L'écume des jours

Couverture du livre « L'Ecume Des Jours » de Boris Vian aux éditions Gallimard-jeunesse
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Articles (3)

Avis(32)

  • Ah! le génie de Boris Vian... Ce livre nous emmène dans un monde magique, rose dragée, imaginaire mais tellement beau jusqu'à...

    Ah! le génie de Boris Vian... Ce livre nous emmène dans un monde magique, rose dragée, imaginaire mais tellement beau jusqu'à...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Qu'est-ce que c'est beau, cette histoire d'amour qui veut lutter contre le cancer! Et ces mots loufoques qu'on utilise pour ne pas le nommer, et ces expériences qu'on fait avec l'écriture et la lecture! Merci Boris Vian.

    Qu'est-ce que c'est beau, cette histoire d'amour qui veut lutter contre le cancer! Et ces mots loufoques qu'on utilise pour ne pas le nommer, et ces expériences qu'on fait avec l'écriture et la lecture! Merci Boris Vian.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est un roman surprenant avec des fantaisies littéraires tel une peinture impressionniste. J'ai été bouleversé par ce genre littéraire. Si l'on prend au second degré, le monde burlesque, on plonge dans une belle histoire écrit avec une très belle plume.

    C'est un roman surprenant avec des fantaisies littéraires tel une peinture impressionniste. J'ai été bouleversé par ce genre littéraire. Si l'on prend au second degré, le monde burlesque, on plonge dans une belle histoire écrit avec une très belle plume.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'avais lu « l'écume des jours » de Boris Vian dans le cadre scolaire et je me rappelais ne pas avoir aimé ... Je l'ai donc relu, histoire de me refaire une idée sur ce livre... Alors voilà, je n'ai toujours pas accroché ! C'est beaucoup trop surréaliste pour moi (et je devais déjà être trop...
    Voir plus

    J'avais lu « l'écume des jours » de Boris Vian dans le cadre scolaire et je me rappelais ne pas avoir aimé ... Je l'ai donc relu, histoire de me refaire une idée sur ce livre... Alors voilà, je n'ai toujours pas accroché ! C'est beaucoup trop surréaliste pour moi (et je devais déjà être trop rationnelle enfant !). Je n'arrive pas à m'imaginer les décors et l'environnement qu'il décrit. Quant au style et aux références, il faudrait un professeur de français à portée de main pour pouvoir tout décoder. Il y a de jolis jeux de mots et beaucoup de références mais on en loupe à mon avis énormément...

    Heureusement qu'il y a tout de même un fil conducteur ou plutôt deux : l'amour entre Chloé et Colin et l'addiction de Chick à Jean-Sol Partre qui lui fait perdre Alise.

    Un petit extrait ? ou deux ?

    "Il y avait, au premier plan, deux terrassiers qui jouaient à la marelle. Le ventre du plus gros sautait à contretemps de son propriétaire. Pour palet, ils se servaient d'un crucifix peint en rouge auquel il manquait la croix."

    "Recouvrement d'impôts chez le sieur Chick, avec saisie préalable, dicta son chef. Passage à tabac de contrebande et blâme sévère. Saisie totale ou même partielle compliquée de violation de domicile. "

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.