Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le pate(r) : ou comment faire vent de la mort entière ?

Couverture du livre « Le pate(r) : ou comment faire vent de la mort entière ? » de Flore Lefebvre Des Noettes aux éditions Solitaires Intempestifs
Résumé:

Pourquoi je pleure plus que mes soeurs ? C'est un mystère qui est en moi. Un mystère qui, comme une source, a coulé du père de mon père à mon père et de mon père à moi. Un mystère empli de larmes, à moins que ce mystère ne soit ces larmes mêmes. Ah ! Voici les larmes que mon père n'a pas versées... Voir plus

Pourquoi je pleure plus que mes soeurs ? C'est un mystère qui est en moi. Un mystère qui, comme une source, a coulé du père de mon père à mon père et de mon père à moi. Un mystère empli de larmes, à moins que ce mystère ne soit ces larmes mêmes. Ah ! Voici les larmes que mon père n'a pas versées à son père disparu, voici les larmes que mon père n'a pas versées à ses enfants disparus, c'est moi qui les verse, moi, tonneau des Danaïdes, car en moi elles se sont toutes déversées.

Trois soeurs, Annette, Antoinette et Juliette, nées Fervent de Lamorantière, enquêtent sur leur père qu'elles n'ont toujours connu que fou ou dépressif, sur son passé, auprès d'amis et cousins de la famille afin de reconstruire une image positive de lui. Après 1959, chaque année, le Pater était enfermé à l'hôpital psychiatrique. Quel homme était-il avant 1959 lorsqu'il revint fou de Phnom Pen et que, quelques mois après, survint l'accident de voiture qui tua deux de ses enfants ? D'abord empêchées dans leur corps par toutes sortes de symptômes violents, les trois soeurs, au fur et à mesure que l'enquête avance, se découvriront un corps libéré, une légèreté et une plénitude nouvelle à vivre.

Donner votre avis