Le crime de l'Orient-Express

Couverture du livre « Le crime de l'Orient-Express » de Agatha Christie aux éditions Lgf
Résumé:

Le Crime de l'Orient-Express Par le plus grand des hasards, Hercule Poirot se trouve dans le wagon de l'Orient-Express - ce train de luxe qui traverse l'Europe - où un crime féroce a été commis. Une des plus difficiles et des plus délicates enquêtes commence pour le fameux détective belge.... Voir plus

Le Crime de l'Orient-Express Par le plus grand des hasards, Hercule Poirot se trouve dans le wagon de l'Orient-Express - ce train de luxe qui traverse l'Europe - où un crime féroce a été commis. Une des plus difficiles et des plus délicates enquêtes commence pour le fameux détective belge. Autour de ce cadavre, trop de suspects, trop d'alibis. Privé de tous les moyens d'investigation habituels, ne pouvant contrôler les déclarations des voyageurs, Hercule Poirot ne devra compter que sur son intelligence et son flair.
Le Crime de l'Orient-Express est l'un des plus célèbres romans d'Agatha Christie.

Donner votre avis

Avis (20)

  • Marathon Agatha Christie ré-enclenché !
    Et ce deuxième titre de l'année n'est pas le moindre, c'est en effet une des enquêtes les plus célèbres d'Hercule Poirot, voire même la plus célèbre, maintes fois adaptée pour le cinéma ou la télévision.
    La version de Kenneth Branagh en 2017, avec sa...
    Voir plus

    Marathon Agatha Christie ré-enclenché !
    Et ce deuxième titre de l'année n'est pas le moindre, c'est en effet une des enquêtes les plus célèbres d'Hercule Poirot, voire même la plus célèbre, maintes fois adaptée pour le cinéma ou la télévision.
    La version de Kenneth Branagh en 2017, avec sa formidable moustache, m'avait d'ailleurs beaucoup plu.
    De retour après une affaire rondement menée en Syrie, notre détective belge trouve à la dernière minute et grâce à son ami M. Bouc, directeur de la compagnie des wagons-lits, une couchette à bord de l'Orient-Express, inhabituellement bondé.
    Lors de la première nuit, l'homme occupant la cabine voisine de celle de Poirot, est assassiné ; l'occasion pour le célèbre détective d'enquêter alors que le train est immobilisé en raison des fortes neiges.
    Si j'aime me faire balader, j'aime aussi parfois lire une enquête en connaissant d'avance le dénouement, afin de lire entre les lignes, d'essayer de mener moi-même l'enquête.
    Mais je suis beaucoup moins douée qu'Hercule Poirot pour déjouer les pièges tendus par les témoins et je n'aurais pas été capable de démasquer le ou les coupables.
    Du fait de l'absence de Hastings, l'attention se porte moins sur le personnage de Poirot, et plus sur l'enquête, même si Bouc tient un peu ce rôle de faire-valoir.
    Ce qui m'est apparu par contre, en lieu et place des états d'âme de Poirot, beaucoup plus apparents dans les adaptations, c'est que ce dernier cherche plus la vérité, le plaisir de faire fonctionner ses petites cellules grises pour résoudre un puzzle intellectuel, qu'il ne cherche à faire appliquer la loi. En cela, il m'a rappelé Sherlock Holmes et Dr House, deux de mes personnages de fiction favoris.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Comme tout un chacun, je connais Agatha Christie, et son fameux détective belge, Hercule Poirot (il n'y avait d'ailleurs qu'un/e anglais/e pour trouver un nom pareil).
    Jusqu'à présent, je n'avais lu que Mort sur le Nil et Cinq petits cochons, et surtout Les Dix petits nègres qui m'avait fait...
    Voir plus

    Comme tout un chacun, je connais Agatha Christie, et son fameux détective belge, Hercule Poirot (il n'y avait d'ailleurs qu'un/e anglais/e pour trouver un nom pareil).
    Jusqu'à présent, je n'avais lu que Mort sur le Nil et Cinq petits cochons, et surtout Les Dix petits nègres qui m'avait fait très forte impression à l'époque.

    J'avais Le Crime de l'Orient-Express (ou plutôt Murder on the Orient Express) depuis pas loin de vingt ans dans ma PAL (j'ai encore l'étiquette derrière le roman, il m'avait coûté 39 francs à l'époque).
    Cette lecture ne fut pas une surprise pour moi car je connaissais déjà l'histoire pour avoir vu les adaptations cinématographiques (le film de Sydney Lumet avec l'excellent Alfred Finney en 1974, puis celui de Kenneth Branagh, dans le rôle du détective également, en 2017).

    Alors qu'il pensait prendre quelques jours de congé bien mérités, Hercule Poirot est rappelé à Londres de toute urgence. Il arrive in extremis à prendre place dans le célèbre Orient-Express où un meurtre va être commis. Très rapidement, il est établi que la victime était un homme fort peu aimable, au sens premier du terme, puisqu'il avait élaboré l'enlèvement de la petite Daisy Armstrong afin d'extorquer de l'argent à ses fortunés parents. Malheureusement, malgré le versement de la rançon, la petite fille sera retrouvée morte et une série d'événements tragiques découlera de ce décès parmi les proches de la famille Armstrong. L'agresseur n'aura pas payé pour son crime et vivra dans l'opulence sous un nom d'emprunt. Mais, finalement, quelqu'un l'aura reconnu, l'aura retrouvé, lui aura fait payer son geste atroce. Mais qui ? La seule chose certaine est que c'est l'une des personnes à bord du train car, ce dernier, bloqué par la neige, n'a pas pu prendre de nouveau voyageur. Et aucune trace de pas n'a été retrouvée dans la neige, preuve s'il en est que le meurtrier était déjà à bord de l'Orient-Express au moment du crime et s'y trouve encore.

    Agatha Christie s'est appuyée sur deux faits divers pour écrire ce roman : l'affaire du bébé Lindbergh, kidnappé la nuit du 1er mars 1932 et retrouvé mort un peu plus de deux mois plus tard, ainsi que le réel blocage pour cause d'intempérie du célèbre train en 1929. Il n'en fallait pas davantage pour que la reine du crime écrive une de ses plus célèbres enquêtes.

    Même si je connaissais la fin – ce qui est plutôt ballot quand on lit un policier – j'ai pris beaucoup de plaisir à me glisser dans ce huis-clos hivernal et à revivre l'histoire.
    La résolution est surprenante, à plusieurs niveaux. Je n'en dirai pas davantage pour ceux qui ne connaîtraient pas ce roman.

    Un très agréable moment de lecture, un roman qui se lit très vite.

    Un tout petit bémol (mais parce que je l'ai lu en version originale) : le livre est truffé de petites phrases en français, puisque Hercule Poirot est belge et francophone, ce qui est très plaisant et rigolo. Par contre, même si je comprends l'impossibilité pour Agatha Christie d'écrire un dialogue complet en français, cela m'a semblé très artificiel que deux personnages francophones dans le roman échangent en anglais (ce qui bien sûr ne se retrouve pas dans la traduction). Mais ce n'est finalement qu'un détail.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le train Stamboul-Calais bloqué par la neige. Un mort. Une dizaine de passagers. Tous sont suspects. Démarre alors une enquête à huit clos magistralement construit.
    Qui est coupable ?
    Hercule Poirot qui, après une enquête en Syrie est rappelé à Londres, fait partie des passagers et est...
    Voir plus

    Le train Stamboul-Calais bloqué par la neige. Un mort. Une dizaine de passagers. Tous sont suspects. Démarre alors une enquête à huit clos magistralement construit.
    Qui est coupable ?
    Hercule Poirot qui, après une enquête en Syrie est rappelé à Londres, fait partie des passagers et est mandaté par le directeur pour mener l’enquête. Et il va le faire d’une main de maitre !

    Agatha Christie a écrit ce livre en 1933 et c’est sûrement l’un des plus connu de l’auteur
    J’ai aimé cette lecture ! On voyage dans le luxueux Orient-express. L’intrigue est parfaite, ingénieuse, la fin est époustouflante.
    Hercule Poirot, certainement ancêtre de Colombo, est brillant. Il fait preuve d’ingéniosité, de minutie et de persévérance. Il a un don assez impressionnant pour résoudre cette enquête. J’ai adoré son esprit de déduction, sa façon de poser les questions.
    Les autres personnages sont vraiment très intéressants. Ils ont tous quelque chose à cacher et chacun joue un rôle particulier dans cette histoire, et quand on connait la chute, on pose un regard différent sur chacun d'entre eux. Agatha Christie est très forte et je me suis retrouvée bluffée. En effet, la complexité de l’intrigue est telle qu’il est impossible de voir où l'auteur nous emmène. On en peut donc que subir passivement les évènements se déroulant dans une ambiance de luxe et d’aventure du début du 19ème siècle.
    Niveau ambiance, j’y étais ! Le train d’époque, les mensonges, les wagons-lits, et bien sûr la neige !
    Agathe Christie signe ici l'un de ses plus grands chefs-d’œuvre et je ne me suis pas attendue une seconde à cette fin que l'on peut qualifier de grandiose. Et en plus j’ai adoré lire ce livre d’une édition ancienne qui me rappelle l’époque où ma mère lisait dans on fauteuil.
    A lire sans faute !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Retour à mes premières amours avec ce grand classique. Agatha Christie m'a donné le goût de la lecture et le goût du polar.

    Retour à mes premières amours avec ce grand classique. Agatha Christie m'a donné le goût de la lecture et le goût du polar.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Voyager en train, rien de plus facile, mais pour choisir un train de luxe, il existe « L’Orient-Express » qui a servi de lieu pour Agatha Christie avec « Le crime de l’Orient-Express ».
    Dire que ce ce train a marqué l’Histoire car mythique. Inauguré en 1983 à Paris, il a représenté un joyau du...
    Voir plus

    Voyager en train, rien de plus facile, mais pour choisir un train de luxe, il existe « L’Orient-Express » qui a servi de lieu pour Agatha Christie avec « Le crime de l’Orient-Express ».
    Dire que ce ce train a marqué l’Histoire car mythique. Inauguré en 1983 à Paris, il a représenté un joyau du patrimoine ferroviaire français. Le premier voyage traversait l’Europe à destination de Constantinople, puis il fallait prendre un autre train pour la Bulgarie, un navire par la Mer Noire. Mais le trajet direct a eu lieu en 1889 et ce train a été synonyme de luxe avec un confort absolu.

    Ce mythe s’est également construit à travers le cinéma ainsi qu’avec de nombreux écrivains dont Joseph Kessel, Ernest Hemingway, ... et Agatha Christie qui y a a fait la connaissance de son époux. Ce roman, peut-être le plus célèbre a fait passer l’Orient-Express à la postérité.

    C’est donc dans ces wagons luxueux que l’on retrouve Hercule Poirot qui retourne à Paris. Mais il n’y a pas d’Hercule Poirot sans une une histoire de crime et là, c’est Mr Ratchett qui est criblé de douze coups de couteau ce qui est plus que bizarre car les suspects potentiels sont au nombre de douze…

    Comme le train est bloqué par la neige, l’assassin n’a pu ni entrer ni sortir et donc, il se trouve forcément à l’intérieur.
    Poirot va mener son enquête, procéder aux interrogatoires et on assiste à un huis-clos parfaitement étouffant.
    Au fil de cette intrigante énigme (of course), l’ambiance est de plus en plus pesante (il faut dire qu’on a fermé le wagon), surtout que notre détective belge et moustachu a des soupçons sur un voyageur en particulier.

    Ce livre est construit en trois parties :

    * Les Faits,
    * L’Instruction,
    * Hercule Poirot s’assoit et réfléchit.

    C’est peut-être l’un des romans policiers parmi les plus réussis d’Agatha Christie, notre « Reine du Crime ».
    Avec son talent, elle arrive à imprégner le lecteur de l’histoire : on découvre chaque personnage et on participe également à l’enquête. L’ouvrage est également parsemé de croquis (en tout cas dans ma vieille édition ainsi que d’un plan de l’Orient-Express).

    Cette enquête dure trois jours , dans la première partie du XXème siècle et notre détective est aidé par Monsieur Bouc, belge lui aussi, l’un des directeurs de la Compagnie Internationale des Wagons-lits. Cela fait plusieurs années qu’ils se connaissent tous les deux.
    C’est le docteur Constantine qui, en examinant le cadavre, y découvre quelques anomalies, notamment le fait que la victime a été frappée par un droitier et un gaucher. Alors ?
    L’enquête s’avère très complexe, bien détaillée, minutieuse (sinon ce ne serait pas du Hercule Poirot).

    On a ainsi affaire à un suspens passionnant, qui fait bien travailler les méninges et quant au dénouement, c’est surprise garantie car il s’agissait en fait d’un complot mais je n’en dirai pas plus.

    Par contre, ce que « je peux » et que « je veux dire », c’est que ces livres d’Agatha Christie sont vraiment tous à relire malgré leur ancienneté. On les redécouvre.
    C’est ce que je fais de temps et le plaisir reste le même qu’à la première fois.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • " - Je pense, dit-il l' oeil brillant, que vous ressentez un certain mépris pour la manière dont je mène mon enquête. Vous estimez, j' en suis sûr, qu' un Anglais ferait les choses autrement ? Tout serait clair et net... On s' en tiendrait aux faits, et rien qu' aux faits... En ordre et suivant...
    Voir plus

    " - Je pense, dit-il l' oeil brillant, que vous ressentez un certain mépris pour la manière dont je mène mon enquête. Vous estimez, j' en suis sûr, qu' un Anglais ferait les choses autrement ? Tout serait clair et net... On s' en tiendrait aux faits, et rien qu' aux faits... En ordre et suivant la procédure. Mais moi, voyez-vous, mademoiselle, je tiens à mes petits dadas. Je commence par regarder le témoin que j' ai devant moi, je me fais une idée de sa personnalité, et je formule mes questions en tenant compte de cela. "

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je l'avais déjà lu avant que le film ne sorte, et puis j'ai regarder le film quand il est apparu au cinema.

    Agatha Christie est un génie !

    Je l'avais déjà lu avant que le film ne sorte, et puis j'ai regarder le film quand il est apparu au cinema.

    Agatha Christie est un génie !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est avec ce célèbre tome que j'ai découvert l'écriture de la reconnue Agatha Christie, et donc par la même occasion le détective Hercule Poirot et il faut avouer que le fait que ce soit un roman qui commence à avoir de l'âge, je n'étais pas particulièrement tenté au départ, pensant que cela...
    Voir plus

    C'est avec ce célèbre tome que j'ai découvert l'écriture de la reconnue Agatha Christie, et donc par la même occasion le détective Hercule Poirot et il faut avouer que le fait que ce soit un roman qui commence à avoir de l'âge, je n'étais pas particulièrement tenté au départ, pensant que cela n'allait pas vraiment me plaire. Mais grâce à NetGalley, je me suis lancée dedans, et ce fut une très bonne surprise.

    On débute cette histoire avec le personnage de Hercule Poirot qui prend le train pour aller à Londres, depuis la Syrie, ou l'un des pays environnants. Tout se passe bien, jusqu'à la deuxième nuit dans la voiture Istamboul-Calais de l'Orient-Express, durant laquelle un meurtre sera commis. Commence alors l'enquête du détective, tandis que le train est immobilisé par la neige.

    Toute l'histoire à partir de là se concentrera sur l'investigation, par le biais d'interrogatoires et de réflexions personnelles. On assistera aux moments de questions mis en place par le détective et l'un des directeurs de la compagnie des Wagons-Lits, avec un médecin grec, et ainsi on connaîtra nous aussi les réponses des personnages, leurs témoignage et alibi. On suit l'intrigue comme on suit un fil, en rencontrant des nœuds, des difficultés, avec la résolution de l'assassinat qui se déroule sous nos yeux. Cela est parfaitement amené par l'autrice tout du long, qui arrive à écrire toujours d'une manière différente par exemple l'interrogatoire, qui est pourtant sensiblement le même pour plusieurs personnages, et ainsi, on n'a jamais de répétition dans la façon de faire, dans le discours de Hercule Poirot.

    Ce dernier est un homme assez mystérieux, mais fort de son succès, qui ne doute pas de son cerveau et de son fonctionnement. Il sait qu'il résoudra le meurtre, sans l'aide de quiconque, seulement par la réflexion. Mais ce qui fait sa renommée dans le genre littéraire policier est le génie avec lequel il résout les affaires. Et pour cela, Agatha Christie a elle-même un certain génie, dans la construction de son intrigue, qui évolue au fil des questionnements, qui subit des retournements de situation auxquels on ne s'attend pas forcément, et qui malgré sa complexité, a une explication à tout.
    Ce fut vraiment enrichissant de suivre cette façon de procéder, qui est très agréable à suivre.

    Malgré qu'on en sache très peu sur Hercule Poirot, en tout cas sur un seul roman, on sent une sorte d'attachement se créer avec lui, qui bien qu'il soit vraiment minime au bout d'un tome, doit je pense s'accroître quand on lit d'autres de ses aventures et qu'on est alors habitué à sa façon de faire.
    Les autres personnages sont diversifiés, on se retrouve en compagnie d'une vieille femme extrêmement bavarde et qui aime les commérages, avec un colonel, avec un valet de chambre peu bavard, mais aussi bien d'autres avec différentes nationalités, chacun avec une personnalité qui lui est propre, ce qui construit un ensemble quasiment cosmopolite au bord de l'Orient-Express.

    La fin m'a franchement impressionnée dans l'édification de la résolution de l'affaire que l'on a suivi tout du long. On se retrouve avec une histoire complexe et très recherchée, que ce soit dans les motivations, le passé, le présent, l'acte, l'agencement des lieux, les petits détails, tout a été pensé pour former de manière crédible l'intrigue. On ne s'attend pas à quelque chose d'aussi élaboré, du début jusqu'à la fin. On peut presque sembler un peu perdu lorsque nous aussi nous écoutons, comme si nous faisions partie du public, Hercule Poirot narrer ce qui s'est passé et pourquoi, de manière détaillée à la virgule près qui ne laisse pas de doute.

    Nous-même, nous suivons comme une certaine évolution dans l'histoire avant d'arriver à la fin. Au début de l'enquête, nous connaissons les pensées du détective, ses réflexions, pour petit à petit ne plus y avoir accès, afin de nous livrer tout lors de la scène finale.
    On joue sur deux histoires à la fois dans ce roman, une dans le passé, dont on en apprend plus au fur et à mesure de l'avancement de l'investigation, mais aussi le moment présent avec le meurtre qui est arrivé dans le train et sa résolution.
    Le tout construit de manière à tout nous révéler à la fin, sans que nous nous en doutions, sans que nous n'ayons compris tout le procédé et la motivation. On reste presque comme surpris par tout le cheminement de Hercule Poirot et on est à deux doigts de lui tirer notre chapeau, si ce n'est déjà fait. Chose que nous devons à Agathe Christie, qui a mené d'une plume de maître ce récit.


    Pour conclure, j'ai été très agréablement surprise par ce roman, que je pensais pas autant apprécié. J'ai été presque stupéfié par la complexité maîtrisée de la construction de l'intrigue et de sa résolution par la célèbre autrice, par le biais de son personnage Hercule Poirot. De plus, la version révisée de l'oeuvre traduite est accessible pour un très grand nombre, avec des définitions de mots, certaines visant plus le public adulte, d'autres le lectorat plus jeune, complétée par des illustrations au fil de l'histoire. Les amateurs du genre policier devraient certainement apprécier les romans de l'auteur, dont je lirais certainement quelques autres tomes.

    Note de 4,5/5 sur le blog

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions