Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

L'Arabe du futur t.6 : une jeunesse au Moyen-Orient (1994-2011)

Couverture du livre « L'Arabe du futur t.6 : une jeunesse au Moyen-Orient (1994-2011) » de Riad Sattouf aux éditions Allary
  • Date de parution :
  • Editeur : Allary
  • EAN : 9782370734242
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

L'Arabe du futur, une jeunesse au Moyen-Orient (1978-2011) est une série de bande dessinée en six tomes, écrite et dessinée par Riad Sattouf.
Vendue à plus de 3 millions d'exemplaires et traduite en 23 langues, elle raconte l'enfance et l'adolescence de l'auteur, fils aîné d'une mère française... Voir plus

L'Arabe du futur, une jeunesse au Moyen-Orient (1978-2011) est une série de bande dessinée en six tomes, écrite et dessinée par Riad Sattouf.
Vendue à plus de 3 millions d'exemplaires et traduite en 23 langues, elle raconte l'enfance et l'adolescence de l'auteur, fils aîné d'une mère française et d'un père syrien. L'histoire nous mène de la Libye du colonel Kadhafi à la Syrie d'Hafez Al-Assad en passant par la Bretagne, de Rennes au cap Fréhel.
Ce sixième tome couvre les années 1994-2011. C'est le dernier tome de la série.

Donner votre avis

Avis (8)

  • Sur les 6 volumes que compose cette série, c'est ce dernier tome que j'ai préféré. J'ai aimé l'histoire la naissance de son ascension professionnelle en tant qu'auteur et dessinateur.
    Les sujets graves abordés tout au long de cette série sont traités avec finesse et délicatesse. L'humour est...
    Voir plus

    Sur les 6 volumes que compose cette série, c'est ce dernier tome que j'ai préféré. J'ai aimé l'histoire la naissance de son ascension professionnelle en tant qu'auteur et dessinateur.
    Les sujets graves abordés tout au long de cette série sont traités avec finesse et délicatesse. L'humour est omniprésente.
    J'ai découvert Riad Sattouf grâce à "L'arabe du futur". J'ai hâte de découvrir ses autres livres.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je suis triste ; je dois maintenant quitter Riad qui doit continuer sa vie sans nous.
    Ce dernier opus est celui de la vie de jeune adulte de Riad Sattouf.
    L'année du bac, les études dans une école d'art puis aux Gobelins, les difficultés à communiquer, les premiers pas dans la BD, les...
    Voir plus

    Je suis triste ; je dois maintenant quitter Riad qui doit continuer sa vie sans nous.
    Ce dernier opus est celui de la vie de jeune adulte de Riad Sattouf.
    L'année du bac, les études dans une école d'art puis aux Gobelins, les difficultés à communiquer, les premiers pas dans la BD, les grands-parents qui s'en vont, les filles qui ne le regardent pas puis les premiers succès et récompenses.
    Ce sont aussi les années sans Fadi, de la quête obsessionnelle d'une mère pour revoir son fils, des deux autres frères qui tissent peu de liens, du besoin d'une psychothérapie pour "se débarrasser" d'un père omniprésent dans ses pensées et de la culpabilité toujours présente.
    On sourit, un tout petit peu ; on est ému souvent.
    Ce dernier tome est nostalgique, intime et poignant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je viens de dévorer le tome 6 de l'Arabe du futur de Riad Sattouf. le petit Riad a grandi, il se dirige vers sa vie d'adulte, les maisons d'édition...Avec toujours en fil rouge son frère enlevé Fadi, son père, sa mère. Un dernier opus qui regroupe les thèmes chers à Riad Sattouf, la famille, les...
    Voir plus

    Je viens de dévorer le tome 6 de l'Arabe du futur de Riad Sattouf. le petit Riad a grandi, il se dirige vers sa vie d'adulte, les maisons d'édition...Avec toujours en fil rouge son frère enlevé Fadi, son père, sa mère. Un dernier opus qui regroupe les thèmes chers à Riad Sattouf, la famille, les rencontres, la psychothérapie, le positivisme. Voilà 6 tomes que ce jeune auteur nous ravit avec cette autobiographie originale, sa plume accérée et juste, empreinte d'émotions. Un régal. A acheter et à conserver dans sa BDthèque pour pouvoir se replonger dedans les soirs de cafard.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • The end... Evidemment que j'allais l'acheter.
    Riad Sattouf aborde le dernier virage de son autobiographie dans ce tome 6. Il y raconte sa vie de jeune adulte à Paris, son émancipation du joug parental et ses débuts dans le monde de la BD.
    Il y a un peu moins d'humour dans ce tome, m'a-t-il...
    Voir plus

    The end... Evidemment que j'allais l'acheter.
    Riad Sattouf aborde le dernier virage de son autobiographie dans ce tome 6. Il y raconte sa vie de jeune adulte à Paris, son émancipation du joug parental et ses débuts dans le monde de la BD.
    Il y a un peu moins d'humour dans ce tome, m'a-t-il semblé. Tout est plus grave. Je n'en dirai pas plus de peur de dévoiler quoique ce soit. Nul besoin d'en faire la promo, l'auteur était partout ces dernières semaines.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Sixième et dernier opus des mémoires de Riad Sattouf.

    L'adolescent qui se cherche finit par trouver sa voie : il deviendra dessinateur. Il réussit à financer ses études, à Nantes puis à Paris, en commençant à travailler. On sait où cela le mènera.
    En parallèle, il tente de soutenir sa mère...
    Voir plus

    Sixième et dernier opus des mémoires de Riad Sattouf.

    L'adolescent qui se cherche finit par trouver sa voie : il deviendra dessinateur. Il réussit à financer ses études, à Nantes puis à Paris, en commençant à travailler. On sait où cela le mènera.
    En parallèle, il tente de soutenir sa mère qui cherche toujours à faire revenir le dernier frère que le père a emmené en Syrie. Il faudra le printemps arabe de 2011 et la mort du père pour que les enfants soient enfin réunis.

    Si les 5 premiers tomes faisaient en quelque sorte l'éloge de la lenteur (5 tomes pour couvrir les 16 premières années de la vie du petit Riad). Le temps s'accélère dans ce sixième tome, qui couvre les 17 années suivantes de l'existence du jeune homme. La narration devient beaucoup plus rythmée, moins contemplative.
    On y retrouve le trait de dessin de l'auteur, et son sens du récit. Cela confirme, s'il en était besoin, qu'il a bien raison de ne pas se contenter d'être un illustrateur.
    Ce dernier tome frustrera peut-être certains lecteurs, mais la série est un peu à l'image de la thérapie suivie par Riad Sattouf : il faut plus de temps pour évacuer les traumatismes de l'enfance que pour balayer les troubles de l'adolescent et du jeune adulte.
    Un fin de série en forme d'apothéose.

    Chronique illustrée : http://michelgiraud.unblog.fr/2022/12/28/larabe-du-futur-6-1994-2011-riad-sattouf-allary-editions-suite-et-fin-en-apotheose/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • l est fini, ce récit de vie que Riad Sattouf nous a servi depuis six tomes avec L’Arabe du futur ! Celui-ci raconte l’âge où il devient adulte, de ses années lycée à la guerre civile iranienne.

    Pour Riad Sattouf, la maturité s’acquiert avec son cheminement vers sa carrière professionnelle, la...
    Voir plus

    l est fini, ce récit de vie que Riad Sattouf nous a servi depuis six tomes avec L’Arabe du futur ! Celui-ci raconte l’âge où il devient adulte, de ses années lycée à la guerre civile iranienne.

    Pour Riad Sattouf, la maturité s’acquiert avec son cheminement vers sa carrière professionnelle, la découverte de son style mais aussi en se délestant de sa timidité, sa solitude et son manque de confiance. De plus, la présence d’un père fantasmé est obsédante au début de l’album et va s’alléger au fil de la lecture.

    Ce tome 6 de L’Arabe du futur est aussi une manière pour Riad Sattouf de définir sa façon d’écrire et d’affirmer ses choix littéraires. Les couleurs, les traits, les commentaires induisent cette évolution.

    Comme pour les autres volumes, l’humour est omniprésent. Des situations dramatiques sont traitées avec ce pas de côté qui pose aussi la pudeur au centre de la narration.

    Un récit qui se termine, sans nostalgie, puisque les albums peuvent se relire ! A découvrir sans modération !

    Présentation avec citations et extraits ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2022/12/23/riad-sattouf/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je donne tout de même la note maximum à ce dernier volet, parce que ça reste une œuvre magistrale, mais je considère ce volume comme le moins réussi de la saga. Et de loin.
    (La suite contient des révélations sur l'intrigue, donc, à ne surtout pas lire si vous n'avez pas encore lu...
    Voir plus

    Je donne tout de même la note maximum à ce dernier volet, parce que ça reste une œuvre magistrale, mais je considère ce volume comme le moins réussi de la saga. Et de loin.
    (La suite contient des révélations sur l'intrigue, donc, à ne surtout pas lire si vous n'avez pas encore lu l'ouvrage.)
    J'ai trouvé que Riad Sattouf avait raté sa fin. Deux problèmes majeurs: il n'y a pas de conclusion à l'histoire du père. L'auteur a glissé son père tout au long du livre grâce à une astuce scénaristique, mais il n'est guère présent et son arc n'a pas de fin. La relation père-fils reste ouverte, en suspend. Un goût d'inachevé, donc, pour ce point central de la saga. Trop de choses sont dites dans ce gros volume, et on s'y perd un peu. On parle un peu de tout et on n'a pas la conclusion espérée. Deuxième point très problématique: il n'y a pas de conclusion à l'arc de la mère. Elle qui a espéré revoir son fils pendant des pages et des pages, lorsqu'elle le retrouve enfin, elle n'a pas de réaction, pas de commentaire. Pas de conclusion à cette histoire. C'est une grosse erreur. Dernière chose, ce dernier volume s'éparpille sur des histoires truculentes mais secondaires. C'est problématique quand les deux intrigues principales, celle de la mère et du père, n'ont pas été traitées jusqu'au bout. Ça reste malgré tout une grande œuvre et je ne boude pas mon plaisir. Mais quand on est constamment si proche du chef-d'œuvre, on a le droit de se montrer exigeant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.