Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les 7 de Spandau ; les secrets révélés des derniers criminels nazis

Couverture du livre « Les 7 de Spandau ; les secrets révélés des derniers criminels nazis » de Laure Joanin-Llobet aux éditions Tallandier
  • Date de parution :
  • Editeur : Tallandier
  • EAN : 9791021036857
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

De 1947 à 1987, des pasteurs français ont rencontré les grands criminels nazis emprisonnés dans la forteresse de Spandau, à Berlin. Pour la première fois, ils ont accepté de raconter leur expérience.
Pendant quarante ans, sept ex-dignitaires nazis condamnés par le tribunal de Nuremberg - dont... Voir plus

De 1947 à 1987, des pasteurs français ont rencontré les grands criminels nazis emprisonnés dans la forteresse de Spandau, à Berlin. Pour la première fois, ils ont accepté de raconter leur expérience.
Pendant quarante ans, sept ex-dignitaires nazis condamnés par le tribunal de Nuremberg - dont Rudolf Hess, le troisième homme du régime nazi, Albert Speer, l'architecte d'Hitler et ministre de l'Armement du IIIe Reich, et Karl Dönitz, grand-amiral de la Kriegsmarine - purgent leur peine dans la prison de Spandau. Les seuls qui sont autorisés à échanger avec les détenus, une fois par semaine, sont les pasteurs nommés aumôniers de la prison. Douze hommes de foi se succèdent, leur parlent et écoutent leurs obsessions. Prennent-ils conscience des horreurs du régime nazi ? Que ressentent-ils face à leur châtiment ? Un témoignage passionnant, une véritable incursion dans les méandres de l'âme humaine.

Donner votre avis

Avis (1)

  • Ce livre ne devrait pas se nommer Les 7 de Spandau mais les 2 de Spandau car il ne parle en réalité que de Albert Speer (pour le premier quart) et de Rudolf Hess pour les 3/4.

    Sur la forme j'ai apprécié les récits détaillés et documentés, j'applaudis le travail d'investigation qu'à fait...
    Voir plus

    Ce livre ne devrait pas se nommer Les 7 de Spandau mais les 2 de Spandau car il ne parle en réalité que de Albert Speer (pour le premier quart) et de Rudolf Hess pour les 3/4.

    Sur la forme j'ai apprécié les récits détaillés et documentés, j'applaudis le travail d'investigation qu'à fait l'actrice.

    Sur le fond je tique un peu je l'avoue, bien que chaque récit des différents pasteurs étaient tous intéressant à leur manière, je n'ai pas, à titre purement personnel, tellement apprécié le dernier Michel Roehing. Son prosélytisme et son mépris de l'athéisme m'ont fait remué sur ma chaise.
    Globalement l'ensemble de ces témoignages m'a laissé un arrière goût amère, j'ai eu beaucoup de mal avec leurs compassion et leurs tirages incessante sur la détention difficile d'un "pauvre vieillard malade", au regard des milliers de vieillards qui furent entassé dans des baraques en bois sans chauffage l'hiver, réduit en esclavage et enfin gazé, tout ce qu'à endurer Hess me paraît bien dérisoire et ne me tire pas du tout les larmes.

    Quant à la fameuse rédemption de ces détenus, je déduis à la lecture de ce livre qu'elle ne s'est pas réellement opérée. Speer s'est mis en scène sans cesse et Hess si au dire de ses pasteurs avait changé, je trouve plus qu'etrange que Roehing refuse de dire exactement ce que pensé Hess de son nazisme et l'holocauste, ça ne peut être que parce-que Hess n'a pas exprimé de rédemption. Sinon à quoi bon garder le secret pour celui qui soucieux de redorer l'image de ce nazi à accepté de parlé pour la première fois en 2001 ? Si on ajoute à ça qu'il n'a jamais voulu écrire qu'il regretté son passé alors que cela lui aurait peut être permis de quitter la prison pour une question de fierté, personnellement j'en arrive à la conclusion que Hess était et est resté un Nazi jusqu'au bout.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.