Les enlisés

Couverture du livre « Les enlisés » de Andre Lay aux éditions French Pulp
  • Date de parution :
  • Editeur : French Pulp
  • EAN : 9791025102558
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Dans ce portrait machiavélique d'un couple enlisé dans un bonheur convenu, l'intrigue commence comme une romance et finit comme un polar ! Odieux et réjouissant, un drame tendre... à en crever.
Regagner l'amour de sa femme ? Rien de plus facile :
Il suffit de l'empoisonner. Et ensuite, de... Voir plus

Dans ce portrait machiavélique d'un couple enlisé dans un bonheur convenu, l'intrigue commence comme une romance et finit comme un polar ! Odieux et réjouissant, un drame tendre... à en crever.
Regagner l'amour de sa femme ? Rien de plus facile :
Il suffit de l'empoisonner. Et ensuite, de s'occuper tendrement de sa convalescence, en bon mari aimant. Mais à trop vouloir s'attacher sa compagne, Claude n'avait pas prévu qu'il susciterait chez elle des sentiments fanatiques... qui se révèleront bien plus tragiques qu'un divorce !

Donner votre avis

Avis(1)

  • Voilà un polar vite lu, qui, s'il ne restera pas dans les annales est bien agréable et idéal pour un voyage, de quoi le qualifier de roman de gare. Mais entendons-nous bien, c'est un compliment, car réussir à captiver suffisamment un lecteur-voyageur pendant tout son trajet est une entreprise...
    Voir plus

    Voilà un polar vite lu, qui, s'il ne restera pas dans les annales est bien agréable et idéal pour un voyage, de quoi le qualifier de roman de gare. Mais entendons-nous bien, c'est un compliment, car réussir à captiver suffisamment un lecteur-voyageur pendant tout son trajet est une entreprise pas aisée. André Lay (1924-1997) l'a écrit en 1973 comme pas mal d'autres, car en trente ans d'écriture, il a publié 140 ouvrages. Et après on se moque des écrivains actuels qui publient leur titre à chaque rentrée littéraire... pfff, petits joueurs !

    Dire que l'on est dans le summum de la littérature serait mentir. Ecrire que c'est le must en matière de roman noir serait exagérer. C'est une très bonne série B, un truc à lire pour se détendre, à prêter à son voisin de voyage ou à n'importe qui d'autre qui saura apprécier, attention pas un bégueule qui fera la grimace sur le style, la rapidité et de l'intrigue et de son dénouement ni même sur la couverture d'un rouge éclatant (les couvertures French pulp sont selon moi, très réussies, on sait tout de suite à quel genre de romans on à affaire).

    N'attendez donc rien de ce court roman, vous n'en serez que plus agréablement surpris, il se glissera merveilleusement entre un des romans de la rentrée littéraire insipide et incolore -si si il y en a plein, je ne les ai pas lus, mais je devine, il doit bien y avoir un Angot, un Nothomb ou un Beigbeder (pure méchanceté de ma part puisque je n'ai jamais lu ces deux derniers) qui traîne- et un essai pompeux et/ou grandiloquent d'un philosophe ou d'un auto-proclamé-intellectuel.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions