Le manuscrit inachevé

Couverture du livre « Le manuscrit inachevé » de Franck Thilliez aux éditions Fleuve Noir
  • Date de parution :
  • Editeur : Fleuve Noir
  • EAN : 9782265117808
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Les derniers avis

  • J'ai encore une fois dévoré le dernier polar de Thilliez. L'auteur joue encore une fois avec ses lecteurs. Une multitude d'énigmes et de fausses pistes rendent fou le lecteur. Les personnages sont encore une fois passionnants et nous plongeons avec eux dans les abîmes. À la fermeture du roman...
    Voir plus

    J'ai encore une fois dévoré le dernier polar de Thilliez. L'auteur joue encore une fois avec ses lecteurs. Une multitude d'énigmes et de fausses pistes rendent fou le lecteur. Les personnages sont encore une fois passionnants et nous plongeons avec eux dans les abîmes. À la fermeture du roman encore beaucoup de questions se bousculent dans ma tête !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un départ sur les chapeaux de roues, Le manuscrit inachevé débute sur une course poursuite infernale qui se terminera mal et c’est avec le corps d’une jeune femme retrouvé dans le coffre que va débuter une enquête extrêmement bien ficelée. Même si le nombre de personnage à assimiler au début...
    Voir plus

    Un départ sur les chapeaux de roues, Le manuscrit inachevé débute sur une course poursuite infernale qui se terminera mal et c’est avec le corps d’une jeune femme retrouvé dans le coffre que va débuter une enquête extrêmement bien ficelée. Même si le nombre de personnage à assimiler au début est un peu étourdissant, on prend vite ses repères. Avec une écriture très fluide et facile à lire, des chapitres courts où il se passe toujours quelque chose, on tourne les pages sans s’en rendre compte. Les thèmes abordés sont bien entendu noirs glauque, si je vous dis tueur en série, torture, exploitation humaine, darknet, BDSM, rien ne nous sera épargné dans une surenchère de l’horreur. Il y a tout un pan de l’intrigue qui tourne autour du thème de la mémoire, des souvenirs avec des termes comme l’hypermnésie, la cryptomnésie ou encore l’amnésie rétrograde, c’était instructif et j’aurai encore voulu en savoir plus. Je me suis régalée à lire ce thriller avec plusieurs intrigues qui finissent par prendre sens en se rejoignant tout cela écrit avec maestria. Les personnages côtés flics sont perdus et bousillés à souhait quand au personnage principal, celui de Léane ou devrais-je dire Enaél, il se révèle être d’une belle complexité même si je trouve qu’on aurait pu encore le pousser un peu plus loin. J’ai beaucoup aimé cette histoire dans l’histoire, ce roman dans le roman, l’impression d’être face une boîte gigogne ce que l’on nomme une mise en abîme. Le final m’a un poil déçu, un peu facile à mon goût, je m’attendais à quelque chose de plus hard au vu du nombre impressionnant de pistes et de twists que nous à fait endurer l’auteur tout du long avec de nombreuses émotions pour la part. J’ai apprécié les références à Conan Doyle, Stephen King ou encore Maurice Leblanc. Un one-shot machiavélique et bien venu qui m’a fait découvrir cet auteur et qui me donne une envie furieuse d’aller vers le fameux personnage de Sharko. Bonne lecture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est l'histoire d'une histoire dans l'histoire.

    Ça y est, je vous embrouille déjà, je me prends pour Franck Thilliez. Car il n'y va pas de main morte le bougre pour prendre la tête de son lecteur et le laisser KO à la fin de sa lecture !

    Le dernier Thilliez est une perle. Noire.

    Une...
    Voir plus

    C'est l'histoire d'une histoire dans l'histoire.

    Ça y est, je vous embrouille déjà, je me prends pour Franck Thilliez. Car il n'y va pas de main morte le bougre pour prendre la tête de son lecteur et le laisser KO à la fin de sa lecture !

    Le dernier Thilliez est une perle. Noire.

    Une auteure célèbre, Léane, pleure la disparition de sa fille depuis plusieurs années, probablement assassinée par un tueur en série ignoble …

    Deux policiers enquêtent après la découverte d'un corps de femme dans le coffre d'une voiture.

    Deux histoires. Deux ambiances. Non, on a bien une seule ambiance noire et gluante qui va nous accompagner durant toute la lecture.

    J'ai plongé en apnée dans cette sombre histoire pleine de personnes méchamment dérangées.

    Thilliez fait partie des maîtres du genre en France aujourd'hui et son dernier opus ne me fait pas mentir. Je suis rarement déçu par le monsieur et cet opus m'a particulièrement captivé.

    Thilliez indique dés le début qu'il va nous mener en bateau alors forcément on est vigilent ; Et pam, on tombe quand même dans le panneau … Il m'agace l'écrivain car je ne vois jamais rien venir !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le thème est dans le titre : une histoire de manuscrits inachevés. Ce thriller à rebondissements est parfois dur. L'intrigue est prenante, jusqu'à la dernière page, dans le plus pur style Thilliez. A recommander !

    Le thème est dans le titre : une histoire de manuscrits inachevés. Ce thriller à rebondissements est parfois dur. L'intrigue est prenante, jusqu'à la dernière page, dans le plus pur style Thilliez. A recommander !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Rhoo punaise ! Rien à faire, je suis une accro à Thilliez et il me faut ma dose ! Y-a-t-il quelque chose à faire ? Pourquoi voudrais-je me désintoxiquer, puisqu’à chaque fois c’est un plaisir ? Même si je n’ai pas encore fini de lire tous les livres de l’auteur… Ça c’est une autre...
    Voir plus

    Rhoo punaise ! Rien à faire, je suis une accro à Thilliez et il me faut ma dose ! Y-a-t-il quelque chose à faire ? Pourquoi voudrais-je me désintoxiquer, puisqu’à chaque fois c’est un plaisir ? Même si je n’ai pas encore fini de lire tous les livres de l’auteur… Ça c’est une autre histoire…Revenons à nos moutons …

    L’auteur a une telle capacité à se renouveler, à nous entrainer dans des intrigues toutes aussi folles les unes que les autres, que cela frôle le génie ! Quoi ? Vous n’êtes pas d’accord ? Bon en même temps c’est mon avis, je fais qu’est-ce que je veux !

    Sérieusement… Franck Thilliez arrive à m’épater, presque à chaque fois… Mais là, il m’a complètement bluffé.

    En même temps, il ne ment pas à ses lecteurs, puisqu’il avait annoncé que surprendre ses lecteurs, était de plus en plus difficile mais qu’il avait essayé de les manipuler encore une fois en raisonnant différemment, en se mettant à leur place, pour que la surprise soit toujours au rendez-vous même chez les plus fidèles de ses fans. C’est chose faite !

    Ce bouquin est un vrai page-Turner, sans temps mort, avec deux histoires dont on ne voit pas le lien apparent et pourtant lorsque les révélations se font, on a le cerveau complètement retourné. Tellement retourné, d’ailleurs, qu’on analyse de plus en plus, pour tenter de lire entre les lignes, tenter de démêler la trame de l’histoire. Bref on veut comprendre !

    Cherchez pas, l’auteur va vous embrouiller l’esprit et c’est franchement incroyable tellement c’est bon. Les jeux de mots, le parallélisme entre les personnages, comme fait exprès pour que chacun puisse avoir son double opposé. L’amnésique en opposition au flic Hypermnésique. Deux flics V & V. Léane et son pseudo Enaël. Deux enquêtes qui vont n’en former qu’une…

    Un jeu de quille dans lequel le lecteur sera forcément le perdant.

    Mais ce qui encore plus paradoxale, par rapport à ses autres livres, c’est qu’on sent que l’auteur s’éclate à nous mener en bateau et c’est communicatif, car malgré la noirceur du récit, avec des scènes durs et chers à l’auteur, le livre reste lumineux par sa construction sans jamais atteindre le fond de la noirceur. Pourtant la noirceur humaine est toujours présente, même encore plus machiavélique ! Et même si vous croyez avoir tout compris de l’auteur, il arrivera à encore à vous entrainer vers le fond.

    C’est bon, très bon, ça se dévore tout seul et on en redemande !

    N’ayant pas l’esprit logique, je suis certainement passée à côté d’indices très intéressants et c’est bien la première fois que j’ai envie de relire un bouquin, juste pour le décortiquer !

    Avec le manuscrit inachevé, on sent comme une plume plus aboutie, une certaine sérénité dans la narration qui ne fait que donner encore plus de profondeur livrant ici son meilleur roman à ce jour.

    528 pages qu’on dévore, dont on aimerait trouver tous les mystères, mais qui pourtant, malgré un final en apothéose, titille l’esprit longtemps après l’avoir refermé, tellement la construction est magistrale.

    Merci à ma fille chérie, qui ne lit jamais mon blog, mais qui suit sa mère dans ses délires et qui se demande parfois je suis pas un peu folle…

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le manuscrit inachevé est un thriller très intrigant qui assez vite vous fait oublier comment il s’est ouvert (il est d’ailleurs ici question d’hypermnésie, d’amnésie, de défaillance ponctuelle de la mémoire. Thilliez se jouer de nous et s’amuse à nous envoyer mille signaux !).

    Entre enquête...
    Voir plus

    Le manuscrit inachevé est un thriller très intrigant qui assez vite vous fait oublier comment il s’est ouvert (il est d’ailleurs ici question d’hypermnésie, d’amnésie, de défaillance ponctuelle de la mémoire. Thilliez se jouer de nous et s’amuse à nous envoyer mille signaux !).

    Entre enquête officielle (cette affaire de meurtres de jeunes filles qui grossit de plus en plus à mesure des découvertes de Vic) et investigations officieuses (le travail mène Léane cherchant à découvrir ce que trafiquait son époux dont elle était séparée depuis 18 mois), pris dans les mailles de cette double narration, on laisse assez vite de côté cette affaire de manuscrit…

    Et pourtant, Franck Thilliez nous distribue les pièces mais de là à visualiser l’image du puzzle, le chemin est loin, très loin. En attendant, on se laisse entraîner, absorbé l’écriture particulièrement fluide (le dosage entre dialogue, description et action est parfait) allégeant la complexité des faits, l’intrigue retorse et dense.

    L’auteur fait preuve d’une grande efficacité. Le manuscrit inachevé vous prend (par la main, aux tripes et par les sentiments) et capte votre intérêt dès les premières pages (cette préface est particulièrement intrigante). Poussé par le besoin de comprendre, l’envie de retrouver Sarah et faire parler les personnages, il m’a été bien difficile de lâcher ce manuscrit, j’ai enchainé les chapitres (assez courts, assurant là encore un rythme effréné), prise par les affaires et excitée par la curiosité face à ces indices destinés au lecteur..............................................

    https://libre-r-et-associes-stephanieplaisirdelire.blog4ever.com/franck-thilliez-le-manuscrit-inacheve?token=ae64c407f5b983c6a0d00a300e61b868

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Franck Thilliez ne m’a jamais déçu. Que ce soit avec la série Hennebelle/Sharko et ses éléments scientifiques ou avec les romans indépendants aux scénarii déroutants, il a toujours réussi à me surprendre. J’étais donc impatient de retrouver ce nouveau livre !

    Sous couvert d’une histoire de...
    Voir plus

    Franck Thilliez ne m’a jamais déçu. Que ce soit avec la série Hennebelle/Sharko et ses éléments scientifiques ou avec les romans indépendants aux scénarii déroutants, il a toujours réussi à me surprendre. J’étais donc impatient de retrouver ce nouveau livre !

    Sous couvert d’une histoire de manuscrits inachevés, de mises en abîme répétitives, l’auteur nous propose un thriller plutôt « classique ». En effet, on assiste à une chasse au tueur en série dans la pure tradition du genre. Une nouvelle fois, Franck Thilliez utilise tous les codes qu’il maîtrise à merveille. On suit deux aventures en parallèle qui se succèdent au fil des chapitres. Ces chapitres sont courts et débordent de rebondissements. Il n’y a aucun temps mort, on ne s’ennuie pas une seconde et les pages défilent sans que l’on puisse y résister.

    Ce polar très sombre, avec quelles scènes assez dures, m’a embarqué de bout en bout. C’est un one-shot, donc les personnages sont survolés et toute l’énergie est mise sur l’efficacité. Même si l’auteur essaye de mettre un peu de fantaisie sur la forme, je regrette le manque d’originalité auquel cet écrivain m’avait habitué. Ce roman s’inscrit dans la liste des bons thrillers grâce à une intrigue complexe et bien ficelée. Mais j’ai trouvé certaines ficelles un peu grosses, certains raccourcis un peu faciles et j’ai surtout eu l’impression qu’il manquait la patte Thilliez. Je referme donc ce livre avec une légère amertume, qui n’enlève en rien à la qualité de cette aventure.

    Je suis un grand fan de Franck Thilliez. C’est pour cette raison que je me permets d’être un peu critique. Alors non, ce n’est pas le meilleur de l’auteur, mais si vous cherchez un bon livre qui vous tiendra en haleine pendant l’été, n’hésitez pas, « Le manuscrit inachevé » relèvera parfaitement le défi !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je redoutais ce moment depuis plusieurs livres et voilà qu'il est arrivé.
    Oui je sais, beaucoup de personnes ont adoré ce nouveau bébé de Franck Thilliez. Pour ma part malheureusement c'est le contraire...
    J'ai dès la moitié du livre eu des doutes, doutes qui au fur et à mesure ont confirmé...
    Voir plus

    Je redoutais ce moment depuis plusieurs livres et voilà qu'il est arrivé.
    Oui je sais, beaucoup de personnes ont adoré ce nouveau bébé de Franck Thilliez. Pour ma part malheureusement c'est le contraire...
    J'ai dès la moitié du livre eu des doutes, doutes qui au fur et à mesure ont confirmé mes pensées. J'ai trouvé le dénouement du livre et le coupable très vite

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Tox je suis, tox je reste. Dès que parait un nouveau Thilliez, je me jette dessus, c'est irrépressible et me l'enfile direct en intraveineuse. Et avec ce shoot 2018, la came fut particulièrement bonne.
    Dès les premières pages, ferrée je suis. Mais comment fait Thilliez pour rendre autant addict...
    Voir plus

    Tox je suis, tox je reste. Dès que parait un nouveau Thilliez, je me jette dessus, c'est irrépressible et me l'enfile direct en intraveineuse. Et avec ce shoot 2018, la came fut particulièrement bonne.
    Dès les premières pages, ferrée je suis. Mais comment fait Thilliez pour rendre autant addict son lecteur avec ce Manuscrit inachevé ?

    1- il s'y éclate, le Francky, dans son bouquin. Ça se sent et c'est bon lorsqu'il parsème son récit de clins d'oeil ( à Conan Doyle et son Sherlock, à Stephen King et son Misery etc ). Et il nous livre une mise en abyme dans la mise en abyme avec un roman dans le roman de son roman et une héroïne écrivaine à succès de polar, comme lui quoi. Perso, ça m'aurait pas gêné d'en zapper une, mais bon ...

    2- il a une capacité à se réinventer assez dingue en construisant ici un récit complexe gavé de sous-intrigues puissantes qui forcent l'interrogation et augmentent l'envie de résoudre l'enquête. Un vrai puzzle fou, une équation à X inconnues dans un univers très très sombre dans lequel tu croises des êtres d'une perversité assez inouïe sur fond de darknet et SM extrême. Et ce n'est jamais indigeste, pas d'overdose en vue. Sans doute grâce aux deux principaux personnages, vraiment très intéressants : Vic le flic hypermnésique et surtout Léane l'écrivaine en quête de vérité sur la disparition de sa fille, qui , elle, a occulté beaucoup de choses de son passé ( + un mari qui lui a perdu la mémoire suite à une agression ! ) Ce sont nos lampes-torches dans le récit pour essayer de comprendre tout ce qui s'y joue. On découvre tous les éléments de l'enquête avec eux, au fur et à mesure.

    3- il s'amuse avec le lecteur comme dans une partie d'échecs dans laquelle on aurait toujours un coup de retard. Dès le prologue, on sait qu'il va falloir ouvrir l'oeil et que des indices seront disséminés dans le texte , des mots soulignés en fait. Mais comme je suis une sacrée buse, comme d'hab', je me suis faite avoir et n'ai quasi rien vu venir. Faut dire, que des misdirections, y en a un paquet qui t'attirent vers une piste pour mieux t'y fourvoyer et te détourner de la véritable action en cours. Tu doutes, tu doutes tout le temps. Tu reviens en arrière pour être sûr que tu n'as rien laissé passer. Et quel final si on découvre la clef de l'énigme !!!

    Bref, un excellent thriller qui déploie toute la maestria de l'auteur, le tout porté par une plume alerte et soignée.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bon allez, j'arrête.
    Quoi ? Le dernier roman de Thilliez ?
    Ah non, pas vraiment ! Celui-là, ça fait trois nuits qu'il m'empêche de dormir (lecture + stress , donc impossible de trouver le sommeil) et trois jours qu'il me mange mes journées (je cherche, je cherche…) Et aujourd'hui, j'ai pris...
    Voir plus

    Bon allez, j'arrête.
    Quoi ? Le dernier roman de Thilliez ?
    Ah non, pas vraiment ! Celui-là, ça fait trois nuits qu'il m'empêche de dormir (lecture + stress , donc impossible de trouver le sommeil) et trois jours qu'il me mange mes journées (je cherche, je cherche…) Et aujourd'hui, j'ai pris une feuille et j'ai tout noté. Et maintenant, j'arrête de me casser la tête !
    Tout noté ? Que je vous explique… Vous êtes prêt ? Je vous préviens, ce n'est pas simple et question suspense, vous en aurez pour votre argent !
    J'y vais.
    Niveau 1 : une préface dans laquelle J.-L. Traskman, fils de Caleb Traskman, nous explique que son père, romancier à succès, n'a pas terminé son dernier roman policier, à quelque dix pages près. Il est mort avant. Son éditrice est effondrée : comment vendre un polar inachevé ? Toute l'équipe se rassemble autour du livre et cherche la clef du mystère. Pourquoi Caleb n'a t-il pas terminé son thriller ? N'avait-il pas de fin à proposer ? Non, car si l'on observe bien le texte, tout laisse penser que dès le début l'auteur savait très bien où il allait. Ils en sont bien tous persuadés, il suffit de regarder le texte à la loupe. Soudain, l'éditrice crie victoire, elle a trouvé LA solution, elle est là, sous nos yeux (paraît-il, parce que MOI, je ne la trouve pas, enfin, attention, une semi-relecture m'a permis quand même de voir qu'effectivement, dès le début, on a UNE solution mais est-ce LA solution???)
    Niveau 2 : le fameux polar écrit par Caleb Traskman. (Ça va ? Tout le monde suit?) Alors, voilà : il était une fois un couple, Léane et Jullian Morgan, dont la fille Sarah a été enlevée. Les années passent, le mari occupe tout son temps à rechercher sa fille. La mère, Léane, tente de faire son deuil de cet enfant dont on n'a jamais retrouvé le corps. Le couple s'est séparé et Léane, de son côté et sous le pseudo d'Enaël Miraure, a écrit un roman policier qui est en passe de devenir un best-seller…
    Plus au sud, pas loin de Grenoble, va être retrouvé dans le coffre d'une voiture un cadavre… Un duo choc de policiers (Vic Altran et Vadim Morel) va enquêter...
    Niveau 3 : je vous ai bien dit que Léane écrivait un roman policier ? Eh bien sachez qu'il met en scène un auteur, Janus Arpageon, romancier, qui sera séquestré par une femme qui l'obligera à achever son roman.
    Niveau 4 : le roman de Janus Arpageon ? L'histoire d'un écrivain qui tue des adolescentes…
    Waouh, les belles mises en abyme… (J'adore ça!) Vertigineux, non ?
    Bon alors, c'est quoi mon problème ? Eh bien, sachez que le niveau 2 est farci d'indices en tous genres, de pistes : certaines sont à suivre, d'autres sont des « misdirections », autrement dit des leurres. Elles ne mènent nulle part. Enfin, voici ce qu'en dit Vic, un des policiers : « Une technique d'illusionniste, qui consiste à focaliser l'attention de l'auditoire sur un point précis pendant qu'une autre action est en cours. Ça fonctionne parce qu'il est impossible pour un être humain de traduire avec précision l'intégralité des stimuli qu'il reçoit. » Par exemple, des mots, plus exactement des palindromes sont soulignés tout au long du texte (Senones, DVD …) Je les ai tous notés sur ma feuille, lus dans tous les sens, pris le premier et le dernier… Je n'en tire RIEN. Pourquoi Caleb Traskman les a-t-il soulignés ? Qu'a-t-il voulu dire à son lecteur ? A-t-il donné des pistes concernant la fin (qu'il n'a pas écrite, je vous le rappelle) ? Qu'a vu l'éditrice que moi je ne vois PAS ??? Une évidence, paraît-il ! « Si vous avez été attentif durant votre lecture, la réponse à la question que vous vous poserez forcément s'y trouve. » Évidemment que je me pose une question, vous vous poserez la même, c'est sûr. Mais la réponse ???
    Et c'est pour cela que, depuis le début de l'après midi, je fouine dans ce roman, note les plaques d'immatriculation des véhicules (loin d'être données au hasard, ça j'ai bien compris, effectivement!), les chiffres, les noms propres, j'ai cherché les symboles, mis en parallèle les personnages des différents niveaux. Bon, je ne dis pas que je n'ai rien trouvé MAIS, il me semble que je n'ai pas TOUT trouvé et qu'il me manque un élément pour éclairer la fin du roman.
    Gênant ?
    Non, je vous rassure ! Le manuscrit inachevé est un super-roman hyper-stressant avec un suspense à couper le souffle (impossible d'arrêter la lecture : la fin des chapitres vous oblige à poursuivre!), des scènes parfois insupportables mais ça fait partie du genre. C'est « tordu, labyrinthique, angoissant à souhait » comme le dit J.-L. Traskman au sujet du livre de son père. On peut très bien aimer ce roman sans voir ou sans être capable d'interpréter la multitude de petits indices cachés un peu partout, mais comprenez-vous, c'est une histoire de cerise sur le gâteau : si on veut aller plus loin, on peut jouer au flic et chercher. J'ai lu je ne sais où que Franck Thilliez concevait son roman comme une partie d'échecs qu'il jouerait avec son lecteur. Même si on ne gagne pas, on apprécie la performance. Pas de souci là-dessus !
    Mais, ça m'énerve quand même et puis, tous ces indices, ces chiffres, ces palindromes, ce mystérieux incipit « Juste un mot en avant : un xiphophore », ces mises en abyme me titillent tellement (j'ai honte de le dire…) que j'ai laissé quelques petits messages ici et là pour interroger les lecteurs qui se vantent de détenir le Graal…
    Peut-être que d'ici ce soir j'aurai la solution…
    Bon, il vaut mieux chercher tout seul…
    Mais ça m 'énerve !
    Si vous peinez, et si quelques bonnes âmes ont bien voulu m'éclairer, je vous promets que je vous aiderai à mon tour ! Il faut de la solidarité pour venir à bout des livres de Thilliez.
    Est-ce à dire qu'il a gagné la partie d'échecs ? Je crois que oui, parce que c'est un grand, incontestablement !
    PS : Je viens à l'instant de recevoir le premier message. Intéressant tout ça, mais je vous rassure, certains mystères demeurent...

    LIRE AU LIT http://lireaulit.blogspot.fr/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions