Le garçon qui rêvait le jour

Couverture du livre « Le garçon qui rêvait le jour » de Micheline Aharonian Marcom aux éditions Metispresses
  • Date de parution :
  • Editeur : Metispresses
  • EAN : 9782940406692
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Le roman se focalise sur un survivant du génocide arménien, Vahé Tcheubjian, dans la cinquantaine, hanté par ces événements, vivant dans le Beyrouth des années 1960 et dont l'existence s'effondre.
Comme beaucoup de ses pairs, Vahé Tcheubjian voit tous ses besoins physiologiques et sociaux... Voir plus

Le roman se focalise sur un survivant du génocide arménien, Vahé Tcheubjian, dans la cinquantaine, hanté par ces événements, vivant dans le Beyrouth des années 1960 et dont l'existence s'effondre.
Comme beaucoup de ses pairs, Vahé Tcheubjian voit tous ses besoins physiologiques et sociaux satisfaits. Mais il manque à Vahé la paix de l'âme. Ce manque fait de lui un infirme psychologique, vêtu et cravaté à la mode, mais incapable de gérer un passé fait de violence et de traumatisme.
Conçu lorsque sa mère fut violée par un Turc, Vahé se retrouve parmi ces gamins entassés comme des bêtes dans des wagons et lâchés dans l'environnement déshérité et inhumain d'un odieux orphelinat, le « Nid d'oiseau ». La faim, le froid, les prières, les traumatismes cruels et brutaux qu'infligent certains orphelins aux plus faibles, les punitions douloureuses subies de la part des maîtres, les brutalités commises par ceux-là même qui en sont les victimes, tout cela revient hanter l'anti-héros d'Aharonian Marcom, lorsqu'il réfléchit à son passage de l'état d'orphelin à celui d'homme d'affaires, de la misère à la prospérité.
Lors d'un chaud après-midi, il subit une soudaine crise qui craquèle et finalement emporte tout son quotidien réglé. Son épouse attentionnée, la domestique palestinienne de son voisin, ses phantasmes phalliques de domination et de supériorité sexuelle, ses cauchemars au sujet d'un garçon qu'il faisait souffrir à l'orphelinat, ses origines qui semblent avoir véritablement disparu et un chimpanzé fumeur de cigarette que Vahé va voir chaque dimanche au lieu d'aller à l'église, tout cela envahit sa psyché.
Animé par une écriture hallucinée, syncopée, au lyrisme cruel, Le garçon qui rêvait le jour livre une instrospection sans limites et sans tabous dans les méandres de l'esprit d'un héritier du génocide arménien, voué à la haine de soi et de l'autre, et à la soif d'une origine qui ne naisse pas seulement de l'humiliation, du viol et du meurtre.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions