L'écume des jours

Couverture du livre « L'écume des jours » de Boris Vian aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253140870
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Un titre léger et lumineux qui annonce une histoire d'amour drôle ou grinçante, tendre ou grave, fascinante et inoubliable, composée par un écrivain de vingt-six ans. C'est un conte de l'époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, féerique et... Voir plus

Un titre léger et lumineux qui annonce une histoire d'amour drôle ou grinçante, tendre ou grave, fascinante et inoubliable, composée par un écrivain de vingt-six ans. C'est un conte de l'époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, féerique et déchirant. Dans cette oeuvre d'une modernité insolente, livre culte depuis plus de cinquante ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, la mort prend la forme d'un nénuphar, le cauchemar va jusqu'au bout du désespoir.
Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l'amour absolu et la musique des Noirs américains...

Donner votre avis

Articles (3)

Avis(32)

  • Ce roman cultive un paradoxe. Il est composé d'une grande part de fantastique à tendance adolescente pour pouvoir passer des messages réservés plutôt à des adultes. Il peut d'ailleurs être facilement découpé en deux parties qui représentent chacune un univers distinct.
    Dans la première partie...
    Voir plus

    Ce roman cultive un paradoxe. Il est composé d'une grande part de fantastique à tendance adolescente pour pouvoir passer des messages réservés plutôt à des adultes. Il peut d'ailleurs être facilement découpé en deux parties qui représentent chacune un univers distinct.
    Dans la première partie l'absurde est parfois déstabilisant car il n'apporte rien à l'histoire et semble complètement gratuit. J'ai d'ailleurs dû à plusieurs reprises relire certaines phrases, tant mon cerveau ne voulait pas accepter en l'état, ce qui se passait sous mes yeux. Trop de folie tue la folie! Les personnages sont insipides, l'histoire est déjantée et les scènes sont plus surréalistes les unes que les autres, et il faut alors s'accrocher pour ne pas décrocher.
    Dans la seconde partie, la poésie irrationnelle de l'auteur joue un rôle beaucoup plus dominant et vient magnifier l'histoire d'amour et le drame qui se déroulent jusqu'aux dernières lignes de ce conte tragique. La représentation de l'amour, de la maladie et de l'espoir est alors parfaitement exploitée et l'extravagance apporte sa touche de magie.
    Boris Vian, qui fait partie des auteurs à grande réputation, ne m'a convaincu qu'à la toute fin du livre, et cette histoire totalement absurde, écrite dans un style plutôt simpliste, ne m'a que moyennement emballé. Mon expérience Boris Vian a de grands risques de s'arrêter là...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je n'oublierai jamais Chloé et son nénuphar dans les poumons...jamais.

    Je n'oublierai jamais Chloé et son nénuphar dans les poumons...jamais.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Décalé et poétique , un régal

    Décalé et poétique , un régal

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Hormis le côté surréaliste de l'écriture (une grande première pour moi), ce livre fait réfléchir. Boris Vian fait preuve d'une analyse des personnages, de leur caractère et de leurs vies qui ne laisse pas indifférent. Une lecture courte et intéressante!

    Hormis le côté surréaliste de l'écriture (une grande première pour moi), ce livre fait réfléchir. Boris Vian fait preuve d'une analyse des personnages, de leur caractère et de leurs vies qui ne laisse pas indifférent. Une lecture courte et intéressante!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.