La vie en chantier

Couverture du livre « La vie en chantier » de Pete Fromm aux éditions Gallmeister
Résumé:

Marnie et Taz ont tout pour e^tre heureux. Jeunes et énergiques, ils s'aiment, rient et travaillent ensemble. Lorsque Marnie apprend qu'elle est enceinte, leur vie s'en trouve bouleversée, mais le couple est pre^t a` relever le défi. Avec leurs modestes moyens, ils commencent a` retaper leur... Voir plus

Marnie et Taz ont tout pour e^tre heureux. Jeunes et énergiques, ils s'aiment, rient et travaillent ensemble. Lorsque Marnie apprend qu'elle est enceinte, leur vie s'en trouve bouleversée, mais le couple est pre^t a` relever le défi. Avec leurs modestes moyens, ils commencent a` retaper leur petite maison de Missoula, dans le Montana, et l'avenir prend des contours plus précis. Mais lorsque Marnie meurt en couches, Taz se retrouve seul face a` un deuil impensable, avec sa fille nouvellement née sur les bras. Il plonge alors te^te la première dans le monde inconnu et étrange de la paternité, un monde de responsabilités et d'insomnies, de doutes et de joies inattendus.
La Vie en chantier est une histoire qui touche au coeur. À travers ce troublant mélange de peine et d'amour, Pete Fromm écrit magnifiquement sur la vie qui donne toujours une seconde chance a` celui qui sait la saisir.

Donner votre avis

Avis(2)

  • Je rejoins la cohorte des libraires et des lecteurs à avoir eu un coup de cœur pour La vie en chantier.

    Malgré leurs soucis de fric, malgré leur maison en travaux, Marnie et Taz s'apprêtent à vivre un grand bonheur avec la naissance de leur fille. Mais Marnie meurt juste après l'accouchement,...
    Voir plus

    Je rejoins la cohorte des libraires et des lecteurs à avoir eu un coup de cœur pour La vie en chantier.

    Malgré leurs soucis de fric, malgré leur maison en travaux, Marnie et Taz s'apprêtent à vivre un grand bonheur avec la naissance de leur fille. Mais Marnie meurt juste après l'accouchement, et c'est une toute autre vie qui commence pour Taz. Il doit apprendre à vivre "sans", et à vivre "avec". Sans Marnie, et avec Midge, il fait seul l'apprentissage de la paternité. Commence alors le décompte des jours, depuis celui de son grand malheur et de son grand bonheur. Un décompte qui n'est pas rien: c'est celui du lent retour à la vie, à la joie, comme une nouvelle naissance en gestation.
    Un très, très beau roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un nouveau livre de Pete Fromm c’est toujours un petit événement pour tous les amoureux de littérature américaine. L’auteur nous a brisé le cœur l’an passé avec Mon désir le plus ardent et je suis au regret de vous dire qu’il récidive. Si vous avez été ému par Dalt et Maddy, jetez-vous sur ce...
    Voir plus

    Un nouveau livre de Pete Fromm c’est toujours un petit événement pour tous les amoureux de littérature américaine. L’auteur nous a brisé le cœur l’an passé avec Mon désir le plus ardent et je suis au regret de vous dire qu’il récidive. Si vous avez été ému par Dalt et Maddy, jetez-vous sur ce bouquin car l’histoire de Marni, Taz et Midge est absolument dans la même veine.

    Taz et Marni, s’aiment, ils rénovent leur maison. Même si les finances du couple ne sont pas au beau fixe, les sentiments qui les unissent leur donnent une force incroyable. Dans ces conditions faire un enfant est une évidence.
    Une grossesse normale, des projets plein la tête pour ce futur bébé, un prénom à trouver, un berceau à construire.
    Un accouchement qui tourne mal.
    Midge vient au monde mais Marni meurt en couche.
    Taz plonge seul la tête la première dans la paternité alors que le désespoir d’avoir perdu son grand amour le ronge.
    Comment assumer cette nouvelle responsabilité, comment être un bon père alors que Taz n’est qu’un puits sans fond de chagrin et de douleur ?•
    Cette histoire pouvait potentiellement être lourde, mélodramatique, mais un écrivain habile comme Pete Fromm parvient à maintenir le poids émotionnel dans un équilibre parfait. La délicatesse du style Fromm fait encore mouche. Il mêle habilement douleur et émotion.
    Le roman est construit de façon à compter le temps en jour depuis la naissance de Midge et le décès de Marni. Chapitre 1 = jour 1, le 1er jour de vie de Midge, le 1er jour sans Marni.
    On assiste à toutes les étapes de la guérison de ce chagrin, non pas comme une progression linéaire irréaliste, mais plutôt comme un flux et reflux de tristesse et de joie.

    Malgré une fin très prévisible, il faut être un cœur de pierre pour ne pas être ému par ce nouveau roman qui dégage une grande force positive.
    Cependant je ne peux m’empêcher de me dire que l’auteur a appliqué absolument les mêmes recettes que dans son précédent livre.
    Un petit côté copié-collé qui tempère considérablement mon enthousiasme.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions