L'aube le soir ou la nuit

  • Comme d’autres intellectuels avant elle, Yasmina Reza accompagne et sonde les faits et gestes de Nicolas Sarkosy pendant sa campagne présidentielle depuis 2006 jusqu’en mai 2007.

    Faut-il s’interroger sur l’intérêt d’une telle action, sachant qu’une personne qui se sait constamment observée est à la fois elle-même… mais surtout une autre, et que jamais tel accompagnement n’a semble-t-il, véritablement été utile ?

    Dans ce récit, Nicolas Sarkosy est le fidèle reflet de l’homme que chaque téléspectateur a pu observer pendant des mois. Je dirais même que cet homme, ici érigé en Apollon -ou en Jupiter, plus dans l’air du temps- ne revêt pas l’habit d’un Président de la République tant ses agacements, ses lassitudes, sa pseudo-empathie envers les gens qu’il rencontre expriment une certaine inhumanité. Je ne doute pas que le boulot soit galère, mais c’est passage obligé. Certes apparaissent les stratégies, l’engagement et la volonté de gagner, mais ce ne sont pas ces détails qui font mieux connaître la personne.
    Autre erreur à mon sens de l’écrivain qui ne manque pas de parler d’elle sans que ses relations de proximité avec le candidat aient un intérêt particulier pour le lecteur ou l’électeur.
    Sans douter de la très forte implication de Yasmina Reza, et s’il est difficile de porter un jugement aujourd’hui, c’est un reportage qui n’aurait pas été à la hauteur de mes attentes, et qui est loin de refléter le talent de l’auteur.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Forum de discussion

Afficher plus de discussions