L'amie prodigieuse t.2 ; le nouveau nom

Couverture du livre « L'amie prodigieuse t.2 ; le nouveau nom » de Elena Ferrante aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072693144
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Naples, années soixante. Le soir de son mariage, Lila comprend que son mari Stefano l'a trahie en s'associant aux frères Solara, les camorristes qui règnent sur le quartier et qu'elle déteste depuis son plus jeune âge. Pour Lila Cerullo, née pauvre et devenue riche en épousant l'épicier, c'est... Voir plus

Naples, années soixante. Le soir de son mariage, Lila comprend que son mari Stefano l'a trahie en s'associant aux frères Solara, les camorristes qui règnent sur le quartier et qu'elle déteste depuis son plus jeune âge. Pour Lila Cerullo, née pauvre et devenue riche en épousant l'épicier, c'est le début d'une période trouble : elle méprise son époux, refuse qu'il la touche, mais est obligée de céder. Elle travaille désormais dans la nouvelle boutique de sa belle-famille, tandis que Stefano inaugure un magasin de chaussures de la marque Cerullo en partenariat avec les Solara. De son côté, son amie Elena Greco, la narratrice, poursuit ses études au lycée et est éperdument amoureuse de Nino Sarratore, qu'elle connaît depuis l'enfance et qui fréquente à présent l'université. Quand l'été arrive, les deux amies partent pour Ischia avec la mère et la belle-soeur de Lila, car l'air de la mer doit l'aider à prendre des forces afin de donner un fils à Stefano. La famille Sarratore est également en vacances à Ischia et bientôt Lila et Elena revoient Nino.
Le nouveau nom est la suite de L'amie prodigieuse, qui évoque l'enfance et l'adolescence de Lila et Elena. Avec force et justesse, Elena Ferrante y poursuit sa reconstitution d'un monde, Naples et l'Italie, et d'une époque, des années cinquante à nos jours, donnant naissance à une saga romanesque au souffle unique.

Donner votre avis

Articles (1)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Le soir même de ses noces, Lila découvre que son mari l'a trahie en s'associant aux camorristes Marcello et Michele Solara. Désormais elle n'éprouve que mépris pour Stefano mais le jeune homme compte bien profiter de ses prérogatives d'époux. Le cauchemar commence pour l'adolescente de 16 ans à...
    Voir plus

    Le soir même de ses noces, Lila découvre que son mari l'a trahie en s'associant aux camorristes Marcello et Michele Solara. Désormais elle n'éprouve que mépris pour Stefano mais le jeune homme compte bien profiter de ses prérogatives d'époux. Le cauchemar commence pour l'adolescente de 16 ans à peine, prisonnière d'un mariage sans amour et d'une vie sans saveur. De son côté, Elena poursuit ses études au lycée et son amourette avec Antonio. Studieuse et persévérante, elle s'accroche malgré les difficultés et le sentiment oppressant de ne pas être à sa place. Les deux amies voient leurs chemins se séparer. Elles se retrouvent pourtant le temps d'un été, sur l'île d'Ischia, Lila pour prendre des forces et enfin tomber enceinte et Elena pour se rapprocher de Nino dont elle est secrètement amoureuse depuis l'enfance. Les choses vont prendre un tour différent et, les vacances terminées, Lila retourne à sa vie de femme mariée tandis qu'Elena quitte Naples pour Pise et l'Ecole normale. Toujours amies, toujours rivales, les deux jeunes femmes ne cessent de se quitter, se retrouver, se jalouser, s'aimer, se détester, unies par leur soif de reconnaissance et leur besoin de s'accomplir.

    Quel plaisir de retrouver l'Italie, Naples, Lila et Elena ! C'est cette dernière qui continue de raconter cette amitié hors du commun, ce lien indéfectible qui se tend et se distend mais reste solide malgré la rivalité, la jalousie et les séparations. Car l'entrée dans l'âge adulte les éloigne l'une de l'autre. Lila, privée de lycée par un père traditionaliste, a choisi le confort du mariage pour sortir de la misère. Mais si l'argent semble couler à flots pour son épicier de mari, le bonheur conjugal n'est pas au rendez-vous. Lila, toujours rebelle, rejette un mari qu'elle méprise et encaisse les coups dont il n'est pas avare pour soumettre cette épouse qu'il ne comprend pas. Loin de ces soucis domestiques, Elena se débat avec sa difficile intégration dans un monde qui n'est pas le sien. Elle travaille sans relâche pour améliorer son italien, perdre son accent napolitain, faire semblant de maîtriser des sujets auxquels elle n'entend rien. Ce faisant elle s'éloigne de son quartier, de ses amis, de sa famille, de ses racines.
    Dans ce deuxième tome, Lila semble perdre pied. Elle reste obstinée et combative mais se flétrit dans un mariage fait de haine et de violence. Son chemin de vie est chaotique, scandaleux, dangereux. A l'inverse, la trajectoire d'Elena suit une ligne droite et semble tracé vers le succès. Pourtant, toutes deux ont en commun les doutes, la peur de l'échec, la certitude qu'elles sont capables de beaucoup mêlée au sentiment qu'elles resteront toujours les filles misérables de leur quartier d'origine. En cela, le roman d'Elena Ferrante est terriblement moderne. On pourrait sans problème le transposer de nos jours dans une banlieue quelconque et aborder les mêmes thématiques : milieu violent et machiste, pauvreté, désir de s'en échapper, peur de trahir ses origines, etc.
    Le coup de cœur se confirme et on brûle maintenant de connaître la suite du parcours des deux jeunes femmes et de leur amitié si particulière.

  • Le premier tome de L'Amie Prodigieuse m'avait intrigué. J'avais mis un temps fou pour le lire, ce qui est plutôt rare, pas par ennui mais par besoin de sortir régulièrement de sa densité.
    Avec ce second tome, je fus à nouveau happée par la densité incroyable de l'écriture d'Elena Ferrante,...
    Voir plus

    Le premier tome de L'Amie Prodigieuse m'avait intrigué. J'avais mis un temps fou pour le lire, ce qui est plutôt rare, pas par ennui mais par besoin de sortir régulièrement de sa densité.
    Avec ce second tome, je fus à nouveau happée par la densité incroyable de l'écriture d'Elena Ferrante, pourtant il me fallu que quelques jours pour le dévorer!

    Nous retrouvons Lila et Lenu là où nous les avons laissées, au sortir de l'adolescence, en combat contre la pauvreté, dans l'espoir de se sortir de leur quartier sclérosant.

    Lenu reste naïve et "trop bonne" tout en étant une combattante magnifique, Lila reste un diamant brut, un potentiel non exploité, elle qui pourrait tout se retrouve à juste être la femme de quelqu'un...

    En refermant ce livre, je suis restée face à un dilemme : me jeter sur la suite ou "digérer" tranquillement ce volume... L'histoire de cette amie prodigieuse est une histoire qui se colle à vous, ses personnages hantent votre mémoire, cette écriture est telle que tout livre lu après semble sans goût.

    Quelle claque et quel coup de cœur !!!

  • J'ai attendu plus d'un an pour lire le second tome, et je ne comprends pas, étant donné que j'avais adoré le premier tome. Je me reconnais beaucoup dans le personnage d'Elena, qui se bat pour ses rêves: quitter la pauvreté de son quartier de Naples, et poursuivre ses études à l'Ecole Normale...
    Voir plus

    J'ai attendu plus d'un an pour lire le second tome, et je ne comprends pas, étant donné que j'avais adoré le premier tome. Je me reconnais beaucoup dans le personnage d'Elena, qui se bat pour ses rêves: quitter la pauvreté de son quartier de Naples, et poursuivre ses études à l'Ecole Normale supérieure de Pise. Elle réussit brillamment tout ce qu'elle entreprend, contrairement à sa meilleure amie Lila qui semble sombrer de plus en plus en enfer, alors même qu'elle avait tout pour vivre heureuse.
    J'ai adoré ce livre car il nous plonge dans la Naples des années 60, on suit toutes ces intrigues de quartier et surtout on voit l'évolution des deux jeunes filles qui grandissent ensemble, mais dont les chemins ne font que s'éloigner, au point qu'un fossé se creuse entre les deux jeunes filles qui se ressemblent et pourtant si différentes.

    [Article entier sur mon BLOG: https://chroniquescroqueusedelivres.wordpress.com/]

  • Dans la continuité du premier tome, toujours aussi merveilleusement bien écrit! A découvrir absolument!

    Dans la continuité du premier tome, toujours aussi merveilleusement bien écrit! A découvrir absolument!

  • Une saga qui se bonifie de tome en tome.

    Une saga qui se bonifie de tome en tome.

  • Je n’ai pas lu le premier volume mais j’ai lu des éloges sur l’ensemble du roman, alors je me suis précipitée sur le deuxième. De toute façon, je m’intéressais à l’ambiance de ces années à Naples et pourquoi pas à la vie de jeunes femmes à l’époque. Le premier volume n’a pas trop manqué pour...
    Voir plus

    Je n’ai pas lu le premier volume mais j’ai lu des éloges sur l’ensemble du roman, alors je me suis précipitée sur le deuxième. De toute façon, je m’intéressais à l’ambiance de ces années à Naples et pourquoi pas à la vie de jeunes femmes à l’époque. Le premier volume n’a pas trop manqué pour comprendre la situation. En revanche, ce n’est que vers la fin du deuxième que j’ai pu mettre de côté ma première impression négative : j’ai trouvé que la description des sentiments (et pas celle des événements) ne correspond pas à la profondeur des émotions et leur mise en mots qui pourrait caractériser une jeune fille de seize ans. Ensuite, j’ai compris qu’il ne s’agit pas d’une sorte de journal. A mon goût, ce roman est un peu trop bavard, trop long et trop lourd. Il arrive quand même à éveiller des émotions. A chaque lecteur et lectrice d’éprouver de la compassion et ou de l’intérêt envers l’une ou l’autre des protagonistes.

  • J'ai trouvé ce tome 2 un peu plus long à se mettre en place que le premier tome (qui posait les bases de l'histoire d'amitié d'Elena et Lila). J'ai été plus emballé dès leurs vacances ensemble, même si j'ai détesté Lila d'avoir traiter ainsi Elena, et cette dernière de se laisser faire et...
    Voir plus

    J'ai trouvé ce tome 2 un peu plus long à se mettre en place que le premier tome (qui posait les bases de l'histoire d'amitié d'Elena et Lila). J'ai été plus emballé dès leurs vacances ensemble, même si j'ai détesté Lila d'avoir traiter ainsi Elena, et cette dernière de se laisser faire et s'apitoyer sur son sort. J'ai trouvé un peu agaçant qu'Elena ne se rebelle pas plus et aille de l'avant, on sent bien que Lila domine son monde, j'espère qu'Elena va un peu plus s'émanciper dans le tome 3! Ce tome m'a fait découvrir les années 60 en Italie et c'est intéressant de voir comment les événements du monde (dont français) sont perçus en Italie.

  • Commencée il y a peu, cette saga à succès ne m'a pas transportée. Certes, le Tome 1 pose les bases, il plante le décor et la psychologie des personnages que l'auteure nous invite à suivre quatre tomes durant, de l'enfance jusqu'à leur soixante-dixième anniversaire. Avec Le nouveau nom, on entre...
    Voir plus

    Commencée il y a peu, cette saga à succès ne m'a pas transportée. Certes, le Tome 1 pose les bases, il plante le décor et la psychologie des personnages que l'auteure nous invite à suivre quatre tomes durant, de l'enfance jusqu'à leur soixante-dixième anniversaire. Avec Le nouveau nom, on entre vraiment dans le vif de l'histoire. Allais-je enfin devenir addict ?

    Le nouveau nom s'ouvre sur une scène particulièrement insoutenable. Être femme et échapper à sa condition n'est pas chose aisée dans les années soixante, surtout lorsque l'on a des velléités d'indépendance. La société d'alors est très machiste. Les hommes dominent les femmes et n'hésitent pas à imposer par tous moyens leur vision du mariage et du rôle de la gent féminine. Elena Ferrante décrit avec justesse le contexte sociétal dans lequel évolue ses héroïnes et c'est là tout l'intérêt de cet opus. Pour le reste, les relations entre les amies sont évoquées à travers leur vie sentimentale mais également leur rivalité qui ne cesse de s'accroître. Avec le temps, Lila a un tempérament de plus en plus marqué, tandis qu'Elena est de plus en plus effacée, elle accepte tous les coups bas de son amie, même les plus inacceptables. Son manque de personnalité agace, au même titre que l'égoïsme de Lila la rend vraiment antipathique. Mais alors, où se niche l'amitié entre ces deux jeunes femmes ?

    Malgré un début prometteur, ce second opus ne m'a pas plus convaincue que le premier. En effet, si j'ai réellement apprécié l'évocation du contexte sociétal de cette partie de l'Italie confrontée à la camorra, je ne peux en dire autant des situations vécues par Lila et Elena. Les nombreuses digressions quant à leurs états d'âme, combinées aux innombrables longueurs auront eu raison de ma patience. C'est donc sans regret que je mets un terme à la lecture de cette saga. Il n'empêche que son succès m'interpelle ? Certes, tous les goûts sont dans la nature, mais il me semble que cette success-story tient essentiellement à l'anonymat de son auteure. La fascination pour ce phénomène aveuglerait-elle les lecteurs au point qu'ils en oublieraient de jeter une œil critique sur l'histoire qui leur est narrée et sa qualité littéraire ? Tout ceci demeurera une énigme pour moi. Mais j'ai tant de livres encore à lire que je saurai la dépasser...

    https://www.blogger.com/blogger.g?blogID=3390136208803273461#overviewstats

  • C'est avec un très grand plaisir que le lecteur retrouve Raffaella et Elena. Après l'enfance des deux jeunes filles, voici venu le moment de la scission. Lila, qui est pourtant brillante se voit contrainte de travailler pour l'affaire familiale, tandis qu'Elena poursuit des études l'éloignant...
    Voir plus

    C'est avec un très grand plaisir que le lecteur retrouve Raffaella et Elena. Après l'enfance des deux jeunes filles, voici venu le moment de la scission. Lila, qui est pourtant brillante se voit contrainte de travailler pour l'affaire familiale, tandis qu'Elena poursuit des études l'éloignant toujours davantage de ses origines modestes.

    La mystérieuse auteure, Elena Ferrante a souhaité conserver l'anonymat, malgré le succès retentissant de sa saga italienne, si intelligemment menée. Ce qui n'empêche pas le lecteur d'apprécier le récit de cette amitié fluctuante, entre amour et haine, bienveillance et rancoeur, admiration et envie. Les portraits des feux héroïnes est d'une grande finesse psychologique.

    La vision de cette Naples des années 60 semble se dresser devant les yeux du lecteur, complètement séduit par la description riche d'Elena Ferrante, qui selon les rumeurs aurait - ou vivrait même encore - dans cette ville italienne. Au travers de la vie des deux jeunes napolitaines, le contexte politique et la pression de la Camorra - présente au travers de la famille Solara - donne encore plus de consistance au récit.

    Au gré des évènements qui font avancer le récit et poussent Raffaella et Elena dans deux directions très différentes, Elena Ferrante réussit à insufflé une fine analyse des sentiments et émotions qui animent ses personnages. Leur vie d'adulte, qui marque un franc tournant dans leur amitié, est faite de lutte, pour vivre, et même survivre, pour se démarquer malgré les conventions.

    Au début du roman, l'édition Folio propose un récapitulatif des différents personnages - d'ailleurs plutôt nombreux au final - qui vont croisé la vie de Lenù et Lina, un peu comme dans les pièces de théâtre et certains romans policiers. En commençant cette saga, l'on ne peut s'empêcher de penser à une autre grande fresque de plume italienne: "La storia" d'Elsa Morrante. (...)

    http://lillyterrature.canalblog.com/archives/2017/08/17/35589580.html

  • "Le Nouveau Nom" , c’est celui que porte à présent Lila, mariée à Stefano alors qu’elle n’a que 16 ans, tandis que son amie Elena, éprise de Nino, s’efforce de poursuivre ses études.
    Nous retrouvons dans ce deuxième tome cette relation ambivalente qui unit Lila et Elena/Lenú depuis l’enfance,...
    Voir plus

    "Le Nouveau Nom" , c’est celui que porte à présent Lila, mariée à Stefano alors qu’elle n’a que 16 ans, tandis que son amie Elena, éprise de Nino, s’efforce de poursuivre ses études.
    Nous retrouvons dans ce deuxième tome cette relation ambivalente qui unit Lila et Elena/Lenú depuis l’enfance, amitié fragile et instable tendant à la rivalité, à la limite de l’incompréhensible : pourquoi rester ensemble si c’est pour se traiter aussi mal ? Lila en particulier est en dépit (ou à cause) des coups que lui assène la vie d’une morgue insupportable et d’une cruauté inouie envers son amie, tandis que Lenú persiste à se sous-estimer et à rester la fille de l’ombre. Alors que les jeunes femmes prennent des chemins différents sans jamais complètement couper les liens, vivant parfois leur vie par procuration, l’une partant étudier à Pise et l’autre semant le chaos dans les commerces du clan Solara, elles se retrouveront au bord de la mer l’espace d’un été qui sera décisif pour chacune.
    Elena Ferrante continue à nous dépeindre une face guère reluisante de Naples, entre cris et violence, réglements de comptes familiaux, commerciaux ou conjuguaux, la folie qui guette au coin de la rue. Alors que je ne pensais pas être à nouveau happée comme pour le premier tome de « L’Amie Prodigieuse », la fascination a opéré de nouveau et les pages se sont tournées à toute vitesse, et il me tarde évidemment de découvrir la suite.

    Merci à Lecteurs.com & à Folio pour ces retrouvailles avec Elena et Lila !

Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Forum de discussion

Afficher plus de discussions