Le crime de l'Orient-express

  • C'est avec ce célèbre tome que j'ai découvert l'écriture de la reconnue Agatha Christie, et donc par la même occasion le détective Hercule Poirot et il faut avouer que le fait que ce soit un roman qui commence à avoir de l'âge, je n'étais pas particulièrement tenté au départ, pensant que cela n'allait pas vraiment me plaire. Mais grâce à NetGalley, je me suis lancée dedans, et ce fut une très bonne surprise.

    On débute cette histoire avec le personnage de Hercule Poirot qui prend le train pour aller à Londres, depuis la Syrie, ou l'un des pays environnants. Tout se passe bien, jusqu'à la deuxième nuit dans la voiture Istamboul-Calais de l'Orient-Express, durant laquelle un meurtre sera commis. Commence alors l'enquête du détective, tandis que le train est immobilisé par la neige.

    Toute l'histoire à partir de là se concentrera sur l'investigation, par le biais d'interrogatoires et de réflexions personnelles. On assistera aux moments de questions mis en place par le détective et l'un des directeurs de la compagnie des Wagons-Lits, avec un médecin grec, et ainsi on connaîtra nous aussi les réponses des personnages, leurs témoignage et alibi. On suit l'intrigue comme on suit un fil, en rencontrant des nœuds, des difficultés, avec la résolution de l'assassinat qui se déroule sous nos yeux. Cela est parfaitement amené par l'autrice tout du long, qui arrive à écrire toujours d'une manière différente par exemple l'interrogatoire, qui est pourtant sensiblement le même pour plusieurs personnages, et ainsi, on n'a jamais de répétition dans la façon de faire, dans le discours de Hercule Poirot.

    Ce dernier est un homme assez mystérieux, mais fort de son succès, qui ne doute pas de son cerveau et de son fonctionnement. Il sait qu'il résoudra le meurtre, sans l'aide de quiconque, seulement par la réflexion. Mais ce qui fait sa renommée dans le genre littéraire policier est le génie avec lequel il résout les affaires. Et pour cela, Agatha Christie a elle-même un certain génie, dans la construction de son intrigue, qui évolue au fil des questionnements, qui subit des retournements de situation auxquels on ne s'attend pas forcément, et qui malgré sa complexité, a une explication à tout.
    Ce fut vraiment enrichissant de suivre cette façon de procéder, qui est très agréable à suivre.

    Malgré qu'on en sache très peu sur Hercule Poirot, en tout cas sur un seul roman, on sent une sorte d'attachement se créer avec lui, qui bien qu'il soit vraiment minime au bout d'un tome, doit je pense s'accroître quand on lit d'autres de ses aventures et qu'on est alors habitué à sa façon de faire.
    Les autres personnages sont diversifiés, on se retrouve en compagnie d'une vieille femme extrêmement bavarde et qui aime les commérages, avec un colonel, avec un valet de chambre peu bavard, mais aussi bien d'autres avec différentes nationalités, chacun avec une personnalité qui lui est propre, ce qui construit un ensemble quasiment cosmopolite au bord de l'Orient-Express.

    La fin m'a franchement impressionnée dans l'édification de la résolution de l'affaire que l'on a suivi tout du long. On se retrouve avec une histoire complexe et très recherchée, que ce soit dans les motivations, le passé, le présent, l'acte, l'agencement des lieux, les petits détails, tout a été pensé pour former de manière crédible l'intrigue. On ne s'attend pas à quelque chose d'aussi élaboré, du début jusqu'à la fin. On peut presque sembler un peu perdu lorsque nous aussi nous écoutons, comme si nous faisions partie du public, Hercule Poirot narrer ce qui s'est passé et pourquoi, de manière détaillée à la virgule près qui ne laisse pas de doute.

    Nous-même, nous suivons comme une certaine évolution dans l'histoire avant d'arriver à la fin. Au début de l'enquête, nous connaissons les pensées du détective, ses réflexions, pour petit à petit ne plus y avoir accès, afin de nous livrer tout lors de la scène finale.
    On joue sur deux histoires à la fois dans ce roman, une dans le passé, dont on en apprend plus au fur et à mesure de l'avancement de l'investigation, mais aussi le moment présent avec le meurtre qui est arrivé dans le train et sa résolution.
    Le tout construit de manière à tout nous révéler à la fin, sans que nous nous en doutions, sans que nous n'ayons compris tout le procédé et la motivation. On reste presque comme surpris par tout le cheminement de Hercule Poirot et on est à deux doigts de lui tirer notre chapeau, si ce n'est déjà fait. Chose que nous devons à Agathe Christie, qui a mené d'une plume de maître ce récit.


    Pour conclure, j'ai été très agréablement surprise par ce roman, que je pensais pas autant apprécié. J'ai été presque stupéfié par la complexité maîtrisée de la construction de l'intrigue et de sa résolution par la célèbre autrice, par le biais de son personnage Hercule Poirot. De plus, la version révisée de l'oeuvre traduite est accessible pour un très grand nombre, avec des définitions de mots, certaines visant plus le public adulte, d'autres le lectorat plus jeune, complétée par des illustrations au fil de l'histoire. Les amateurs du genre policier devraient certainement apprécier les romans de l'auteur, dont je lirais certainement quelques autres tomes.

    Note de 4,5/5 sur le blog

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com