L'art de perdre

Couverture du livre « L'art de perdre » de Alice Zeniter aux éditions J'ai Lu
  • Date de parution :
  • Editeur : J'ai Lu
  • EAN : 9782290155158
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Alors que la France est traversée par une crise identitaire, l'auteure s'interroge sur ses origines algériennes, son grand-père, un harki, et le silence de sa famille. Elle raconte le destin des générations successives entre les deux pays. Prix des libraires de Nancy et des journalistes du Point... Voir plus

Alors que la France est traversée par une crise identitaire, l'auteure s'interroge sur ses origines algériennes, son grand-père, un harki, et le silence de sa famille. Elle raconte le destin des générations successives entre les deux pays. Prix des libraires de Nancy et des journalistes du Point 2017, prix littéraire du Monde 2017, prix Landerneau des lecteurs 2017, prix Goncourt des lycéens 2017.

Donner votre avis

Articles (5)

Avis(27)

  • C'est tout une page d'histoire qui nous est dévoilée dans ce roman, la grande histoire vu de l'intérieur dans la famille de Naïma. Tout commence avec la vie simple et tranquille en Algérie du grand père patriarche qui va être pris malgré lui entre l'armée française et le FLN pour finir par...
    Voir plus

    C'est tout une page d'histoire qui nous est dévoilée dans ce roman, la grande histoire vu de l'intérieur dans la famille de Naïma. Tout commence avec la vie simple et tranquille en Algérie du grand père patriarche qui va être pris malgré lui entre l'armée française et le FLN pour finir par devoir quitter sa maison son exploration une partie de sa famille pour se retrouver en France ce pays vénéré mais inconnu qui va l'accueillir sans lui offrir ce qu'il en attendait.

    J'ai découvert tout ce pan de l'histoire d'Algérie dont on ne parlait pas encore en cours d'histoire. La vie de ces familles à leur arrivée en France, d'abord les camps pour les cités, les problèmes de langues, l'intégration à l'école, le regard quels enfants portent sur leur parent qu'ils voient démunis, tristes. L'envie de se battre pour s'en sortir faire mieux tout en se demandant s'ils en ont le droit.

    Le roman se lit comme une saga, on a envie de voir comment Ali puis Hamid puis Naïma au fil des générations vont s'installer, s'intégrer et faire avec leur histoire dans cette France qui ne les comprend pas ou leur colle une étiquette.

    Un livre sur l'identité, la liberté d'être soi. Passionnant.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Eblouie. Par la plume, le talent de conteuse, la sensibilité peu commune d’Alice Zeniter pour traduire l’extraordinaire complexité de la situation familiale dont hérite Naïma, petite fille de Harki, troisième génération française d’origine algérienne… Une remontée aux sources d'une histoire...
    Voir plus

    Eblouie. Par la plume, le talent de conteuse, la sensibilité peu commune d’Alice Zeniter pour traduire l’extraordinaire complexité de la situation familiale dont hérite Naïma, petite fille de Harki, troisième génération française d’origine algérienne… Une remontée aux sources d'une histoire familiale et du récit historique français, qui nous éclaire et qui, c’est peu de le dire, apporte au lecteur une dose d’intelligence supplémentaire.
    J’ai lu ce roman, moi dont le père a "fait" la guerre d'Algérie, avec une immense envie de comprendre et j’ai compris. Mission accomplie, Madame Zeniter.
    Je recommande vivement la lecture de « l’art de perdre » à tous ceux qui comme moi ont envie de dépasser les clichés, qui préfèrent les camaïeux de gris au monde binaire du noir et blanc.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • La configuration et l'histoire de ma famille n'est pas exactement la même mais finalement extrêmement proche.
    Et ce livre m'a surpris par sa justesse. La justesse des situations, des sentiments , des attitudes, des réactions ; rien ne sonne faux.
    Le personnage d'Ali ; personnage clé de cette...
    Voir plus

    La configuration et l'histoire de ma famille n'est pas exactement la même mais finalement extrêmement proche.
    Et ce livre m'a surpris par sa justesse. La justesse des situations, des sentiments , des attitudes, des réactions ; rien ne sonne faux.
    Le personnage d'Ali ; personnage clé de cette histoire ; est particulièrement bien construit.
    La vie en Kabylie est très bien restituée tout comme les relations entre les membres de la famille et dans le village.

    C'est un roman intelligent.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Désolée pour Alice Zeniter !
    Plusieurs fois, en librairie, j’ai pris et reposé son livre, n’arrivant pas à me décider.
    Et puis, on me l’a prêté, et plusieurs fois je l’ai pris en mains, en ai lu quelques pages, et l’ai reposé, n’arrivant pas à continuer.
    J’ai persisté ainsi environ...
    Voir plus

    Désolée pour Alice Zeniter !
    Plusieurs fois, en librairie, j’ai pris et reposé son livre, n’arrivant pas à me décider.
    Et puis, on me l’a prêté, et plusieurs fois je l’ai pris en mains, en ai lu quelques pages, et l’ai reposé, n’arrivant pas à continuer.
    J’ai persisté ainsi environ quatre-vingt pages, puis j’ai décidé d’abandonner définitivement.
    Je ne nie pas que cette histoire puisse être intéressante, mais il y a certains livres comme ça, quand on ne peut pas, on ne peut pas.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com