Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le ministère du bonheur suprême

Couverture du livre « Le ministère du bonheur suprême » de Arundhati Roy aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072727320
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Le Ministère du Bonheur Suprême nous emporte dans un voyage au long cours, des quartiers surpeuplés du Vieux Delhi vers la nouvelle métropole en plein essor et, au-delà, vers la Vallée du Cachemire et les forêts de l'Inde centrale, où guerre et paix sont interchangeables et où, de temps à autre,... Voir plus

Le Ministère du Bonheur Suprême nous emporte dans un voyage au long cours, des quartiers surpeuplés du Vieux Delhi vers la nouvelle métropole en plein essor et, au-delà, vers la Vallée du Cachemire et les forêts de l'Inde centrale, où guerre et paix sont interchangeables et où, de temps à autre, le retour à «l'ordre» est déclaré. Anjum, qui fut d'abord Aftab, déroule un tapis élimé dans un cimetière de la ville dont elle a fait son foyer. Un bébé apparaît soudain un peu après minuit sur un trottoir, couché dans un berceau de détritus. L'énigmatique S. Tilottama est une absence autant qu'une présence dans la vie des trois hommes qui l'aiment.
Cette histoire d'amour poignante et irréductible se raconte dans un murmure, dans un cri, dans les larmes et, parfois, dans un rire. Ses héros sont des êtres brisés par le monde dans lequel ils vivent, puis sauvés, réparés par l'amour et l'espoir. Aussi inflexibles que fragiles, ils ne se rendent jamais.
Ce livre magnifique et ravageur repousse les limites du roman dans sa définition et dans sa portée. Vingt ans après Le Dieu des Petits Riens, Arundhati Roy effectue un retour époustouflant à la fiction.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (2)

  • Cet incroyable titre poétique m'a donné envie de partir pour un voyage en Inde. Dès les premières pages, le foisonnement des personnages bigarrés et attachants évoque avec violence ce magnifique pays. Le texte est splendide. Il provoque des émotions, suggère des parfums, explose de couleurs et...
    Voir plus

    Cet incroyable titre poétique m'a donné envie de partir pour un voyage en Inde. Dès les premières pages, le foisonnement des personnages bigarrés et attachants évoque avec violence ce magnifique pays. Le texte est splendide. Il provoque des émotions, suggère des parfums, explose de couleurs et de sons. Mais il est aussi labyrinthique. On plonge avec passion dans la vie d'Anjum et de Tilo, femmes sublimes et puissantes puis les références à la politique indienne notamment au Cachemire donne le sentiment de suffoquer sous une montagne d'informations totalement incompréhensibles pour moi. Je ne vais pas pretendre avoir compris toutes les références culturelles et historiques, toutes les beautés de la poésie, toutes les subtilités d'une critique virulente de la société indienne. J'ai cependant partagé avec plaisir le destin d'opprimés en bas de l'échelle. Ce roman laisse des traces. Il raconte l'histoire de femmes soumises à toutes les violences.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Delhi, Aftab est un spécimen rare, il possède les caractéristiques masculines et féminines. Ses parents veulent le faire opérer pour qu'il ne soit qu'un garçon, mais Aftab se sent femme. Mais ses poils poussent, sa pomme d'Adam est de plus en plus visible, sa voix devient grave.Un jour Aftab...
    Voir plus

    Delhi, Aftab est un spécimen rare, il possède les caractéristiques masculines et féminines. Ses parents veulent le faire opérer pour qu'il ne soit qu'un garçon, mais Aftab se sent femme. Mais ses poils poussent, sa pomme d'Adam est de plus en plus visible, sa voix devient grave.Un jour Aftab entre dans la Maison des Rêves, là où vivent les Hijra les hommes habillés en femme. On l'initie aux règles et aux rituels de la maison et Aftab devient Anjum. À 46 ans Anjum annonce qu'elle veut partir. Elle vit désormais dans le cimetière derrière l'hôpital. Elle dort sur un tapis persan qu'elle déroule la nuit entre les tombes. Anjum rêve d'être mère, elle découvre qu'il est possible pour un être humain d'en aimer un autre.

    Dans ce roman, l'auteur nous conte l'histoire de l'Inde, l'état d'urgence, la presse censurée, des musulmans emprisonnés et stérilisés, les émeutes, les massacres en représailles, l'insurrection au cachemire, la fuite mortelle de l'usine de pesticides de Bhopal avec ses milliers de morts.

    Un patchwork de récits, de personnages, d'enfants perdus, une construction un peu déroutante avec une écriture parfois laborieuse, un récit chaotique et animé comme les rues de Delhi, mais si le lecteur persévère il va vivre l'histoire fascinante des deux héroïnes: la femme transgenre Anjum (née Aftab), qui est parti vivre dans un cimetière de Delhi, et Tilo, une ancienne étudiante en architecture,une combattante de la liberté, constamment en danger et constamment en fuite.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.