partager souvenirs et vin rouge, et de bouquiner à la lueur d'une bougie quand le soir baisse.

    J'ai adoré !

  • 0.25

    Pietro et Bruno ont 11 ans ; l’un est un garçon de la ville dont le père est passionné de randonnée en montagne, l’autre est un jeune vacher. A la faveur d’un été à Grana, dans le Val d’Aoste, ils s’apprivoisent et deviennent inséparables, parcourant les montagnes environnantes et la nature...
    Voir plus

    Pietro et Bruno ont 11 ans ; l’un est un garçon de la ville dont le père est passionné de randonnée en montagne, l’autre est un jeune vacher. A la faveur d’un été à Grana, dans le Val d’Aoste, ils s’apprivoisent et deviennent inséparables, parcourant les montagnes environnantes et la nature sauvage. A 16 ans Pietro prend ses distance à la fois Bruno, son père, les montagnes, pour n’y revenir que 15 ans après.

    Si l’enfance est une montagne à franchir, l’âge adulte en est une autre. Les vies de Bruno et de Pietro se superposent et se rejoignent parfois, avec cette puissance de l’amitié durable comme s’ils ne s’étaient jamais perdus de vue, comme une conversation que l’on aurait à peine interrompue, se concrétisant dans une maison que l’on construit de ses propres mains ou une ascension réussie.

    C’est un texte beau, à la fois lumineux et sombre, simple et splendide comme peut l’être un paysage de montagne au lever du soleil dans toute sa pureté – oui c’est lyrique, mais ce roman donne envie de l’être, de retrouver le contact avec la nature, la vraie, celle qui vous accepte ou vous rejette, celle qui vous met en danger parfois ou vous offre un cocon loin de la multitude de la vie bruyante et brisante. C’est à la fois un hymne à la solitude et à l’amitié, une histoire de transmission et de filiation avec les torrents et les forêts comme toile d’horizon, d’une rare authenticité. Bref, on l’a compris, c’est non seulement un coup de coeur mais une grande bouffée d’oxygène.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Du même auteur

Sofia s'habille toujours en noir Paolo Cognetti LIANA LEVI

Voir tous les livres de Paolo Cognetti

Autres éditions

Les huit montagnes Paolo Cognetti STOCK

4.266666666

Voir toutes les éditions

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com