Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le suicide suprême

Couverture du livre « Le suicide suprême » de Marcel Prevost aux éditions La Part Commune
Résumé:

De la fable boulevardière au drame sentimental, en passant par l'interrogation existentielle, ces six récits donnent à goûter une verve aussi riche que savoureuse.
Le Buste de Prévost est une satire politique sur la vanité des changements de régime : dans un village du sud-ouest des années... Voir plus

De la fable boulevardière au drame sentimental, en passant par l'interrogation existentielle, ces six récits donnent à goûter une verve aussi riche que savoureuse.
Le Buste de Prévost est une satire politique sur la vanité des changements de régime : dans un village du sud-ouest des années 1890, la nouvelle municipalité décide de troquer (enfin !) le buste de Napoléon III contre celui de Marianne et, après bien des péripéties, ils finissent par grimer le buste de l'empereur pour en faire une Marianne...
Dévouement révise l'héritage marivaudien en rafraîchissant le portrait de la servante dégourdie, complice de sa maîtresse dans les affaires de coeur.
Dans Vingt-huit jours et Le choix d'un amant, Marcel Prévost déploie tous ses talents de conteur et montre comment il sait tirer parti du dispositif épistolaire comme du récit à ellipse, de l'art du sous-entendu et de celui du portrait, des ressorts du vaudeville même - talents multiples et agréables qui lui valent peut-être les épithètes « rococo » et « dix-huitième » décernées par son biographe Jules Bertaut.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.