Les chaussures italiennes

Couverture du livre « Les chaussures italiennes » de Henning Mankell aux éditions Points
  • Date de parution :
  • Editeur : Points
  • EAN : 9782757821626
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

À soixante-six ans, Fredrik Welin vit reclus avec sa chienne et sa chatte depuis une décennie sur une île balte. Hanté par le souvenir d'une erreur tragique qui brisa sa carrière de chirurgien, il s'inflige chaque matin une immersion au fond d'un trou creusé dans la glace. Mais cette routine est... Voir plus

À soixante-six ans, Fredrik Welin vit reclus avec sa chienne et sa chatte depuis une décennie sur une île balte. Hanté par le souvenir d'une erreur tragique qui brisa sa carrière de chirurgien, il s'inflige chaque matin une immersion au fond d'un trou creusé dans la glace. Mais cette routine est interrompue par l'intrusion d'Harriet, qu'il a aimée et abandonnée trente-sept ans plus tôt. Durant deux hivers et un été, Frederik va renouer avec le monde des émotions humaines.

Donner votre avis

Avis (37)

  • Gros coup de cœur pour ce roman! Même si tout semble très lent dans ce livre, l'histoire, l'atmosphère , l'intrigue..c'est une belle histoire qui fait réfléchir sur nos vies...J'ai hâte de lire la suite "Les bottes suédoises".

    Gros coup de cœur pour ce roman! Même si tout semble très lent dans ce livre, l'histoire, l'atmosphère , l'intrigue..c'est une belle histoire qui fait réfléchir sur nos vies...J'ai hâte de lire la suite "Les bottes suédoises".

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • A soixante-six ans, Fredrik Welin vit reclus depuis une décennie sur une île de la Baltique avec pour seule compagnie un chat et un chien et pour seules visites celles du facteur de l'archipel. Depuis qu'une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s'est isolé des hommes. Pour se...
    Voir plus

    A soixante-six ans, Fredrik Welin vit reclus depuis une décennie sur une île de la Baltique avec pour seule compagnie un chat et un chien et pour seules visites celles du facteur de l'archipel. Depuis qu'une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s'est isolé des hommes. Pour se prouver qu'il est encore en vie, il creuse un trou dans la glace et s'y immerge chaque matin. Au solstice d'hiver, cette routine est interrompue par l'intrusion d'Harriet, la femme qu'il a aimée et abandonnée quarante ans plus tôt. Fredrik ne le sait pas encore, mais sa vie vient juste de recommencer. Le temps de deux solstices d'hiver et d'un superbe solstice d'été, dans un espace compris entre une maison, une île, une forêt, une caravane, Mankell nous révèle une facette peu connue de son talent avec ce récit sobre, intime, vibrant, sur les hommes et les femmes, la solitude et la peur, l'amour et la rédemption.

    Un très gros coup de cœur pour ce livre, j’ai adoré cette histoire et pourtant on ne peut pas dire en soi qu’il soit attachant, cet homme reclus volontaire sur son île, en 12 ans, pas une fois il n’a autorisé le facteur , la seule personne qu’il voit quotidiennement à pénétrer chez lui ne serait-ce que le temps d’un café ! Quand il l’ausculte, car c’est un malade imaginaire qui se découvre chaque jour ou presque de nouveaux maux, c’est dehors sur un banc... Les personnages sont tous insolites, en rupture de société condamnés à l’incompréhension, à la solitude , à la mort, à la violence. Ils n’en sont pas moins profondément humains et attachants, les portraits de femmes, étonnantes, sont très réussis. L’atmosphère est particulièrement étrange, la nature omni présente, et tout superflu est gommé de l’environnement et de la vie des personnages. La venue de Harriet va être le point de départ d’une véritable renaissance pour le héros qui va enfin affronter ses souvenirs et regarder sa vie en face, faire face à ses démons, cesser de se mentir à lui-même et aller vers la rédemption en ayant, enfin, des relations d’amour avec les autres... Il n’accepte pas facilement ce bouleversement dans son existence et prend la fuite plus d’une fois, de toutes façons la fuite , c’est l’histoire de sa vie ! Si en apparence les choses sont assez noires, les personnages sont tous des handicapés de la vie, de la communication, il y a des moments de grâce absolue dans ce livre magnifique...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je ne vous le cache pas, il m’a fallu un petit temps pour entrer pleinement dans ce roman. Je ne l’ai peut-être pas commencé au moment le plus propice et au début, je ne lisais que d’une manière très hachée, quelques pages par jour, ce qui ne m’a pas aidée à m’immerger dans l’histoire.

    Le...
    Voir plus

    Je ne vous le cache pas, il m’a fallu un petit temps pour entrer pleinement dans ce roman. Je ne l’ai peut-être pas commencé au moment le plus propice et au début, je ne lisais que d’une manière très hachée, quelques pages par jour, ce qui ne m’a pas aidée à m’immerger dans l’histoire.

    Le récit commence en plus d’une façon particulière : on fait la connaissance de Fredrik, un chirurgien déchu reclus sur son île y vivant comme un ermite, qui prend son bain glacé quotidien dans la Baltique et qui abrite une fourmilière dans son salon. Son seul lien avec la terre ferme et le reste du monde est la visite d’un facteur hypocondriaque, Jansson, arrivant en hydrocoptère jusqu’à chez lui. L’intrigue s’installe ainsi calmement pendant que l’on découvre le quotidien de cet étrange personnage qui m’a semblé profondément antipathique dans un premier temps mais aussi délicieusement loufoque. La routine de Fredrik est brusquement bousculée lorsqu’une vieille connaissance, Harriet, débarque à l’improviste sur son île aux commandes de son déambulateur. À partir de là, les événements vont s’enchaîner et Fredrik va doucement sortir de sa solitude pour s’ouvrir aux autres et va devoir prendre des décisions importantes suite aux révélations d’Harriet.

    Je ne vous en dis pas plus et je vous laisse vous sentir porter par cette belle histoire. Je suis passée du rire aux larmes constamment, un véritable ascenseur émotionnel. Plusieurs scènes sont remplies de drôlerie comme la rencontre avec le bottier italien tandis que d’autres sont déchirantes. Tout est juste dans l’écriture de Mankell et il sait explorer les sentiments humains de la plus belle des manières. La psychologie des personnages est particulièrement fouillée et même si la fin est un peu cousue de fil blanc, j’ai quand même été touchée grâce à l’écriture du Suédois et la traduction d’Anna Gibson. Bien que terriblement irritant au début, le personnage de Fredrik évolue beaucoup et j’ai fini par m’y attacher. Dans le froid scandinave, on suit avec avidité le cheminement de cet être rongé par le remord qui va tenter de recoller les morceaux sur le chemin de la rédemption. Dis comme cela, le livre peut paraître déprimant mais il se révèle en fait de plus en plus lumineux au fur et à mesure de la lecture malgré la noirceur qui l’imprègne.

    Malgré un début difficile, je vous conseille donc ce roman bouleversant empreint d’humanité et à l’ambiance très réussie ! J’ai trouvé chaussure à mon pied en découvrant cet auteur, allez-vous, vous aussi, sauter dans le bain glacé et tenter l’aventure ?

    À lire aussi sur https://thetwinbooks.wordpress.com/2019/03/01/les-chaussures-italiennes-henning-mankell/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Perplexe sur le début du récit, que l'ai laissé de côté quelques temps, arrive l'instant ou la construction est plus lumineuse. La suite est plus fluide, légère et des situations qui pourraient être plus mélodramatiques (la fin de vie, la désillusion ..) sont presque fantasques grâce à des...
    Voir plus

    Perplexe sur le début du récit, que l'ai laissé de côté quelques temps, arrive l'instant ou la construction est plus lumineuse. La suite est plus fluide, légère et des situations qui pourraient être plus mélodramatiques (la fin de vie, la désillusion ..) sont presque fantasques grâce à des personnages hauts en couleur. Très apprécié ce roman que je recommande

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Chef d'oeuvre ? Alors je suis passé à côté. Les ficelles sont grosses, les coutures apparentes. C'est comme si l'auteur avait choisi des personnages incohérents et des situations abracadabrantes, qu'il avait bien secoué le tout et qu'il nous l'avait servi sur de la glace - celle de son île, pour...
    Voir plus

    Chef d'oeuvre ? Alors je suis passé à côté. Les ficelles sont grosses, les coutures apparentes. C'est comme si l'auteur avait choisi des personnages incohérents et des situations abracadabrantes, qu'il avait bien secoué le tout et qu'il nous l'avait servi sur de la glace - celle de son île, pour que ce soir plus digeste. Les métaphores et les symboles sont grossiers : il lui coupe son bras, il se coupe du monde... Ile ne trouve pas de vie à sa taille, mais il fait à la fin l'acquisition d'une paire de chaussures sur-mesure... il perd une femme, mais il en trouve d'autres, etc, etc... Pour mesurer l'écart entre ce livre et vrai chef d'oeuvre de littérature audacieuse, baroque, parfois jusqu'à l'absurde, il suffit de relire le 'tambour" de Volker Schlöndorff.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Fredrik vit reclus sur une île de la Baltique jusqu'au jour où Harriet, son amour de jeunesse débarque et c'est déjà là un scénario qui laisse présager des bouleversements dans sa vie. Un livre sur les relations dont est faîte notre vie. Je m'empresse de lire "Les bottes suédoises", un roman du...
    Voir plus

    Fredrik vit reclus sur une île de la Baltique jusqu'au jour où Harriet, son amour de jeunesse débarque et c'est déjà là un scénario qui laisse présager des bouleversements dans sa vie. Un livre sur les relations dont est faîte notre vie. Je m'empresse de lire "Les bottes suédoises", un roman du même auteur.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un univers isolé en pays nordique. La solitude d'un homme meurtri par une tragédie et qui renoue avec son passé par le plus grand des hasard. Un très bon livre dont on ne devine pas le scénario. Des personnages hétéroclites, blessés et que l'on prend plaisir à découvrir.

    Un univers isolé en pays nordique. La solitude d'un homme meurtri par une tragédie et qui renoue avec son passé par le plus grand des hasard. Un très bon livre dont on ne devine pas le scénario. Des personnages hétéroclites, blessés et que l'on prend plaisir à découvrir.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un ermite, son chien, la banquise, son premier amour qui débarque et on se laisse emporter par cette belle histoire! Je viens d'acheter la suite "les bottes suédoises" et j'ai hâte de découvrir ce que l'auteur a pu inventer!

    Un ermite, son chien, la banquise, son premier amour qui débarque et on se laisse emporter par cette belle histoire! Je viens d'acheter la suite "les bottes suédoises" et j'ai hâte de découvrir ce que l'auteur a pu inventer!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions