Le géranium de Monsieur Jean

Couverture du livre « Le géranium de Monsieur Jean » de Michel Torrekens aux éditions Zellige
  • Date de parution :
  • Editeur : Zellige
  • EAN : 9782914773485
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Comment Monsieur Jean peut-il se retrouver dans cette résidence pour personnes âgées, alors qu'il a trois enfants qui pourraient s'occuper de lui ? Et pourquoi sa femme - plus jeune que lui - est-elle partie assurer une mission humanitaire au Pérou ?
Malgré tout, Monsieur Jean n'est ni aigri ni... Voir plus

Comment Monsieur Jean peut-il se retrouver dans cette résidence pour personnes âgées, alors qu'il a trois enfants qui pourraient s'occuper de lui ? Et pourquoi sa femme - plus jeune que lui - est-elle partie assurer une mission humanitaire au Pérou ?
Malgré tout, Monsieur Jean n'est ni aigri ni malheureux, il s'adapte à ce nouvel univers, limité aux quatre murs de sa chambre. Plutôt que de s'apitoyer sur son sort, il profite au mieux des petits bonheurs qui lui restent. Il relit les lettres que sa femme lui a envoyées du Pérou, reçoit parfois la visite de ses enfants.
Ne pouvant plus se mouvoir, il a développé ses autres sens, le goût, l'odorat, la vue, le toucher.
Et puis voilà qu'arrive dans cette résidence, Axelle, un amour de jeunesse. Elle, contrairement à lui, est alerte. Elle furète dans tous les coins, avant de venir lui raconter les potins et les événements qui agitent la résidence.
Petit à petit, au fur et à mesure de la lecture des lettres de sa femme, des visites de ses enfants, on comprend pourquoi son épouse ne reviendra jamais. Mais Monsieur Jean peut arriver serein au bout de sa vie. Avec la décision de sa fille de partir au Pérou sur les traces de sa mère, le fil de la vie ne s'arrêtera pas, et lui peut maintenant partir en paix après un dernier regard au géranium, son dernier compagnon, sa plante favorite, qu'une main aimée avait installé sur le rebord de la fenêtre.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Que d'émotions, de belles émotions à la lecture de ce magnifique roman de mon compatriote Michel Torrekens .

    Monsieur Jean était horticulteur, il en a planté des milliers de géraniums durant sa vie. Aujourd'hui, il ne sait plus ! Ses mains, son corps se dérobent. Bien malgré lui, il est...
    Voir plus

    Que d'émotions, de belles émotions à la lecture de ce magnifique roman de mon compatriote Michel Torrekens .

    Monsieur Jean était horticulteur, il en a planté des milliers de géraniums durant sa vie. Aujourd'hui, il ne sait plus ! Ses mains, son corps se dérobent. Bien malgré lui, il est devenu dépendant!
    Lui qui, naguère pesait le double de son poids, s'imposait et était continuellement actif. Ben oui.., c'est comme cela, il faut se rendre à l'évidence : il voudrait mais il ne sait plus.

    Alors ses enfants : France l'aînée, Bernard et la cadette Pauline, ne pouvaient faire autrement.. Depuis un mois Monsieur Jean est en résidence. Ironie du sort c'est ici qu'il est né il y a très longtemps, la maternité d'alors a été transformée en maison de retraite... La boucle est bouclée en quelque sorte, c'est comme ça : le cycle de la vie.

    Jean ne quitte plus sa chambre. Il est résigné. A-t-il d'autre choix? Impuissant face à son corps qui peu à peu le lâche. La fatigue s'installe, l'incontinence, la perte de sa voix, la douleur, la solitude...
    Il est conscient de tout mais n'y peut rien.

    Il se sent seul avec comme compagnie : un géranium. Un géranium qui prend vie, force, vigueur, qui lui a encore tout le temps devant lui. Il l'observe en pensant.

    Il est là, perdu dans sa solitude, son regard se perd sur son géranium et sur deux photos de ses parents.

    Il s'accroche à eux et prend l'habitude de leur parler. Il exprime intérieurement ses sentiments et mentalement retombe dans ses souvenirs.

    Lui qui a toujours été fort occupé a aujourd'hui le temps de l'introspection. Il fait le point sur sa vie, sur ses rapports avec ses enfants. Il aimerait tellement comprendre Pauline avec qui tout est toujours tendu, difficile. il voudrait s'en rapprocher, la comprendre, lui parler.

    Sa femme Hélène, lui tient compagnie par le biais de cinq lettres qu'il relit inlassablement chaque jour.
    Cinq lettres envoyées par Hélène lors d'un voyage au Pérou, elle aimait les autres, elle avait besoin de les aider. Il fallait qu'elle fasse des voyages annuellement pour se rendre utile, c'était vital pour elle. Il ressasse et ressasse encore ses courriers.

    Et puis il y a Axelle, une ancienne amoureuse, résidente elle aussi. Ils se sont retrouvés et elle lui rend visite chaque jour.


    Michel Torrekens nous raconte la vie, le quotidien dans la résidence. Mais aussi le vécu, le ressenti , les réactions des pensionnaires, ce cheminement vers la vieillesse. Il nous fait vivre leurs joies, leurs peines, leur honte et leur impuissance face à la vieillesse qui s'installe. L'impuissance d'y résister, la résignation mais les mots sont tous choisis, délicats. C'est un véritable orfèvre des mots.

    J'ai été touchée au plus profond de mon être, j'ai eu les larmes aux yeux en lisant cette écriture magnifique. Avec beaucoup de tendresse, de pudeur, ce livre me permet d'essayer de comprendre et de ressentir ce qui se passe dans la tête de nos aînés.

    Ce n'est pas misérabiliste, déprimant, au contraire il y a beaucoup d'espoir et de compassion. C'est fort, très fort. C'est un beau témoignage d'amour.

    Coup de coeur incontesté.


    http://nathavh49.blogspot.be/2014/06/le-geranium-de-monsieur-jean-michel.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions