L'athéisme expliqué ; ce que croient ceux qui ne croient pas

Couverture du livre « L'athéisme expliqué ; ce que croient ceux qui ne croient pas » de Paul Desalmand aux éditions Medicis Entrelacs
Résumé:

Un exposé à la fois historique et théorique de ce qu'est l'athéisme. La partie historique part de l'Antiquité pour en venir aux grandes figures du XXe siècle et à l'actualité. Est évoquée au passage l'extraordinaire figure de l'abbé Meslier, « un athée de choc », disciple de Descartes.
Une... Voir plus

Un exposé à la fois historique et théorique de ce qu'est l'athéisme. La partie historique part de l'Antiquité pour en venir aux grandes figures du XXe siècle et à l'actualité. Est évoquée au passage l'extraordinaire figure de l'abbé Meslier, « un athée de choc », disciple de Descartes.
Une partie « Problèmes et controverses » aborde les thèmes qui reviennent le plus souvent : origine des religions, le problème du mal, l'athée et la vertu, réponse des athées à quelques arguments...
Une troisième partie « Dévoiement et perspectives » montre comment l'athéisme a pu se transformer pour ressembler à une religion et envisage l'avenir pour ce mode de pensée. Il s'agit ici d'un essai qui présente l'athéisme dans son ensemble et non d'un engagement en faveur d'une thèse.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • " La religion est l'opium du peuple " (MARX)

    Ancien élève de l'École normale supérieure de Cachan, docteur d'État, Paul Desalmand a publié dans de nombreux domaines, aussi bien dans le domaine de la vulgarisation qu'en littérature. Son premier roman, Le Pilon, a été traduit en six...
    Voir plus

    " La religion est l'opium du peuple " (MARX)

    Ancien élève de l'École normale supérieure de Cachan, docteur d'État, Paul Desalmand a publié dans de nombreux domaines, aussi bien dans le domaine de la vulgarisation qu'en littérature. Son premier roman, Le Pilon, a été traduit en six langues.

    Dans ce nouvel essai, publié en 2017, aux éditions Entrelacs, Paul Desalmand permet une fois de plus une compréhension de la position de l'athée, d'Epicure à nos jours.
    En effet, le mouvement de contestation envers les différentes croyances n'a cessé depuis. C'est notamment au cours de la période du Siècle des Lumières qu'il a été le plus engageant. En effet, de nombreux philosophes récusent la croyance religieuse comme étant une vérité unique.  Pour ces derniers, Dieu n'est que la projection des aspirations de l'être humain, et, par conséquent, n'est qu'un produit humain par lequel l'homme se console de son insuffisance.
    Il démontre ainsi que l'athée se passe de l'hypothèse du divin pour expliquer le monde et pour déterminer sa conduite.
    p. 21 : " [...] l'athée s'attaque surtout aux institutions religieuses et aux superstitions pour ce qu'elles ont de contradictoire et d'aliénant. "
    Pour l'athée, la religion ne favorise pas l'activité de l'esprit.
    Comme le stipule Michel Onfray, "les religions d'amour et de miséricorde débouchent toujours sur la haine". C'est donc logiquement que les athéistes sont de plus en plus nombreux. De plus, l'athéisme et les mouvements favorables à l'émancipation des femmes sont souvent allés de pair. L'être humain semble vouloir se détacher finalement de tout style d'asservissement.
    Cet essai ne m'a que moyennement convaincu. Bien que sa forme soit accessible, malgré la complexité du sujet abordé, les trois quarts du livre sont consacrés aux différentes religions et croyances. J'aurais aimé un plus large développement de l'athéisme, notamment dans cette époque contemporaine.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com