Le signal

Couverture du livre « Le signal » de Maxime Chattam aux éditions Albin Michel
  • Date de parution :
  • Editeur : Albin Michel
  • EAN : 9782226319487
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

La famille Spencer vient de s'installer à Mahingan Falls.
Jusqu'ici, tout va bien. Un vrai paradis.

Si ce n'étaient ces vieilles rumeurs de sorcellerie, ces communications téléphoniques brouillées par des cris inhumains, ce quelque chose d'effrayant dans la forêt qui pourchasse leurs... Voir plus

La famille Spencer vient de s'installer à Mahingan Falls.
Jusqu'ici, tout va bien. Un vrai paradis.

Si ce n'étaient ces vieilles rumeurs de sorcellerie, ces communications téléphoniques brouillées par des cris inhumains, ce quelque chose d'effrayant dans la forêt qui pourchasse leurs adolescents, et ce shérif dépassé par des crimes horribles.

Avez-vous déjà eu vraiment peur en lisant un livre ?

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Mais que se passe-t'il Monsieur Chattam depuis "autre monde" dont j'ai lu les 2 premiers opus mais dont je n'ai pas pu terminer le 3e tant c'était long et peu intéressant, alors que l'idée de départ est géniale?!
    Avec "le signal" identifié comme un chef d'oeuvre sur votre compte twitter où vous...
    Voir plus

    Mais que se passe-t'il Monsieur Chattam depuis "autre monde" dont j'ai lu les 2 premiers opus mais dont je n'ai pas pu terminer le 3e tant c'était long et peu intéressant, alors que l'idée de départ est géniale?!
    Avec "le signal" identifié comme un chef d'oeuvre sur votre compte twitter où vous ne relayez que les critiques dithyrambiques, je pensais retrouver - avec beaucoup d'impatience - le Chattam de la trilogie du mal et du cycle de l'homme et de la vérité.
    Quelle déception après les 2 accroches en préface tirées de deux maîtres : Lovecraft et King! Les avez-vous trop lus pour les plagier à ce point et avec un médiocre talent?
    Le livre est esthétiquement magnifique avec cette mise en page originale mais nous sommes loin, très loin du talent de vos débuts.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Maxime Chattam est un maître que ce soit dans le polar ou dans le fantastique. Ce roman m'a happée, les personnages sont intenses et la violence qui sourde dans chaque chapitre est impressionnante. Ce que j'apprécie aussi chez cet auteur c'est la qualité littéraire de ses romans ! Vivement le...
    Voir plus

    Maxime Chattam est un maître que ce soit dans le polar ou dans le fantastique. Ce roman m'a happée, les personnages sont intenses et la violence qui sourde dans chaque chapitre est impressionnante. Ce que j'apprécie aussi chez cet auteur c'est la qualité littéraire de ses romans ! Vivement le prochain !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Sept cent quarante pages d'étrangetés et de monstruosités.
    J'ai été Olivia, Tom, toute la bande d'ados. Je me suis sentie tour à tour victime et bourreau.
    Ce Chattam, il se boit comme du p'tit lait (à l'hémoglobine).
    Le Signal, c'est ma madeleine de Frousse à moi.
    Je connais désormais...
    Voir plus

    Sept cent quarante pages d'étrangetés et de monstruosités.
    J'ai été Olivia, Tom, toute la bande d'ados. Je me suis sentie tour à tour victime et bourreau.
    Ce Chattam, il se boit comme du p'tit lait (à l'hémoglobine).
    Le Signal, c'est ma madeleine de Frousse à moi.
    Je connais désormais Mahingan Falls comme ma poche. Je ne parle pas des poches à bisous que sont les joues de la petite Zoey, la dernière de la famille Spencer qui hurle à tout-va dans sa chambre, allez savoir pourquoi ! Non, je parle des poches pleines d'effroi, sans fond, plongées dans le clair-obscur des nuits qui vous enveloppent tellement fort que vous en suffoquez.
    Avec le Signal, on se drape de toute l'horreur dont Chattam nous avait abreuvés avec La Trilogie du Mal, entre autres, maître qu'il est dans l'écriture diabolique.
    Le Signal, il est venu chez moi, et je l'ai dévoré, de mes yeux acérés et gourmands.
    La Signal m'a enflammée au 6e degré ; cire de bougie fondue sur le corps, dans mon bain rouge sang.
    Le Signal, j'ai mordu dedans violemment, sans pouvoir le lâcher. A moins que ce ne soit lui qui m'ait attrapée ?
    Il me semble entendre un bruit étrange en bas. Je remonte la couette. J'ai froid...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Les vacances sont achevées, entraînant un doux sentiment de mélancolie, la nécessité résolue de tourner une page. La porte de l'école s'est ouverte avec sa routine quotidienne, les dernières semaines de chaleur évaporées avant que le vent frais tombe par le nord.
    Le maître d'école s'avance...
    Voir plus

    Les vacances sont achevées, entraînant un doux sentiment de mélancolie, la nécessité résolue de tourner une page. La porte de l'école s'est ouverte avec sa routine quotidienne, les dernières semaines de chaleur évaporées avant que le vent frais tombe par le nord.
    Le maître d'école s'avance entre les tables en distribuant lentement les devoirs corrigés la veille au coin de la cheminée.
    Excellent travail, comme d'habitude, Stephen !
    J'ai beaucoup apprécié votre style, Graham.
    Très créatif et original, Stieg.
    Tranchant et acéré, vous maîtrisez le sujet à la perfection, Dean !
    Et maintenant, le petit nouveau, Maxime, travail correct, mais attention à ne pas copier sur Graham !
    Ensuite, le maître d'école, Monsieur Lovecraft regagne son estrade d'un pas lent et majestueux...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Des événements effrayants se déroulent à Mahingan Falls...
    Nous voilà dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre où l'atmosphère est lourde et pesante. Que se passe-t-il? On est totalement happés par ces événements tous plus gores, glauques, crus les uns que les autres... À chaque page...
    Voir plus

    Des événements effrayants se déroulent à Mahingan Falls...
    Nous voilà dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre où l'atmosphère est lourde et pesante. Que se passe-t-il? On est totalement happés par ces événements tous plus gores, glauques, crus les uns que les autres... À chaque page tournée, c'est bel et bien notre rythme cardiaque qui augmente. Ce livre donne littéralement la chair de poule! Une chose est sûre, vous ne dormirez pas sereinement...
    Bienvenue à Mahingan Falls!
    Puissant, effrayant... (...)

    http://auchapitre.canalblog.com/archives/2018/10/24/36804910.html

    Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com