Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

L'America

Couverture du livre « L'America » de Michel Moutot aux éditions Seuil
  • Date de parution :
  • Editeur : Seuil
  • EAN : 9782021420180
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Marettimo, petite île au large de la Sicile, juillet 1902. Quand il tombe amoureux de la belle Ana, venue passer l'été dans la maison de son père, Vittorio Bevilacqua, jeune pêcheur, ne peut se douter qu'il met en marche un engrenage qui l'obligera à fuir à l'autre bout du monde.

Ana est la... Voir plus

Marettimo, petite île au large de la Sicile, juillet 1902. Quand il tombe amoureux de la belle Ana, venue passer l'été dans la maison de son père, Vittorio Bevilacqua, jeune pêcheur, ne peut se douter qu'il met en marche un engrenage qui l'obligera à fuir à l'autre bout du monde.

Ana est la fille de Salvatore Fontarossa, le fontaniero le plus puissant de Trapani, chef d'un clan mafieux enrichi dans les vergers de citrons de la ville. Don Salva envoie son fils aîné châtier le misérable qui a déshonoré sa fille. Mais la balle de revolver ne part pas, Vittorio se défend, le sang coule. « Quitte cette île cette nuit, pars le plus loin possible. Va en America. Ne reviens jamais, ou nous sommes tous morts », lui dit un ancien.

De Naples à New York, puis de La Nouvelle-Orléans à la Californie, Vittorio tente d'oublier Ana. Enceinte de lui, elle surmontera toutes les épreuves. Pour, un jour, retrouver l'homme qu'elle aime ? À travers la trajectoire de deux amants en quête de liberté et que tout sépare, Michel Moutot signe un roman d'aventures passionnant sur l'essor de la Mafia et le destin des émigrants partis tenter leur chance en Amérique à l'aube du XXe siècle.

Donner votre avis

Avis (2)

  • Chronique Nathalie Bullat
    Michel Moutot est un merveilleux conteur, digne héritier d'un Jack London ou d'un Dumas !!
    Il nous offre un véritable roman d'aventures comme on les aime. Il nous transporte, nous surprend, nous émeut par son écriture envoûtante qu'il faut savourer. J'ai été prise au...
    Voir plus

    Chronique Nathalie Bullat
    Michel Moutot est un merveilleux conteur, digne héritier d'un Jack London ou d'un Dumas !!
    Il nous offre un véritable roman d'aventures comme on les aime. Il nous transporte, nous surprend, nous émeut par son écriture envoûtante qu'il faut savourer. J'ai été prise au piège par cette intrigue romanesque.
    A travers l'histoire d'un homme traqué, d'un amour impossible c'est aussi l'évocation d'un nouveau monde vu par les émigrants Italiens, après leur passage à Ellis Island.
    Nous sommes en 1902 en Sicile, la misère et le désespoir ont poussé de nombreux habitants vers " l'America" terre promise de liberté et de richesse.
    Les Siciliens sont harcelés par une mafia naissante qui leur prélève un pourcentage sur leurs récoltes de citrons et oranges. Ces mafieux, à l'origine de simples puisatiers les " Fontanieros " terrorisent la population, détournent l'approvisionnement de l'eau pour assécher les terres des paysans, les chasser. Ils n'hésitent pas à tuer et plus tard bénéficieront de soutiens hauts-placés pour des raisons politiques que je vous laisse découvrir.
    Vittorio, jeune pêcheur, a eu le malheur d'aimer Anna, la fille du chef du clan mafieux. Il doit fuir dans le plus grand secret pour protéger sa famille, ce qui va déclencher une vendetta, on le recherchera jusqu'au bout de la terre, la mafia ayant des ramifications partout.
    Vittorio évite New-York, se rend en Californie, pêcher le saumon à Pittsburg, en Alaska , puis à Monterey où les pêcheurs de sardines font fortune. Il reste toujours sur ses gardes, ne confie rien de son passé à ses nouveaux amis. Anna qui a eu une fille de vittorio - ce dernier l'ignore - n'a qu'une idée en tête : le retrouver par tous les moyens Mais réussira-t-elle à déjouer la surveillance des sbires de son père, véritable Parrain dans sa Région ? Il est si loin !
    Le dénouement est un véritable coup de poing !! Encore un livre où j'ai du mal à quitter les personnages ! A "consommer" sans modération !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • «Sur une majestueuse chaloupe blanche, la plus belle embarcation de l’île, Ana Fontarossa, longs cheveux châtains, sourire de madone, fixe Vittorio Bevilacqua. Elle a remarqué dès son arrivée ce beau jeune homme mince mais musclé, brun au regard clair…» L'amour entre un pêcheur et la fille d'un...
    Voir plus

    «Sur une majestueuse chaloupe blanche, la plus belle embarcation de l’île, Ana Fontarossa, longs cheveux châtains, sourire de madone, fixe Vittorio Bevilacqua. Elle a remarqué dès son arrivée ce beau jeune homme mince mais musclé, brun au regard clair…» L'amour entre un pêcheur et la fille d'un chef mafieux va permettre à Michel Moutot de nous offrir Michel un magnifique roman sur la passion et l'exil, sur la soif de vengeance et les dettes d'honneur.

    Michel Moutot fait partie de ces rares auteurs qui réussissent à embarquer leur lecteur dès les premières lignes de leur roman. C’était le cas avec Ciel d’acier et Sequoias, c’est aujourd’hui le cas avec L’America. La seule constante demeurant ce regard tourné vers l’Amérique.
    Tout commence pourtant en Sicile, avec un scénario à la Roméo et Juliette, qui fait se rencontrer un jeune pêcheur et la fille d’un riche propriétaire et négociant de l’île.
    « Sur une majestueuse chaloupe blanche, la plus belle embarcation de l’île, Ana Fontarossa, longs cheveux châtains, sourire de madone, fixe Vittorio Bevilacqua. Elle a remarqué dès son arrivée ce beau jeune homme mince mais musclé, brun au regard clair, les cheveux coupés court, une petite tache de naissance au coin de l’œil gauche, comme une larme. Elle ne l’a pas quitté des yeux…» Dès qu’il apprend cette relation Salvatore Fontarossa voit rouge. Le chef mafieux ne saurait tolérer cette union. Il convoque ses trois fils Paolo, Aldo et Enzo et sa famille Ana. «Il tonne, de sa voix grave à l’accent rocailleux des montagnes.
    – Puttana! Salope! Traînée! Ton cousin avait raison! Pas encore dix-neuf ans et déjà le vice au corps! Je sais ce que tu as fait hier soir, où tu étais. Tu devrais savoir que rien ne m’échappe à Trapani. Je suis sûr que c’était ce pêcheur de merde, ce pouilleux de Marettimo. Lui, il est mort. Tu m’entends? Mort! Tu as déshonoré ta famille. Ma seule fille! Tu m’as déshonoré.»
    En fait, Vittorio a pu échapper aux tueurs, mais il est dès lors conscient du danger qui le menace. Il a juste le temps de prévenir sa famille avant de prendre la fuite: «Ce que j’ai fait va déclencher une vendetta qui peut durer des années. Ce Fontarossa va me chercher jusqu’au bout de la terre. Si je reste ici je vous mets en danger. Si je disparais, ils vous épargneront.» Grâce au soutien d’un riche négociant qui a déjà eu maille à partir avec la mafia et au bout de quelques péripéties, il parviendra à embarquer pour l’Amérique.
    Il ne sait alors rien de ce qui se passe sur son île. La soif de vengeance de Fontarossa aura coûté la vie à plusieurs personnes. Ana, qui est enceinte, est recluse dans un couvent, avant que son père ne décide de la marier de force.
    C’est à la Nouvelle-Orléans que commence la nouvelle vie de celui que les autorités américaines ont rebaptisé Victor Water. S’il ne tarde pas à prendre ses marques au milieu des différentes communautés qui tentent de contrôler le trafic de marchandises, il va aussi se rendre compte qu’on ne lui fera aucun cadeau et que, comme en Sicile, une police parallèle gangrène la ville et avec laquelle il finira aussi par avoir maille à partir. Il lui faut à nouveau fuir, partir pour la Californie car à New York la mafia a déjà étendu son réseau et n’aurait guère de peine à la localiser. Du côté de Pittsburgh, il va retrouver son ancien métier de pêcheur.
    Ana, quant à elle, ne l’a pas oublié. Elle a compris qu’il a pu fuir et entend le retrouver par tous les moyens, même si l’entreprise est des plus périlleuses.
    Ces retrouvailles improbables auront-elles lieu? C’est tout l’enjeu de la dernière partie de ce magnifique roman qui, entre Jack London et Mario Puzo, nous tient en haleine du premier au dernier chapitre.
    Avec Michel Moutot, qui s’appuie sur une solide documentation, on retrouve en effet la veine des grands romans d’aventure, capable de nous décrire les bayous de Louisiane aussi bien que les saisons de pêche en Alaska, sans oublier pour autant d’explorer les tréfonds de l’âme humaine, ce besoin de vengeance aveugle pour un «code d’honneur» auquel on ne saurait déroger aussi bien que la passion brûlante de deux amoureux pour lesquels le désir s’affranchit de toutes les règles. C’est magnifique, brillant, addictif.
    https://urlz.fr/cKVR

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.