• Une belle découverte que ce premier roman riche en émotions où un petit garçon de 11 ans, Lucien rebaptisé Lucio, va partir à la recherche de sa mère subitement évaporée. Il se retrouve seul dans une ville inconnue, Buenos Aires alors qu’il arrive juste de Paris, sa ville natale.
    Sa quête est désespérée faite de survie auprès des plus nécessiteux, une sorte de cour des miracles tour à tour bienveillante ou hostile. Au détour de ses errances il découvre un jardin étrange peuplé de plantes enchevêtrées, de palmiers, de fleurs où il fait la connaissance d’Arrigo le jardinier qui va le recueillir.
    C’est à ce moment du récit que mon intérêt de lectrice s’est aiguisé et est allé grandissant. Je me suis retrouvée partagée entre l’envie que l’alchimie fonctionne entre Arrigo et Lucio et le désir qu’il retrouve sa mère – je devrai dire sa génitrice
    Le livre est remarquablement bien écrit, les descriptions précises, le rythme est soutenu. L’auteure connait manifestement bien l’Argentine des exclus des et laissés pour compte. L’immersion est réussie et le scénario à la hauteur.
    La fin m’a littéralement happée, j’ai craint le pire pour Lucio, je vous encourage à découvrir les ressources inimaginables d’un garçon de 11 ans dont la force de (sur)vivre à ses douleurs est une belle leçon de vie.
    Lu dans le cadre des 68premières fois

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions