Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les heures

Couverture du livre « Les heures » de Michael Cunningham aux éditions 10/18
  • Date de parution :
  • Editeur : 10/18
  • EAN : 9782264054371
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Clarissa, Virginia et Laura : trois femmes, trois journées particulières dont les heures résonnent de subtils et sublimes échos jusqu'à l'incroyable révélation finale. Ce roman magistral, porté par la grâce, est hanté par le génie et les démons de Virginia Woolf. Adapté avec un immense succès au... Voir plus

Clarissa, Virginia et Laura : trois femmes, trois journées particulières dont les heures résonnent de subtils et sublimes échos jusqu'à l'incroyable révélation finale. Ce roman magistral, porté par la grâce, est hanté par le génie et les démons de Virginia Woolf. Adapté avec un immense succès au cinéma, il a reçu les prestigieux prix Pulitzer et Pen Faulkner Award.

« Les Heures sonnent comme un subtil mécanisme d'horlogerie aux rouages de dentelle noire. [...] Assurément splendide. » Fabrice Gaignault, Elle Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne Damour  

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (5)

  • J'aime beaucoup Virginia Woolf, et j'aime son univers. Si je dois avouer qu'au départ, j'ai eu un peu de mal à remettre les personnages et leurs intrigues respectives à leur place, on s'y fait. Et puis j'aime beaucoup l'idée qu'une auteure comme Woolf devienne un personnage de roman, c'est un...
    Voir plus

    J'aime beaucoup Virginia Woolf, et j'aime son univers. Si je dois avouer qu'au départ, j'ai eu un peu de mal à remettre les personnages et leurs intrigues respectives à leur place, on s'y fait. Et puis j'aime beaucoup l'idée qu'une auteure comme Woolf devienne un personnage de roman, c'est un peu le coup de l'arroseur arrosé. Et ces destins qui se croisent, c'est vraiment la force de ce récit surprenant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Les heures de Micheal Cunningham est un classique publié en 1999. L’auteur a reçu le prix Faulkner et le prix Pulitzer pour ce roman. Mon édition est celle de chez Pocket.
    Mon avis

    J’avais vu le film The Hours il y a de ça quelques années parce que Meryl Streep, Julianne Moore et Nicole...
    Voir plus

    Les heures de Micheal Cunningham est un classique publié en 1999. L’auteur a reçu le prix Faulkner et le prix Pulitzer pour ce roman. Mon édition est celle de chez Pocket.
    Mon avis

    J’avais vu le film The Hours il y a de ça quelques années parce que Meryl Streep, Julianne Moore et Nicole Kidman jouaient dedans. Je ne connaissais pas le livre, je ne savais même pas qu’il s’agissait d’une adaptation jusqu’à ce que je vois ce roman. Ni une ni deux, je me devais de le lire, de voir si je retrouvais ce qui m’avait troublé dans le film.

    Après cette lecture, je ne suis pas autant bouleversée par ces destins qu’après avoir vu le film. Peut-être que de connaître le destin de chacune a retiré une partie du charme. En tout cas, j’ai beaucoup aimé le style de Cunningham qui décrit les sentiments de ces femmes de manière sensible. Nous sentons qu’à chaque instant Clarissa, Laura ou Virginia pourrait changer leurs destins. Mais la volonté est une chose bien mystérieuse et à chaque fois elles font des choix qui vont marquer le court de leurs vies.

    On y découvre Virginia Woolf, grand écrivain anglais qui a marqué son temps et la littérature en général. C’est un très bel hommage qui lui est rendu dans Les Heures puisque Clarissa et Laura vont être marquée par son roman Mrs Dalloway. Que ce soit parce que la lecture du roman marque Laura ou la travaille sans son rôle de femme au foyer ou parce que Clarissa porte le prénom de l’héroïne de Virginia. Ces trois femmes sont liées par la littérature et ce à travers l’espace et le temps. Une manière de prouver que la littérature est éternelle d’une certaine façon.

    « Comment, se demande Laura, quelqu’un qui a été capable d’écrire une telle phrase – qui a été capable de ressentir tout ce que contient une telle phrase – a-t-il pu se suicider ? »

    Un petit reproche tout de même … J’ai parfois failli décrocher. Le rythme est lent, très lent. Il n’y a pas d’action à proprement parler, nous suivons juste un moment de la vie de trois femmes. Il n’y a rien de palpitant si ce n’est la justesse dans la façon de narrer leur journée et d’en extraire les sentiments et les pensées de ces femmes qui sont l’essence même de la vie. Une lecture à faire quand on veut quelque chose de poétique, d’un brin philosophique ou quand on aime les lettres anglaises et Virgina Woolf.

    Bel ode à la vie, à la création et au féminisme. La vie est faite est choix, à nous de bien les faire !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ecriture d'un homme sur la vie de trois femmes qui sont complètement différentes les unes des autres,et ceci dans trois époques : 1929,1949 et fin 2000.
    L'auteur a une sensibilité merveille.
    J'ai une bouquinerie,à chaque rentré de ce livre,je l'offre,cela fait le 6éme.

    Ecriture d'un homme sur la vie de trois femmes qui sont complètement différentes les unes des autres,et ceci dans trois époques : 1929,1949 et fin 2000.
    L'auteur a une sensibilité merveille.
    J'ai une bouquinerie,à chaque rentré de ce livre,je l'offre,cela fait le 6éme.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • C'est du bon roman mais pourquoi n'ai-je pas aimé ce Pulitzer ? Parce qu'il ne m'a pas passionnée, j' en attendais beaucoup plus: plus de force, plus d'émotion, plus de passion à l'image de Virginia Woolf

    C'est du bon roman mais pourquoi n'ai-je pas aimé ce Pulitzer ? Parce qu'il ne m'a pas passionnée, j' en attendais beaucoup plus: plus de force, plus d'émotion, plus de passion à l'image de Virginia Woolf

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • L'histoire d'une seule journée dans la vie de trois femmes, Virginia Woolf (l'écrivain =D) en 1923, Laura Brown mère au foyer en 1949 et finalement Clarissa éditrice à la fin du XXème siècle.

    C'est un livre sympa à lire, même s'il faut s'accrocher, parce qu'il y a énormément de descriptions...
    Voir plus

    L'histoire d'une seule journée dans la vie de trois femmes, Virginia Woolf (l'écrivain =D) en 1923, Laura Brown mère au foyer en 1949 et finalement Clarissa éditrice à la fin du XXème siècle.

    C'est un livre sympa à lire, même s'il faut s'accrocher, parce qu'il y a énormément de descriptions et par moment l'auteur tergiverse, on ne sait pas trop où on va. Il ne se passe rien, il peut passer un chapitre sur la préparation d'un gâteau, et pourtant les pensés, le mental des femmes, nous frappes de pleins fouet.
    C'est un livre très psychologique en fait.

    Et surtout très déprimant, mais vraiment. C'est pas à lire si vous êtes déjà à vous demandez si vous allez pas vous jeter d'un balcon...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.