Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le ravissement de Lol V. Stein

Couverture du livre « Le ravissement de Lol V. Stein » de Marguerite Duras aux éditions Folio
  • Date de parution :
  • Editeur : Folio
  • EAN : 9782070368105
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

L'histoire de Lol Valérie Stein commence au moment précis ou les dernicres venues franchissent la porte de la salle de bal du casino municipal de T. Beach. Elle se poursuit jusqu'´r l'aurore qui trouve Lol V. Stein profondément changée. Une fois le bal terminé, la nuit finie, une fois rassurés... Voir plus

L'histoire de Lol Valérie Stein commence au moment précis ou les dernicres venues franchissent la porte de la salle de bal du casino municipal de T. Beach. Elle se poursuit jusqu'´r l'aurore qui trouve Lol V. Stein profondément changée. Une fois le bal terminé, la nuit finie, une fois rassurés les proches de Lol V. Stein sur son état, cette histoire s'éteint, sommeille, semblerait-il durant dix ans.
Lol Stein se marie, quitte sa ville natale, S. Tahla, a des enfants, paraît confiante dans le déroulement de sa vie et se montre heureuse, gaie. Aprcs la période de dix ans la séparant maintenant de la nuit du bal, Lol V. Stein revient habiter ´r S. Tahla ou une situation est offerte ´r son mari. Elle y retrouve une amie d'enfance qu'elle avait oubliée, Tatiana Karl, celle qui tout au long de la nuit du bal de T. Beach était restée auprcs d'elle, ce qu'elle avait également oublié. L'histoire de Lol V. Stein reprend alors pour durer quelques semaines.

Donner votre avis

Articles (2)

  • Comment j’ai appris à lire, d’Agnès Desarthe
    Comment j’ai appris à lire, d’Agnès Desarthe

    L’aveu est difficile : comment un écrivain peut-il avouer n’avoir pas aimé lire ? Agnès Desarthe décide de dévoiler son secret d’enfance, dans une longue promenade à travers la lecture quand elle nous permet de savoir mieux qui l’on est. Ceux que les mystères de l’écriture et l’univers des écrivains fascinent ont trouvé leur Graal.

  • La Bibliothèque idéale de Claire Castillon
    La Bibliothèque idéale de Claire Castillon

    Claire Castillon publie en 2010, Les Bulles (Fayard), un recueil de 38 nouvelles dont chacune a pour titre un prénom. Un ouvrage fait de phrases courtes et percutantes où l'on retrouve son ton incisif.

Avis (3)

  • Le ravissement de Lol V. Stein

    Marguerite Duras décrit une personnalité d’une femme Lol V. ambiguë tiraillée par des fiançailles échouées, par un mariage et une vie familiale sans volonté et sans éclat, des retrouvailles d’une amie de jeunesse…En une phrase plus simple, une femme qui se...
    Voir plus

    Le ravissement de Lol V. Stein

    Marguerite Duras décrit une personnalité d’une femme Lol V. ambiguë tiraillée par des fiançailles échouées, par un mariage et une vie familiale sans volonté et sans éclat, des retrouvailles d’une amie de jeunesse…En une phrase plus simple, une femme qui se laisse porter par le vent sans en connaître le sens. La complexité du livre repose sur celui qui aborde le récit. Ce dernier est anonyme et il m’a fallu faire des recherches pour être certain de celui qui livre l’histoire. Cet homme qui devient l’amant, décrit son histoire d’après ce qu’il a entendu de Lol V. et surtout d’après son imagination. Ainsi on y retrouve des vérités, des ont-dit, des dialogues qui rendent l’histoire particulière et qui place l’héroïne dans un rôle de femme atteinte et dans des amours bisexuelles.

    L’écriture est fidèle à son style, une histoire vaporeuse dans des amours fantasques, une écriture à bout de souffle, qui reprend haleine dans des circonstances des draps défaits, car c’est toujours dans l’amour qui devient terne que Marguerite Duras aime s’exprimer.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Lola Valérie Stein, amoureuse de Michael Richardson se voit supplantée au cours d'un bal au casino municipal de T.Beach. Peu après, elle épouse Jean Bedford et disparaît dans une autre ville, U.Bridge pendant une dizaine d'années, le temps d'avoir 3 enfants. Son retour dans sa ville natale...
    Voir plus

    Lola Valérie Stein, amoureuse de Michael Richardson se voit supplantée au cours d'un bal au casino municipal de T.Beach. Peu après, elle épouse Jean Bedford et disparaît dans une autre ville, U.Bridge pendant une dizaine d'années, le temps d'avoir 3 enfants. Son retour dans sa ville natale S.Tahla lui fait retrouver son amie Tatiana Karl, renouer avec son passé et s'incruster dans son présent. Personnage insaisissable, évanescent dont on a du mal à cerner la personnalité, Lol interroge le lecteur. Il est difficile de suivre et de donner un sens concret à cette narration ambiguë pourtant servie par la plume sensible et poétique de l'auteur.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Lol V. Stein voit se produire lors d'un bal l'événement qui va la conduire au seuil de la folie. Michael Richardson, son fiancé, tombe amoureux au premier regard d'une autre femme. Un événement qui sur l'instant ne semble pas l'atteindre, ce n'est que par la suite que Lol semble payer "...
    Voir plus

    Lol V. Stein voit se produire lors d'un bal l'événement qui va la conduire au seuil de la folie. Michael Richardson, son fiancé, tombe amoureux au premier regard d'une autre femme. Un événement qui sur l'instant ne semble pas l'atteindre, ce n'est que par la suite que Lol semble payer " l'étrange omission de sa douleur pendant le bal ", passant par tous les stades de la sidération, des cris assourdissants à la prostration.

    Puis, Lol se marie et devient mère de trois enfants. Elle est joyeuse, semble heureuse, on pourrait la dire guérie. C'est à ce moment, qu'après dix ans d'absence, elle vient se réinstaller avec sa famille dans la ville de sa jeunesse, celle du bal, et y retrouve Tatiana Karl, l'amie témoin de l'événement initial.

    Dans ce lieu retrouvé, Lol rejoue le passé. Mais inverse les rôles. La femme trompée sera l'autre, son amie, dont elle prend l'amant. Lol passe de l'autre côté du miroir. La fin de l'amour, la minute où l'amour se sépare, dont il ne reste : " que son temps pur, d'une blancheur d'os ", c'est Tatiana qui va la connaître.

    Lire Marguerite Duras me subjugue, me transporte. Je lis, relis les mots, les fulgurances, les phrases magnifiques. M'en imprègne. Quelque chose m'impressionne. Quelque chose qui est peut-être en nous comme l'amour, la sensualité, la passion, la folie qu'on reconnaît dans Le Ravissement, qui nous saisit et nous éclaire sur l'amour absolu - l'amour pour l'amour, l'amour dont l'objet serait lui-même.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com