Le siècle des nuages

Couverture du livre « Le siècle des nuages » de Philippe Forest aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070129867
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

« Ils descendaient depuis l'azur, laissant vers le bas grossir la forme de leur fuselage, traçant doucement leur trait au travers des nuages. Le vrombissement des quatre moteurs, juchés sur le sommet des ailes, enflait, vibrant dans le vide, résonnant jusqu'à terre. Leur ventre touchait enfin la... Voir plus

« Ils descendaient depuis l'azur, laissant vers le bas grossir la forme de leur fuselage, traçant doucement leur trait au travers des nuages. Le vrombissement des quatre moteurs, juchés sur le sommet des ailes, enflait, vibrant dans le vide, résonnant jusqu'à terre. Leur ventre touchait enfin la surface de l'eau, projetant à droite et à gauche un panache puissant qui retombait en écume, bousculant tout avec des remous épais qui dérangeaient les barques amarrées et remontaient haut sur le bord des berges.

C'était l'été sans doute. Les vacances étaient déjà commencées. Il avait couché son vélo dans l'herbe toute brûlée par la chaleur du soleil. Peut-être attendait-il allongé sur le sol ou bien se tenait-il assis sur un ponton, les jambes se balançant au-dessus du courant très lent. À perte de vue, le grand ciel bleu du beau temps recouvrait le monde. Il regardait descendre vers lui le signe en forme de croix de la carlingue et des ailes. Lorsque l'avion heurtait l'eau, le choc le ralentissait net. Forant dans le fleuve une tranchée immatérielle, il creusait son sillage entre les rives, rebondissant formidablement d'avant en arrière, basculant sur l'un et puis l'autre de ses flancs, oscillant sur ses deux flotteurs jusqu'à ce qu'il s'arrête enfin : rond avec son ventre vaste comme celui d'une baleine, inexplicable parmi les péniches et les navires de plaisance, immobile comme un paquebot étrange mouillant au beau milieu des terres. »

Donner votre avis

Articles (1)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • belle histoire qui mêle l'histoire de l'aviation du début du siècle à aujourd'hui avec l'histoire de sa propre famille: son père commandant de bord à Air France a connu l'évolution de l'aviation...écriture agréable, plein de finesse

    belle histoire qui mêle l'histoire de l'aviation du début du siècle à aujourd'hui avec l'histoire de sa propre famille: son père commandant de bord à Air France a connu l'évolution de l'aviation...écriture agréable, plein de finesse

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un régal d'écriture et de lecture! Difficile d'expliquer pourquoi...L'histoire est complexe et le narrateur joue sur l'ambiguité des souvenirs. C'est un récit honnête, émouvant qui parle à la fois de l'aviation et des hommes dans un vingtième siècle si lointain et si proche

    Un régal d'écriture et de lecture! Difficile d'expliquer pourquoi...L'histoire est complexe et le narrateur joue sur l'ambiguité des souvenirs. C'est un récit honnête, émouvant qui parle à la fois de l'aviation et des hommes dans un vingtième siècle si lointain et si proche

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    Philippe Forest nous entraine dans le silence, dans le vide infini du ciel. Il nous incite à partager la vie de son père, aviateur dans l'âme et dans les cieux. Un vrai "miracle scandaleux d'une pure parenthèse".
    Les phrases sont belles, le temps suspendu prend son envol et des ondes...
    Voir plus

    Philippe Forest nous entraine dans le silence, dans le vide infini du ciel. Il nous incite à partager la vie de son père, aviateur dans l'âme et dans les cieux. Un vrai "miracle scandaleux d'une pure parenthèse".
    Les phrases sont belles, le temps suspendu prend son envol et des ondes nous traversent pour nous faire partager presque religieusement une histoire qui comme souvent ne tient qu'à un fil.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Philippe Forest nous entraine dans le silence, dans le vide infini du ciel. Il nous incite à partager la vie de son père, aviateur dans l'âme et dans les cieux. Un vrai "miracle scandaleux d'une pure parenthèse".
    Les phrases sont belles, le temps suspendu prend son envol et...
    Voir plus

    Philippe Forest nous entraine dans le silence, dans le vide infini du ciel. Il nous incite à partager la vie de son père, aviateur dans l'âme et dans les cieux. Un vrai "miracle scandaleux d'une pure parenthèse".
    Les phrases sont belles, le temps suspendu prend son envol et des ondes nous traversent pour nous faire partager presque religieusement une histoire qui comme souvent ne tient qu'à un fil.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Philippe Forest nous entraine dans le silence, dans le vide infini du ciel. Il nous incite à partager la vie de son père, aviateur dans l'âme et dans les cieux. Un vrai "miracle scandaleux d'une pure parenthèse".
    Les phrases sont belles, le temps suspendu prend son envol et...
    Voir plus

    Philippe Forest nous entraine dans le silence, dans le vide infini du ciel. Il nous incite à partager la vie de son père, aviateur dans l'âme et dans les cieux. Un vrai "miracle scandaleux d'une pure parenthèse".
    Les phrases sont belles, le temps suspendu prend son envol et des ondes nous traversent pour nous faire partager presque religieusement une histoire qui comme souvent ne tient qu'à un fil.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Philippe Forest nous entraine dans le silence, dans le vide infini du ciel. Il nous incite à partager la vie de son père, aviateur dans l'âme et dans les cieux. Un vrai "miracle scandaleux d'une pure parenthèse".
    Les phrases sont belles, le temps suspendu prend son envol et des ondes...
    Voir plus

    Philippe Forest nous entraine dans le silence, dans le vide infini du ciel. Il nous incite à partager la vie de son père, aviateur dans l'âme et dans les cieux. Un vrai "miracle scandaleux d'une pure parenthèse".
    Les phrases sont belles, le temps suspendu prend son envol et des ondes nous traversent pour nous faire partager presque religieusement une histoire qui comme souvent ne tient qu'à un fil.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Philippe Forest nous entraine dans le silence, dans le vide infini du ciel. Il nous incite à partager la vie de son père, aviateur dans l'âme et dans les cieux. Un vrai "miracle scandaleux d'une pure parenthèse".
    Les phrases sont belles, le temps suspendu prend son envol et des ondes...
    Voir plus

    Philippe Forest nous entraine dans le silence, dans le vide infini du ciel. Il nous incite à partager la vie de son père, aviateur dans l'âme et dans les cieux. Un vrai "miracle scandaleux d'une pure parenthèse".
    Les phrases sont belles, le temps suspendu prend son envol et des ondes nous traversent pour nous faire partager presque religieusement une histoire qui comme souvent ne tient qu'à un fil.

  • Je tiens ce roman pour l’un des tous meilleurs livres de ces dernières années. La forme d’abord : de longs enchaînements de mots qui étirent les phrases, créant une houle qui vous pénètre et vous soulève, des phrases traçantes qui éclatent en gerbes de mots qui, telle la mer, vous éclaboussent...
    Voir plus

    Je tiens ce roman pour l’un des tous meilleurs livres de ces dernières années. La forme d’abord : de longs enchaînements de mots qui étirent les phrases, créant une houle qui vous pénètre et vous soulève, des phrases traçantes qui éclatent en gerbes de mots qui, telle la mer, vous éclaboussent de leur écume noire et blanche, l’ensemble dessinant d’élégantes perspectives dont l’épure raconte le siècle de l’aviation.
    Les premières pages esquissent l’épopée aérienne et la réflexion sur le temps, l’Histoire majuscule qui le jalonne, les récits humains qui l’animent et la mémoire qui prolonge la litanie. Vient s’y greffer en effet une saga familiale ancrée à Mâcon, là où coulent tranquillement les jours, la Saône et le souvenir de Lamartine. Elle se poursuit au travers de la biographie sélective et tranchante des parents de l’auteur. Lui, le père attrape dès l’enfance le virus de l’air et finit la guerre aux États-Unis comme pilote de chasse. De retour en France, il passe de la chasse à la ligne et devient pilote chez Air-France où il terminera sa carrière en 81 sur Boeing 747.
    “Le siècle des nuages” est plus qu’un roman choral, c’est un roman total ! Riche de ses multiples entrées par toutes lesquelles Philippe Forest manifeste sa virtuosité romanesque, intellectuelle et stylistique : la force du récit épique qui se joue dans le ciel, la justesse et la hauteur de son analyse historique, la finesse et la pudeur de son compte-rendu familial, la profondeur de sa réflexion philosophique, le tout porté par une superbe écriture. Il est inimaginable qu’un tel livre, oublié par les jurys, passe par pertes et profits de la sur-production romanesque. Alors, lisez-le : il vous grandira.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com