Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La vie nouvelle

Couverture du livre « La vie nouvelle » de Tom Crewe aux éditions Christian Bourgois
Résumé:

Le jeune médecin et critique littéraire Henry Ellis vient d'épouser Edith. Ils se sont rencontrés dans un groupe de libres-penseurs appelé la Vie Nouvelle, et se sont promis de construire un couple moderne, loin des rigidités de l'Angleterre victorienne. Au même moment, John Addington, grand... Voir plus

Le jeune médecin et critique littéraire Henry Ellis vient d'épouser Edith. Ils se sont rencontrés dans un groupe de libres-penseurs appelé la Vie Nouvelle, et se sont promis de construire un couple moderne, loin des rigidités de l'Angleterre victorienne. Au même moment, John Addington, grand bourgeois respecté par la bonne société londonienne, marié et père de trois jeunes femmes, entre en contact avec Henry. Ensemble, ils décident de concevoir un ouvrage à quatre mains : une étude historique de l'homosexualité depuis la Grèce antique.
Tout en travaillant à ce livre, chacun des deux coauteurs est pris dans les contradictions de sa vie intime. Henry aimerait consommer son mariage avec Edith, mais n'y parvient pas, et John est aux prises avec sa passion pour Frank, un jeune homme rencontré à Hyde Park, ce qui met en péril son mariage. Puis le procès scandaleux d'Oscar Wilde fait la une de tous les journaux du Royaume-Uni et change la donne...
Deux mariages, deux affaires : un premier roman époustouflant sur le conflit entre l'ordre moral et notre besoin de liberté - entre E.M. Forster et Alan Hollinghurst - d'une étonnante actualité.

Donner votre avis

Avis (2)

  • La vie nouvelle Tom Crewe

    1895, au Royaume-Uni, le dandy écrivain irlandais Oscar Wilde est en procès retentissant. Comme lui, nombreux - moins célèbres - sont ceux qui ont été poursuivis à cause de leur orientation sexuelle. L’époque victorienne se fait censeur implacable autour des...
    Voir plus

    La vie nouvelle Tom Crewe

    1895, au Royaume-Uni, le dandy écrivain irlandais Oscar Wilde est en procès retentissant. Comme lui, nombreux - moins célèbres - sont ceux qui ont été poursuivis à cause de leur orientation sexuelle. L’époque victorienne se fait censeur implacable autour des interdits sexuels. L’écrivain infortuné a vu clair avant de mourir : « Je suis persuadé que nous gagnerons à la fin, mais la route va être longue et rougie de martyrs monstrueux.» Il avait raison.
    Le roman réussi de Tom Crewe relate les luttes d’Anglais de la fin du XIXe siècle pour faire tomber les interdits que maintient l’époque victorienne sur l’homosexualité. L’histoire se déroule autour des années 1894 et 95, en parallèle du procès d’Oscar Wilde, deux hommes s‘apprêtent à publier un ouvrage sulfureux, dont le titre L'inversion sexuelle ne laisse aucun doute sur le sujet abordé. John Addington et Henry Ellis ont été inspirés à l’auteur par John Addington Symonds (1840-1893) et Havelock Ellis (1859-1939), médecin et écrivain britannique qui, à partir de son expérience personnelle, fut le premier à nommer ondinisme l’excitation liée à l’urine. C'est absolument risqué dans ce contexte social particulier mais un seul et même objectif les anime, faire évoluer les mentalités de leurs contemporains. La vie privée de ces deux auteurs pourrait attirer l'attention des censeurs et les exposer aux mêmes dangers que le célèbre poète. Un procès les guette.
    Le roman de facture classique nous plonge avec force détails et effroi dans cette période complexe et parfois si peu propice au simple respect des diversités. Chacun semble rechercher la meilleure stratégie du moment pour que tous puissent apprécier dans leurs existences «un bonheur simple» et la transparence absolue ne s’impose pas à tous comme la meilleure solution.
    C’est passionnant et édifiant de bout en bout.
    Chaudement recommandé pour comprendre comment notre société d’aujourd’hui a hérité de ces combattants courageux. La dépénalisation de l’homosexualité sera progressive en Grande-Bretagne au cours des années 1960 et 1970.
    Pour mémoire, en France Il faudra attendre… 1982 pour que l’homosexualité soit dépénalisée. La loi Forni abrogeait le «délit d’homosexualité» qui datait d’une disposition du Code pénal (l’alinéa 2 de l’article 331 du Code pénal), née sous le régime de Vichy et qui pénalisait certaines relations homosexuelles et condamnait « les actes contre-nature » et les relations entre hommes de moins de 21 ans.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • La vie nouvelle est une plongée dans le 19ème siècle, au cœur de l’époque victorienne au Royaume-Uni, où l’homosexualité était illégale et sévèrement punie.

    Avec seulement 20 ans d’écart, John Addington écrivain passionné par la liberté de mœurs dans la Grèce antique et Henry Ellis médecin...
    Voir plus

    La vie nouvelle est une plongée dans le 19ème siècle, au cœur de l’époque victorienne au Royaume-Uni, où l’homosexualité était illégale et sévèrement punie.

    Avec seulement 20 ans d’écart, John Addington écrivain passionné par la liberté de mœurs dans la Grèce antique et Henry Ellis médecin prônant l’amour libre au sein de la Société de la Vie nouvelle, ont un seul et même objectif, celui de faire évoluer les mentalités de leurs contemporains.

    John quadragénaire, marié et père de trois grandes filles, est bien décidé à ne pas vivre une vie entière « en conflit avec sa nature » et il installe, sous de faux prétextes, un homme sous son toit.

    Henry qui a abandonné la médecine pour l’écriture, est marié avec Edith, une jeune femme invertie. Dans cette union d’amitié « non corrompu par l’attente sexuelle », chacun a son appartement et vit « des relations plus libres avec des hommes et des femmes engagés dans de nouveaux modes de vie ».

    Ne se connaissant pas mais s’appréciant pour leurs convictions libérales, les deux hommes décident d’écrire en commun un livre sur « l’inversion sexuelle » à travers l’Histoire.

    Tom Crewe nous parle d’un sujet qui a traversé les siècles et nous offre son regard intelligent et sensuel sur ces hommes et ces femmes que la société rejette et qui se battent pour ne pas être considérés comme des parias.

    Empreint de désir, d’amitié et d’amour, ce roman nous parle de clandestinité et de préjugés, mais aussi d’engagement et de courage, et l’on se rend compte à quel point nos sociétés ont régressé dans leur acceptation d’une sexualité épanouie et en accord avec la nature de chacun.

    Si je lui ai trouvé parfois quelques longueurs, ce premier roman historique est une réflexion très enrichissante sur la différence sexuelle. Il est toujours d’actualité aujourd’hui, notamment dans certains pays frappés d’obscurantisme, et il rappelle à chacun combien l’intolérance est un fléau qu’il ne faut cesser de combattre.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.