Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les enquêtes du département V T.8 ; victime 2117

Couverture du livre « Les enquêtes du département V T.8 ; victime 2117 » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Albin Michel
Résumé:

Le journal en parle comme de la « victime 2117 » : une réfugiée qui, comme les deux mille cent seize autres qui l'ont précédée cette année, a péri en Méditerranée dans sa tentative désespérée de rejoindre l'Europe.
Mais pour Assad, qui oeuvre dans l'ombre du Département V de Copenhague depuis... Voir plus

Le journal en parle comme de la « victime 2117 » : une réfugiée qui, comme les deux mille cent seize autres qui l'ont précédée cette année, a péri en Méditerranée dans sa tentative désespérée de rejoindre l'Europe.
Mais pour Assad, qui oeuvre dans l'ombre du Département V de Copenhague depuis dix ans, cette mort est loin d'être anonyme. Elle le relie à son passé et fait resurgir de douloureux souvenirs.
Il est temps pour lui d'en finir avec les secrets et de révéler à Carl Mørck et à son équipe d'où il vient et qui il est. Au risque d'entraîner le Département V dans l'oeil du cyclone.
Qui est Assad ? Victime 2117 est la réponse. Cette enquête est son histoire.

Donner votre avis

Avis (11)

  • 8ème enquête du Département V. Cette enquête permet de lever le voile sur le passé d'Assad. Bravo!

    8ème enquête du Département V. Cette enquête permet de lever le voile sur le passé d'Assad. Bravo!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Inconditionnelle de ces personnages, connaitre le passé d'Assad arrive enfin et j'ai dévoré cet opus. La gorge serré, les drames de la guerre, des choix déchirants ont déconstruits cet homme qui ne souhaite que le mieux-être de sa famille.
    Peut-être le dernier de la série à mon sens, une suite...
    Voir plus

    Inconditionnelle de ces personnages, connaitre le passé d'Assad arrive enfin et j'ai dévoré cet opus. La gorge serré, les drames de la guerre, des choix déchirants ont déconstruits cet homme qui ne souhaite que le mieux-être de sa famille.
    Peut-être le dernier de la série à mon sens, une suite serait inutile.

    thumb_up J'aime comment Commentaires (2)
  • Ce nouveau roman de mon auteur danois préféré ne démarre pas au Département V mais sur une plage de Chypre où viennent s'échouer les migrants.

    Les victimes recueillies sont numérotées. La deux mille deux cent dix-septième est une  femme, qui a en fait été assassinée d'un coup de...
    Voir plus

    Ce nouveau roman de mon auteur danois préféré ne démarre pas au Département V mais sur une plage de Chypre où viennent s'échouer les migrants.

    Les victimes recueillies sont numérotées. La deux mille deux cent dix-septième est une  femme, qui a en fait été assassinée d'un coup de couteau.

    Mais ça, Juan ne le sait pas encore lorsqu'il envoie son article à son journal barcelonais ! 

    Et comme il a raté ce scoop, sa chef l'oblige à repartir et à mener l'enquête sur l'assassinat de cette migrante. 

    A Copenhague, un post-ado fan de jeu vidéo décide d'atteindre le score de 2117 victimes avant d'assassiner ses parents en réaction à l'absence de réaction occidentale au sort des migrants.

    Le décès de Lars Bjorn, chef de la police danoise, et de son frère, ne laissent pas le  département V indifférent ... et amènent Assad à raconter son histoire ainsi que ses liens avec l'ancien chef ... 

    Une visite chez Rose permettra à Assad de voir une coupure de journal où figure le portrait de la victime 2117, de la reconnaître  ... 

    Et voilà comment démarre ce roman magistral, puissant, fouillé où les histoires personnelles deviennent fait divers et course poursuite européenne 

    Le meilleur de tous les romans de Jussi Adler Olsen

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Elle, c’est une vieille femme venue s’échouer, morte, sur les rivages de la Méditerranée d’une île chypriote…mais qui est-elle ? une réfugiée ? une victime ?
    Elle, c’est celle qui redonne la flamme et l’envie à un journaliste espagnol, au bord du gouffre et du suicide, de renouer avec le «...
    Voir plus

    Elle, c’est une vieille femme venue s’échouer, morte, sur les rivages de la Méditerranée d’une île chypriote…mais qui est-elle ? une réfugiée ? une victime ?
    Elle, c’est celle qui redonne la flamme et l’envie à un journaliste espagnol, au bord du gouffre et du suicide, de renouer avec le « succès » ...
    Elle, c’est l’excuse toute trouvée pour un jeune déséquilibré, un hikikomori danois, de trucider sa famille et décapiter des inconnus...
    Elle, c’est Lely Kakabi, qui a sauvé l’inspecteur Assad du Département V de la police de Copenhague et sa famille de la police secrète de Saddam Hussein… et va l'obliger à dévoiler son passé qu'il taisait jusqu'ici…
    Elle, c’est surtout la clef qui permet à un chef djihadiste irakien, dont la cruauté n’a d’égal que son machiavélisme, de préparer un attentat terroriste de grande envergure…devant les yeux d’Assad, l’ennemi dont il souhaite se venger…
    Elle, c’est la Victime 2117, par qui tout commence et tout finit…

    La recette du succès des polars de l’auteur danois Jussi Adler-Olsen, que j’ai eu la chance de rencontrer lors de la remise des prix du Livre de Poche 2012, en tant que membre du jury, tient à quelques ingrédients : une intrigue à tiroirs, des personnages attachants à la psychologie complexe, des dialogues truculents à l’humour décalé et des thématiques renouvelées à chaque roman. Mais son dernier opus, Victime 2117, détonne : l’intrigue tend vers le roman d’espionnage. Hafez el Assad, l’inspecteur d’origine irakienne, qui depuis une décennie, est l’un des fils rouges de la série du Département V, le fameux service de police chargé d'élucider les vieilles affaires non résolues, et l’un des personnages les plus attachants et intrigants, en est le cœur du scénario qui porte sur son douloureux et lancinant passé.
    L'intrigue permet d'éclairer son parcours de vie et sa carrière militaire de mercenaire. On découvre un homme brisé par la disparition de sa famille aux mains d’un certain Ghaalib, redoutable djihadiste. Il est vrai que de découvrir Assad sous cet angle, en proie aux plus vives souffrances psychologiques, faisant montre de faiblesses jamais dévoilées, est difficile à encaisser, lui toujours jovial et d’humeur constante.
    Parallèlement, ses coéquipiers, Carl, Rose et Gordon recherchent activement l'identité et l’adresse d'un jeune détraqué de Copenhague, reclus dans sa chambre face à son ordinateur et à son katana, et qui menace de perpétrer un carnage au Danemark lorsqu'il aura atteint le score de 2117 points à son jeu en ligne…pour, soi-disant, venger la mort de la vieille femme émigrée.
    Avec près de 600 pages, l'auteur nous lance dans un compte à rebours haletant contre de terribles menaces, qui nous fait voyager par-delà Copenhague, de Chypre à Barcelone, en passant par le Moyen-Orient, sa violence et ses tortures, pour finir en Allemagne, de façon explosive ! La tension est omniprésente et Victime 2117 se fond dans une triste réalité et actualité qui mêlent terrorisme, migration, radicalisation et vengeance.
    L'enquête est rythmée, captivante, le suspense omniprésent et crescendo ! Je me suis presque crue en caméra embarquée sur les nombreuses scènes d’action ! Le style d’Adler-Olsen est si précis, rythmé, structuré, qu’on vit les aventures des personnages, partage leurs émotions et réactions. On est plongé dans le scénario, aux premières loges...
    Pour autant, ce huitième opus du Département V n'est pas mon préféré. En effet, au regard de l'intensité de l'action principale, il m’a semblé difficile de relier l’intrigue secondaire autour du jeune hikikomori à l’enquête menée par Assad. Néanmoins, j’ai retrouvé Rose, avec plaisir, qui m’a encore régalée avec sa ténacité, son sens pratique et ses réparties.
    Ceci étant, pour les amateurs de sensations fortes et les fans de l’écrivain danois, je vous recommande ce pavé qui traite des thèmes d'actualité et notamment du terrorisme sous deux facettes : celle d’un attentat à grande échelle et la planification d’une tuerie de masse.
    Dès les premières pages, il est impossible de décrocher de ce thriller sombre et intelligent tant l’auteur nous piège dans sa toile de noirceur à rebondissements qui s’enchaînent et nous entrainent… Victime 2117 est un roman addictif, un véritable page-turner, que l’on referme dans l’attente du prochain scénario des aventures des acteurs du Département V.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Le meilleur de la série dévoré !

    Le meilleur de la série dévoré !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • 8 ème tome des enquêtes du département V et si j’ai beaucoup aimé les précédentes, j’ai beaucoup moins apprécié celle ci, elle m’a laissé un léger malaise.

    8 ème tome des enquêtes du département V et si j’ai beaucoup aimé les précédentes, j’ai beaucoup moins apprécié celle ci, elle m’a laissé un léger malaise.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un 8e opus décevant que j'ai vraiment eu du mal à terminer, pourtant je voulais tellement savoir qui était vraiment Assad d'où il venait, quelle était son histoire personnelle, et son drame, forcément... Mais j'ai été déçue. Même si on retrouve Rose, mais si peu. Et Carl, complètement...
    Voir plus

    Un 8e opus décevant que j'ai vraiment eu du mal à terminer, pourtant je voulais tellement savoir qui était vraiment Assad d'où il venait, quelle était son histoire personnelle, et son drame, forcément... Mais j'ai été déçue. Même si on retrouve Rose, mais si peu. Et Carl, complètement inexistant. Sans parler de Hardy, Mona... ils apparaissent au gré de quelques pages seulement... M. Adler-Olssen, vite rendez nous nos personnages emblématiques !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Victime 2117
    La victime 2117, c’est une réfugiée retrouvée morte sur une plage chypriote et qui, comme les 2116 qui l’ont précédé, a tenté la traversée de la Méditerranée pour fuir la Syrie. Mais pour Assad, cette victime est loin d’être anonyme, puisqu’elle se trouve être sa mère adoptive. La...
    Voir plus

    Victime 2117
    La victime 2117, c’est une réfugiée retrouvée morte sur une plage chypriote et qui, comme les 2116 qui l’ont précédé, a tenté la traversée de la Méditerranée pour fuir la Syrie. Mais pour Assad, cette victime est loin d’être anonyme, puisqu’elle se trouve être sa mère adoptive. La découverte d’un article à son sujet, écrit par un journaliste catalan en mal de reconnaissance, va le replonger dans la douleur de son passé et le convaincre de dévoiler ses secrets à ses coéquipiers, Carl,Rose et Gordon.
    .
    ⭐️⭐️⭐️ J’ai lu tous les titres de cette série et j’avoue avoir été moins emballée par les derniers opus. Mais celui là tient toute ses promesses et m’a tenue en haleine sur ses 600 pages. Le ton est différent, il y a moins d’humour, il est plus sombre, plus noir, sûrement parce qu’il se situe dans un contexte plus lourd: la crise des migrants et les attentats terroristes. Le personnage d’Assad, qui restait jusqu’alors mystérieux y déploie toute sa personnalité et sa complicité avec Carl y est encore forte. Heureusement le retour de Rose, la fantasque secrétaire, apporte un peu de légèreté à cette intrigue intense et dramatique.
    Un très bon thriller, une intrigue palpitante et beaucoup d’humanité .
    .
    Et parce qu’un livre c’est aussi un bel ouvrage, mention particulière pour la couverture que je trouve très réussie.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.