Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

L'autre moitié du soleil

Couverture du livre « L'autre moitié du soleil » de Chimamanda Ngozi Adichie aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072722479
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Lagos, début des années soixante. L'avenir paraît sourire aux soeurs jumelles : la ravissante Olanna est amoureuse d'Odenigbo, intellectuel engagé et idéaliste ; quant à Kainene, sarcastique et secrète, elle noue une liaison avec Richard, journaliste britannique fasciné par la culture locale. Le... Voir plus

Lagos, début des années soixante. L'avenir paraît sourire aux soeurs jumelles : la ravissante Olanna est amoureuse d'Odenigbo, intellectuel engagé et idéaliste ; quant à Kainene, sarcastique et secrète, elle noue une liaison avec Richard, journaliste britannique fasciné par la culture locale. Le tout sous le regard intrigué d'Ugwu, treize ans, qui a quitté son village dans la brousse et qui découvre la vie en devenant le boy d'Odenigbo.
Quelques années plus tard, le Biafra se proclame indépendant du Nigeria. Un demi-soleil jaune, cousu sur la manche des soldats, s'étalant sur les drapeaux : c'est le symbole du pays et de l'avenir. Mais une longue guerre va éclater, qui fera plus d'un million de victimes.
Évoquant tour à tour ces deux époques, l'auteur ne se contente pas d'apporter un témoignage sur un conflit oublié ; elle nous montre comment l'Histoire bouleverse les vies. Bientôt tous seront happés dans la tourmente. L'autre moitié du soleil est leur chant d'amour, de mort, d'espoir.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (8)

  • Roman qui sans être historique relate le vécu de certaines familles pendant la guerre du Biafra, région est du Nigéria, qui eut lieu entre 1967 et 1970. Chimamanda Ngozi Adichie, apporte ses sentiments sur celle-ci. Et il convient de rappeler que ce génocide aurait fait plus d'un million de...
    Voir plus

    Roman qui sans être historique relate le vécu de certaines familles pendant la guerre du Biafra, région est du Nigéria, qui eut lieu entre 1967 et 1970. Chimamanda Ngozi Adichie, apporte ses sentiments sur celle-ci. Et il convient de rappeler que ce génocide aurait fait plus d'un million de morts! Enfin nous retrouvons, dans ce livre, tous les ingrédients des conflits actuels, avec : une partie prégnante de la religion, une participation de multiples ethnies, ainsi qu'une mauvaise répartition des richesses.

    Or donc, Olanna est amoureuse d'un intellectuel engagé, Odenigbo; quant à sa sœur jumelle Kainene, femme réaliste et secrète, elle tombe sous le charme d'un journaliste britannique, lui même fasciné par la culture Igbo. Pendant cette période - début des années 1960 - propice à la réflexion, aux discussions plus ou moins animées et surtout dans le calme relatif de douces soirées; l'inévitable arrive, la sécession de la partie sud est du Nigéria. Aggravée surtout, par le conflit larvé des fractions Haoussas et Yorubas contre les Igbos.

    Ainsi débute, une guerre qui verra une hécatombe de soldats mais également de civils, avec toutes les atrocités dont sont capables les êtres humains...Nous suivons donc nos personnages, dans leurs pérégrinations, leurs déchirements, leurs révoltes mais évidemment leur désarroi pendant cette période!

    Personnages très attachants, esprits charismatiques, qui nous portent à ressentir et subir toutes les vexations de leur périple pendant la création de cette république éphémère. Ainsi nous partageons: la peur du lendemain, la famine, puis la déception d'une guerre perdue ! Sans bien sûr oublier la géopolitique et l'impéritie des pays occidentaux qui observent ce conflit; et que l'un des personnages désabusé exprime ainsi: "...le monde s'est tu pendant que nous mourions.".

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dans les années 60, au Nigeria, deux soeurs jumelles très différentes, satisfaites de leur vie, ont choisi une trajectoire bien différente.
    Olanna, professeur, belle jeune fille ouverte et aimable, contrairement aux voeux de ses parents qui souhaitent la voir épouser un homme susceptible à...
    Voir plus

    Dans les années 60, au Nigeria, deux soeurs jumelles très différentes, satisfaites de leur vie, ont choisi une trajectoire bien différente.
    Olanna, professeur, belle jeune fille ouverte et aimable, contrairement aux voeux de ses parents qui souhaitent la voir épouser un homme susceptible à terme d'être un soutien pour leur entreprise, fait le choix de s'installer à Nsukka avec son fiancé Obdenigbo, un intellectuel engagé et idéaliste qui travaille au sein de l'université.
    Kainene, plus discrète pour ne pas dire secrète mais au caractère bien trempé, soucieuse de plaire à ses parents, a fait le choix de travailler dans leur entreprise à Lagos. Elle entretient une relation avec Richard, un journaliste britannique un peu naïf et passionné de l'art local et notamment des ports cordés.
    Ce bonheur va prend fin quand une conflit entre la Haoussas, majoritairement au nord du pays et les Ibos, plus au sud éclate. Les Haoussas reprochant aux Ibos, avec l'appui des britanniques, de détenir tous les postes clés du pays. Dès lors, les Ibos seront pourchassés et massacrés.
    Olanna et Obdenigbo n'ont d'autres choix que de fuir, Kaneine et Richard ne les rejoindront qu'une fois Lagos aux mains des Haoussas. La communauté des Ibos fera donc sécession avec le Nigeria et créera le Biafra. Cet Etat ne sera par reconnu par la communauté internationale, sauf tardivement par la Tanzanie. Le Nigeria, avec l'aide des britanniques, fera blocus et empêchera les ponts aériens alimentaires de la Croix Rouge. Plus d'un million d'Ibos mourront dans l'indifférence générale des pays occidentaux. Parmi ces morts, un grand nombre d'enfants présentant un syndrome de malnutrition protéino-calorique sévère, dénommé le kwashiorkor.

    Les relations entre les différents protagonistes sont très fortes et chargées d'émotions. Ils sont tous dotés d'un caractère leur donnant la force de croire en un avenir meilleur et nous démontre que même si on trébuche, si on tombe, il faut se relever et continuer à avancer.

    Ce livre est aussi une belle leçon d'amour, de solidarité, d'entraide. Ce roman me réconcilie avec la nature humaine et me redonne de l'espoir car en ce moment on en a vraiment besoin. Il est aussi une leçon d'histoire car cela explique le rôle qu'ont eu les pays occidentaux et notamment le Royaume Uni dans ce conflit et comment l'Occident, par intérêts, a joué d'indifférence face à un peuple à l'agonie.

    Je sors de cette lecture en colère mais j'ai aussi honte d'être occidentale au vu du comportement qui fut le notre et que l'on continue à ce jour à se comporter en censeur, en supérieur vis à vis de l'Afrique. Je sors aussi grandie car j'ai appris beaucoup de choses et je vais faire des recherches pour avoir une meilleure compréhension de ce conflit. Et je tire mon chapeau à l'auteur qui a réussi à ne pas en faire un pamphlet contre le monde occidental mais à raconter une histoire ayant pour base un conflit entre ethnies d'une même pays

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce roman se déroule au Nigéria de 1960, juste après l'indépendance au tout début de 1970, à la fin de la guerre du Biafra.
    Olanna est belle,empathique, elle est amoureuse d'Odenigbo un professeur engagé et idéaliste.
    Kainene sa jumelle, a un physique androgyne pas du tout dans les canons de...
    Voir plus

    Ce roman se déroule au Nigéria de 1960, juste après l'indépendance au tout début de 1970, à la fin de la guerre du Biafra.
    Olanna est belle,empathique, elle est amoureuse d'Odenigbo un professeur engagé et idéaliste.
    Kainene sa jumelle, a un physique androgyne pas du tout dans les canons de beauté du lieu et de l'époque. Elle est caustique et distante.
    Elle rencontre Richard, un journaliste britannique passionné par la culture igbo.
    Et puis il y a également Ugwu treize ans qui quitte son village pour devenir le boy d'Odenigbo
    qu'il appelle "Master". Il
    Ils mènent touts une existence confortable.
    Odenigbo et Olanna reçoivent leurs nombreux amis et passent de longues soirées à discourir de l'avenir de leur pays.
    Kainene est une femme d'affaire intreprenante, indépendante, elle est très moderne.
    Ils s'aiment, se déchirent, s'éloignent les uns des autres.
    Et puis surviennent les premiers massacres d'Igbos, ensuite le Biafra proclame son indépendance.
    Ils vont être pris dans cette guerre horrible maintenant oubliée : le Nigéria aidé du Royaume Uni va non seulement affamer interminablement les biafrais mais également les bombarder.
    Et ils vont se réveler, se retrouver, se pardonner, oublier leurs différends passés devenus bien insignifiants.
    Une belle histoire d'amour, de mort et d'espoir omnisprésent même dans les moments les plus sombres.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un des meilleurs livres de la littérature afro-américaine. L'auteur raconte la guerre du Nigéria, ses causes et ses conséquences. Le point de vue de quelques personnages est utilisé afin de raconter cet événement tragique de manière intime. Les personnages sont forts, la narration est rythmée et...
    Voir plus

    Un des meilleurs livres de la littérature afro-américaine. L'auteur raconte la guerre du Nigéria, ses causes et ses conséquences. Le point de vue de quelques personnages est utilisé afin de raconter cet événement tragique de manière intime. Les personnages sont forts, la narration est rythmée et soutenue par une écriture agréable et riche.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dans le Lagos des années soixante, Ugwu, jeune garçon de la brousse vient d’être engagé comme boy chez Odenigbo, un intellectuel idéaliste et excentrique. La magnifique Olanna, issue de la richesse nigériane, éperdument amoureuse d’Odenigbo, partage ses idéaux. Sa soeur jumelle, Kainene,...
    Voir plus

    Dans le Lagos des années soixante, Ugwu, jeune garçon de la brousse vient d’être engagé comme boy chez Odenigbo, un intellectuel idéaliste et excentrique. La magnifique Olanna, issue de la richesse nigériane, éperdument amoureuse d’Odenigbo, partage ses idéaux. Sa soeur jumelle, Kainene, entretient elle une relation avec Richard, un journaliste britannique fasciné par la culture locale.
    Sous le regard d’Ugwu, cette société privilégiée évolue, au rythme des questionnements et débats sur l’avenir politique du pays, de dîners arrosés et soirées musicales.
    1967. Le Biafra se proclame indépendant au Nigéria, et hisse son drapeau orné d’un demi-soleil jaune. Une guerre civile de trois ans déchire le pays, faisant plus d’un million de victimes. Un conflit ignoré, oublié.
    Dans ce roman, mêlant un avant et un après la guerre du Biafra, Chimamanda Ngozi Adichie livre un témoignage non seulement d’un conflit oublié, mais du bouleversement de celui-ci sur la vie. L’écriture poignante de l’auteur met en scène deux héroïnes inoubliables qui nous portent au-delà des frontières de l’espace et de temps. Au fil des chapitres, on se plonge dans les vies aux destins croisés de ces personnages dont la force se révèle à mesure que la guerre approche, puis bat son plein. Adichie dresse un tableau authentique de cette guerre, mêlant les réalités de la famine, des raids aériens, des enfants soldats, de la destruction et la mort, mais aussi et surtout du bonheur et de l’espoir, de l’amour. L’amour entre soeurs, Kainene et Olanna, pourtant si différentes. L’amour passionné d’Olanna et Odenigbo mais aussi celui de Kainene, la sauvage, la cynique, à Richard, l’occidental. C’est un roman bouleversant, tant par la force de ses personnages, qui semblent prendre vie devant nos yeux, que par la pertinence et la maîtrise du contexte historique.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Magnifique récit sur la guerre du Biafra, à travers le regard de jeunes intellectuels ou/et bourgeois Nigérians. Comment garder l'espoir quand le monde entier ne se préoccupe pas de nous. Comment survivre au milieu d'un conflit...
    Difficile de passer à un autre livre et de quitter les...
    Voir plus

    Magnifique récit sur la guerre du Biafra, à travers le regard de jeunes intellectuels ou/et bourgeois Nigérians. Comment garder l'espoir quand le monde entier ne se préoccupe pas de nous. Comment survivre au milieu d'un conflit...
    Difficile de passer à un autre livre et de quitter les personnages de ce sublime roman.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Livres 4.00/5


    Il y a quarante ans, la guerre du Biafra…
    Le 30 mai 1967, le Biafra déclare son indépendance. Cette sécession du Nigeria entraîne une guerre de trois ans, marquée par la famine des populations civiles.
    C'est ce conflit et le drame humanitaire qui l'accompagne que nous...
    Voir plus

    Livres 4.00/5


    Il y a quarante ans, la guerre du Biafra…
    Le 30 mai 1967, le Biafra déclare son indépendance. Cette sécession du Nigeria entraîne une guerre de trois ans, marquée par la famine des populations civiles.
    C'est ce conflit et le drame humanitaire qui l'accompagne que nous raconte Chimamanda Ngozi Adichie, dans un « Autant en emporte le vent » nigerian.
    Ugwu, à 13 ans, a quitté la brousse et sa famille pour servir comme boy chez Odenigbo, universitaire engagé avec enthousiasme pour le Biafra, à Nsukka au sud-est du Nigéria.
    Le personnage d'Ugwu, omniprésent tout au long du roman, et ses relations avec sa famille, illustre parfaitement les contrastes d'un pays où cohabitent une bourgeoisie aisée et cultivée et la brousse ancestrale qui garde ses traditions et ses superstitions.
    La belle Olanna et la forte Kainene, filles jumelles choyées d'un magnat nigerian assez répugnant, assistent à la naissance du Biafra, Olanna aux cotés d'Odenigbo, et Kainene aux cotés de Richard, un journaliste Britannique tombé amoureux de Kainene et du Biafra.
    Ils seront tous emportés dans un conflit meurtrier et verront leur destin bouleversé.
    Le conflit du Biafra avec un million de morts et fait partie d'un des tous premiers conflits très médiatisés et soutenus par la France. Les télévisions du monde montrèrent alors les enfants squelettiques au ventre énorme à cause de la malnutrition et il n'était alors pas question de ne pas finir son assiette sans « penser aux petits biafrais qui mouraient de faim ».
    Triste souvenir, et pourtant… ce roman est porté tout du long par un immense espoir et une certitude, celle que le Biafra va gagner et que la moitié du soleil arborée par son drapeau s'imposera au monde.
    Après l'Hibiscus pourpre, encore un très beau roman captivant d'une grande auteure africaine.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dès le début de l'ouvrage "L'autre moitié du soleil" de Chimanda Ngozi Adichie, j'ai compris que ce roman allait être passionnant car, avec cet auteure, originaire du Nigeria, ce livre nous raconte la guerre qui va confronter deux pays d'Afrique. : le Biafra et le Nigéria.

    Elle nous montre...
    Voir plus

    Dès le début de l'ouvrage "L'autre moitié du soleil" de Chimanda Ngozi Adichie, j'ai compris que ce roman allait être passionnant car, avec cet auteure, originaire du Nigeria, ce livre nous raconte la guerre qui va confronter deux pays d'Afrique. : le Biafra et le Nigéria.

    Elle nous montre comment l'Histoire peut bouleverser des vies.

    Lagos, début des années soixante. L'avenir paraît sourire à des sœurs jumelles mais la guerre éclate entre le Biafra et le Nigéria.

    L'auteure nous apporte un témoignage sur une guerre oubliée et c'est un véritable chant d'amour et d'espoir que l'on possède - tellement émouvant qu'il serait superflu (voire dommage) d'en raconter plus et de donner des détails.

    Un ouvrage à découvrir de cette écrivaine qui n'a pas peur de dénoncer les tourments subis par les personnages.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.