Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le temps qu'il fait au Moyen-âge ; phénomenes athmospheriques dans la litterature, la pensee scientifique et religieuse

Couverture du livre « Le temps qu'il fait au Moyen-âge ; phénomenes athmospheriques dans la litterature, la pensee scientifique et religieuse » de Joelle Ducos et Claude Thomasset aux éditions Pu De Paris-sorbonne
Résumé:

Comment l'homme médiéval percevait-il le temps qu'il fait ? A cette question très importante, ce livre issu d'un séminaire dirigé par Claude Thomasset à Paris IV-Sorbonne, tente de répondre par une série d'études centrées sur la météorologie.
Les textes scientifiques sont confrontés aux textes... Voir plus

Comment l'homme médiéval percevait-il le temps qu'il fait ? A cette question très importante, ce livre issu d'un séminaire dirigé par Claude Thomasset à Paris IV-Sorbonne, tente de répondre par une série d'études centrées sur la météorologie.
Les textes scientifiques sont confrontés aux textes littéraires, à la pensée religieuse. Toujours, l'homme médiéval scrute le ciel. Des univers culturels différents interprètent les météores. L'homme, qu'il lise la Bible ou le Coran, ou qu'il vive à l'époque de Virgile ou de Dante, cherche à lire et à comprendre le ciel, la météorologie. A cause de son mystère, l'air troublé inspire l'imaginaire médiéval.

Donner votre avis