Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les demoiselles

Couverture du livre « Les demoiselles » de Anne-Gaelle Huon aux éditions Albin Michel
Résumé:

« Il n'y a que trois règles ici, Rosa. La première : ne jamais tomber amoureuse. La deuxième : ne jamais voler l'homme d'une autre. La dernière : ne boire que du champagne millésimé. » Seule l'une de ces trois règles sera respectée.

J'avais quinze ans quand j'ai pris la route ce matin-là, et... Voir plus

« Il n'y a que trois règles ici, Rosa. La première : ne jamais tomber amoureuse. La deuxième : ne jamais voler l'homme d'une autre. La dernière : ne boire que du champagne millésimé. » Seule l'une de ces trois règles sera respectée.

J'avais quinze ans quand j'ai pris la route ce matin-là, et une seule idée en tête : rejoindre le Pays Basque, devenir couseuse d'espadrilles, et échapper à mon destin. Jusqu'à ce que je rencontre les Demoiselles. Des femmes fantasques et mystérieuses vivant au milieu des livres, des jarretières et des coupes de champagne. Qui étaient-elles ? Quel secret cachaient-elles ? Libres et incandescentes, accompagnées d'un majordome plus grand qu'une cathédrale, d'un chauffeur louche et d'un perroquet grivois, les Demoiselles n'auraient jamais dû croiser ma route. Pourtant, ces femmes ont changé ma vie.

Donner votre avis

Avis (6)

  • C'est une lecture coup de cœur "Les Demoiselles", pour ses personnages pétillants, féminins, sensuels et terriblement attachants. C'est une lecture qui fait du bien, qui nous montre toute la douleur qu'une vie peut amener, tous les bonheurs aussi, toutes les joies, les amours, les peines et les...
    Voir plus

    C'est une lecture coup de cœur "Les Demoiselles", pour ses personnages pétillants, féminins, sensuels et terriblement attachants. C'est une lecture qui fait du bien, qui nous montre toute la douleur qu'une vie peut amener, tous les bonheurs aussi, toutes les joies, les amours, les peines et les difficultés.
    L'histoire de Rosa est singulière, inspirante. On y voit toute une vie depuis un départ compliqué, une perte terrible, jusqu'aux révélations, en passant par le désir, les fêtes et le champagne. Chaque personnage est singulier, unique, attachant (je me répète ? oups...), inspirant à sa manière. J'ai aimé découvrir chacun de leurs désirs, aventures et philosophies.
    J'ai aimé ce roman écrit comme une longue confession orale, comme une longue lettre envoyée, libératrice, comme un témoignage livré au lecteur, au monde et surtout à Liz.

    Je ne sais pas si mes mots arrivent à décrire à quel point ce roman à été une bouffée inspirante, une bouffée de quelque chose de frais et pétillant.
    C'est une lecture coup de cœur ce livre, et j'espère vous avoir convaincu d'aller vous y plonger, de découvrir les Hirondelles et les Demoiselles, de voyager au Pays-Basque, de danser le charleston, d'aimer sans condition et de porter des espadrilles !

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
  • Les demoiselles c'est deux mondes qui se rencontrent. C'est Rosa, notre héroïne qui va avoir un destin totalement incroyable et dont l'évolution grandit au fur et à mesure de cette histoire. 

    Découvrir les Hirondelles et de les mettre en lumière, ces femmes si jeunes qui embarquaient pour un...
    Voir plus

    Les demoiselles c'est deux mondes qui se rencontrent. C'est Rosa, notre héroïne qui va avoir un destin totalement incroyable et dont l'évolution grandit au fur et à mesure de cette histoire. 

    Découvrir les Hirondelles et de les mettre en lumière, ces femmes si jeunes qui embarquaient pour un périple dangereux a été une belle découverte. Tout de suite j'ai été charmé par le personnage de Rosa et son courage sur toutes les épreuves qui lui seront donné à vivre. Même si j'aurais voulu qu'on s'attarde un peu plus sur leur périple. Le croisement des Demoiselles sur sa route va changer le cours de sa vie. Elle va pouvoir s'accrocher à son rêve. Le construire petit à petit. Conquérir cette liberté qu'elle convoite.  

    C'est pétillant, frais, lumineux. On oscille entre tragédie et comédie pour une lecture riche en surprises et en personnages attachants, surtout les demoiselles. Ces femmes qui ont su être libres, ont su dicter leurs propres règles. Une émancipation sur cette société qui leurs permettent une vie de liberté et de joyeuseté. Des portraits de femmes aux destins exceptionnelles et si inspirantes. 

    À travers ces mots, c'est toute l'ambiance et l'atmosphère de Mauléon qui ressort des ces pages pour me laisser une très grande envie d'aller découvrir cette région. 

    Ouvrir les Demoiselles c'est allez à la rencontre de ces femmes qui ont des secrets à vous révéler au rythme du Jazz et de coupe de champagne ! C'est la promesse de passer un bon moment en compagnie de ces personnages hauts en couleurs. 
    Merci @annegaelle_huon pour ton imagination si luminaire et solaire qui vient à la rencontre un pan de l'Histoire pour un récit incroyablement vibrant !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Si vous souhaitez glisser un rayon de soleil dans votre valise pour partir en vacances, je vous conseille ce livre !

    Anne-Gaëlle Huon nous invite à passer la frontière espagnole pour nous rendre au Pays Basque. Dans ce livre nous découvrons l'histoire des hirondelles de Mauléon, capitale de...
    Voir plus

    Si vous souhaitez glisser un rayon de soleil dans votre valise pour partir en vacances, je vous conseille ce livre !

    Anne-Gaëlle Huon nous invite à passer la frontière espagnole pour nous rendre au Pays Basque. Dans ce livre nous découvrons l'histoire des hirondelles de Mauléon, capitale de Soule et de l'espadrille. Une vie difficile dans le but de se constituer un trousseau et se marier. Tout un programme qui est loin d’être une partie de plaisir quand on à 15 ans. C’est ce qu’a fait Rosa en 1923.

    C'est sans compter les personnages hauts en couleur, plus attachants les uns que les autres, mais aussi aux caractères bien trempés pour pouvoir tenir le coup quand la vie ne fait pas de cadeau.

    A travers les demoiselles, l'auteure nous embarque dans son histoire sur un air de Charleston et dans une ambiance pétillante comme des bulles de Champagne.

    Emotions, fantaisies, secrets et confidences dans ce roman lumineux.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • 1923, Fago, un petit village d'Espagne. La pauvreté menace de séparer Rosa - 15 ans - et sa soeur adorée Alma - son aînée de 2 ans - de leur grand-mère. Pour éviter cela, Rosa convainc Alma à prendre la route avec d'autres filles du village, celles que l'on nomme "les hirondelles". Elles partent...
    Voir plus

    1923, Fago, un petit village d'Espagne. La pauvreté menace de séparer Rosa - 15 ans - et sa soeur adorée Alma - son aînée de 2 ans - de leur grand-mère. Pour éviter cela, Rosa convainc Alma à prendre la route avec d'autres filles du village, celles que l'on nomme "les hirondelles". Elles partent pour six mois, traversant les dangereuses montagnes à Mauléon dans le Pays Basque, pour y travailler et se constituer un trousseau pour se marier. C'est Carmen qui en est à son troisième voyage qui les guidera accompagnée de Pascual, un berger qui rêve lui aussi de liberté et de faire fortune.


    Dans six mois, des économies dans les poches, Alma et Rosa retrouveront leur abuela et tout ira bien se dit Rosa. Malheureusement rêve et réalité sont souvent tout autre, c'est le destin qui décide. Il sera tragique pour Rosa et à plus d'un titre. Une sacrée petite nana qui devra en découdre avec Carmen et Sancho, le contremaître..


    Oui car Mauléon, c'est la capitale de l'espadrille, une industrie en plein essor qui emploie des "petites couseuses" de l'automne au printemps pour constituer les stocks. Le travail est dur et harassant, la vie ne fera pas de cadeau à Rosa mais elle y croisera une française qui l'intrigue, Colette avec qui elle sympathisera.


    De fil en aiguille, elle rencontrera "Les demoiselles" qui occupent la maison du même nom, Mademoiselle Thérèse, une institutrice qui lui apprend le français, Mademoiselle Véra, une cocotte exilée de Paris , Lupin, le majordome noir, Marcel le chauffeur, Bernadette la cuisinière et "Gédéon" un perroquet grivois.


    C'est un autre univers qu'elle découvre, ici on fait la fête, on boit du chapagne millésimé tous les jours, on festoie, l'argent coule à flot mais hors de question d'être oisif, il faut travailler.


    Qui sont ces femmes ? Que font-elles au village ? Ces femmes vont changer la vie de Rosa. Elle aime dessiner, n'a pas peur de travailler, elle va prendre sa vie en main.


    Je découvre la plume d'Anne-Gaëlle Huon avec ce livre et je suis conquise ♥ Quel petit bonheur ! Dès les premières pages j'étais sous le charme. Détrompez-vous, ce roman aux allures feel good n'en est pas un. C'est une petite merveille ! On apprend des choses intéressantes sur le pays basque, sur Mauléon et l'histoire de la chaussure car Mauléon n'est pas que la capitale de l'espadrille, c'est aussi le berceau des Pataugas.


    Autre sujet abordé avec tendresse c'est l'histoire des "cocotes", des courtisanes des années 20 qui construisaient leur fortunes en partageant leurs charmes, on parle de Paris, des Folis Bergères, de la vie de la nuit, du music-hall. La musique a une place importante, du charleston des annèes 30 à l'arrivée du rock and roll. On croise des personnages célèbres comme Chaplin, Dior, et bien d'autres.




    Ce récit c'est aussi la vie de femmes un peu cabossées par la vie, d'amour, de bienveillance, de la force et de leur énergie pour changer de destin et se prendre en main.


    L'écriture est très belle, bienveillante, sensible, lumineuse. Les personnages hauts en couleur sont attachants, attendrissants. ils ont une profondeur. On les quitte difficilement.


    C'est un roman qui fait du bien et quelques jours après la lecture , Rosa est toujours dans un coin de ma tête, on ne l'oublie pas.


    C'est beau, une petite pépite. C'est fou ce que ce livre fait du bien.


    Lisez-le.
    Pour ma part, je pense que vous avez compris c'est un très gros coup de coeur . ♥♥♥♥♥



    Les jolies phrases

    L'espoir ce n'est pas de croire que tout ira bien, il a soufflé. Mais de croire que les choses ont un sens.

    Tu peux faire tout ce dont tu rêves, Paloma. Le destin, ce n'est pas une question de chance. C'est une question de choix.

    C'est drôle comme les plus grands moments d'une vie tiennent souvent dans un seul instant.

    J'ai la tête là où les poules ont les oeufs !

    Si le style et l'écriture différaient, l'idée restait la même : tous ces hommes étaient fous de celles qui se refusait à eux.

    Colette était amoureuse de l'amour mais jamais de ses amants.

    Tu peux être l'esclave de tes passions, mais jamais d'un homme, sermonnait Véra. Notre liberté est fragile. Le coeur ne doit pas s'en mêler.

    L'amour n'a pas d'âge et le bonheur n'a pas de rides.

    L'amour n'exclut pas la haine.

    L'amour, c'est comme le cheval, Paloma ! Quand on tombe, faut se remettre en selle.

    La vie prend parfois de drôles de détours pour nous ramener à l'essentiel.

    Cet homme était noir. Plus noir que la nuit, plus noir que les ombres, plus noir que le précipice qui avait englouti Alma. Ses bras étaient aussi larges que ma tête et ma tête lui arrivait aux hanches. Une montagne croisée avec un cacaotier. Il a souri, révélant une rivière de dents plus blanches que le lait. Puis d'une voix de l'au-delà il m'a demandé si je voulais du thé.

    https://nathavh49.blogspot.com/2020/06/les-demoiselles-anne-gaelle-huon.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • 1923, Rosa, jeune espagnole de 15 ans, vivant dans un village pauvre, décide de traverser la frontière espagnole pour rejoindre la France avec sa soeur pour se constituer un trousseau pour l'hiver.

    Mauléon, France, petit village basque mais grand lieu de fabrication d'espadrille....
    Voir plus

    1923, Rosa, jeune espagnole de 15 ans, vivant dans un village pauvre, décide de traverser la frontière espagnole pour rejoindre la France avec sa soeur pour se constituer un trousseau pour l'hiver.

    Mauléon, France, petit village basque mais grand lieu de fabrication d'espadrille. Effectivement, dans les usines d'espadrilles, on trouve beaucoup de jeunes espagnoles, cette main clandestine appelée "Les Hirondelles". C'est ici même que le destin de Rosa va basculer !

    Malgré son jeune âge, Rosa à du caractère, c'est une femme de courage, qui se voit du jour au lendemain passé du statut d'enfant à celui d'adulte. Un changement dû à des rencontres incroyables : celle des Demoiselles.

    Les Demoiselles vivent seules, dans une grande maison. Les Demoiselles aiment le champagne comme croquer les hommes. Elles sont libres, pleines de féminités, avec une soif d'exister mais avec énormément de secrets...

    Anne Gaelle Huon nous fait traverser le temps, l'histoire à travers l'Espagne, le Pays Basque et même Paris. Dans ses pages colorés, on y croise des personnages emblématiques comme Chaplin ou Dior, mais aussi des personnages fictifs comme la délicieuse Colette, cette déesse, devenue meilleure amie de Rosa, une beauté foudroyante.

    Ce nouveau roman d'Anne Gaëlle est solaire, drôle, passionnant, extrêmement vivant avec une touche de sensibilité, d'émotion et de spiritualité. Un roman totalement à l'image de son auteure : pétillant (tiens comme les bulles de champagnes).

    Anne Gaëlle a le pouvoir de vous mettre des images pleins les yeux. "Les Demoiselles" se lisent comme un film. Un long métrage qui dévoile la vie et le destins de femmes fortes, exceptionnelles, bouleversantes et libres.

    Un roman contemporain ancré dans l'histoire, rempli de femmes incroyables, de champagne, de plume et de paillettes et bien évidemment de magnifiques espadrilles. Bienvenue dans l'atelier des Hirondelles et la maison des Demoiselles !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Huon ! Huon ! Huon ! Huon ! (Si, si, c'est bien le bruit d'une sirène d'alarme).

    Alerte rouge ! le nouveau roman d'Anne-Gaëlle Huon arrive mercredi en librairie !

    Je l'attendais ce livre. Impatiemment et plus encore.

    Rosa a quinze ans, en 1923, et s'apprête à traverser la frontière...
    Voir plus

    Huon ! Huon ! Huon ! Huon ! (Si, si, c'est bien le bruit d'une sirène d'alarme).

    Alerte rouge ! le nouveau roman d'Anne-Gaëlle Huon arrive mercredi en librairie !

    Je l'attendais ce livre. Impatiemment et plus encore.

    Rosa a quinze ans, en 1923, et s'apprête à traverser la frontière espagnole pour rejoindre la France et le petit village de Mauléon, dans le pays basque… Petite hirondelle fait le printemps.

    Là-bas, la frêle adolescente va devenir une adulte au contact d'une bande de femmes hautes en couleurs et en talons, les Demoiselles.

    Voyage dans le temps, périple dans le Sud, hymne tonitruant au pays basque, ce roman est une véritable pochette surprise. Il te pète à la tronche, comme un bouchon de champagne et t'offre son lot de jolies surprises, avec un petit goût de piment d'Espelette ! Tu ris, tu t'inquiètes, tu t'énerves, tu chouines, tu apprends même ! Ça fourmille et ça dégringole directement dans le coeur du lecteur qui se retrouve un peu estourbi !

    On croise des personnages inventés de toutes pièces, mais aussi, des grandes figures de l'époque mais je ne dirai rien, chut !

    Ce roman est comme son auteure. Généreux, drôle, sensible et émouvant. Vivant et élégant ! Gourmand et passionnant. Romanesque à souhait, poétique souvent ! Je sais, ça fait beaucoup d'adjectifs mais il m'en vient mille autres en tête !

    J'ai particulièrement apprécié le titre, Les Demoiselles, et toutes les déclinaisons qu'il offre et l'importance qu'il revêt tout au long du roman.

    Anne-Gaëlle Huon ne se contente pas de nous resservir la soupe et envoie valdinguer la marmite pour offrir une histoire complètement différente de ce qu'elle a fait jusque-là ! Elle peint une fresque, à la fois historique et intime, à travers les destins de ces femmes d'exception, inoubliables et bouleversantes de liberté ! On retrouvera quand même l'amour des autres, la passion pour les fanfreluches et une certaine envie de se dandiner, propres à l'univers de l'auteur …

    Un roman résolument féminin, sans leçon de féminisme, qui fait de ces demoiselles de grandes dames de coeur ! de celles dont on se souvient … de celles qui habiteront longtemps les rayonnages de nos bibliothèques.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.