Le fond et la surface

Couverture du livre « Le fond et la surface » de Fabienne Barre aux éditions Creaphis
  • Date de parution :
  • Editeur : Creaphis
  • EAN : 9782354280161
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Histoire
  • Thème : Histoire Essais
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

La mine de Gardanne, près de Marseille, a définitivement arrêté son exploitation en 2003. Durant plusieurs siècles, elle avait modifié le paysage et la vie sociale de tout le territoire avoisinant, du massif de l'Étoile aux vallées des rivières de l'Arc et de l'Huveaune.
Aujourd'hui, restent... Voir plus

La mine de Gardanne, près de Marseille, a définitivement arrêté son exploitation en 2003. Durant plusieurs siècles, elle avait modifié le paysage et la vie sociale de tout le territoire avoisinant, du massif de l'Étoile aux vallées des rivières de l'Arc et de l'Huveaune.
Aujourd'hui, restent les traces de ce que fut, pendant plusieurs siècles, le règne absolu du charbon. Seule la centrale thermique est encore en activité et ce, grâce à un charbon d'importation. Des entrées de puits et des chevalements sont dispersés sur ces terres, les habitats miniers composent l'urbanisme, les terrils s'inscrivent en fond de paysage. Reste aussi, souterraine, la galerie à la mer, long boyau de 14 kilomètres qui transportait la matière exploitée des mines jusqu'à Marseille pour embarquement. Du bassin minier au port, le paysage porte l'histoire du charbon comme une cicatrice.
La photographe Fabienne Barre a choisi de s'intéresser à ce territoire dans une dimension patrimoniale, mémorielle et artistique.
Dans son texte, Jacques Leenhardt, philosophe, sociologue et critique d'art, conduit une réflexion sur les transformations des paysages, sur l'empreinte de l'homme, sur ces "symboles à la dérive".
Fabienne Barre, est photographe. Elle travaille principalement sur le paysage. Une grande part de son travail porte sur les lieux et leurs métamorphoses.
Jacques Leenhardt est directeur d'Études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (E.H.E.S.S., Paris), spécialiste des mutations paysagères dans leur dimension sociale et esthétique.
Gilbert Beaugé est écrivain, Christine Breton chargée du patrimoine à la ville de Marseille et Xavier Daumalin, professeur d'histoire à l'université de Provence à Aix-en-Provence.
PAGE PAGE 2

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions