Le dernier bain

Couverture du livre « Le dernier bain » de Gwenaele Robert aux éditions Robert Laffont
Résumé:

Paris, an II. La France vibre sous le souffle de la Terreur.
Jane, une jeune Anglaise cachée dans l'appartement d'aristocrates émigrés, Théodose, un moine qui a renié sa foi par peur de la guillotine, Marthe, la lingère de Marie-Antoinette emprisonnée au Temple, David, le fameux peintre et... Voir plus

Paris, an II. La France vibre sous le souffle de la Terreur.
Jane, une jeune Anglaise cachée dans l'appartement d'aristocrates émigrés, Théodose, un moine qui a renié sa foi par peur de la guillotine, Marthe, la lingère de Marie-Antoinette emprisonnée au Temple, David, le fameux peintre et député de la Convention, ou encore une Normande du nom de Charlotte Corday, tout juste arrivée à Paris... Ils sont nombreux, ceux qui tournent autour du logis de la rue des Cordeliers où Marat, cloîtré, immergé dans des bains de soufre, traque les suspects hostiles aux idées de la République.
Il ignore que certains d'entre eux souhaitent sa mort et qu'il ne lui reste plus que trois jours à vivre.
Par cette fiction qui nous propulse dans le coeur battant de l'Histoire, Gwenaële Robert détruit l'image sublime et mensongère que David nous a laissée de son ami Marat. Du bout de sa plume, grâce à un dispositif romanesque et à un sens de la reconstitution impressionnants, elle gratte le vernis de la peinture pour révéler la réalité du monstre.

Donner votre avis

Articles (1)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Ce livre a été une très belle découverte !

    N'étant pas une grande amatrice des livres historiques ou des époques lointaines, je me suis laissée entrainer dans celui-ci.

    Les différents personnages sont tous liés par le même homme, de façon différentes, et beaucoup ont le même but. On a...
    Voir plus

    Ce livre a été une très belle découverte !

    N'étant pas une grande amatrice des livres historiques ou des époques lointaines, je me suis laissée entrainer dans celui-ci.

    Les différents personnages sont tous liés par le même homme, de façon différentes, et beaucoup ont le même but. On a donc terriblement envie de savoir comment cela va se terminer !

    Je le recommande vivement !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le récit se passe au temps de la Révolution Française en l'an II. L’auteure nous décrit un Marat pas aussi sympathique que l'Histoire nous a rapporté. Jouant les passe-murailles elle nous entraîne dans une fiction avec une précision historique époustouflante. Nous passons 6 jours avec des...
    Voir plus

    Le récit se passe au temps de la Révolution Française en l'an II. L’auteure nous décrit un Marat pas aussi sympathique que l'Histoire nous a rapporté. Jouant les passe-murailles elle nous entraîne dans une fiction avec une précision historique époustouflante. Nous passons 6 jours avec des personnages connus (Marat, Marie Antoinette, le peintre David...) ou inconnus.
    Et si l'Histoire n'était pas celle qui nous a toujours été apprise ?
    Un roman surprenant où la réalité se mêle à la fiction

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • "Le dernier bain", nous voyons sur cette belle couverture le tableau de MARAT assassiné. Encore un livre historique sur ce révolutionnaire? Non. L'histoire raconte la destinée de trois personnages, Jane, une anglaise venue en France, Théodose un ancien moine et bien sûr Charlotte CORDAY. A...
    Voir plus

    "Le dernier bain", nous voyons sur cette belle couverture le tableau de MARAT assassiné. Encore un livre historique sur ce révolutionnaire? Non. L'histoire raconte la destinée de trois personnages, Jane, une anglaise venue en France, Théodose un ancien moine et bien sûr Charlotte CORDAY. A travers ceux-ci, Gwenaëlle ROBERT va nous montrer un MARAT monstrueux, bien en deçà de ce que David, peintre et son ami, a voulu nous montrer. Alors oui MARAT pour de nombreux français révolutionnaires c'était presque un dieu, l'idole de la révolution, et cela l'auteure nous le montre fort bien.
    Ce roman historique est très agréable à lire, court (232 pages) donc les craintifs du pavé pourront le lire, les amateurs d'histoire, mais aussi les curieux pourront découvrir cette histoire ou plutôt ces histoires. Jane, Théodose et Charlotte sous la plume de Gwenaëlle vont nous faire découvrir un MARAT dérangeant qui pourra nous laisser interrogatif sur la révolution française en particulier et sur les révolutions en général.
    J'ai adoré ce livre, et pourtant il m'a fait sortir de mes lectures habituelles, c'est donc une belle découverte.
    Je remercie lecteurs.com pour leur initiative et les éditions Robert Laffont pour avoir créé cette collection " Les passe-murailles" pour m'avoir fait parvenir et découvrir ce livre.
    Sera t'il récompensé dans sa catégorie? Je ne sais pas mais je l'espère. En tout les cas, lisez-le c'est passionnant.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Merci à lecteurs.com de m'avoir offert l'opportunité de découvrir ce véritable coup de cœur. Je vais désormais suivre de très prêt les publications de la collection "Les Passe-Murailles" !

    Le roman de Gwenaële Robert et de ceux qui se dévorent en quelques heures. Avec finesse et un style...
    Voir plus

    Merci à lecteurs.com de m'avoir offert l'opportunité de découvrir ce véritable coup de cœur. Je vais désormais suivre de très prêt les publications de la collection "Les Passe-Murailles" !

    Le roman de Gwenaële Robert et de ceux qui se dévorent en quelques heures. Avec finesse et un style littéraire bien affirmé et efficace, elle parvient - sans peine - à redonner vie à l'une des époques les plus troubles et les plus fascinantes de l'Histoire de France.

    De manière originale, le passé se rappelle au présent pour donner un nouveau souffle au célèbre tableau de David : La Mort de Marat. Derrière le chef d’œuvre, c'est un Marat d'abord meurtrier qui ressurgit ; l'un des acteurs principaux de la Terreur...C'est aussi des destinées entremêlées et bousculées par la Révolution qui sont mises en lumière.

    Ecclésiastiques, émigrés, femmes et hommes, gens du peuple, chacun vit la Révolution à sa manière. Il n'y a pas de héros : Charlotte, Théodose, Jane, Marthe et David ont tous leur rôle à jouer dans les trois journées qui précédèrent l'assassinat de Marat : acte capital de la tragédie révolutionnaire.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com