Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les évadés

Couverture du livre « Les évadés » de Christian Leourier aux éditions Bayard Jeunesse
Résumé:

Le parcours de Jean, un adolescent, qui s'engage dans un réseau de résistants pendant l'occupation parisienne.
Paris, 1940 : les allemands occupent la ville. Jean Ricard vient d'entrer au lycée quand Oncle Robert, un ami de son père, lui confie une mission : conduire deux aviateurs Anglais de... Voir plus

Le parcours de Jean, un adolescent, qui s'engage dans un réseau de résistants pendant l'occupation parisienne.
Paris, 1940 : les allemands occupent la ville. Jean Ricard vient d'entrer au lycée quand Oncle Robert, un ami de son père, lui confie une mission : conduire deux aviateurs Anglais de la gare Saint-Lazare aux Invalides. C'est une mission dangereuse, mais Jean accepte sans hésiter.
Quelques semaines plus tard, un élève accoste Jean dans la cour de récréation. Il lui propose de rejoindre le réseau Cassiopée. Cette filière d'évasion prend en charge les aviateurs Anglais dont l'avion a été abattu en France et organise leur évacuation vers l'Espagne, d'où ils peuvent enfin rejoindre leur base en Angleterre. Le rôle de Jean ? Guider ces aviateurs dans Paris, d'un lieu sûr à un autre.
Jean reçoit ses instructions via des billets glissés dans son casier. S'enchaînent alors des trajets réguliers en compagnie d'aviateurs, d'un hébergeur à l'autre, comme Mémé tartine ou Madame Rose. Il fait ainsi la connaissance de Benjamin, un aviateur français engagé dans la Royal Air Force, qui lui demande d'aller chez lui rassurer sa famille. Jean y va et rencontre Arlette, dont il tombe immédiatement amoureux.
Après une vague d'arrestations, le réseau confie à Jean un nouveau rôle : escorter les aviateurs pendant leur voyage en train de Paris à Dax. La tâche est périlleuse : les contrôles peuvent avoir lieu à tout moment et il est malheureusement impossible pour ces aviateurs Anglais de décliner leur fausse identité sans être trahi par leur accent.

Donner votre avis