Le Passeur

Couverture du livre « Le Passeur » de Lois Lowry aux éditions Ecole Des Loisirs
Résumé:

Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. la désobéissance et la révolte n'existent pas. L'harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages. Les personnes trop âgées, ainsi... Voir plus

Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. la désobéissance et la révolte n'existent pas. L'harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveaux-nés inaptes sont "élargis", personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c'est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l'oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu'il est unique. Un destin extraordinaire l'attend. Un destin qui peut le détruire.

Donner votre avis

Avis(13)

  • Attention risque de spoil

    J'ai tellement entendu parlé de ce livre que j'ai fini par sauté le pas histoire de me faire mon propre avis

    Le passeur est une tétralogie parce que oui j'ai appris aussi que d'autres tomes suivent ce roman : L'élue, messager, et en dernier le fils qui vient...
    Voir plus

    Attention risque de spoil

    J'ai tellement entendu parlé de ce livre que j'ai fini par sauté le pas histoire de me faire mon propre avis

    Le passeur est une tétralogie parce que oui j'ai appris aussi que d'autres tomes suivent ce roman : L'élue, messager, et en dernier le fils qui vient clôturer cette histoire !
    L'auteur a eu de nombreuses récompenses grâce au Passeur et le livre a même sa place dans certains programmes scolaires.

    Nous suivons Jonas vivant dans un monde futuriste, où les personnages sont formatés pour ne ressentir aucune émotion, ils doivent se comporter de manière exemplaire sous peine d'être lourdement sanctionnés. Ce monde est présenté de façon utopique où la mort et la souffrance n'existent pas, le mensonge est banni, il n'y a jamais de conflit ect..
    Jonas va bientôt avoir 12 ans et appréhende la cérémonie annuelle qui lui attribuera son métier. Les métiers sont attribués d'avance par les membres du comité en fonction des qualités des citoyens de la ville et du nombre d'heure de bénévolat fournit.
    Ce jour arrive et à la surprise de tous Jonas se voit attribuer la fonction de Dépositaire de la mémoire, poste le plus honorifique de la communauté, mais qui n'est pas sans risque en effet le sage le prévient qu'il devra faire preuve de courage, car ce métier est source de souffrance...son rôle étant de conserver tous les souvenirs et la souffrance du passé..

    L'écriture de l'auteur m'a conquise et j'ai adoré suivre Jonas dans sa formation, comprendre le rôle du dépositaire de mémoire et voir Jonas découvrir les choses qui ont existé avant, comme la neige, le soleil, les coups de soleil, les couleurs, les guerres... Grâce à l'apprentissage du souvenir des couleurs on comprend rapidement pourquoi la couverture du livre n'est faite d'aucune couleur, en effet pour eux les couleurs ne sont que des souvenirs, que les citoyens ne connaissent pas!

    Ce qu'on peut retenir de ce roman c'est que, Lois Lowry nous fait passer un très beau message, il nous fait comprendre à quel point le devoir de mémoire est important pour savoir et comprendre ce qui s'est produit dans le passé et ainsi pouvoir transmettre notre savoir pour les générations futures, rien ne doit être oublié sinon cela pourrait être catastrophique et nous pourrions justement arriver dans des situations extrêmes, invivables et sans retour possible !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une dystopies philosophique qui a engendré d'autres dystopies telles que
    : Hunger games, Divergente, Le labyrinthite, ou encore Le risque zéro et d'autres.
    Néanmoins celle-ci est à porter des enfants en leur lançant une morale et une philosophie. Qui d'ailleurs se retrouve dans la dédicace :...
    Voir plus

    Une dystopies philosophique qui a engendré d'autres dystopies telles que
    : Hunger games, Divergente, Le labyrinthite, ou encore Le risque zéro et d'autres.
    Néanmoins celle-ci est à porter des enfants en leur lançant une morale et une philosophie. Qui d'ailleurs se retrouve dans la dédicace : '' Pour les enfants, à qui nous confions l'avenir. ''.

    C'est par le film que j'appris l’existence de ce livre et que je voulu absolument le lire.
    J'ai eu néanmoins beaucoup de mal à le trouver, jusqu'à il y a quelques jours dans une librairie d’occasion.

    C'est un style simple et communicatif qui nous raconte l'histoire de Jonas qui vit dans un futur éloigné. Dans ce futur les personnes vivent dans une communauté totalitaire, où on a retiré les couleurs, les animaux, les souvenirs de nôtre époques, la musique, les sentiments et des concepts comme des religions ou des sentiments.
    Les personnes de 1 à 12 ans ont des attributions lors du mois de décembre qui engendra leur esprit à l’indépendance et l'autonomie. A 12 ans l'âge fatidique, où l'on reçoit sa fonction dans la communauté qui dit qu'on devient enfin un adulte.
    Jonas qui a 12 ans reçoit la fonction de dépositaire de la mémoire et doit alors tenir tête à une futur souffrance. Une souffrance rejeté par les sages de la communauté par le rejet des souvenirs. Jonas, en claire, va recevoir tout les souvenirs qui le fera rêver, et rebeller. La communauté va alors le mettre en colère un peu plus chaque jours et décidera alors une action fou et dangereuse dans un monde où la sécurité règne dans tout les cas.
    Un livre d'une beauté qui n'est pas assez reconnu malgré qu'il soit écrit dans les années 80-90.
    Il fut même à ses débuts considère comme inapte pour des enfants, alors qu'à l'heure d'aujourd'hui, il est étudié dans divers pays.
    A ce qu'on dit il y aurait une suite de deux autres livres dans ce cas : A lire !

    Pour un livre ou film :
    Je ne choisirais pas le livre pour divers raison;
    La première est que lors de ma lecture j'étais influencée par le film, je n'ai donc pu profité de ma lecture.
    Deuxièmement le film visait les adolescents, une catégorie d'où je suis plus proche.
    Puis le film était très bien fait les souvenirs étaient remplit d'émotions, les acteurs jouaient très bien et le film suit bien le livre. Bon quelques détailles manquent, quelques détailles rajoutés, par exemple l'âge n'est plus 12 ans mais 16 ans, et le lien entre Jonas et Fiona est plus intense dans le film. J'admire d'ailleurs le détailles du film notamment la fin.
    Je trouve que le film est si bien fait qu'il fait un éloge du livre. Dommage que le film comme le livre n'a pas connu ou ne connait pas une publicité comme les autres dystopies. Pour la bonne raison qu'il le mérite.

    Sur ceux je vous souhaite à tous de bonnes lectures.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • j'ai lu ce roman d'uchronie avec mon fils de 11 ans (séance lecture de 5/10 minutes tous les soirs)
    et tous les soirs il essayait de faire durer la seance plus longtemps ... nous avons tous les 2 été happés par cette histoire qui fait découvrir ce qu'est une dystopie totalitaire, un "1984 pour...
    Voir plus

    j'ai lu ce roman d'uchronie avec mon fils de 11 ans (séance lecture de 5/10 minutes tous les soirs)
    et tous les soirs il essayait de faire durer la seance plus longtemps ... nous avons tous les 2 été happés par cette histoire qui fait découvrir ce qu'est une dystopie totalitaire, un "1984 pour ado" en quelque sorte ...
    et même si c'est considéré comme un livre pour jeune ado, c'est vraiment de très bonne qualité, bien écrit, très agréable et intelligent ...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • https://bruitdepapier.wordpress.com/2015/03/06/le-passeur-lois-lowry/

    https://bruitdepapier.wordpress.com/2015/03/06/le-passeur-lois-lowry/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bonjour à tous,

    Je viens de lire ce magnifique livre du "Passeur" dont l'adaptation à l'écran sort actuellement en salle sous le titre "The Giver".

    Selon Wikipédia :
    The Giver) est un roman de Lois Lowry paru en 1993 en Amérique et en 1994 en France. Le livre a pu être jugé inapproprié...
    Voir plus

    Bonjour à tous,

    Je viens de lire ce magnifique livre du "Passeur" dont l'adaptation à l'écran sort actuellement en salle sous le titre "The Giver".

    Selon Wikipédia :
    The Giver) est un roman de Lois Lowry paru en 1993 en Amérique et en 1994 en France. Le livre a pu être jugé inapproprié pour un jeune public ; en dépit de cela, il a reçu en 1994, la Newbery Medal et a été vendu à plus de 5,3 millions d'exemplaires. En Australie, au Canada, aux Etats-Unis, en France et même en Belgique, il fait partie de nombreux programmes scolaires.

    Pour moi :
    Ce livre entre dans les ouvrages qui décrivent une "société en contre-utopie ou dystopie" (voir la discussion sur ce sujet) et s'adresse à tous les publics et pas seulement les jeunes.

    Cette société a éliminé tous les signes de différences, de plaisirs, de sentiments, de couleurs, de musique etc...Elle s'impose des règles strictes de vie avec des sanctions et où pour chaque âge, une nouvelle phase de comportement commence et ceci dès la plus tendre enfance jusqu'à très avancé.
    Ceux qui ne répondent pas ou plus aux critères de vie en communauté sont "élargis". Ils quittent alors la société vers une destination inconnue.
    Au mois de décembre de chaque année, une cérémonie permet à chaque tranche d'âge d'évoluer et de prendre des responsabilités au profit de la société elle-même. 12 ans est l'âge adulte et celui pour Jonas, personnage central de cette histoire, de se voir confier la charge très importante de "dépositaire de la Mémoire".
    En côtoyant le "passeur" qui est son mentor en ce domaine, il découvre une somme incroyable et insoupçonné de souvenirs qui vont peu à peu lui ouvrir tout un champ de possible mais également devant la découverte de mensonges bien gardés, le placer dans un choix définitif et rédhibitoire. Quitter cette société dans laquelle il a toujours vécu et partir pour un "Ailleurs".
    Je ne peux en dire davantage sous peine de briser le suspense et l'intérêt de la lecture d'autant que l'histoire s'inscrit dans une tétralogie : L'élue (2001), Messager (2005) et Le Fils (2014).
    Au moment où je vous laisse, il fait terriblement froid, il neige et je lutte avec Jonas dans la montagne pour ne pas céder à l'endormissement... Au loin des lumières !!!
    Amitiés
    JM

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions