Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le Saint-Siège et l'organisation politique des catholiques francais aux lendemains du ralliement 1890-1902

Couverture du livre « Le Saint-Siège et l'organisation politique des catholiques francais aux lendemains du ralliement 1890-1902 » de Martin Dumont aux éditions Honore Champion
Résumé:

Cet ouvrage apporte de nouveaux éclairages sur le rôle joué par le Saint-Siège dans le lent processus de structuration politique des catholiques français à la fin du XIXe siècle, après l'événement qu'a constitué le Ralliement. La stratégie pontificale d'acceptation tactique de la République afin... Voir plus

Cet ouvrage apporte de nouveaux éclairages sur le rôle joué par le Saint-Siège dans le lent processus de structuration politique des catholiques français à la fin du XIXe siècle, après l'événement qu'a constitué le Ralliement. La stratégie pontificale d'acceptation tactique de la République afin de la christianiser de l'intérieur bute sur ce dilemme, qui oppose tenants du droit commun et catholiques intégraux : faut-il choisir la défense confessionnelle, au risque de passer sous silence la question constitutionnelle, ou privilégier le ralliement à la République, en plaçant au second plan la cause de la religion ?
Organisé en trois parties distinctes, l'ouvrage étudie dans un premier temps les tentatives de restructuration des forces catholiques, en mettant en lumière les hésitations quant au positionnement idéologique à adopter, jusqu'aux élections de 1893. Dans une seconde partie, sont analysés les efforts menés afin d'obtenir l'union des esprits, aboutissant à la Fédération électorale autour du catholique républicain Etienne Lamy, qui bénéficie d'un timide soutien du Saint-Siège. Une troisième partie s'attache à mettre en évidence les nouvelles divisions qui frappent les catholiques français à la suite des législatives de 1898, aggravées par la politique du gouvernement Waldeck-Rousseau, entraînant un nouvel échec lors des élections de 1902, malgré la formation de l'Action libérale, par Jacques Piou.

Donner votre avis