Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le docteur pascal

Couverture du livre « Le docteur pascal » de Émile Zola aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253161196
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Collection « Classiques » dirigée par Michel Zink et Michel Jarrety
Zola
Le Docteur Pascal

A Plassans, berceau provençal de sa famille, tandis que le Second Empire est tombé depuis deux ans, Pascal Rougon vit auprès de sa nièce Clotilde qu'il a élevée et qu'il adore. Ce sont moins ses... Voir plus

Collection « Classiques » dirigée par Michel Zink et Michel Jarrety
Zola
Le Docteur Pascal

A Plassans, berceau provençal de sa famille, tandis que le Second Empire est tombé depuis deux ans, Pascal Rougon vit auprès de sa nièce Clotilde qu'il a élevée et qu'il adore. Ce sont moins ses patients qui l'occupent que ses recherches médicales, largement tournées vers l'hérédité, et l'histoire des Rougon-Macquart dont il a constitué l'arbre généalogique. Mais ces papiers, sa vieille mère voudrait les voir détruits pour qu'enfin disparaisse toute trace de la honteuse naissance de la famille, et Clotilde commence par prêter la main au complot. Récit de la chute de l'Empire et de la guerre, La Débâcle
marquait la première fin du cycle des Rougon-Macquart. En1893, Le Docteur Pascal constitue la seconde, puisque ici se conclut l'histoire de la famille. Si ce dernier volume met en miroir ceux qui l'ont précédé, c'est aussi un roman scientifique où Zola exalte une médecine qui pourrait tout savoir afin de tout guérir, et un roman
d'amour largement autobiographique que l'écrivain ne se résout pas à clore sur l'évocation de la mort : il choisit d'en appeler à la vie et d'ouvrir à l'avenir.

Edition de Jean-Louis Cabanès.

Donner votre avis

Avis (6)

  • Le dernier tome des Rougon-Macquart. L’histoire se situe en Provence, dans une contrée assez reculée parmi des oliviers et des amandiers, la Souleiade. Pascal Rougon est un médecin cinquantenaire, et profondément humain. Désintéressé, il ne réclame pas d’argent de ses patients, il souhaite...
    Voir plus

    Le dernier tome des Rougon-Macquart. L’histoire se situe en Provence, dans une contrée assez reculée parmi des oliviers et des amandiers, la Souleiade. Pascal Rougon est un médecin cinquantenaire, et profondément humain. Désintéressé, il ne réclame pas d’argent de ses patients, il souhaite surtout atténuer leurs souffrances, jusqu’à leur faire des injections d’eau. C’est aussi lui qui héberge sa jeune nièce Clotilde depuis le décès de sa mère, sous la surveillance de la servante, Martine, que sa trop forte dévotion exaspère. Ce docteur Pascal est passionné par les sciences de l’hérédité, et à travers son histoire familiale, tente d’en comprendre les mécanismes. Telle maladie, tare, penchant pour l’alcool, trait physique, sont autant de signes que l’hérédité peut expliquer. Il souhaite comprendre. Pour cela, il conserve dans une armoire, dont il garde précieusement la clé, toutes les coupures de journaux et autres faits des membres de cette famille. Sa mère, la vieille Rougon, pleine d’énergie, tentera par tous les moyens de faire disparaître ces preuves accablantes d’une famille loin d’être un modèle. La suite est à découvrir. Ce volet est différent, plus personnel, inspiré de la vie de l’auteur. Loin d’avoir lu toute la série de cette saga familiale, j’ai passé rapidement le passage qui la résumait, lors de cette fameuse scène d’orage entre l’oncle et la nièce (attention aux spoilers). Ce dernier tome est riche d’enseignements, mais surtout de la pensée de Zola. Son anticléricalisme, ses interrogations sur le sens de la vie, malgré ses drames, ses souffrances. La fin est particulièrement émouvante et toute en symboles.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Pour ce dernier tome de la saga, Zola nous ramène à Plassans, le coeur de la famille, là où les Rougon et les Macquart se sont rencontrés pour le pire et le meilleur. Le docteur Pascal, a passé la relève à un collègue plus jeune et consacre son temps ses recherches scientifiques. En...
    Voir plus

    Pour ce dernier tome de la saga, Zola nous ramène à Plassans, le coeur de la famille, là où les Rougon et les Macquart se sont rencontrés pour le pire et le meilleur. Le docteur Pascal, a passé la relève à un collègue plus jeune et consacre son temps ses recherches scientifiques. En l’occurence, il expérimente sur ses patients l’injection de broyats artisanaux d’organes correspondant à la maladie. Ainsi l’un d’eux atteint d’ataxie se voit injecter des extraits de cervelle de mouton!

    Mais l’autre passion de Pascal, c’est la généalogie et ce qu’il peut en déduire de lois sur l’hérédité. C’est ainsi qu’avec malice, en utilisant l’arbre généalogique de Pascal, Zola peut asseoir sa théorie et faire une synthèse de l’ensemble des dix-neuf romans précédents. On revient sur les destins plus ou moins tragiques des héros de chaque histoire, qui avait permis d’explorer différents milieux sociaux, dans l’ambiance survoltée du dix-neuvième siècle en pleine mutation.


    Le Docteur Pascal, c’est aussi l’histoire d’amour passionnel qui l’unit la jeune Clotilde, sa nièce, recueillie dans ses premières années. La mère de Pascal se dit outrée par cette union contre nature, qui évoque la passion tragique de Serge Mouret. Mais est encore plus angoissée à l’idée que les documents écrits de Pascal ne viennent étaler sur la place publique les aspects embarrassants de l’histoire familiale.




    Si chaque roman est en soi une source de documentation et un grand plaisir de lecture, lire l’ensemble de l’oeuvre, dans l’ordre, lui donne une autre dimension. Celle du témoignage d’une époque, à la fois sur le plan historique et social, à travers les destins multiples d’une famille protéiforme. On admire aussi le soin de l’auteur d’explorer différentes facettes de la société. Même si les théories de Zola sur l’hérédité font figure de légendes d’un autre âge, elles sont le reflet des tentatives d’une époque, pour apporter une explication aux données de l’observation.


    Grand bonheur de lecture que cette oeuvre classique et indispensable, que l’on soit historien sociologue ou simplement lecteur.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Beaucoup de plaisir à retrouver la belle plume d'Emile Zola. Même si ce n'est pas celui que j'ai préféré, j'ai passer un très bon moment de lecture !!!!!!!

    Beaucoup de plaisir à retrouver la belle plume d'Emile Zola. Même si ce n'est pas celui que j'ai préféré, j'ai passer un très bon moment de lecture !!!!!!!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Me voila arrivée au terme de ma troisième lecture des Rougon -Macquart, avec ce to manque je préfère entre tous : le docteur Pascal.
    Dans les premiers chapitres de ce roman conclusif de la série, Émile Zola résumé les dix-neuf autres.
    En prenant tour à tour chacun des membres de la famille,...
    Voir plus

    Me voila arrivée au terme de ma troisième lecture des Rougon -Macquart, avec ce to manque je préfère entre tous : le docteur Pascal.
    Dans les premiers chapitres de ce roman conclusif de la série, Émile Zola résumé les dix-neuf autres.
    En prenant tour à tour chacun des membres de la famille, Pascal les décrit et les commente à Clotilde.
    Un roman sur la science de la médecine, sur la religion, sur l'importance de la bienséance pour Félicité ...
    Un roman d'amour aussi
    Un grand Zola :)

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Extraordinaire !! Je ne ferais pas ici un résumé de chaque épisode ou une analyse ce cette œuvre il y en a suffisamment ; sachez seulement que l’action se déroule au 18ème, que Zola y décrit la vie d’une famille sur 5 générations et décrypte les conséquences du milieu et de l’hérédité sur la vie...
    Voir plus

    Extraordinaire !! Je ne ferais pas ici un résumé de chaque épisode ou une analyse ce cette œuvre il y en a suffisamment ; sachez seulement que l’action se déroule au 18ème, que Zola y décrit la vie d’une famille sur 5 générations et décrypte les conséquences du milieu et de l’hérédité sur la vie que mène chacun de ses personnages. J’ai lu ces livres au début des années 80, alors que les programmes télé étaient pauvres et qu’Internet n’existait pas. Plonger dans Zola c’était plonger dans un pan de notre histoire et dans la vie quotidienne des Français moins de 2 siècles auparavant. Les lire m’a permis de découvrir les interactions entre les ascendants, l’entourage, le régime politique, les conditions de travail … et la vie que chacun allait pouvoir avoir. Je n’avais pas trouvé pesant de devoir pour cela lire 20 tomes, au contraire je vivais à coté des Rougon, tremblant pour certains, plaignant ou rejetant d’autres. Depuis j’ai appris que Zola était une des plus grandes figures de la littérature naturaliste ce qui explique le soin apporté aux détails sur l’environnement et les personnages. Les Rougon-Macquart ce n’est pas seulement une formidable histoire mais un excellent moyen de connaitre l’architecture de l’époque, l’apparition de certaines nouveautés, le développement de l’industrialisation…. Ce sont des livres à mettre entre toutes les mains !!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • le livre est peu captivant,les textes mal aérés et on se perd dans les méandres d'une généalogie complexe et inintéressante;pas la meilleure oeuvre de Zola dont je suis malgré tout un fervent admirateur.

    le livre est peu captivant,les textes mal aérés et on se perd dans les méandres d'une généalogie complexe et inintéressante;pas la meilleure oeuvre de Zola dont je suis malgré tout un fervent admirateur.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.