Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le tambour des larmes

Couverture du livre « Le tambour des larmes » de Beyrouk aux éditions Elyzad
  • Date de parution :
  • Editeur : Elyzad
  • EAN : 9789973580801
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Lorsqu'un chantier gigantesque s'installe avec fracas près du campement de la fière tribu des Oulad Mahmoud, le silence du désert et le fil de la tradition s'en trouvent rompus. La belle Rayhana, la nièce du Chef, attire l'attention d'un ingénieur brillant. Autour du feu, il chante et loue les... Voir plus

Lorsqu'un chantier gigantesque s'installe avec fracas près du campement de la fière tribu des Oulad Mahmoud, le silence du désert et le fil de la tradition s'en trouvent rompus. La belle Rayhana, la nièce du Chef, attire l'attention d'un ingénieur brillant. Autour du feu, il chante et loue les qualités de la jeune fille avec talent, et finit par venir la retrouver en secret la nuit sous la tente. Prise entre menaces et sentiments, Rayhana cède. Alors qu'elle pense devenir bientôt sa femme, elle découvre un matin avec stupéfaction, comme le reste du campement, que les ouvriers et les monstres d'acier ont abandonné le chantier. Nulle trace de l'ingénieur.
Rayhana est enceinte. Pour éviter le déshonneur, sa mère l'oblige à abandonner son enfant, puis la marie contre son gré au bon Memed, qui l'aime sincèrement. Mais Rayhana n'a de cesse de retrouver son enfant, et elle s'échappe de sa tribu pour rejoindre la ville d'Atar, puis de Nouakchott où elle découvre un univers urbain qui la bouscule dans ses certitudes.
Dans sa fuite, pour se venger, elle emporte avec elle le tambour sacré des siens, scellant ainsi son destin à la rage des hommes.

Donner votre avis

Avis (2)

  • Elyzad, une maison d’éditions que je ne connaissais pas, BEYROUK, un auteur que je ne connaissais pas non plus et un roman – Le tambour des larmes – trois rencontres magnifiques.
    Histoire banale, sans doute, que celle de la jeune Ryanna, séduite et abandonnée par Yahya, bel ingénieur chercheur...
    Voir plus

    Elyzad, une maison d’éditions que je ne connaissais pas, BEYROUK, un auteur que je ne connaissais pas non plus et un roman – Le tambour des larmes – trois rencontres magnifiques.
    Histoire banale, sans doute, que celle de la jeune Ryanna, séduite et abandonnée par Yahya, bel ingénieur chercheur d’or. Enceinte, elle doit accoucher loin de sa tribu tenue dans l’ignorance, et se séparer de son enfant peu après sa naissance. Ce serait, en effet, une histoire banale si elle ne se passait dans le Sahara mauritanien, si Ryanna n’était une Oulad Mahmoud, si, en s’enfuyant, elle n’avait volé le tambour sacré.
    Mais rien n’est ordinaire dans ce récit. Ni l’histoire qui mêle le présent au passé, la ville au désert, les tribus engluées dans leurs coutumes aux citadins indifférents, ni l’écriture qui sublime le texte. Cette écriture poétique, imagée, olfactive, presque, nous entraîne à la suite de l’héroïne, nous fait trembler en même temps qu’elle, nous apeure, nous enchante. Nous découvrons le superbe désert mauritanien, les rites et coutumes de ses habitants, la force de la religion, la dignité de chacun, l’amour et l’amitié.
    Le tambour des larmes est, de mon point de vue, un superbe roman et je remercie Isabelle de me l’avoir fait découvrir.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • C’est une histoire banale. Celle d’une jeune fille abandonnée par un bel indifférent après qu’il soit arrivé à ses fins. Ensuite tout est allé très vite, trop vite pour Rayhana. Pour fuir la honte d’un enfant hors mariage, sa mère lui enlève le bébé à sa naissance. ...
    Voir plus

    C’est une histoire banale. Celle d’une jeune fille abandonnée par un bel indifférent après qu’il soit arrivé à ses fins. Ensuite tout est allé très vite, trop vite pour Rayhana. Pour fuir la honte d’un enfant hors mariage, sa mère lui enlève le bébé à sa naissance. La jeune femme fuit son village en emportant le tambour sacré de la tribu, comme pour une ultime vengeance ou pour se protéger des maléfices. Elle part en espérant retrouver cet enfant qu’elle a à peine eu le temps de tenir dans ses bras.
    Tout au long de son chemin, Rayhana nous conte son histoire et sa vie dans le désert Mauritanien. Les chapitres entrecroisent le présent et le passé pour reconstruire la chronologie du récit en délivrant beaucoup d’informations sur la vie nomade, sur les rites et les traditions.
    J’ai suivi Rayhana, j’ai eu peur pour elle, chaud avec elle, espéré avec elle, tant l’écriture de Beyrouk est précise dans ses descriptions, belle et poétique. Il nous propose le magnifique portrait d’une femme courageuse et volontaire.
    La presse a peu parlé de ce livre magnifique, alors, écoutez-moi, lisez le !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.