Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les heures souterraines

Couverture du livre « Les heures souterraines » de Delphine De Vigan aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253134213
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au coeur d'une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Les Heures souterraines est un roman vibrant et... Voir plus

Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au coeur d'une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Les Heures souterraines est un roman vibrant et magnifique sur les violences invisibles d'un monde privé de douceur, où l'on risque de se perdre, sans aucun bruit.

Donner votre avis

Articles (3)

Avis (51)

  • Un livre que j'ai lu avec plaisir, sans pouvoir le poser. Une idée, qui n'a selon moi, pas été exploitée jusqu'au bout. On ressent ce qu'elle vit surtout si dans son passé ce genre de situation nous est de près ou de loin, familière, on comprend qu'elle ait voulu créer cette atmosphère...
    Voir plus

    Un livre que j'ai lu avec plaisir, sans pouvoir le poser. Une idée, qui n'a selon moi, pas été exploitée jusqu'au bout. On ressent ce qu'elle vit surtout si dans son passé ce genre de situation nous est de près ou de loin, familière, on comprend qu'elle ait voulu créer cette atmosphère insoutenable, la longueur des minutes, pourtant, je pense qu'elle aurait pu pousser plus loin encore. On a tendance à souhaiter qu'un livre nous livre une fin, un dénouement, la vie est souvent ainsi faite...elle se poursuit...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Nous suivons deux personnages au cours de la même journée:

    - Mathilde, mise au placard par son patron alors leur collaboration avait si bien commencé entre eux;
    - Thibault, médecin, qui sillonne la capitale au gré des appels, qui vient de quitter la femme qu'il aime mais qui ne l'aime pas en...
    Voir plus

    Nous suivons deux personnages au cours de la même journée:

    - Mathilde, mise au placard par son patron alors leur collaboration avait si bien commencé entre eux;
    - Thibault, médecin, qui sillonne la capitale au gré des appels, qui vient de quitter la femme qu'il aime mais qui ne l'aime pas en retour.

    Nous ferons des allers-retours entre les deux protagonistes, parcourant leur passé mais aussi leurs failles et fêlures qui sont autant de forces (purée, c'est presque aussi beau que du Goldman ce que je viens d'écrire...)

    Finiront-ils par se rencontrer?

    Un très joli roman porté par la très belle plume de Delphine de Vigan.

    NB: une mention spéciale au film - même titre - qui est très très très juste.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Autant vous le dire tout de suite ce n'est pas un roman joyeux. Mais comme chaque fois avec cet auteur j'ai été happée dès les premières lignes. C'est l'histoire d'une femme Mathilde,veuve élevant seule ses enfants, prise au piège du harcèlement moral dans la grande entreprise où elle travaille...
    Voir plus

    Autant vous le dire tout de suite ce n'est pas un roman joyeux. Mais comme chaque fois avec cet auteur j'ai été happée dès les premières lignes. C'est l'histoire d'une femme Mathilde,veuve élevant seule ses enfants, prise au piège du harcèlement moral dans la grande entreprise où elle travaille comme bras droit du chef d'un des services. Et du jour au lendemain ce "connard en costume trois pièces"entreprend une entreprise de démolition en règle d'une violence inouïe sur laquelle par lâcheté tout le monde ferme les yeux, trop heureux de ne pas en être la cible. L'écriture est d'une précision inimaginable, l'auteur a-t-elle connu pareille situation? On assiste le coeur serré à la lente descente aux enfers de cette jeune femme. Parallèlement c'est aussi l'histoire de Thibault, médecin aux Urgences médicales de Paris, englué dans un quotidien usant où passant un temps infini dans sa voiture, d'embouteillages en stationnement en double-file, il gère "60% de rhinopharyngites et 40% de solitude" et englué dans une relation amoureuse avec une femme indifférente. Ces deux solitudes vont-elles se rencontrer et pouvoir se faire du bien ? Je vous laisse le découvrir.
    Je vous avoue avoir ressenti plus d'empathie pour elle que pour lui. On dirait que ce quotidien usant choisi par lui n'est qu'une longue punition pour n'avoir pas pu aller au bout de son rêve d'être chirurgien. On a envie de lui dire mais secoue-toi, change de vie ! Alors qu'elle... J'ai aimé ce personnage fort et courageux. J'aurais aimé fermer le livre en la sachant sauvée...
    Un roman sur la solitude urbaine, la violence de l'entreprise où la volonté d'une seule personne peut transformer le lieu de travail en une machine à broyer les hommes/femmes de façon inexorable...J'ai envie de dire que ce peut être une lecture salutaire. Pour comprendre les mécanismes du harcèlement moral et savoir comment réagir. Parler, ne pas s'isoler, ne pas avoir honte...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Mathilde avait une vie professionnelle épanouissante : cadre reconnue par ses supérieurs et ses collaborateurs, c’est avec enthousiasme qu’elle travaille sans compter ses heures. Jusqu’au jour où elle contredit son N+1. La descente aux enfers commence, qui va durer des mois, jusqu’à ce 20 mai...
    Voir plus

    Mathilde avait une vie professionnelle épanouissante : cadre reconnue par ses supérieurs et ses collaborateurs, c’est avec enthousiasme qu’elle travaille sans compter ses heures. Jusqu’au jour où elle contredit son N+1. La descente aux enfers commence, qui va durer des mois, jusqu’à ce 20 mai où une voyante lui annonce qu’elle va rencontrer un homme qui va lui changer sa vie, et qu’enfin un espoir apparaît, ténu.
    Ce même jour, Thibaud, au petit matin, met fin à son histoire d’amour avec Lila, pour ne pas mourir mais en étouffant sa vie.
    Ces deux-là vivent ce 20 mai en soufflant, haletant dans un Paris trépidant. Ames sœurs, ils ne sont pas loin de l’autre, au bord de la rencontre, de la reconnaissance.
    Un roman intranquille, plein de suspens.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'avoue Delphine de Vigan, j'ai parfois du mal parce qu'après la lecture de ses romans, je ne vais pas bien...Mais alors celui-là, il donne envie d'hurler!!!!!!!!!!!!!!!!
    Ces deux destinées emmêlées dans des tourmentes qui nous rappellent forcément de près ou de loin nos vies ça met la rage et...
    Voir plus

    J'avoue Delphine de Vigan, j'ai parfois du mal parce qu'après la lecture de ses romans, je ne vais pas bien...Mais alors celui-là, il donne envie d'hurler!!!!!!!!!!!!!!!!
    Ces deux destinées emmêlées dans des tourmentes qui nous rappellent forcément de près ou de loin nos vies ça met la rage et donne envie de secouer tout ce que la société actuelle fait de terrible aux rapports humains : solitude exacerbée, un monde du travail qui rassemble au farwest et qui fabrique des monstres...
    Quel imaginaire noir et sombre... mais peut être que c'est la vraie vie finalement!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Très bon roman dans lequel l'auteur nous dépeint avec réalisme et une grande justesse , le désarroi , le mal être , la solitude de deux personnes intérieurement seuls au milieu de tous. Mathilde , la quarantaine est cadre dans un grand groupe , elle élève seule ses trois enfants , brillante,...
    Voir plus

    Très bon roman dans lequel l'auteur nous dépeint avec réalisme et une grande justesse , le désarroi , le mal être , la solitude de deux personnes intérieurement seuls au milieu de tous. Mathilde , la quarantaine est cadre dans un grand groupe , elle élève seule ses trois enfants , brillante, dynamique , appréciée de tous et surtout de son patron.
    Jusqu'au jour où elle a le malheur d'osé contrer ses propos et là tout chavire , son trajet quotidien devient une souffrance , le harcèlement moral que lui fait subir son patron devient incessant ... Elle prend conscience qu'elle était son jouet , sa marionnette et qu'il peut la briser .
    Tous lui tournent le dos , la solitude l'avale petit à petit .A côté de Mathilde , il y a Thibaud , médecin urgentiste la quarantaine qui sillonne Paris dans sa voiture se rendant au chevet des malades dont beaucoup l'appelle pour combler l'absence , l'absence de vie , la solitude . Thibaut qui lui même n'est pas heureux et qui vient de quitter une femme qu'il aime mais qui ne l'aime pas , une femme juste capable de lui offrir son corps mais pas ses sentiments.
    Deux personnages attachants avec un plus pour Mathilde qui ne tombent jamais dans le pathétique Roman sombre , profond , qui décrit parfaitement ce monstre qui s'insinue en vous ,vous fatigue , vous mine et vous avale .Le mal de la solitude ...
    On espère , sans vraiment y croire que ces deux êtres esseulés vont se croiser ....Est-ce cela la prédiction du 20 Mai que la voyante a annoncé à Mathilde . Et quand bien même , hantés par leurs rêves et plongés dans leur détresse , se trouveront ils même si ils sont un jour face à face

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Avec la promesse que Mathilde et Thibault vont finir par se rencontrer, on lit le roman de bout en bout. La fin est surprenante. Un roman délicat et cruel à la fois.

    Critique constructive:

    Ce roman a été lu lors d'un Weekendà1000 (lire 1000 pages en 3 jours). C'était censé être une lecture...
    Voir plus

    Avec la promesse que Mathilde et Thibault vont finir par se rencontrer, on lit le roman de bout en bout. La fin est surprenante. Un roman délicat et cruel à la fois.

    Critique constructive:

    Ce roman a été lu lors d'un Weekendà1000 (lire 1000 pages en 3 jours). C'était censé être une lecture douce et légère pour un week-end en amoureux à l'hôtel. Il s'avère que ça n'est pas du tout une lecture légère et douce et mignonne, du tout!

    Mais...

    J'ai adoré la vérité que décrit ce roman. La vie de Mathilde est peut-être celle de centaines de milliers de Français(es). La vie de Thibault également. Dans un train-train quotidien, les personnages tentent d'éviter les obstacles mais continuent de vivre malgré les soucis personnels, déchirure amoureuse et problèmes familiaux. Chacun lutte comme un dormeur, comme un personnage en funambule sur un fil d'acier tendu qui risque de se briser à tout moment.

    J'ai aimé cette fragilité constante, comme si chaque personnage pouvait basculer dans l'ombre, la colère ou la mort à tout moment!

    On sent la fébrilité des personnages, leur sensibilité, leur conscience s'éveiller puis s'éteindre. Delphine de Vigan est passée maîtresse en terme d'écriture du sensible, de la chute des corps, de leurs cris de désespoir étouffés par des oreillers invisibles. Des cris du coeur.

    La délicatesse de l'auteur nous fait aimer les personnages, détester certains protagonistes. On vit, on palpite à la lecture d'un tel roman, cruel de vérité.

    Delphine de Vigan est vraiment une auteur du sensible, de l'indicible, elle est une conteuse née, avec le don de nous embarquer dans des histoires de vraies tranches de vies. Et toujours, toujours, on en ressort grandi!

    Bilan de ma lecture: un coup de coeur (encore un, après la lecture de "Rien ne s'oppose à la nuit").

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un livre remarquable qui nous met de plein fouet dans ce sujet si difficile qu'est le harcèlement en entreprise. On suit impuissants et désemparés la chute inéluctable et l'abandon des collègues, Et on se demande "Et moi, je ferais quoi dans ce cas ?"
    L'histoire du médecin urgentiste est plus...
    Voir plus

    Un livre remarquable qui nous met de plein fouet dans ce sujet si difficile qu'est le harcèlement en entreprise. On suit impuissants et désemparés la chute inéluctable et l'abandon des collègues, Et on se demande "Et moi, je ferais quoi dans ce cas ?"
    L'histoire du médecin urgentiste est plus difficile à cerner à mon sens.
    J'ai été déçue par la fin. Mais ce doit être voulu. Nous ne sommes pas dans un "Feel good book".

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.