Le mystère Henri Pick

Couverture du livre « Le mystère Henri Pick » de David Foenkinos aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070179497
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu'elle estime être un chef-d'oeuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l'écrivain... Voir plus

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu'elle estime être un chef-d'oeuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l'écrivain et apprend qu'il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n'a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses... Aurait-il eu une vie secrète? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n'était qu'une machination? Récit d'une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu'un roman peut bouleverser l'existence de ses lecteurs.

Donner votre avis

Articles (1)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Peu de gens le savent mais David Foenkinos, est l’un de mes auteurs favoris découvert avec ses romans, « La délicatesse » et « Les souvenirs ». J’ai littéralement adoré son écriture. J’ai eu la chance de le rencontrer lors de la Foire du Livre de Bruxelles, il y a quelques années et j’en suis...
    Voir plus

    Peu de gens le savent mais David Foenkinos, est l’un de mes auteurs favoris découvert avec ses romans, « La délicatesse » et « Les souvenirs ». J’ai littéralement adoré son écriture. J’ai eu la chance de le rencontrer lors de la Foire du Livre de Bruxelles, il y a quelques années et j’en suis tombée encore plus sous son charme de par son caractère humble, sa gentillesse et son accessibilité.

    Pour mes auteurs fétiches, je suis à la fois impatiente de lire leurs nouveaux écrits mais, en même temps, j’ai envie de les garder pour moi le plus longtemps possible car après, souvent, je ressent un manque et me demande ce que je vais devoir faire dans l’attente (parfois très longue) d’un nouveau roman de leur part. David Foenkinos rentre d’ailleurs dans cette catégorie.

    C’est pour ça que je viens seulement de lire et de terminer son dernier roman : « Le mystère Henri Pick ». Je l’ai littéralement dévoré, tout en me forçant d’en savourer les pages pour ne pas me retrouver trop vite dans ce sentiment de privation.

    Comme d’habitude, l’auteur a su me tirer la larme à l’œil dès les premières pages, tellement son écriture est originale mais sonne juste. L’autre point positif de ce livre est qu’il se passe dans un milieu que j’affectionne très fort : celui de l’édition et des livres.

    L’histoire est celle d’un manuscrit déposé à la Bibliothèque des Livres Refusés située à Crozon, en Bretagne. Le fondateur de ladite bibliothèque avait eu cette idée un peu folle après avoir lu un article relatant la création - de l’autre côté de l’Atlantique - de la première bibliothèque de livres que les éditeurs avaient refusé et pas voulu publier. Ce manuscrit va connaître une seconde vie, (voir pourquoi ci-dessus) ce qui suscitera des interrogations au sujet de son auteur, mais aussi des jalousies devant un tel succès phénoménal. C’est cette mystérieuse enquête qui se déroule au fil des 290 pages de ce roman.

    Chronique complète : http://musemaniasbooks.blogspot.com/2018/03/le-mystere-henri-pick-de-david.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Qui a écrit ce merveilleux roman que l'éditrice à déniché? C'est l'intrigue qui nous tient en haleine tout le long de ce roman. Il nous plonge en Bretagne dans une bibliothèque originale où sont disponibles des manuscrits refusés. Est-ce le pizzaiolo qui a écrit le roman, sinon qui est-ce?...
    Voir plus

    Qui a écrit ce merveilleux roman que l'éditrice à déniché? C'est l'intrigue qui nous tient en haleine tout le long de ce roman. Il nous plonge en Bretagne dans une bibliothèque originale où sont disponibles des manuscrits refusés. Est-ce le pizzaiolo qui a écrit le roman, sinon qui est-ce?

    Ce livre est bien écrit, nous plongeant dans l'univers littéraire et de l'édition.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un bibliothécaire de Crozon recueille des manuscrits refusés.
    Parmi eux « Les dernières heures d’une histoire d’amour », un petit chef-d’œuvre découvert par une jeune éditrice.
    Succès fulgurant !
    Il aurait été écrit par un pizzaïolo mort depuis quelques années.
    Sa femme et sa fille en...
    Voir plus

    Un bibliothécaire de Crozon recueille des manuscrits refusés.
    Parmi eux « Les dernières heures d’une histoire d’amour », un petit chef-d’œuvre découvert par une jeune éditrice.
    Succès fulgurant !
    Il aurait été écrit par un pizzaïolo mort depuis quelques années.
    Sa femme et sa fille en voient leur vie bouleversée.
    Mais un critique littéraire se pose des questions sur l’authenticité de l’auteur.
    Une véritable intrigue au cœur des livres.
    Tous les personnages sont attachants et leurs cadres de vie très réalistes.
    On se partage entre Crozon, Rennes et Paris.
    J’ai bien aimé ce parcours parmi les éditeurs, les écrivains, les lecteurs, les livres…
    Un livre qui se lit très vite, sans réelle prise de tête, mais avec enthousiasme.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • les personnages sont attachants. Le mystère du livre Henry Pick, va soigner leurs blessures. Un livre intérressant sur le monde de l'édition, les écrivains , et comment faire d'un livre un succès.

    les personnages sont attachants. Le mystère du livre Henry Pick, va soigner leurs blessures. Un livre intérressant sur le monde de l'édition, les écrivains , et comment faire d'un livre un succès.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un super livre qui parle de livres et du monde de l'édition. A lire pour tous les amoureux des livres ! Il est aussi très très bien écrit, la plume de David Foenkinos est très belle.

    Un super livre qui parle de livres et du monde de l'édition. A lire pour tous les amoureux des livres ! Il est aussi très très bien écrit, la plume de David Foenkinos est très belle.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Mystère Henri Pick.
    Ce monsieur, pizzaïolo du fin fond de la Bretagne, qui n'a jamais lu ni écrit une liste de courses, a t-il vraiment écrit ce roman, déposé au rayon des Refusés des maisons d'édition, de la bibliothèque de son village ?
    Cette histoire se lit plaisamment. On a envie de...
    Voir plus

    Mystère Henri Pick.
    Ce monsieur, pizzaïolo du fin fond de la Bretagne, qui n'a jamais lu ni écrit une liste de courses, a t-il vraiment écrit ce roman, déposé au rayon des Refusés des maisons d'édition, de la bibliothèque de son village ?
    Cette histoire se lit plaisamment. On a envie de savoir. On s'attache aux personnages. L'auteur nous distille quelques rouages du monde de l'Edition, en toute délicatesse, histoire de ne froisser personne.
    Mais ce livre est surtout une histoire humaine, le manuscrit étant finalement secondaire. Ce qui m'a laissée un peu en suspens. En suspens d'intrigue. Et d'enquête. En suspens de suspense.
    Cet ouvrage manque de style, de plume atypique, que j'aie trouvé très scolaire, technique, très littérale.
    Le fin aurait pu être très belle si l'auteur n'avait pas joué au rebondissement de dernière minute, de dernier chapitre. Je n'en dirai pas plus. Mais était-il nécessaire de finir comme ça Monsieur Foenkinos ?
    Mais l'auteur a réussi le principal : me tenir en haleine pour savoir ... Si le mystère Henri Pick existe vraiment.

    Ma mise en scène :
    https://twitter.com/jalleks/status/834852506387808257

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un écrivain, un premier roman raté, une éditrice
    Une bibliothèque et son bibliothécaire dans une Bretagne salvatrice
    De manuscrits par maintes maisons d'édition refusés
    Un pizzaiolo littéraire, l’œuvre d'une vie sur le papier jetée
    Ajoutons un journaliste esseulé
    Mais est-il bien inspiré...
    Voir plus

    Un écrivain, un premier roman raté, une éditrice
    Une bibliothèque et son bibliothécaire dans une Bretagne salvatrice
    De manuscrits par maintes maisons d'édition refusés
    Un pizzaiolo littéraire, l’œuvre d'une vie sur le papier jetée
    Ajoutons un journaliste esseulé
    Mais est-il bien inspiré ?

    A vous, lecteurs, de lever le voile du mystère!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • https://littelecture.wordpress.com/2017/02/23/le-mystere-henri-pick-de-david-foenkinos/

    Et si la passion des livres d’un bibliothécaire breton le poussait à donner une seconde chance aux autres, à ceux que personne n’a voulu publier ? Et si, grâce à Jean-Pierre Gourvec et sa « bibliothèque...
    Voir plus

    https://littelecture.wordpress.com/2017/02/23/le-mystere-henri-pick-de-david-foenkinos/

    Et si la passion des livres d’un bibliothécaire breton le poussait à donner une seconde chance aux autres, à ceux que personne n’a voulu publier ? Et si, grâce à Jean-Pierre Gourvec et sa « bibliothèque des refusés », un écrivain allait être sacralisé ? Et si, à partir de cette découverte, celui qui fut dans l’ombre serait enfin dans la lumière ?

    De là où il est, Mr Pick ne peut imaginer ce qui est train de se jouer ; décédé depuis 2 ans, un roman sous son nom de plume est repéré. Pourtant, il n’est plus là pour s’en vanter. Dans le lot des « refusés », ce livre est un jour surpris par une éditrice, qui fera des pieds et des mains pour le publier. Comment annoncer à sa veuve que son mari, pizzaiolo de carrière, avait un talent caché ? Ecrire ? Le livre est lancé et rencontre un immense succès. Le secret qu’il renferme ne fait qu’accroître sa renommée et ses ventes. La fille de Mr Pick a bien du mal à y croire : son père, écrivain !

    La vie littéraire de cette œuvre mystérieuse va chambouler les destins de tous ceux qui croiseront son chemin : un journaliste ambitieux mais pas dupe, une bibliothécaire, un jeune auteur, une éditrice fonceuse et obstinée…

    Ce livre va susciter bien des convoitises et des recherches, faire ressurgir des souvenirs ou remonter à la surface le passé de certains… Une enquête livresque sera menée pour résoudre l’énigme de cette intrigante révélation qu’est devenu le désormais fabuleux récit « Les dernières heures d’une histoire d’amour ».

    On s’y laisse prendre, à ce « page turner ». Le lecteur est piégé, lui aussi, par sa curiosité, son envie de connaitre la vérité. Sous la plume de David Foenkinos, les personnages se dessinent, comme sous les cliquetis d’une machine à écrire. Une machine ? Une machination, même, voilà ce qui vous attend. On nous manipule, on nous balade d’arguments en hypothèses. Il nous entraine dans le sillage de cette enquête littéraire mystérieuse, à laquelle on s’accroche, qu’on a autant envie de terminer, pour enfin savoir, comme de s’y attarder, pour ne pas les quitter, ceux qu’on a croisé. A n’en pas douter, ce roman « Foenkinosien » sort du lot et mérite bien sa place sur nos étagères et entre nos mains.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Quand un roman devient un succès littéraire alors qu'il végétait au fond d'une bibliothèque pour manuscrits refusés, ça éveille des soupçons... Est-ce bien le pizzaiolo du coin, décédé depuis deux ans qui en serait l'auteur?
    Une histoire agréable qui vous embarque assez rapidement. Quelques...
    Voir plus

    Quand un roman devient un succès littéraire alors qu'il végétait au fond d'une bibliothèque pour manuscrits refusés, ça éveille des soupçons... Est-ce bien le pizzaiolo du coin, décédé depuis deux ans qui en serait l'auteur?
    Une histoire agréable qui vous embarque assez rapidement. Quelques longueurs, mais la galerie de personnages qui découle de ce périple littéraire est sympathique. La fin est surprenante. Un bon roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • La quatrième de couverture résume fort bien le livre.

    David Foenkinos aime brouiller les pistes. Il s’est bien amusé, je sens son regard qui frise à travers les pages de ce roman matriochka.
    Je souris à l’évocation du monde de l’édition où on ferait n’importe quoi pour un bon tirage, comme...
    Voir plus

    La quatrième de couverture résume fort bien le livre.

    David Foenkinos aime brouiller les pistes. Il s’est bien amusé, je sens son regard qui frise à travers les pages de ce roman matriochka.
    Je souris à l’évocation du monde de l’édition où on ferait n’importe quoi pour un bon tirage, comme dénicher un manuscrit que tous les éditeurs ont refusé, peut-être même Grasset ? C’est ce qui est arrivé à Delphine Despero (qui n’est pas désespérée) jeune éditrice chez Grasset.
    Plusieurs réflexions après ma lecture. Qu’est-ce qui fait le succès d’un livre ; le bruit (je n’aime pas l'expression faire le buzz) fait autour, que ce soit le mystère comme dans ce livre ou un potentiel scandale, ou la qualité de l’écriture, la profondeur su sujet ?
    Vaut-il mieux être anonyme et heureux ou reconnu et… heureux peut-être ou finir comme Richard Brautignan, inspirateur de ce livre ?
    L’immense succès d’un livre ne phagocyte t-il pas l’auteur, surtout lorsque l’auteur n’est pas celui que l’on croit ? « C’était terrible pour Frédéric, qui devait cacher d’être l’auteur du livre le plus lu en France ». Le nègre touche une rémunération pour son travail, mais Frédéric, non.
    L’auteur réel du livre aimerait, c’était dans le contrat moral passé avec l’éditrice, que son nom soit dévoilé « Delphine lui expliqua ; « Tu ne toucheras pas d’argent sur ce livre, mais une fois que tout le monde saura que tu en es l’auteur, on parlera beaucoup de toi, et il y aura des répercussions sur ton prochain roman. Il vaut mieux jouer le jeu à fond sur ce coup-la. Personne à part nous deux ne doit être au courant » ».

    Il lui manque ce petit plus de profondeur que j’aurais aimé y trouver, mais bon, ne sois pas bégueule ma belle, tu t’es bien divertie à cette lecture. L’auteur connait bien son milieu et nous le fait savoir de manière plaisante et avec des clins d’œil appuyés sur un milieu qu'il connait bien. La fin est décevante, dans le genre téléfilms américains, tout sucre dehors.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum de discussion

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com