Le violoniste

Couverture du livre « Le violoniste » de Mechtild Borrmann aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253092896
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Moscou, 1948. Alors que le célèbre violoniste Ilia Grenko quitte la salle de concert sous un tonnerre d'applaudissements, son Stradivarius à la main, il est arrêté par le KGB, sans comprendre ce qu'on lui reproche. Après des jours de privations, d'humiliations et d'interrogatoires, Ilia signe... Voir plus

Moscou, 1948. Alors que le célèbre violoniste Ilia Grenko quitte la salle de concert sous un tonnerre d'applaudissements, son Stradivarius à la main, il est arrêté par le KGB, sans comprendre ce qu'on lui reproche. Après des jours de privations, d'humiliations et d'interrogatoires, Ilia signe des aveux absurdes qui le condamnent à vingt ans de goulag. Sa famille est envoyée en exil. Et son violon, d'une valeur inestimable, disparaît à jamais.
Deux générations plus tard, Sacha, le petit-fils d'Ilia, se met en quête du Stradivarius et découvre l'histoire de sa famille, broyée par le régime totalitaire et ses hommes de main, indifférents à toute dignité humaine.

« Le Violoniste est l'histoire captivante d'un passé funeste qui fait encore et toujours froid dans le dos. » Die Welt.

Donner votre avis

Avis(13)

  • Le violoniste est une histoire policière, certes – ce roman a reçu le Grand prix des lectrices de Elle, catégorie policiers -, mais c’est bien plus que cela. En 300 pages, en effet, on passe en revue une partie de l’histoire du XXe siècle, en suivant le destin d’une famille brisée par un système...
    Voir plus

    Le violoniste est une histoire policière, certes – ce roman a reçu le Grand prix des lectrices de Elle, catégorie policiers -, mais c’est bien plus que cela. En 300 pages, en effet, on passe en revue une partie de l’histoire du XXe siècle, en suivant le destin d’une famille brisée par un système totalitaire, par l’arbitraire policier de l’ex-URSS, par l’injustice du hasard.

    Le récit du goulag et de la « vie » telle qu’elle s’y déroulait, des mensonges d’État, de la déportation vers les républiques satellites, de la suspicion instaurée en mode de fonctionnement d’une société – chacun de méfie de tout le monde -, de la délation élevée au statut de la normalité, sont autant de pièces d’un puzzle qui s’assemble progressivement pour tracer le portrait d’une injustice terrible.

    Sacha, alors qu’il met les pieds dans une histoire dont il ignore toutes les ramifications, peut heureusement compter sur le soutien de quelques uns : son patron, Reger, rompu à l’art de mener des affaires difficiles ; Irina Bouskanina, qui lui tient lieu de guide lorsqu’il retourne sur les terres de ses ancêtres ; Sergueï Domorov, une sorte de mafieux russe qui apure ainsi une dette d’honneur… Des personnages hauts en couleurs, qui complètent avantageusement le tableau.

    Au total, il s’agit d’un très bon livre, qui est à la fois intelligemment construit, solide sur son intrigue et qui parvient même à nous faire réfléchir. Alors, pour les amateurs d’enquêtes policières mâtinées de contexte historique, aucune hésitation à avoir !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Très très très beau livre qui relate la vie d'un musicien russe pendant la seconde guerre mondiale. A lire sans aucune hésitation avec beaucoup d'émotions.

    Très très très beau livre qui relate la vie d'un musicien russe pendant la seconde guerre mondiale. A lire sans aucune hésitation avec beaucoup d'émotions.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Virtuose de l’écriture !
    Tel un compositeur qui dépose des notes sur une portée, Mechtild BORRMANN joue avec les mots pour faire voyager ses lecteurs dans la Russie de 1948.
    A la croisée du roman et de la biographie, ce roman propose des allers-retours entre la vie d’Ilia GRENKO célèbre...
    Voir plus

    Virtuose de l’écriture !
    Tel un compositeur qui dépose des notes sur une portée, Mechtild BORRMANN joue avec les mots pour faire voyager ses lecteurs dans la Russie de 1948.
    A la croisée du roman et de la biographie, ce roman propose des allers-retours entre la vie d’Ilia GRENKO célèbre violoniste, déporté dans un camp de travail et celle de son petit fil Sacha prêt à tout pour sauver l'honneur de sa famille et retrouver le violon de son aïeul. Pour Sacha, informaticien, c’est une descente en enfer dans les souvenirs de sa famille.
    Un livre émouvant et bien construit ! A lire de toute urgence !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Moscou 1947. Ilja Grenko, de retour d’une tournée triomphale à l’étranger, donne un concert. Sa femme Galina et ses enfants l’attendent, lorsque tout bascule avec l’arrivée de deux membres de la police secrète. Ilja perd alors ces deux biens les plus précieux, sa famille et son...
    Voir plus

    Moscou 1947. Ilja Grenko, de retour d’une tournée triomphale à l’étranger, donne un concert. Sa femme Galina et ses enfants l’attendent, lorsque tout bascule avec l’arrivée de deux membres de la police secrète. Ilja perd alors ces deux biens les plus précieux, sa famille et son violon.

    Allemagne, 2008. Sacha, le petit-fils d’Ilia, retrouve sa soeur après des années de séparation. Viktoria lui demande de se joindre à elle pour retrouver le violon d’Ilia, disparu dans sa prétendue "fuite". Une quête commence alors pour Sacha, l’emmenant toujours plus loin dans la découverte de ce qu’il s’est véritablement passé.

    Mechtild BORRMANN a réussi à regrouper deux composants : un roman où le suspens, l’histoire et la politique sont présents. Une intrigue qui met en scène les heures sombres de la Russie d’après-guerre. Avec une subtilité romanesque, Mechtild Borrmann pose la question de l’art dans la politique totalitaire.
    J’ai lu ce livre avec un réel plaisir mais avec une préférence très nette pour la partie se situant à Moscou aux heures sombres de la dictature Stalinienne qui m’a rappelé les romans de Virgil Georghiu, écrivain aujourd’hui injustement oublié.

    Un livre auquel je ne mets pas l’étiquette « polar » tant l’enquête m’a semblé secondaire par rapport à la partie historique de l’œuvre.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L’auteur nous plonge dans l’histoire d’une célèbre famille d’artistes brisée dans la Russie de 1948.
    Un célèbre violoniste est accusé de vouloir fuir à l’étranger et suite à ses aveux arrachés après des jours de privations, d’humiliations et d’interrogatoires, il est condamné au goulag et nous...
    Voir plus

    L’auteur nous plonge dans l’histoire d’une célèbre famille d’artistes brisée dans la Russie de 1948.
    Un célèbre violoniste est accusé de vouloir fuir à l’étranger et suite à ses aveux arrachés après des jours de privations, d’humiliations et d’interrogatoires, il est condamné au goulag et nous allons suivre sa descente aux enfers qui avait commencé à la terrifiante Loubianka, siège du KGB. Quant à sa famille, elle est envoyée en exil alors qu’elle pense qu’Ilja Grenko les a abandonnés pour fuir la Russie. Lors de son arrestation après la sortie d’un concert, Ilja Grenko était en possession de son violon, un célèbre stradivarius et celui-ci disparait à jamais.
    Ce roman policier est le roman de la quête de ce célèbre violon.
    Un roman policier historique passionnant grâce à ces trois narrations, celle du célèbre violoniste au goulag, celle de sa femme en exil et celle, à notre époque, de son petit-fils Sacha qui va se mettre en quête du stradivarius. Un roman passionnant qui nous dévoile une partie de l’histoire sombre de la Russie et qui nous entraine à toute vitesse à la recherche de ce célèbre instrument avec la venue de personnages ayant connu le goulag et le célèbre violoniste.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un bonheur, une écriture simple et sans chichis qui plonge directement au coeur de l'action, un récit bouleversant et passionnant du début à la fin. Un vrai coup de coeur !

    Un bonheur, une écriture simple et sans chichis qui plonge directement au coeur de l'action, un récit bouleversant et passionnant du début à la fin. Un vrai coup de coeur !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un roman captivant qui nous plonge dans l'histoire d'une famille broyée par un système où les mensonges et la mort s'érigent en principes. Le récit sur deux époques entrelace habilement le destin tragique d'un musicien virtuose et de sa famille à l'enquête menée par son petit-fils. Parfois...
    Voir plus

    Un roman captivant qui nous plonge dans l'histoire d'une famille broyée par un système où les mensonges et la mort s'érigent en principes. Le récit sur deux époques entrelace habilement le destin tragique d'un musicien virtuose et de sa famille à l'enquête menée par son petit-fils. Parfois éclairée de l'espoir d'une amitié ou d'un amour, l'intrigue nous conduit, à la suite des personnages, aux bords d'un univers opaque où les manipulations, les trahisons et les menaces ont force de loi. J'ai lu d'une traite le roman de Mechtild Borrmann, passionnée par cette histoire où le passé ressurgit avec violence au coeur du présent et continue à influer sur les existences de chaque personnage. Une grande réussite !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une famille broyée par le régime totalitaire.
    Moscou, 1948 : le destin du violoniste virtuose Ilia Vassilievitch Grenko bascule lorsqu'à la sortie d'un concert, il est arrêté par la police secrète, incarcéré à la Loubianka, le siège du KGB et forcé à des aveux imaginaires : il perdra ainsi ses...
    Voir plus

    Une famille broyée par le régime totalitaire.
    Moscou, 1948 : le destin du violoniste virtuose Ilia Vassilievitch Grenko bascule lorsqu'à la sortie d'un concert, il est arrêté par la police secrète, incarcéré à la Loubianka, le siège du KGB et forcé à des aveux imaginaires : il perdra ainsi ses biens les plus précieux, sa femme, ses deux fils et son précieux Stradivarius.
    Ilia est condamné à 20 ans de goulag dans le terrible camp de Vorkuta alors que Galina, sa femme, est exilée au Kazakhstan avec ses enfants et que le violon se volatilise.
    60 ans plus tard, Sacha, le petit-fils d'Ilia et Galina, est rattrapé par l'histoire familiale et entreprend de découvrir la vérité, discrètement épaulé par les Vory v Zakone, la mafia de l'ex-URSS.
    Le violoniste plonge le lecteur dans la noirceur du régime stalinien, du goulag, des purges et des dénonciations tout en maintenant le suspense grâce à la construction habile qui suit trois fils narratifs et s'attache alternativement à Ilia, Galina et Sacha.
    Bien construit et parfaitement documenté, c'est l'aspect historique qui à mon avis l'emporte sur l'enquête et permet de découvrir le régime concentrationnaire de l'ex-URSS, qui ne manquera pas de laisser pantois les moins de 30 ans !
    Après Confiteor, de Jaume Cabre, encore une histoire sombre autour d'un régime totalitaire et d'un violon inestimable…

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Forum

Afficher plus de discussions