Le nouveau

Couverture du livre « Le nouveau » de Tracy Chevalier aux éditions Phebus
  • Date de parution :
  • Editeur : Phebus
  • EAN : 9782752911636
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Cinquième rentrée, cinquième école pour Osei Kokote, le fils de onze ans d'un diplomate ghanéen, cette fois-ci, à Washington D.C, aux Etats-Unis, où il s'avère être le seul garçon noir de sa classe.
Heureusement, il tombe par hasard sur Dee, la fille la plus populaire de l'école, qui n'a pas... Voir plus

Cinquième rentrée, cinquième école pour Osei Kokote, le fils de onze ans d'un diplomate ghanéen, cette fois-ci, à Washington D.C, aux Etats-Unis, où il s'avère être le seul garçon noir de sa classe.
Heureusement, il tombe par hasard sur Dee, la fille la plus populaire de l'école, qui n'a pas peur de s'intéresser à lui. Pour Ian, le troisième membre de ce triangle amoureux d'école primaire, cette relation naissante entre Dee et le garçon noir n'est cependant pas envisageable... Témoignage trop vraisemblable d'une cour d'école dans les années 70 aux Etats-Unis (que Tracy Chevalier fréquenta elle-même à Washington D.C.) ou remake shakespearien ébouriffant et ébouriffé en culotte courte ?
On ne sait bientôt plus. Tout simplement du pur Tracy Chevalier, aussi à l'aise avec les grandes figures du théâtre élisabéthain qu'avec la peinture flamande.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis(8)

  • Unn exercice de style bien réussi par Tracy Chevalier qui nous offre un Othello des années 70 aux Etats-Unis et dans une cour d'école.
    A la fois intéressant et dérangeant.

    Unn exercice de style bien réussi par Tracy Chevalier qui nous offre un Othello des années 70 aux Etats-Unis et dans une cour d'école.
    A la fois intéressant et dérangeant.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ouvrage qui se lit, mais j'ai un sentiment mitigé à son encontre.
    Je trouve qu'il ne va pas vraiment au fond des choses et surtout j'ai du mal avec tant le langage des enfants que leurs actions ... qui pour moi correspondent à des enfants plus âgés.

    Ouvrage qui se lit, mais j'ai un sentiment mitigé à son encontre.
    Je trouve qu'il ne va pas vraiment au fond des choses et surtout j'ai du mal avec tant le langage des enfants que leurs actions ... qui pour moi correspondent à des enfants plus âgés.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je vient de terminer ce roman qui m'as beaucoup interpellé de part sa couverture et son résumé et je doit avouer avoir eu l'impression de lire un livre pour ados, mème si la trame reste intéressante, l'histoire elle , est trop centée sur les enfants, j'aurais aimé que le sujet du racisme dans...
    Voir plus

    Je vient de terminer ce roman qui m'as beaucoup interpellé de part sa couverture et son résumé et je doit avouer avoir eu l'impression de lire un livre pour ados, mème si la trame reste intéressante, l'histoire elle , est trop centée sur les enfants, j'aurais aimé que le sujet du racisme dans les écoles soit plus développé et plus approfondi.
    On va retrouver Osei jeune garçon noir dans les années 70 qui arrive en CM2 dans une école de blancs, il va devoir de nouveau faire face a la différence et va se retrouver embringuer dans une histoire de sentiments, de jalousie et de manipulation à son encontre qui va lui être fatal.
    Livre décrivant l'histoire d' Othello mais en plus enfantin .
    Sur certains passages on se demande si à l'age des enfants l'histoire est vraiment crédible, leurs façon de penser, d'élaborer une stratégie, tout ça m'as déranger et a placé ma lecture entre ado et fiction primaire, rien d’enthousiasmant pour arriver a m'accrocher.
    De plus la fin est brute, facile sans suspense ni compréhension.
    Dommage pour moi ,il paraissait prometteur...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Osei est le nouvel élève d'une classe de CM2. À l'âge où rien échappe, où tout se dit, où la diplomatie n'est pas de mise, être nouveau n'est pas simple... Mais quand vous ajoutez à cela une couleur de peau, être nouveau devient vite compliqué. Alors qu'il croit trouver une alliée en la personne...
    Voir plus

    Osei est le nouvel élève d'une classe de CM2. À l'âge où rien échappe, où tout se dit, où la diplomatie n'est pas de mise, être nouveau n'est pas simple... Mais quand vous ajoutez à cela une couleur de peau, être nouveau devient vite compliqué. Alors qu'il croit trouver une alliée en la personne de Dee, Osei va être confronté à la méchanceté et au racisme... Comment y faire face ? Comment trouver la force de continuer ? Comment apprendre aux autres qui on est vraiment ?

    Ce roman de Tracy Chevalier est particulier. Pour ceux qui connaissent et apprécient l'auteur, ce livre peut dérouter.
    On est loin de son univers, du travail minutieux autour d'une ambiance, d'un thème, de personnages. Mais elle arrive à transposer le célèbre Othello de Shakespeare dans une cour d'école, à notre époque ! Et j'ai trouvé que ça fonctionnait plutôt bien...

    On sent le drame arriver, on voit se dessiner les forces et les faiblesses de chacun, on attend que quelqu'un bouge et qu'il contre cette haine et ce racisme latents...
    Parce que ces enfants, finalement, c'est comme si c'étaient nous, adultes : rivalité, attirance, trahison, amitié et menaces... Quand les émotions débordent, rien de bon ne peut arriver...

    Un grand merci à NetGalley et aux Éditions Phébus pour leur confiance...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • https://ffloladilettante.wordpress.com/2019/02/09/le-nouveau-de-tracy-chevalier/
    C'est un Othello de cours de récréation des années 1970 qui nous est raconté. Un jour les écoliers voient débarquer dans leur classe un jeune ghanéen, qui ne peut passer inaperçu dans cette banlieue si blanche. Les...
    Voir plus

    https://ffloladilettante.wordpress.com/2019/02/09/le-nouveau-de-tracy-chevalier/
    C'est un Othello de cours de récréation des années 1970 qui nous est raconté. Un jour les écoliers voient débarquer dans leur classe un jeune ghanéen, qui ne peut passer inaperçu dans cette banlieue si blanche. Les harcèlements, le racket, la bêtise ordinaire, les amourettes, les premiers émois sexuels sont le quotidien de ces enfants. Maintenant s'y ajoute un racisme primaire, copie de ce qui se dit dans leur milieu familial. Tout se déroule en une seule journée de classe, ce que je n'ai pas compris au départ. Le vocabulaire et les réflexions souvent assez matures des enfants m'ont dérouté.
    La réécriture d'un Othello contemporain s'explique: c'est un challenge proposé à des auteurs pour transposer à leur manière le texte de Shakespeare. J'ai mieux compris l'unité de temps et de lieu du récit composé lui aussi en 5 actes. Mais ici l'auteur a pris le temps de situer les différents enfants dans leur contexte familial. J'ai été déçue par ce récit bien fade en comparaison de tous les autres romans de Tracy Chevalier que j'ai beaucoup aimé.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce livre raconte l'histoire d'un petit garçon noir, Osei, qui débarque dans une école élémentaire dans laquelle il n'y a que des enfants blancs, à Washington dans les années 70 et à un mois de la fin de l'année scolaire.
    Ce qui débute comme une histoire entre enfants va se révéler tragique au...
    Voir plus

    Ce livre raconte l'histoire d'un petit garçon noir, Osei, qui débarque dans une école élémentaire dans laquelle il n'y a que des enfants blancs, à Washington dans les années 70 et à un mois de la fin de l'année scolaire.
    Ce qui débute comme une histoire entre enfants va se révéler tragique au fil de l'histoire. Tous les personnages ont un prénom dont l'initiale est la même que celles des personnages shakespeariens de la tragédie Othello. Et l'auteure ne s'arrête pas là. Outre l'unité de lieu et de temps (l'école, surtout la cour, et l'ensemble sur une seule journée), les enfants sont manipulateurs comme leurs personnages dans la tragédie du début du 17è siècle et interagissent de la même manière. Les pensées et les intérêts de ces enfants sont d'ailleurs plutôt ceux que l'on prêteraient à des adolescents mais qu'importe, on se laisse happer par la tragédie. On espère jusqu'au bout un happy-end mais sera-t'il possible avec les tensions qui règnent dans cette cour d'école?
    Un roman que j'ai lu d'une traite et qui m'a sidérée. A lire pour toutes les questions qu'il soulève !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai toujours adoré les romans de Tracy Chevalier et celui-ci n'y fait pas exception.
    Une magnifique d'histoire d'amour/haine et d'amitié mais aussi de jalousie dans une école de Washington dans les années 70, dans laquelle arrive un nouvel élève.
    Oui les protagonistes n'ont que 10 ou 11 ans,...
    Voir plus

    J'ai toujours adoré les romans de Tracy Chevalier et celui-ci n'y fait pas exception.
    Une magnifique d'histoire d'amour/haine et d'amitié mais aussi de jalousie dans une école de Washington dans les années 70, dans laquelle arrive un nouvel élève.
    Oui les protagonistes n'ont que 10 ou 11 ans, oui le racisme existe chez les enfants, oui les enfants sont cruels entre eux mais aussi capables d'aimer, oui tout va plus vite chez les enfants. Un livre à lire absolument!
    Merci à Babelio de m'avoir envoyé ce livre superbe

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Washington DC , dans les année 1970. Le nouveau, c’est un jeune garçon de onze ans, Osei (alias Othello dans le drame de Shakespeare) qui arrive dans une des deux classes de CM2 d’une école primaire où il sera le seul et unique noir.
    Dee - des son vrai nom Daniela - va être immédiatement...
    Voir plus

    Washington DC , dans les année 1970. Le nouveau, c’est un jeune garçon de onze ans, Osei (alias Othello dans le drame de Shakespeare) qui arrive dans une des deux classes de CM2 d’une école primaire où il sera le seul et unique noir.
    Dee - des son vrai nom Daniela - va être immédiatement séduite par la beauté de ce petit garçon originaire du Ghana, dont le père est diplomate et qui a reçu une très bonne éducation.
    Tout ceci ne sera pas du tout du goût des autres élèves, et surtout pas de Ian, vrai petit caïd, qui fera tout pour détruire la nouvelle notoriété de O (Osei) auprès de Dee, la pus belle fille de l’école (et accessoirement des autres enfants). L’objet fatal ne sera pas un mouchoir mais une trousse d’écolier et rien ne pourra arrêter le cours des choses …
    Racisme, harcèlement scolaire, racket, jalousie et bêtise humaine enseignée par les adultes, tout les ingrédients d’une tragédie grecque sont présents. Une seule chose m’a gênée néanmoins dans la version de Tracy Chevalier, un point de détail qui me laisse un tantinet sceptique : l’attitude et les propos très “matures” desdits élèves de CM2 qui ressemblent plutôt à ceux d’adolescents du lycée … Un livre agréable toutefois.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions