Le passe-miroir tome 2 : Les disparus du clairdelune

Couverture du livre « Le passe-miroir tome 2 : Les disparus du clairdelune » de Christelle Dabos aux éditions Gallimard-jeunesse
Résumé:

Officiellement introduite à la cour comme Vice-conteuse, Ophélie découvre les mondanités d'un univers où complots et tensions politiques sont à l'oeuvre derrière les belles apparences. Entre l'arrivée de sa famille au Pôle et les exigences de Farouk, elle n'a d'autre choix que de s'appuyer sur... Voir plus

Officiellement introduite à la cour comme Vice-conteuse, Ophélie découvre les mondanités d'un univers où complots et tensions politiques sont à l'oeuvre derrière les belles apparences. Entre l'arrivée de sa famille au Pôle et les exigences de Farouk, elle n'a d'autre choix que de s'appuyer sur Thorn, son énigmatique fiancé. Quand des nobles disparaissent les uns après les autres, la liseuse d'Anima doit user de ses talents pour mener l'enquête. Une mission qui va l'entraîner beaucoup plus loin que prévu, au coeur d'une vérité plus redoutable que tout ce à quoi elle s'était préparée.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    Lorsque l’histoire dévoile tout son potentiel…

    Mais par où commencer ? Car si le premier tome de La Passe-miroir a été à la hauteur de mes attentes, celui-ci a dépassé toutes mes espérances ! J’ai ri et...
    Voir plus

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    Lorsque l’histoire dévoile tout son potentiel…

    Mais par où commencer ? Car si le premier tome de La Passe-miroir a été à la hauteur de mes attentes, celui-ci a dépassé toutes mes espérances ! J’ai ri et j’ai crié, j’ai été émue et ébranlée. Bref, vous l’aurez compris, je suis passée par tellement d’émotions différentes, certaines parfois violentes, que je ne savais plus que penser. Ah si, il y avait tout de même une chose qui se répétait en boucle dans ma tête : bon sang, c’est génialissime ! Et je pèse mes mots !

    Dans Les Disparus du Clairdelune, les personnages principaux ne sont pas épargnés. Alors qu’Ophélie fait face aux exigences, plutôt incongrues, du puissant Farouk, Thorn tente tant bien que mal de déjouer les complots élaborés à son encontre et celle de sa famille, tout en tirant son épingle du jeu. Ayant un faible pour les esprits torturés, je dois avouer que j’apprécie tout particulièrement ce dernier. Même s’il a le don de m’exaspérer quelquefois, ses ambivalences, son caractère indépendant et ses maladresses sociales font de lui une personnalité très captivante.

    Pour autant, on finit rapidement par comprendre que les protagonistes de l’histoire ne sont, en vérité, que des pions sur l’échiquier des esprits de famille… Bien que je manque d’informations à ce sujet, j’ai hâte de pouvoir reconstruire le puzzle dans son entièreté !

    Polar et fantasy, un mélange détonnant

    Dans ce deuxième tome, l’histoire dépasse – et de loin ! – le mariage arrangé entre Ophélie et Thorn. Les intrigues de cour sont légion, les manipulations vont bon train et, surtout, les disparitions inexplicables de nobliaux se multiplient. Le récit prend alors un tournant auquel je ne m’attendais pas : celui de l’enquête « policière ». Moi qui ne suis pas une grande fan de ce genre littéraire, j’ai pourtant été happée par les recherches d’Ophélie, désireuse de savoir qui tirait les ficelles.

    Dans le même temps, Christelle Dabos insuffle un nouveau souffle à son histoire par les bribes de mémoire qui reviennent progressivement à Farouk… Je n’ai plus qu’une envie désormais : dévorer le tome 3 sans plus tarder !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Comme beaucoup de monde ici, je regrette de l'avoir dévoré en aussi peu de temps. Parce qu'à présent, je suis frustrée d'attendre la suite qui, j'espère, ne devrait plus tarder...
    Ce second tome tient vraiment ses promesses. L'intrigue très bien menée nous fait prendre des tournants surprenants...
    Voir plus

    Comme beaucoup de monde ici, je regrette de l'avoir dévoré en aussi peu de temps. Parce qu'à présent, je suis frustrée d'attendre la suite qui, j'espère, ne devrait plus tarder...
    Ce second tome tient vraiment ses promesses. L'intrigue très bien menée nous fait prendre des tournants surprenants et approfondit encore le monde que Christelle Dabos dépeint avec tant d'imagination...
    Ophélie évolue. Si dans le premier tome, elle faisait des débuts hésitants en tant que nouvelle habitante du Pôle, cette fois elle en devient une et joue comme les autres sur les alliances et les trahisons. Elle apprend enfin à tirer tous les avantages d'une situation. et à obtenir ce qu'elle souhaite.
    Thorn quant à lui... j'ai un peu l'impression qu'il s'adoucit. On en apprend davantage sur lui et ça aide à comprendre pourquoi il se comporte de cette manière. C'est intéressant car ce n'est pas une relation amoureuse. Pas encore. C'est compliqué. Ca se met en place tout doucement, comme deux personnes dans la vraie vie qui apprendraient à se connaître. C'est réaliste. Et bon sang on évite le trio amoureux cher au romans young adult ! Un grand oui !!
    Le décor est tout autant sublime, l'intrigue se complique et s'éclaire en même temps... Car oui, tout ce qui est posé dans le premier tome et qui est révélé à la fin est repris ici et réellement approfondi. Tout ça nous laisse haletant pour essayer de voir les ficelles de ce mode. Il me tarde vraiment le troisième tome !!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • On se retrouve au coeur de la Citacielle puis direction les autres univers qui ont chacun leurs particularites.
    On découvre un autre volet de ces mondes fantastiques, avec toute la mesquinerie qui entoure les personnages lorsqu'ils sont loin de la Citacielle.
    Mais Ophélie tient bon et se...
    Voir plus

    On se retrouve au coeur de la Citacielle puis direction les autres univers qui ont chacun leurs particularites.
    On découvre un autre volet de ces mondes fantastiques, avec toute la mesquinerie qui entoure les personnages lorsqu'ils sont loin de la Citacielle.
    Mais Ophélie tient bon et se forge sa propre vision des personnages rencontrés dans le 1er tome.
    On se prend même à apprécier le futur mari! Et dieu sait qu'il est sombre, sans coeur (en apparence), détaché de ses sentiments pour sa future épouse -Ophelie- et on est tellement désolé pour elle!
    C'est un creve-coeur.....
    Mais que va t- Il se passer???

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Dans ce tome-ci on retrouve beaucoup de personnages du tome 1 et l’intrigue se déroule, dans une première partie à la Citacielle, mais le reste de l’intrigue se déroule à l’extérieur, au Pôle.
    J’ai adoré découvrir le Pôle et ses environs, avec encore plus de belles descriptions et de...
    Voir plus

    Dans ce tome-ci on retrouve beaucoup de personnages du tome 1 et l’intrigue se déroule, dans une première partie à la Citacielle, mais le reste de l’intrigue se déroule à l’extérieur, au Pôle.
    J’ai adoré découvrir le Pôle et ses environs, avec encore plus de belles descriptions et de découvertes de cet univers féérique !
    Ce tome-ci m’a beaucoup fait penser à Alice aux pays des merveilles, même si l’auteure a clairement créé son propre univers, très complexe et rempli de magie. On découvre des lieux plus étonnants les uns que les autres, et pleins de poésie (comme Christelle Dabos sait si bien le faire).
    C’est clairement l’univers qui fait de cette saga son identité mais également les personnages qui évoluent dans cet atmosphère ! Ophélie est toujours aussi attachante, maladroite, curieuse et maline. Elle va enchainer les péripéties et se retrouver dans des situations plutôt complexes et délicates... Je n’en dirai pas plus.

    Thorn, quant à lui, s’ouvre beaucoup plus et nous laisse découvrir des éléments de son passé et même ses sentiments ! Oui, oui...
    La relation entre Thorn et Ophélie va grandement évoluer ; j’ai d’ailleurs beaucoup apprécié cet aspect de l’histoire.
    L’intrigue m’a réellement emporté : beaucoup d’action, du suspense, et des suspicions. Tout ce qu’il faut pour tourner les pages sans arriver à s’arrêter !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un véritable délice de se plonger dans la suite des aventures d'Ophélie !

    Un véritable délice de se plonger dans la suite des aventures d'Ophélie !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce deuxième tome est encore meilleur que le premier!! Sous couvert d'enquête le suspens est à son comble!! Le mariage se rapproche, Ophélie reçoit des menaces, l'ambassade du Claire de Lune n'est plus un lieu de sécurité, des disparitions mystérieuses en son sein affolent la cour. Ophélie doit...
    Voir plus

    Ce deuxième tome est encore meilleur que le premier!! Sous couvert d'enquête le suspens est à son comble!! Le mariage se rapproche, Ophélie reçoit des menaces, l'ambassade du Claire de Lune n'est plus un lieu de sécurité, des disparitions mystérieuses en son sein affolent la cour. Ophélie doit gérer sa famille qui arrive, les menaces qu'elle reçoit, la colère de Thorn, et l'attention bien trop insistante que Farouk l'esprit de famille lui porte.
    Il n'y a aucun temps mort dans ce roman, dès qu'un chapitre se finit on se doit de lire le suivant, la curiosité est trop grande. Et l'écriture!!! Parlons en!! Un roman français, d'une écriture recherchée, fine et littéraire c'est un véritable délice à dévorer sans modération.
    J'attends avec impatience le tome 3!!!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Dans ce 2ème tome, on suit Ophélie dans les méandres de la cour au plus près de Farouk où il faut exister pour survivre. Notre héroïne va donc prendre de l'ampleur, de l'assurance où tantôt elle passe d'un rôle de Molière à celui de Sherlock Holmes. en effet, dans ce tome, on est confrontés à...
    Voir plus

    Dans ce 2ème tome, on suit Ophélie dans les méandres de la cour au plus près de Farouk où il faut exister pour survivre. Notre héroïne va donc prendre de l'ampleur, de l'assurance où tantôt elle passe d'un rôle de Molière à celui de Sherlock Holmes. en effet, dans ce tome, on est confrontés à une enquête policière mêlée de magie : Mais où sont-donc passer les disparus ? Pourquoi ces personnes-là ?
    Le fil rouge du 1er tome se déroule encore : Que recelle ce Livre ? Sera-t-il lu ? Qu'en ressortira-t-il ?
    Et qui est Dieu, qui ponctuait le 1er tome et dont on découvre un peu plus ses intentions dans ce 2eme ?
    Le personnage de Thorn prend toute son humanité dans ce tome : on y découvre l'homme, l'enfant, le fils et l'amoureux. Alors que son impopularité auprès des nobles augmente, le respect, l'amitié d'Ophélie à son encontre ne va qu'aller en se développant. Jusqu'où ? Et le mariage aura-t-il lieu ? quelles conséquences lors de l'union de leurs pouvoirs ?

    Ce 2ème tome est tout aussi riche en référence du 17eme siècle, de fantastiques. J'ai encore apprécié son écriture, son intrigue, son monde à elle mais j'ai trouvé l'enquête policière un peu longue et étais aussi déçue par cette lecture du Livre que le Roi Farouk.

    Vivement le 3eme tome pour voir ou nous mènera Christelle Dabos dans la suite de ses aventures et ce qu'elle nous réserve autour du Dieu, et de cette création du monde ...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • http://attrape-mots.blogspot.fr/2016/03/la-passe-miroir-tome-2-de-christelle.html

    Poursuivant dans ma lancée, après avoir dévoré le premier tome, j'ai entamé le deuxième tome de la saga La Passe-Miroir. J’ai eu la chance d’avoir la suite directement sous la main… alors je ne sais vraiment pas...
    Voir plus

    http://attrape-mots.blogspot.fr/2016/03/la-passe-miroir-tome-2-de-christelle.html

    Poursuivant dans ma lancée, après avoir dévoré le premier tome, j'ai entamé le deuxième tome de la saga La Passe-Miroir. J’ai eu la chance d’avoir la suite directement sous la main… alors je ne sais vraiment pas comment les premiers lecteurs ont fait pour attendre 2 ans avant de savoir la suite!

    On sait tous que le tome 2 est le plus difficile à écrire, et souvent le moins apprécié. Mais, il ne faut jamais douter du talent fou de Christelle Dabos qui arrive à écrire un deuxième tome qui surpasse le premier tome (et ce n’est pas chose facile, le tome 1 étant une pure merveille!).

    J’étais très heureuse de replonger dans l’univers chimérique et magique de Christelle Dabos - surtout qu’on en apprend plus sur le monde d’Ophelie et notamment sur le mystérieux Farouk. L’intrigue, quant à elle, qui tourne autour des mystérieuses disparitions, nous captive du début jusqu’à la fin.

    Ophélie est un personnage toujours aussi attachant, surtout que dans ce deuxième tome, elle s’affirme encore plus et murit énormément. Quant à Thorn, il est toujours aussi difficile à cerner - mais, par je ne sais quelle magie, l’auteure arrive à le rendre encore plus attachant. Ces deux personnages si banals, si communs, si plein de défauts m'ont frappé en plein coeur. Ce sont deux antihéros d'une rare force. Le lien qui s'est créé entre les personnages et moi est magique… ils resteront encore longtemps dans mon coeur!

    La relation entre Thorn et Ophélie m’a fait, une fois de plus, fondre. Leur relation (bien qu’encore très vacillante) est touchante et sincère. Thorn se dévoile un peu plus, et tous deux apprennent peu à peu à s’apprivoiser…

    Les personnages secondaires, à l'image des principaux, sont complexes et atypiques. J'ai su apprécier chaque facette de leur personnalité. Spéciale dédicace à Archibald qui m’a conquise!

    Aux côtés d’écrivains magiques tels que Pierre Bottero, Timothée de Fombelle et Patrick Ness, Christelle Dabos a su trouver sa place parmi mes auteurs jeunesse préférés. Ce livre n'a rien à envier aux incontournables de la littérature fantastique et jeunesse. Tout simplement car La Passe-miroir est un incontournable. La question est : comment, mais comment, peut-on écrire aussi bien ? (jalousiejalousie)

    La fin est sublime, à la fois tragique et pourtant éperdument belle. J'espère que la suite ne tardera pas trop (entendez-vous les menaces dans ma voix ?).

    Cette saga vous envoutera assurément, vous n'êtes pas prêt de l'oublier de sitôt!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Si j'avais beaucoup aimé le premier tome de La Passe-Miroir, je n'avais pas été autant emballée que la plupart des lecteurs. Je ne gardais d'ailleurs que peu de souvenirs du premier tome et j'ai donc été ravie de découvrir un rapide résumé au début du livre qui m'a permise de me remémorer les...
    Voir plus

    Si j'avais beaucoup aimé le premier tome de La Passe-Miroir, je n'avais pas été autant emballée que la plupart des lecteurs. Je ne gardais d'ailleurs que peu de souvenirs du premier tome et j'ai donc été ravie de découvrir un rapide résumé au début du livre qui m'a permise de me remémorer les points principaux.

    Après lecture du synopsis et au vue du titre, je m'attendais à ce que l'enquête sur les disparus soit au coeur de l'intrigue. Ce n'est pourtant pas vraiment le cas puisque ce thème arrive vers le milieu du livre. La première partie m'a semblé un peu longue; ce n'est pas que je me suis ennuyée, pas du tout même, mais je n'avais pas l'impression qu'il se passait beaucoup de choses. On est surtout centrés sur le personnage de Farouk et la nouvelle fonction de vice-conteuse d'Ophélie. J'ai cependant retrouvé avec joie l'univers créé, que j'ai trouvé encore plus magique dans le premier tome. Les longues descriptions permettent de s'imaginer les décors en détails et c'est très agréable.

    J'ai également été étonnée que Thorn soit si peu présent : dans mes souvenirs, nous le voyions beaucoup plus dans le premier tome. Heureusement, à partir de la moitié environ, il apparaît plus régulièrement et sa relation avec Ophélie est plus approfondie, ce que j'ai beaucoup apprécié. Thorn, même s'il garde sa part de mystère, s'ouvre de plus en plus à sa future femme. Il faut aussi dire que tous les deux sont vraiment mal assortis et assister à leurs échanges se révèlent parfois très drôle. On sent Ophélie grandie : elle ose s'affirmer davantage et se libère peu à peu de l'emprise de ses parents.

    Quant à la seconde partie, elle est passionnante. J'ai dévoré les 200 dernières pages, tant il y avait de suspense et d'enjeux importants. Ce tome-ci amène son lot de questions : comment le monde a-t-il été divisé en îles et en arches ? Quel est ce Dieu qui envoie des lettres de menaces ? Pourquoi certaines personnes disparaissent sans laisser de traces ? Et, surtout, que contient le fameux Livre de Farouk ? Si l'enquête concernant les disparus trouve finalement rapidement sa résolution, les autres révélations sont captivantes et laissent présager de bonnes choses pour la suite de la saga.

    En conclusion : Entre complots et trahisons, Les Disparus du Clairdelune vous fera frissonner et vous plaira forcément si vous avez aimé le premier tome.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • https://erikia.wordpress.com/2015/11/01/la-passe-miroir-livre-2-les-disparus-de-clairdelune/#more-1118

    Les Disparus de Clairdelune est clairement meilleure que le premier tome !
    À la fin de cette lecture on se rend compte que Les Fiancés de l’hiver n’était qu’un tome d’introduction. Ici,...
    Voir plus

    https://erikia.wordpress.com/2015/11/01/la-passe-miroir-livre-2-les-disparus-de-clairdelune/#more-1118

    Les Disparus de Clairdelune est clairement meilleure que le premier tome !
    À la fin de cette lecture on se rend compte que Les Fiancés de l’hiver n’était qu’un tome d’introduction. Ici, elle exploite à fond le concept dont elle a posé les bases et on a beaucoup de réponses à nos questions sur la rupture du monde et l’origine des arches. J’ai beaucoup aimé cette idée d’esprit de famille relié à un Dieu qu’on essaie de trouver l’identité. Ce tome-ci ressemble presque à une enquête et l’histoire est vraiment bien menée. L’auteur nous transporte dans son univers bien à elle et unique, elle nous surprend de chapitre en chapitre. Mais pour autant, elle a quand même gardé la même atmosphère qui régnait dans le premier livre et ce mélange est vraiment très intéressant !

    Dans ce tome, on reprend la ont ou l’avait laissé à la fin du premier tome. J’ai d’abord apprécié que l’auteur nous fasse un bref récapitulatif au tout début du roman car j’avais peur d’être un peu perdue les premiers temps. Mais après ce temps d’adaptation on se remet dans l’histoire tranquille à suivre l’aventure d’Ophélie et ses débuts dans la cour du seigneur Farouk. Ce second tome est rempli de trahisons, complots et surtout de tensions. Comme je l’ai dit précédemment, ce tome m’a faits pensés à une enquête policière. Il fallait chercher des indices sur ce mystérieux kidnappeur. Le point positif dans ce roman, c’est l’écriture de Christelle Dabos qui est poétique ce qui rend la lecture additive. Ce livre a beau faire 500 pages je l’ai finis en même pas deux jours ! On a continuellement envie de savoir ce qui va arriver à Ophélie et sa maladresse légendaire.


    Concernant Ophélie, je l’ai beaucoup plus apprécié dans ce tome-ci. Elle se dévoile un peu plus, et ne se cache plus derrière les autres. Ce qui m’a étonné c’est qu’à la fin du roman elle répondait même aux gens les plus dangereux. Ophélie s’est épanoui et elle est enfin devenu courageuse au lieu de simplement respecter la décision de ses tuteurs. J’ai beaucoup aimé Archibald, comme dans le premier tome son côté séducteur rend la lecture beaucoup plus légère et j’ai apprécié en apprend un peu plus sur lui. Sa relation avec Ophélie est très particulière, j’ai même pensé que cela aller finir en triangle amoureux. Par contre j’ai eu un peu de mal avec Thorn, je n’ai pu l’apprécier que vers le milieu du roman sans doute car on ne le voie pas assez et sûrement pas avec Ophélie. Leur relation devient intime que très tardivement et c’est sans doute le seul point négatif que j’ai pour ce livre. Je suis sur que cela aurait pu se passer autrement mais lorsqu’ils se rapprochent enfin j’ai trouvé que cela arrive comme un cheveu sur la soupe. Pourtant vers la fin du roman j’éprouvais beaucoup de sympathie pour Thorn et je trouve ça dommage de ne pas nous avoir montré ce côté-là chez lui plutôt.

    D’ailleurs entre Archibald et Thorn, j’ai une préférence pour le séducteur car il a été dès le début proche d’Ophélie donc j’espère que dans le prochain tome Ophélie pourra se rapprocher de Thorn. À propos des personnages secondaires ils devinent beaucoup plus important dans ce tome. J’ai encore une fois adoré Renard, un ami loyal ! Et j’ai eu beaucoup d’affection pour Berenilde.


    En conclusion, un second tome qui surpasse le premier ce qui est rare. J’ai très hâte de lire le fin mot de cette histoire et surtout de savoir la suite car l’auteur nous laisse sur un bon cliffhanger qui donne envie de lire la suite juste après avoir refermé le livre. Mon seul point négatif est la relation semi-amoureuse entre Thorn et Ophélie mais bon en même temps le tome laisse place aux autres personnages et surtout à une histoire très intrigante. Pour cela, j’espère que le troisième tome pourra se focaliser sur ces deux personnages. Ce qui on aimé le premier tome ne vont pas être déçu du deuxième, je recommande chaudement !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions