Le géant enfoui

Couverture du livre « Le géant enfoui » de Kazuo Ishiguro aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070465101
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Kazuo Ishiguro n'est jamais là où on l'attend. Pour preuve, son nouveau roman qui se passe en Angleterre pendant le Haut Moyen-Âge. Axl et Beatrice, un couple d'âge mûr, vivent dans un pays en proie aux ogres, aux dragons et à toutes sortes de superstitions. Les Bretons ont jadis massacré les... Voir plus

Kazuo Ishiguro n'est jamais là où on l'attend. Pour preuve, son nouveau roman qui se passe en Angleterre pendant le Haut Moyen-Âge. Axl et Beatrice, un couple d'âge mûr, vivent dans un pays en proie aux ogres, aux dragons et à toutes sortes de superstitions. Les Bretons ont jadis massacré les Saxons, mais le pays est frappé d'amnésie, la brume agissant comme un filtre sur les mémoires. Axl et Beatrice partent en quête de leur fils et de la dragonne Querig, responsable de l'oubli qui frappe le royaume. Si elle meurt, la colère saxonne renaîtra.
Sommes-nous les otages impuissants de notre mémoire ? Parfois, n'est-il pas préférable d'oublier ? Manipulation, haine, justice et vengeance, Le géant enfoui explore les motifs chers à Ishiguro. À travers l'odyssée de ce vieux couple en quête de ses souvenirs, l'auteur déploie une habile réflexion sur notre époque et ses « nations d'amnésiques en quête de sens ».

Donner votre avis

Articles (3)

  • Kazuo Ishiguro, Prix Nobel de littérature : Bravo !
    Kazuo Ishiguro, Prix Nobel de littérature : Bravo !

    Kazuo Ishiguro, un Nobel de littérature incontestable !

  • Eté 2015, les 10 romans à lire absolument !
    A redécouvrir : été 2015, les 10 romans à lire absolument !

    Chaque année révèle ses surprises et bien heureusement les pépites foisonnent !Un bon cru que celle-ci où les auteurs confirmés nous ont surpris, d'autres ont acquis leur notoriété en recevant de nombreux prix, certains sont carrément époustouflants par leur talent ou leur œuvre colossale. Prenez le temps de les lire, vous ne serez pas déçus !

  • Interview exclusive : Kazuo Ishiguro et "Le géant enfoui"
    Exclu : interview de Kazuo Ishiguro pour "Le géant enfoui"

    Il écrit peu et on attend ses livres : huit romans depuis Lumière pâle sur les collines, quand Les Vestiges du jour et Auprès de moi toujours ont été portés à l'écran. Kazuo Ishiguro est une star de la littérature, traduit en trente langues. Le Géant enfoui, son sublime nouveau roman mêle les légendes arthuriennes qui ont suivi l'effondrement de Rome au grand thème de la mémoire qui draine son oeuvre. Il a accepté, pour lecteurs.com, de donner une vidéo et une seule à l'occasion de la sortie du livre en France en mars.

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Un livre très spécial qui ne manquera pas de désarçonner ceux qui ne voient dans Ishiguro que l'auteur des Vestiges du jour.
    Après un début de lecture en point d'interrogation, je me suis vite prise dans l'histoire pour ne plus quitter ses 4-5 protagoniste jusqu'au dénouement de cette histoire...
    Voir plus

    Un livre très spécial qui ne manquera pas de désarçonner ceux qui ne voient dans Ishiguro que l'auteur des Vestiges du jour.
    Après un début de lecture en point d'interrogation, je me suis vite prise dans l'histoire pour ne plus quitter ses 4-5 protagoniste jusqu'au dénouement de cette histoire hors du commun.
    Un bon Ishiguro, toujours inventif et capable de se réinventer.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Dans une atmosphère romanesque, emplie de légende, Kazuo Ichiguro nous invite à nous plonger dans un questionnement profond sur la mémoire : qui sommes nous, quelle est notre nation? Comment notre esprit fait la part des choses entre ce dont il se souvient et ce qu'il oublie? Est ce que les...
    Voir plus

    Dans une atmosphère romanesque, emplie de légende, Kazuo Ichiguro nous invite à nous plonger dans un questionnement profond sur la mémoire : qui sommes nous, quelle est notre nation? Comment notre esprit fait la part des choses entre ce dont il se souvient et ce qu'il oublie? Est ce que les faits les plus négatifs de notre vie méritent de rester dans notre mémoire ou mieux vaut il les oublier afin d'avancer vers un mieux être et un monde serein?
    Entre La légende du roi Arthur et Le Seigneur des anneaux, Le Géant Enfoui est également l'histoire d'une quête, où l'amour, le sentiment d'appartenance et la fratrie sont importants. Complexe dans son ensemble, le livre ne laisse pas de marbre tant il pose des questions.
    Nous allons suivre Axl et Béatrice, un couple de personnes âgées et sans âge. Il vive dans un village où chaque personne a un rôle et une fonction. Béatrice fait la connaissance d'une femme aux abords du village qui la conduit à se poser la question de ses souvenirs : ces derniers, éparses, s'effacent doucement. Ayant peur d'en oublier jusqu'à son existence, elle convainc son époux, Axl, d'entreprendre un voyage, de village en village pour aller voir leur fils. Ce dernier a quitté sa famille de nombreuses années auparavant et ils souhaitent à présent le revoir, avant de l'oublier. Ils sont Bretons.
    Durant leur périple, ils rencontrent dans un village Saxon Wistan, un guerrier qui a arraché à des ogres un garçon Edwin. Ce dernier, un adolescent, est renié par les siens à cause d'une étrange morsure sur son torse reçue lors du combat qu'a mené Wistan. Le couple accepte de faire route avec eux afin de conduire le jeune Edwin dans un village où il ne sera pas inquiété par les superstitions.
    Leur chemin, de montagnes en vallées, de forêts en sous bois, leur fait rencontrer le chevalier Gauvin. Ce dernier est le neveu du grand roi Arthur qui lui a confié comme mission de tuer le dragon Querig qui sévit dans la région.
    Souffrante d'un mal la faisant boiter, Béatrice souhaite poursuivre leur voyage en passant par un monastère, afin de rencontrer le moine Jonus pour qu'il puisse soigner ses douleurs. De là, les péripéties deviennent bien plus sombres. Les protagonistes comprennent alors les raison des pertes de mémoire des populations entières : car parfois ce qui a été dis une heure avant est perdu dans les limbes de l'oubli.
    Un amour inconditionnel uni Axl et Béatrice. Sans que cela épique, impossible ou incroyable, ils ont conscience que l'un sans l'autre ils n'y arriveront pas. Soutenant toujours Béatrice, Axl fait fi des souvenirs qui lui reviennent progressivement et ne dévoile à sa bien aimée aucun trouble ni animosité. Une belle histoire à mon sens, et une fin... A découvrir.
    Outre cette histoire d'amour dont on parle dès la quatrième de couverture, cette épopée arthurienne est envoutante, entêtante et très addictive. On peut être choqué ou troublé tout du moins par ce Haut Moyen Age, car on ne s'attend pas à ce genre d'histoire. J'avoue même qu'au début il faut un petit temps d'adaptation, mais le premier chapitre passé, on ne parvient plus à poser ce livre.
    Empreint de réalité tout comme de fantastique, ce roman a tout d'une aventure : les combats d'épée, le dragon, le chevalier en armure... Mais le tout est raconté sans rage, avec minutie. On apprécie d'autant plus les scènes de combat à l'épée, car tel une caméra miniature, on suit chaque mouvement, chaque contraction musculaire et chaque oscillation de la lame.
    Loin du Trône de Fer de Georges RR Martin et du Seigneur des anneaux de JRR Tolkien, Le Géant Enfoui s'en rapproche malgré tout : il y a un mystère envoutant à vouloir créer une mythologie de l'Angleterre.
    Le thème le plus important du livre reste à mon sens le Souvenir : depuis de longues années, la région est en proie à l'oubli. Béatrice a surnommée ce phénomène une Brume qui retire les souvenirs. L'enjeu est donc de les retrouver. Mais Béatrice, en le souhaitant, a en même temps une peu car les mauvais souvenirs, méritent ils d'être retrouvé? Est ce que cela aura un impact sur les relations avec Axl?
    Lorsque j'ai refermé le livre, je l'ai embrassé! Oui je suis folle, mais j'ai été tellement enchantée de vivre cette histoire, tellement admirative de ces enjeux et surtout de la clairvoyance dont fait part tous les personnages.
    Kazuo Ichiguro a mis 10 ans a l'écrire. Et Jusqu'à la fin il m'aura tenu en haleine, parfois avec ardeur, parfois avec mélancolie. Je suis si triste qu'il soit terminé...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • > Si ce roman est, thématiquement, dans la lignée de l’œuvre d’Ishiguro, le choix de la fantasy est plus étonnant même si l’auteur s’était déjà brillamment illustré dans le récit d’anticipation avec Auprès de moi toujours. Mais alors que le précédent roman pouvait toucher un large public,...
    Voir plus

    > Si ce roman est, thématiquement, dans la lignée de l’œuvre d’Ishiguro, le choix de la fantasy est plus étonnant même si l’auteur s’était déjà brillamment illustré dans le récit d’anticipation avec Auprès de moi toujours. Mais alors que le précédent roman pouvait toucher un large public, celui-ci est très marqué par les créatures imaginaires (ogres, dragons, fées, …) et son univers mêle les légendes dont celle du roi Arthur. L’intrigue est supposée se dérouler peu de temps après la mort d’Arthur.



    > Comme dans ses œuvres antérieures, Ishiguro évoque la mémoire et son corollaire l’oubli ce dernier étant à la fois rassurant et une façon de montrer que les personnages principaux se « voilent la face ». Leur oubli leur permet de vivre sereinement mais il cache un passé qu’ils préfèrent oublier. Est-ce pour le meilleur ou pour le pire ? Axl et Beatrice se réjouiront et s’effrayeront tour à tour de la possibilité que la brume se dissipe. Leurs souvenirs sont-ils justes et quelle est l’étendue de leur oubli ? Pourquoi leur fils ne vient-il jamais les voir et qu’est-ce qui l’a poussé à aller vivre ailleurs ?

    Chaque pan de mémoire est chéri car il nous parle de notre histoire et de notre identité. Mais que cache cette brume qui vole les souvenirs de tous et d’où vient-elle ?



    > Le principal handicap du livre tient certainement dans les brumes de l’histoire qui maintiennent cette dernière dans un flou n’incitant pas à l’engagement du lecteur. Ishiguro arrive à nous intéresser aux aventures des personnages principaux sans pour autant faire de ces derniers des personnes mémorables. Certes ils ont tous un but mais l’histoire manque parfois de consistance ; nous restons dans une tonalité onirique. Le lecteur garde à l’esprit qu’il ne s’agit que d’une histoire ; à aucun moment on ne se prend vraiment au jeu d’y croire et c’est ainsi que l’implication du lecteur ne peut jamais être entière en dépit des nombreuses péripéties.



    C’est une lecture que l’on apprécie mais qui est plus difficile à aimer. Certains auront peut-être déjà expérimenté cela avec d’autres romans de l’auteur ; si cela ne m’avait jamais vraiment dérangée, ce livre-ci m’aura fait ressentir un décalage constant.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce nouveau roman d'Ishiguro est surprenant, et nous emmène loin de l'univers habituel de l'auteur des Vestiges du jour et d'Auprès de moi toujours.
    A l'époque de la légende arthurienne, un couple de personnes âgées, Axl et Béatrice, entreprennent de quitter leur foyer pour aller rendre visite à...
    Voir plus

    Ce nouveau roman d'Ishiguro est surprenant, et nous emmène loin de l'univers habituel de l'auteur des Vestiges du jour et d'Auprès de moi toujours.
    A l'époque de la légende arthurienne, un couple de personnes âgées, Axl et Béatrice, entreprennent de quitter leur foyer pour aller rendre visite à leur fils dans un village voisin. Leur projet se transforme en périple, et, à la manière des romans médiévaux, ils croisent sur leur route toutes sortes de personnages chevaleresques et de créatures fantastiques.
    Cette oeuvre est inattendue de la part d'Ishiguro, mais, sans doute parce que je ne m'attendais pas du tout à cela, j'ai eu des difficultés à rentrer dans l'histoire, qui m'a semblée froide, bien moins trépidante que les précédents romans que j'avais lus d'Ishiguro. La plume est pourtant toujours irréprochable, c'est donc plutôt l'univers, je pense, qui ne m'a pas séduite. Une petite déception pour ma part.

    Ma critique complète est ici : http://viederomanthe.blogspot.fr/2015/08/le-geant-enfoui-kazuo-ishiguro.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions