L'écrivain de la famille

Couverture du livre « L'écrivain de la famille » de Gregoire Delacourt aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253168546
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

À sept ans, Édouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l'écrivain de la famillle. Mais le destin que les autres vous choisissent n'est jamais tout à fait le bon ...
Avec grâce et délicatesse, Grégoire Delacourt nous conte une histoire... Voir plus

À sept ans, Édouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l'écrivain de la famillle. Mais le destin que les autres vous choisissent n'est jamais tout à fait le bon ...
Avec grâce et délicatesse, Grégoire Delacourt nous conte une histoire simple, familiale, drôle et bouleversante.

Donner votre avis

Avis (14)

  • Un joli roman simple et intimiste. L'auteur raconte son histoire et elle est émouvante, profondément humaine. Un très bon moment.

    Un joli roman simple et intimiste. L'auteur raconte son histoire et elle est émouvante, profondément humaine. Un très bon moment.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • On parcourt la vie d'Edouard avec les nombreux malheurs et les quelques moments de bonheur dans des chapitres courts qui donnent le rythme à la lecture. Quand on referme le livre, on lui souhaite, à 32 ans, de trouver enfin la joie de vivre auprès d'une nouvelle compagne. L'écrit est ponctué de...
    Voir plus

    On parcourt la vie d'Edouard avec les nombreux malheurs et les quelques moments de bonheur dans des chapitres courts qui donnent le rythme à la lecture. Quand on referme le livre, on lui souhaite, à 32 ans, de trouver enfin la joie de vivre auprès d'une nouvelle compagne. L'écrit est ponctué de références à des films, des chansons et des noms célèbres qui peuvent nous rappeler des souvenirs aussi. Livre rempli de tendresse et d'émotion.

    Lecture numérique
    Ma chronique complète : http://vie-quotidienne-de-flaure.blogspot.fr/2013/05/lecture-lecrivain-de-la-famille.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • "L'écrivain de la famille" Grégoire Delacourt

    A sept ans, Édouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l'écrivain de la famille. Mais le destin que les autres vous choisissent n'est jamais tout à fait le bon...
    Avec grâce et délicatesse,...
    Voir plus

    "L'écrivain de la famille" Grégoire Delacourt

    A sept ans, Édouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l'écrivain de la famille. Mais le destin que les autres vous choisissent n'est jamais tout à fait le bon...
    Avec grâce et délicatesse, Grégoire Delacourt nous conte une histoire simple, familiale, drôle et bouleversante

    Alors qu'il est âgé de 7 ans, Edouard écrit un poème qui enthousiasme son père et qui voit dès lors en lui en un grand écrivain. Dès lors Edouard subira plus ou moins le choix des autres, tout d'abord ses parents, puis sa petite amie qui finira par devenir sa femme. Et comme le monde du livre lui reste fermé il tente de s'épanouir dans un métier pour lequel il semble doué et qui lui apporte un bon niveau de vie : la publicité. Mais cela ne suffira pas à préserver son couple et il finira par divorcer et comme sa femme est gourmande elle le mettra sur la paille. Néanmoins il tente de rester proche de ses parents, son père qui en perdant sa petite épicerie avec l'arrivée des supermarchés perd aussi la tête et sa mère, un peu désoeuvrée, qui bien qu'ayant quitté son mari l'aime toujours.
    Ce roman pose deux questions, la première étant celle de la nécessité de s'accomplir au travers de leurs enfants en oubliant leurs desiderata et la seconde la difficulté de l'affirmation de soi dans un société qui évolue plus vite que ce que peut en vouloir chacun d'entre nous.
    Bon feel good.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'y ai retrouvé des quartiers que je connaissais, ceux de mon enfance, ceux que je perds en ce moment même...
    Et l'enfance est bien là le fil conducteur de toute l'histoire, celle qui fait ce que l'on devient, le pourquoi du comment, celle qui fait que l'on ne change rien malgré soi...

    J'y ai retrouvé des quartiers que je connaissais, ceux de mon enfance, ceux que je perds en ce moment même...
    Et l'enfance est bien là le fil conducteur de toute l'histoire, celle qui fait ce que l'on devient, le pourquoi du comment, celle qui fait que l'on ne change rien malgré soi...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le narrateur est déclaré « l’écrivain de la famille » à l’âge de sept ans car il a rédigé un petit poème contenant trois rimes. A défaut de littérature, son sens du jeu de mots va le pousser vers la publicité et l’argent facile.
    Le premier roman de Grégoire Delacourt contient déjà les thèmes...
    Voir plus

    Le narrateur est déclaré « l’écrivain de la famille » à l’âge de sept ans car il a rédigé un petit poème contenant trois rimes. A défaut de littérature, son sens du jeu de mots va le pousser vers la publicité et l’argent facile.
    Le premier roman de Grégoire Delacourt contient déjà les thèmes qu’il développera dans les suivants : la place d’un être dans le microcosme familial, l’authenticité des rapports qu’on entretient avec soi-même et avec les autres sur un fond d’interrogation sur la réussite sociale.
    La force du texte tient à la façon d’évoquer les sentiments : percutante, humoristique, mais qui semble parfaitement coller à la réalité. Grégoire Delacourt a l’art de dépeindre les petits moments de la vie, qui nous touchent, qui parfois nous font mal, toujours sans mièvrerie.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est son premier roman publié, j'étais dans le jury qui lui a décerné le prix du premier roman Carrefour. Jean-Louis Fournier écrivait que ce livre l'avait fait pleurer de rire ...moi, j'ai juste parfois souri

    C'est son premier roman publié, j'étais dans le jury qui lui a décerné le prix du premier roman Carrefour. Jean-Louis Fournier écrivait que ce livre l'avait fait pleurer de rire ...moi, j'ai juste parfois souri

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Beaucoup plus vrai et moins formaté que "La liste de mes envies", j'ai vraiment adoré... De plus, étant nordiste et connaissant bien la Belgique, les lieux me parlent et ça c'est un super bonus

    Beaucoup plus vrai et moins formaté que "La liste de mes envies", j'ai vraiment adoré... De plus, étant nordiste et connaissant bien la Belgique, les lieux me parlent et ça c'est un super bonus

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce roman partiellement autobiographique aborde quelques grands problèmes de notre société : le divorce des parents, le sida, le handicap mental, la déchéance physique, l’amour et surtout le manque d’amour... Tout cela rédigé dans un très beau style, souvent très poétique.

    Ce roman partiellement autobiographique aborde quelques grands problèmes de notre société : le divorce des parents, le sida, le handicap mental, la déchéance physique, l’amour et surtout le manque d’amour... Tout cela rédigé dans un très beau style, souvent très poétique.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions