L'amie prodigieuse t.2 ; le nouveau nom

Couverture du livre « L'amie prodigieuse t.2 ; le nouveau nom » de Elena Ferrante aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072693144
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Naples, années soixante. Le soir de son mariage, Lila comprend que son mari Stefano l'a trahie en s'associant aux frères Solara, les camorristes qui règnent sur le quartier et qu'elle déteste depuis son plus jeune âge. Pour Lila Cerullo, née pauvre et devenue riche en épousant l'épicier, c'est... Voir plus

Naples, années soixante. Le soir de son mariage, Lila comprend que son mari Stefano l'a trahie en s'associant aux frères Solara, les camorristes qui règnent sur le quartier et qu'elle déteste depuis son plus jeune âge. Pour Lila Cerullo, née pauvre et devenue riche en épousant l'épicier, c'est le début d'une période trouble : elle méprise son époux, refuse qu'il la touche, mais est obligée de céder. Elle travaille désormais dans la nouvelle boutique de sa belle-famille, tandis que Stefano inaugure un magasin de chaussures de la marque Cerullo en partenariat avec les Solara. De son côté, son amie Elena Greco, la narratrice, poursuit ses études au lycée et est éperdument amoureuse de Nino Sarratore, qu'elle connaît depuis l'enfance et qui fréquente à présent l'université. Quand l'été arrive, les deux amies partent pour Ischia avec la mère et la belle-soeur de Lila, car l'air de la mer doit l'aider à prendre des forces afin de donner un fils à Stefano. La famille Sarratore est également en vacances à Ischia et bientôt Lila et Elena revoient Nino.
Le nouveau nom est la suite de L'amie prodigieuse, qui évoque l'enfance et l'adolescence de Lila et Elena. Avec force et justesse, Elena Ferrante y poursuit sa reconstitution d'un monde, Naples et l'Italie, et d'une époque, des années cinquante à nos jours, donnant naissance à une saga romanesque au souffle unique.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (32)

  • J'ai terminé le tome 2 de L'amie prodigieuse ...un peu agacée. Parce que les deux amies en grandissant n'ont pas beaucoup changé et que je les ai trouvées aussi têtes à claques qu'enfants. Parce que jamais je ne me suis dit que j'aurais aimé les connaitre, les rencontrer. Parce que ces deux...
    Voir plus

    J'ai terminé le tome 2 de L'amie prodigieuse ...un peu agacée. Parce que les deux amies en grandissant n'ont pas beaucoup changé et que je les ai trouvées aussi têtes à claques qu'enfants. Parce que jamais je ne me suis dit que j'aurais aimé les connaitre, les rencontrer. Parce que ces deux filles ne me sont pas, mais vraiment pas sympathiques. Je me suis même un peu ennuyée au début du livre( heureusement qu'il y a la liste des personnages par famille au début car j'ai dû souvent y revenir pour m'y retrouver). Et puis malgré tout çà qui aurait pu être rédhibitoire, j'ai été à nouveau captivée par cette histoire d'amitié complexe, tordue et son contexte sociologique. La place de la femme dans la société, l'évolution du féminisme, mais surtout la difficulté de sortir de son milieu social d'origine (malgré ses études Léna garde un sentiment d'imposture et une conscience d'un manque de culture dont je suis curieuse de voir jusqu'à quand elle les trainera) sont au coeur de cette série et c'est une réussite.
    Mais du point de vue humain, franchement quelle relation toxique ! Léna perd littéralement le peu de confiance qu'elle a en elle dès qu'elle est en présence de Lila et pourtant un certain temps du moins elle s'obstine à la fréquenter, incapable de résister à cette attraction qui la dépasse !

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
  • Après être restée sur ma faim à la fin du premier tome, c'est avec joie que j'ai retrouvé Lila, Elena et leurs amis ; et donc replonger dans l'univers d'Elena Ferrante.

    Ce second tome reprend à la trahison de Stephano lors leur mariage. A travers ce roman, on retrouve les histoires d'amour...
    Voir plus

    Après être restée sur ma faim à la fin du premier tome, c'est avec joie que j'ai retrouvé Lila, Elena et leurs amis ; et donc replonger dans l'univers d'Elena Ferrante.

    Ce second tome reprend à la trahison de Stephano lors leur mariage. A travers ce roman, on retrouve les histoires d'amour légales et illégales, les mariages, les violences conjugales, les grossesses, etc.
    L'accent est toujours mis sur l'amitié entre Lila et Elena, avecleurs destins radicalement opposés.
    Chacune réussisse leur vie à leur manière. L'une avec les études, l'autre avec la richesse et sa vie tumultueuse. Ce qui montre que "réussir sa vie" a une définition et perception subjective.

    La richesse du vocabulaire, utilisé par Elena Ferrante, montre qu'on peut réussir sa vie d'une certaine manière en devenant une personne inconnue pour ses proches.

    L'écriture fluide et déterminée de l'auteur nous pousse à en vouloir savoir toujours plus sur Lila. Au point que quand je lisais les passages sur Elena, je me disais : "quand est-ce qu'on reparlera de Lila? Je veux savoir la suite moi ! ". Ces passages me semblaient longs et m'ennuyaient légèrement.

    Ce second tome est un véritable coups de coeur et à la hauteur de mes attentes. Je suis toujours amoureuse de cette saga. Un second tome que je vous conseille de lire et d'avoir dans votre bibliothèque.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai plongé avec délice dans ce deuxième opus de la saga d'Elena Ferrante. Si j'avais bien aimé le premier volet, je dois dire que j'ai adoré le deuxième.

    Nous retrouvons ici tous les personnages entrer dans l'âge adulte. Il y a Lila toujours aussi mystérieuse et imprévisible, forte mais...
    Voir plus

    J'ai plongé avec délice dans ce deuxième opus de la saga d'Elena Ferrante. Si j'avais bien aimé le premier volet, je dois dire que j'ai adoré le deuxième.

    Nous retrouvons ici tous les personnages entrer dans l'âge adulte. Il y a Lila toujours aussi mystérieuse et imprévisible, forte mais malheureuse. Et puis Lenù qui continue ses études et sort peu à peu du quartier, découvrant un monde inconnu et qu'elle pensait inabordable.

    Si ce duel de toujours vouloir à tout prix montrer sa supériorité entre les deux amies, se montrer meilleure que l'autre et qui m'avait un peu lasser dans le premier tome est présent encore, la force et la présence des personnages est telle que cela m'a moins dérangé.

    Outre cette amitié si particulière et si intense, il y a toujours la visite de Naples des années 60, ses rues, ses quartiers, sa vie, ce fourmillement d'activités. J'aime beaucoup cet aspect du roman. J'aime être plongée dans cette vie en ayant l'impression d'y découvrir une petite partie. Tout y est tellement bien décrit que j'ai eu l'impression d'en faire partie, cachée quelque part dans le décor.

    Une très bonne lecture, très agréable sous la plume fluide et précise de l'auteure.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bien plus prenant et addictif que le premier !
    Il était agréable de suivre cette histoire d'hommes et de femmes qui oppose, gens médiocres, voleurs, confinés dans leur vie et quartier, misérables, à celle qui a forcé le destin malgré ses doutes et peurs. Ca fait du bien, et montre dans la vie...
    Voir plus

    Bien plus prenant et addictif que le premier !
    Il était agréable de suivre cette histoire d'hommes et de femmes qui oppose, gens médiocres, voleurs, confinés dans leur vie et quartier, misérables, à celle qui a forcé le destin malgré ses doutes et peurs. Ca fait du bien, et montre dans la vie que tout est presque possible.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Nos héroïnes entre dans l'âge adulte.Le mariage, la violence.
    J'ai autant aimé cet opus que le précédent.
    Ce n'est pas exactement la lecture que je recherche spontanément, cependant, il faut reconnaitre que les personnages sont tellement attachants et l'écriture les rend tellement "vivants"...
    Voir plus

    Nos héroïnes entre dans l'âge adulte.Le mariage, la violence.
    J'ai autant aimé cet opus que le précédent.
    Ce n'est pas exactement la lecture que je recherche spontanément, cependant, il faut reconnaitre que les personnages sont tellement attachants et l'écriture les rend tellement "vivants" que je ne perçois aucun choix que de continuer à suivre leur aventure.
    PS : J'ai lu ce livre en version Audio et la lectrice est parfaite.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Replonger dans le fameux roman signé Elena Ferrante nécessite une révision des principaux personnages et des différentes familles. Ce rappel, placé en début de volume m’a bien rendu service. Je n’ai pas hésité à m’y référer aussi en cours de lecture et ce fut bien utile.

    Avec ce second...
    Voir plus

    Replonger dans le fameux roman signé Elena Ferrante nécessite une révision des principaux personnages et des différentes familles. Ce rappel, placé en début de volume m’a bien rendu service. Je n’ai pas hésité à m’y référer aussi en cours de lecture et ce fut bien utile.

    Avec ce second volume de L’amie prodigieuse, Le nouveau nom, c’est la jeunesse d’Elena Greco, celle qui raconte, et de Lila, sa fameuse amie, qui est contée. Printemps 1966 : Lila a donné à Elena une boîte contenant ses huit cahiers, son journal intime, pour qu’il ne tombe pas dans les mains de son mari. Malgré sa promesse, Elena lit et relit ce qu’a écrit Madame Raffaella Carraci, née Cerullo, qu’elle appelle affectueusement Lila.
    Aussitôt, avec son talent habituel, celle qui a pris pour nom de plume, Elena Ferrante, m’absorbe dans ce récit intime et sociétal, la vie de ces jeunes gens sortant de l’adolescence, tous issu d’un quartier populaire de Naples.
    On revient à ce fameux mariage de Lila et Stefano, mariage qu’Elena n’admet pas, espérant toujours une rupture. En fait, ces deux amies alternent moment d’intense fusion et période d’éloignement voulu ou pas se terminant toujours par des retrouvailles intenses. Au cours de ce récit prenant, c’est la vie d’un jeune couple napolitain qui est disséquée en parallèle avec les études menée par la narratrice qui termine ses années de lycée.
    « Qui plus est, pas une personne dans le quartier, surtout de sexe féminin, n’était sans penser qu’elle méritait une bonne correction depuis longtemps. » C’est de Lila que l’on parle mais je lis plus loin : « …depuis l’enfance, nous avions vu nos pères frapper nos mères. Nous avions grandi en pensant qu’un étranger ne devait pas même nous effleurer alors qu’un parent, un fiancé ou un mari pouvait nous donner des claques quand ils le voulaient, par amour, pour nous éduquer ou nous rééduquer. »
    Revient aussi très fort Nino Sarratore, personnage fascinant Elena qui cherche toujours le véritable amour. Par contre, elle observe les femmes de dix ou vingt ans de plus, devenues mères de famille : « Toutefois, elles semblaient avoir perdu les traits féminins auxquels, nous les jeunes filles, nous tenions tant, et que nous mettons en valeur avec vêtements et maquillage. » Ces remarques sur la vie quotidienne font toute la saveur de ce roman qui révèle, une fois encore, un sens aigu d’observation et d’analyse.
    Elena est attirée par les discussions enflammées sur la politique, le social, le monde, finit par donner son avis et s’étonne elle-même. Par contre, elle doit travailler lors de chaque période de vacances et donner l’argent à sa mère. Finalement, c’est Lila qui l’embauche pour l’accompagner durant un été sur l’île d’Ischia puisqu’on lui a prescrit des bains de mer afin de favoriser sa grossesse.
    Cet été insulaire occupe une bonne partie du livre. Plein de rebondissements, avec quelques coups de théâtre, c’est surtout une formidable aventure amoureuse pour tous les protagonistes plus le retour surprenant de Donato Sarratore, père de Nino, et personnage haïssable du premier tome.

    Il ne faut pas en dire plus, suivre Elena dans ses études à Pise et surtout comprendre son désenchantement quand elle réalise l’obstacle quasi insurmontable de ses origines familiales, malgré tous ses talents… en attendant la suite…

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un peu en-dessous du premier tome, l'auteur s'appesantit un peu trop sur le coté sordide de toutes les relations entre les personnages? Cependant, on reste attaché à nos deux "héroïnes" et il est bien difficile de les quitter.

    Un peu en-dessous du premier tome, l'auteur s'appesantit un peu trop sur le coté sordide de toutes les relations entre les personnages? Cependant, on reste attaché à nos deux "héroïnes" et il est bien difficile de les quitter.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Suite addictive de l'amie prodigieuse.
    Lila s'est mariée avec Stefano, l'épicier et elle comprend vite qu'il s'est associé aux Solara qu'elle déteste. Elena continue ses études. Leurs chemins se séparent et se rejoignent notamment lors de cet été à Ischia où elles retrouvent Nino dont l'une est...
    Voir plus

    Suite addictive de l'amie prodigieuse.
    Lila s'est mariée avec Stefano, l'épicier et elle comprend vite qu'il s'est associé aux Solara qu'elle déteste. Elena continue ses études. Leurs chemins se séparent et se rejoignent notamment lors de cet été à Ischia où elles retrouvent Nino dont l'une est éperdument amoureuse et dont l'autre va devenir la maîtresse...
    Elena Ferrante nous fait partager leur vie de jeunes adultes, leurs questionnements et nous livre une fine analyse des rapports amicaux, conjugaux, sociaux et familiaux.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions