L'amant noir

Couverture du livre « L'amant noir » de Etienne De Montety aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070148745
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

«J'ai passionnément aimé Constantinople, la littérature et Artémis Démétrios. À leur contact, j'ai momentanément oublié la guerre, la boue de Champagne, d'où j'ai rapporté une blessure et des hantises. Il est possible qu'elles m'aient rendu heureux.
Mais au moment d'entreprendre le récit de ma... Voir plus

«J'ai passionnément aimé Constantinople, la littérature et Artémis Démétrios. À leur contact, j'ai momentanément oublié la guerre, la boue de Champagne, d'où j'ai rapporté une blessure et des hantises. Il est possible qu'elles m'aient rendu heureux.
Mais au moment d'entreprendre le récit de ma vie, je dois le dire : rien ni personne n'est parvenu à supplanter mon cher opium, mon amant noir. Lui seul me connaît, lui seul sait m'apaiser, atténuer la dureté de ma condition d'homme. À Péra, dans le Rif, et plus tard dans Paris occupé, il m'a suivi. Il ne m'a jamais abandonné.»

Donner votre avis

Articles (2)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Tout d'abord merci à Lecteurs Orange de m'avoir offert ce livre !
    A la lecture de ce roman, il m’a semblé relire un classique tant l’ambiance et le style ont un côté désuet. Fleurus, jeune lieutenant tout juste sorti du cauchemar de la première guerre mondiale et de la boue des tranchées, va...
    Voir plus

    Tout d'abord merci à Lecteurs Orange de m'avoir offert ce livre !
    A la lecture de ce roman, il m’a semblé relire un classique tant l’ambiance et le style ont un côté désuet. Fleurus, jeune lieutenant tout juste sorti du cauchemar de la première guerre mondiale et de la boue des tranchées, va demander une affectation à Constantinople sur les traces de Pierre Loti qu’il admire profondément. Sur place il va découvrir l’opium, l’amant noir du titre. La léthargie et la somnolence des boules noires apportent un répit à ses angoisses et insomnies. A Constantinople il va connaître un succès encourageant et éphémère en se consacrant à l’écriture de pièces de théâtre et à la poésie. Il fait la connaissance de la pétillante et vive Artemis qui deviendra son épouse. Le meilleur moment de sa vie et du lecteur, cette halte turque.
    La suite n’est qu’une chute programmée par sa dépendance, mise à l’écart de l’armée, départ de son épouse, tentatives d’écriture qui échouent car l’inspiration est tarie. L’amant noir est vénéneux et obsédant. Le circuit de la dépendance à la drogue est formidablement bien écrit et décripté, « l’amant noir triomphe toujours ».
    Un livre surprenant, pas désagréable à lire, pas inoubliable non plus ; au détour de ces pages le lecteur cherche une petite flamme, une émotion qui ne sont pas au rendez-vous.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • se genre de livres j 'aime bien l histoire est prenante et la fin intrigue il fait partie de mes favoris a suivre

    se genre de livres j 'aime bien l histoire est prenante et la fin intrigue il fait partie de mes favoris a suivre

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Positif :
    Tableau épique début XXème s : le héros traverse la guerre, vit en Turquie, est muté en Algérie, traverse les bars et rencontre les poètes Le tout avec un fil rouge : sa maîtresse à jamais : l’opium


    Négatif :
    Nous sommes dans l’intimité d’un héros qui ne m’a pas touchée.
    Le...
    Voir plus

    Positif :
    Tableau épique début XXème s : le héros traverse la guerre, vit en Turquie, est muté en Algérie, traverse les bars et rencontre les poètes Le tout avec un fil rouge : sa maîtresse à jamais : l’opium


    Négatif :
    Nous sommes dans l’intimité d’un héros qui ne m’a pas touchée.
    Le héros cite de la poésie à tout-va !


    Sarah du Club Lecture « Des livres et vous »

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Fleurus-Marie Duclair, jeune lieutenant issu de Saint-Cyr, raconte sa vie depuis sa naissance à la fin du dix-neuvième siècle jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale en passant par la première. Cette vie est rythmée par ses amours mais aussi et surtout par ce qu’il appelle son amant noir :...
    Voir plus

    Fleurus-Marie Duclair, jeune lieutenant issu de Saint-Cyr, raconte sa vie depuis sa naissance à la fin du dix-neuvième siècle jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale en passant par la première. Cette vie est rythmée par ses amours mais aussi et surtout par ce qu’il appelle son amant noir : sa dépendance à l’opium.
    C’est un roman très inspiré (et revendiqué !) par le monde de Pierre Loti. C’est écrit de façon très classique avec une grammaire qu’on ne voit que très peu dans des romans au sujet plus actuel. Le personnage central, féru de théâtre et de poésie classique, ajoute à ce sentiment de classicisme que j’imagine voulu par l’auteur. La dépendance à l’opium, drogue ô combien mythique, est évidemment un sujet central et donne un certain piment au livre. Néanmoins, même si cela reste agréable lire, cela n’a pas déclenché chez moi de passion, de coup de cœur, ou de sensation particulière. Un livre intéressant. Sans plus.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions