Les cigognes sont immortelles

  • Coup de cœur ❤️❤️❤️❤️❤️


    « Michel ne traîne pas sur ton chemin ! N’oublie pas les courses de ta mère, mon vin rouge, mon tabac, ne perds pas ma monnaie ! »
    Michel, un jeune adolescent rêveur, se laisse bercer entre les consignes de Maman Pauline et Papa Roger, la vie dans le quartier Voungou à Pointe-Noire, les rêveries et les soucis. Il aime aussi apprendre l’Histoire en s’asseyant avec Papa Roger sous le manguier au bout de la parcelle pour écouter la radio nationale, La Voix Congolaise. Une Histoire qui fait tout basculer en ce mois de mars 1977. L’’assassinat brutal du camarade président Marien Ngouabi, à Brazzaville, n’est pas sans conséquence dans la vie de Michel et sa famille.

    Alain Mabanckou manie avec brio un langage simple pour aborder la question plus profonde d’une Afrique prise entre colonialisme et mouvements d’indépendance. Une Afrique où la vie des habitants est régie par la politique, la surveillance des voisins, les difficultés financières. Et surtout qui fait grandir les enfants trop vite.
    On se laisse émouvoir par la narration du jeune Michel qui raconte avec un regard plein d’innocence et de rêverie la vie de sa famille à travers la crise politique au Congo en 1977. « Le camarade président Marien Ngouabi sera content de moi … moi je me dis qu’il est en train d’apprendre à voler au-dessus des têtes des gens comme les cigognes blanches … ».

    Un roman tendre, drôle avec un joli sens poétique.
    Un vrai coup de cœur pour moi !
    Un bijou de la rentrée littéraire 2018, je vous le recommande vivement !

    #bookstagram #rentreelitteraire2018
    https://lamadeleinedelivres.fr

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions