Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le chant des abysses t.1 ; l'élu de l'océan

Couverture du livre « Le chant des abysses t.1 ; l'élu de l'océan » de Celine Guillaume aux éditions Terre De Brume
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Avis (1)

  • Un récit magique et envoûtant

    Ça fait déjà un certain temps que je connais Céline, que je la croise sur les festivals et salons, qu’elle fait de sublimes dédicaces dans les livres que je lui achète. Il était donc plus que temps que je lise un de ses romans. Et j’ai décidé de commencer par le...
    Voir plus

    Un récit magique et envoûtant

    Ça fait déjà un certain temps que je connais Céline, que je la croise sur les festivals et salons, qu’elle fait de sublimes dédicaces dans les livres que je lui achète. Il était donc plus que temps que je lise un de ses romans. Et j’ai décidé de commencer par le dernier qu’elle a publié.

    En 1229, une jeune fille rousse est sur le point d’accoucher seule dans une rue de Vannes et dans le froid hivernal. Son fils, aux cheveux roux lui aussi, a le temps de naître avant que sa mère ne trépasse. Or, à l’époque, les chevelures flamboyantes n’appartenaient qu’aux enfants de Satan. Eric, le valet du seigneur local, sauve le nourrisson d’une mort certaine et le ramène au château. Joseph de Kermoizan décide de s’en occuper défiant ainsi les lois de l’Inquisition.

    L’histoire est merveilleusement bien écrite. La plume de l’auteur est vraiment particulière. Elle est empreinte de lyrisme. Je me suis totalement laissé emporter par l’intrigue.

    Au-delà de l’auteur, il y avait deux mots dans le résumé qui m’aurait incité à acheter ce livre même si je ne connaissais pas Céline : "Parfaits" et "Montségur". S’il existe bien une période de l’histoire qui me passionne, c’est bien la croisade contre les cathares et tout ce qui se rapproche du catharisme. J’ai adoré les passages concernant la petite escapade de nos personnages à Montségur, bien que cela ne représente qu’une petite partie de l’histoire. Petite, mais importante.

    J’ai beaucoup aimé les personnages. Joseph de Kermoizan n’hésite pas à défier les autorités pour agir selon sa conscience. Florimonde est très maternelle envers Thibault bien qu’il ne soit pas son fils et malgré ce qu’il représente. Elle l’élève de la même manière que sa propre fille Loreline. Et, une fois devenu un jeune homme, Thibault ne manque pas une occasion de montrer toute sa reconnaissance envers celui qui lui a permis de vivre. J’ai également aimé la sirène. Elle manipule tout ce petit monde afin d’arriver à ses desseins.

    La fin est pleine de suspense. Je suis content que ça se soit passé ainsi pour Loreline et Florimonde, mais j’aimerais qu’il en soit de même pour Thibault. J’ai hâte de pouvoir lire la suite. En attendant, j’ai deux autres de ses livres à lire. Je vous recommande vivement la lecture de cet ouvrage, c’est un très bon roman.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com