Le gardien de nos frères

Couverture du livre « Le gardien de nos frères » de Ariane Bois aux éditions Belfond
Résumé:

Entre 1939 et 1967, de Paris à Toulouse et de New York à Tel Aviv, l'extraordinaire destin de deux êtres fracassés par la guerre. Rien ne prédestinait Simon et Léna à se rencontrer. Lui appartient à la bourgeoisie juive parisienne, patriote, laïque et assimilée ; il a été maquisard et blessé... Voir plus

Entre 1939 et 1967, de Paris à Toulouse et de New York à Tel Aviv, l'extraordinaire destin de deux êtres fracassés par la guerre. Rien ne prédestinait Simon et Léna à se rencontrer. Lui appartient à la bourgeoisie juive parisienne, patriote, laïque et assimilée ; il a été maquisard et blessé au combat. Elle est issue d'un milieu de petits commerçants polonais et a réussi à survivre au Ghetto de Varsovie. En 1945, la guerre leur a tout pris. Chacun de leur côté, ils vont accepter une mission très particulière : rechercher des enfants juifs cachés par leurs parents dans des familles, des orphelinats ou des couvents, quand il s'avère que ceux-ci ne rentreront pas des camps. Simon parce que son petit frère Elie a disparu dans des conditions mystérieuses ; Léna car elle espère ainsi redonner du sens à sa vie. Et cela va les entraîner bien au-delà de ce qu'ils auraient pu imaginer. C'est l'histoire de deux jeunes révoltés qui, dans une France exsangue, vont se reconstruire grâce à la force de l'amour. De Paris à Toulouse, d'Israël à New-York, un roman d'aventure porté par le souffle de l'Histoire.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • http://voyagelivresque.canalblog.com/archives/2017/05/19/35301775.html

    Généralement j’évite les livres qui parlent de la seconde Guerre Mondiale ; déjà parce que dans la vie de tous les jours on y fait référence pour rien et ensuite parce qu'on n'a tellement réchauffé cette période, on l'a...
    Voir plus

    http://voyagelivresque.canalblog.com/archives/2017/05/19/35301775.html

    Généralement j’évite les livres qui parlent de la seconde Guerre Mondiale ; déjà parce que dans la vie de tous les jours on y fait référence pour rien et ensuite parce qu'on n'a tellement réchauffé cette période, on l'a tellement cuisiné à toutes les sauces, que j’avoue j’en ai marre d’en lire ou même d’en entendre parler. De plus faut bien dire que l’originalité avec ce sujet fait souvent défaut vu que c’est sans arrêt les mêmes thèmes qui sont abordés. Mais pour une fois je vais réviser mon jugement avec Le gardien de nos frères.
    Déjà parce que ce bouquin a mis en avant des points d’habitude peu ou pas utilisés comme : la résistance juif, l’après-guerre, le retour des prisonniers et le contact avec leur famille, ainsi que la difficulté de récupérer les enfants cachés, mais aussi parce qu’il y a des personnages extrêmement touchants. Ecorchés vifs, douloureux, étranger entre eux, Ariane Bois nous offre une galerie de personnage - bien qu'ils soient entourés de ténèbres - des plus intéressante à suivre et des plus réel. En effet, de la reconstruction à l'envol, ces personnages m’ont beaucoup touchée de par leur réalisme. Incompréhension, silence, douleur, force, rythme ces pages avec beaucoup de pudeur.

    Quant à l’histoire, elle est bien ficelée. Tout s’emboîte très bien et le caractère des personnages complète bien cette dernière. Bref, je n’ai pas grand-chose à dire dessus, si ce n’est que je l’ai bien aimé surtout pour tous les sujets que j’ai énumérés au-dessus. Le seul bémol : la fin. Je l’ai trouvé de trop et trop hasardeuse. La fin ne m’a convaincu, mais comme elle dure peu je conseille le livre pour tout ce qui la précède.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    Avec le Gardien de nos frères, on découvre un pan méconnu de la seconde guerre mondiale : que sont devenus, après le conflit, les enfants juifs cachés pendant la guerre ?
    Avec Simon et Léa, deux jeunes rescapés, on part à leur rencontre, entre joie de retrouver un proche et nouveau...
    Voir plus

    Avec le Gardien de nos frères, on découvre un pan méconnu de la seconde guerre mondiale : que sont devenus, après le conflit, les enfants juifs cachés pendant la guerre ?
    Avec Simon et Léa, deux jeunes rescapés, on part à leur rencontre, entre joie de retrouver un proche et nouveau déracinement. Cette quête sera aussi, pour ces deux adolescents traumatisés, une tentative pour se reconstruire.

  • Je précise que ce livre m'a été envoyé comme ça au hasard, et le hasard fait parfois mal les choses. L'écriture se veut un rien lyrique, elle ne fait qu'enchaîner les platitudes : "Simon erre dans un pays blanc, ondoyant, une mer sans son ni lumière... Il flotte en âme libre dans un brouillard...
    Voir plus

    Je précise que ce livre m'a été envoyé comme ça au hasard, et le hasard fait parfois mal les choses. L'écriture se veut un rien lyrique, elle ne fait qu'enchaîner les platitudes : "Simon erre dans un pays blanc, ondoyant, une mer sans son ni lumière... Il flotte en âme libre dans un brouillard cotonneux." (p.27), style lourd et alambiqué. C'est lent, long, très long, page 30, j'ai l'impression d'en avoir lu 100, alors imaginez après 100 pages... et même 384 pages si l'on parvient à la dernière de ce roman...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C’est le premier roman d’Ariane Bois que je lis, elle a une façon de raconter avec un rendu très « vivant ». Il y a un personnage centrale mais autour de lui vont graviter de nombreux personnages qui vont être éclairés chacun à leur tour, elle semble les faire sortir de l’ombre et de la mémoire,...
    Voir plus

    C’est le premier roman d’Ariane Bois que je lis, elle a une façon de raconter avec un rendu très « vivant ». Il y a un personnage centrale mais autour de lui vont graviter de nombreux personnages qui vont être éclairés chacun à leur tour, elle semble les faire sortir de l’ombre et de la mémoire, tout en mettant Simon en retrait.
    Au début de l’histoire j’ai cru que j’aillais avoir un ènième roman sur la shoah. Puis petit à petit j’ai été prise par cette histoire de l’après guerre où les enfants juifs sont recherchés pour le compte de leur famille. Ce sujet avait été abordé de façon différente par E-E Schmitt dans « L’enfant Noé », Ariane entraine le lecteur avec Simon dans une double quête : trouver des enfants juifs protégés pendant la guerre et un en particulier. Bien au-delà de cela il y a la reconstruction intime des rescapés.
    Ce qui m’a attiré dans ce livre c’est aussi le fait que cela se déroule en partie du côté de Toulouse- Albi et alentours. Région que je commence à peine à découvrir. Que ce soit pendant la guerre à travers les récits de Simon, que l’après guerre lorsqu’il revient à la recherche de ses enfants juifs orphelins.
    Ce qui rend ce roman attractif ce sont les mélanges de présent et passé, toutes ses histoires de la guerre racontée par ces jeunes résistants. Par exemple celle de Léna qui vient de Pologne et qui a vécu la montée du nazisme de façon différente. On a aussi des histoires indirectes racontées par les survivants aux familles de disparus. Bastiet qui a besoin de raconter à raconter ce qu’il a vécu avec Lucien à Simon comme une dernière mission, les dernières volontés comme pour avoir le droit de vivre sa vie.
    Toutes ces rencontres toutes ses histoires au milieu de l’Histoire sont à chaque fois un témoignage es épreuves différente. Le côté roman, donc fiction permet de créer des liens entre les diverses expériences.
    Il y a des passages poignants et d’autres où la vie reprend le dessus. On suit Simon dans sa quête personnelle qui le fait aller de l’avant avec des moments de doute et de peine, ses espoirs.
    Je ne connaissais pas le rôle des scouts dans la résistance et sur l’après guerre. C’était instructif.
    Pour aller plus loin Ariane Bois a partagé en fin de volume la bibliographie d’ouvrages de référence. On sent tout au long du récit qu’Ariane Bois s’est beaucoup documenté car il y a beaucoup de précisions dans les faits exposés.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions